1. //
  2. // 14e journée
  3. // Real Madrid/Atlético Madrid (2-0)

Bien aidé par un Cristiano Ronaldo des grands soirs (un but et une passe décisive pour Özil), le Real Madrid remporte le derby de Madrid (2-0). L'Atlético redescend, lui, de son nuage.

Modififié
5 31
Real Madrid – Atlético Madrid : 2-0
Buts : Ronaldo (16e) et Özil (66e) pour le Real.

Les Ultras Sur avaient fait passer un message. Un tifo fait de drakkars, et une inscription : « Milles batailles, mille victoires » . Un message reçu cinq sur cinq par les joueurs merengues. Après 90 minutes qui n’avaient rien de passionnantes, un Real, au métier, est venu à bout d’un Atlético pas encore au niveau. On attendait monts et merveilles des ouailles de Simeone qui se sont fait dessus face à l’enjeu. Comme tout derby qui se respecte, les rares moments chauds sont venus après de petites altercations. Au final, la casa blanca garde ses onze points de retard sur le Barça, tandis que son voisin perd du terrain sur le leader catalan. Le Real fait donc les affaires du Barça, et l’Atlético tue le peu de suspense d’une Liga qui perd de son intérêt.

Ronaldo au bon souvenir de Courtois

La composition par le speaker des équipes devait donner le ton : savoir si oui, ou non, le Bernabéu allait faire une trêve avec son onze. Et son coach. Au son du « entrenador, José Mourinhooooo » , les applaudissements redoublent. Oui, pour ce derbi madrileño, le Real peut compter sur son public. Enfin, pas pour longtemps. Car ce début de match est une purge. Merengues comme Colchoneros ne donnent aucun rythme au jeu. Une léthargie partagée dans l’agressivité : malgré les protestations habituelles de Xabi Alonso, aucun taquet à se mettre sous la dent. Bref, on s’ennuie ferme puisque, après un petit quart d’heure, aucune frappe n’a été tentée. Il faut attendre un débordement de Diego Costa pour enfin assister à une déviation de Falcao. Et une parade de Casillas. Face à cette légère domination rojiblanca, le Real attend un coup franc de son maître artificier pour lâcher un premier tir. Histoire de se rappeler au bon souvenir de Courtois, Cristiano Ronaldo envoie une ogive à mi-hauteur. Ficelle. Comme la saison dernière, CR7 fait oublier la pauvreté du jeu madrilène par un exploit personnel.

Pas rancunier, le Santiago Bernabéu exulte. Mais pas pour longtemps. Car le Real est toujours aussi poussif (pour ne pas dire plus). Pour mettre un peu de piment, Mourinho s’en occupe. Alors que Diego Simeone demande conseil auprès de son adjoint sorti de sa guérite, le Special One sort de ses gonds (et de son banc de touche). Visiblement agacé par l’attitude des coachs rojiblancos, il demande en retour à Karanka de venir taper la pose à ses côtés. Une provocation qui s’installe par là même sur le pré. À ce petit jeu, Diego Costa prend le costume du vicelard et caresse de la tête Sergio Ramos. Un Sergio pas des plus calmes qui, sur une protection de balle, chatouille à son tour Falcao par une belle manchette. L’arbitre assistant, à deux mètres de l’action, ne bronche pas. Et créer une belle polémique. On aurait envie de dire tant mieux. Car c’est bien là le seul spectacle offert par les 22 acteurs. Pour le football, on attendra.

Diego Costa-Sergio Ramos, bis repetita

Après un arrêt à la buvette, les esprits ne se sont pas apaisés. L’Atlético tente bien d’investir le camp merengue, mais rien n’y fait. Le spectacle est ailleurs. Toujours aussi peu concerné par le ballon, Diego Costa essaye, en vain, de gifler son pote d’un soir. Sergio Ramos, à peine effleuré, n’a pas aimé la tendresse du Brésilien et le fait savoir. Heureusement, les pointes du Real ont toujours un œil sur le cuir. Sur l’un de ses seules actions de classe, Benzema dévie en une touche pour Cristiano. Contré sur sa première intention, le Portugais décale un Özil seul au second poteau. Son contrôle est foireux, mais sa frappe termine entre les jambes de Courtois. Le Némo teuton devient fou-fou et embrasse le fanion royal. 2-0, 25 minutes à jouer, le Real plie ce qui reste de suspense.

Le temps suffisant pour un Cristiano vraiment au-dessus, et un Benzema vraiment rentré dans son match, de se faire décisifs. Sur un slalom de la Benz, CR7 envoie son coup franc – détourné par Courtois – sur une barre qui en tremble encore. Enfin, jusqu’à son prochain coup de semence qui, suite à une ouverture du Français pour Özil, termine sur le poteau. Ronaldo tire la gueule, mais le Bernabéu ne lui en tient pas rigueur. La fin de match se résume à quelques chants et un nouveau tifo des Ultras Sur, une énième échauffourée pour Ramos (cette fois avec Godín) et une absence de réaction de l’Atlético. Les Colchoneros ont montré ce soir qu’il n’avait pas encore le niveau pour aller titiller les mastodontes de la Liga. À Madrid, le Real restera toujours roi.

Par Robin Delorme, à Madrid
Modifié

Enrike8919 Niveau : DHR
Note : -2
Ce coup franc...
 //  Tifoso de l'Italie
Note : -1
Franchement déçu du faible niveau de l'Atleti ce soir encore une fois il se chie dessus au moment fatidique mais le Real Madrid était meilleur que d'habitude aussi avec un bon Özil ça fait plaisir, quelle passe sur le poteau de CR pour le 3-0...

PS: Magnifique le pif de Jesé Rodriguez...
Note : 5
Voila qui vient confirmer tout ce qui a été dit.

Falcao mérite le BO

Mourinho qui a fait du Real une vulgaire équipe de kick'n rush est logiquement sifflé par les supporteurs Merengues.

C'est la crise au Real... Oups! My bad, j'ai une semaine de retard sur mon commentaire.
Note : -1
Toto, Jesé et Jose Rodriguez sont deux joueurs complètement distincts. Tu parles du mauvais.

Tu parles aussi du mauvais pour le mec qui se démarque sur ce match, mais je vais pas t'en vouloir parce que oui, Ozil fait un joli match et est toujours plaisent à voir virevolter quand il est en forme.
Note : -1
L'article... Autant j'ai pas vu les premières 45 min, donc je ne peux pas en dire plus, mais dire qu'il y a eu 90 min d'ennui, c'est un peu fort. La seconde mi-temps était pas mal. On ne parle pas de la possession de balle, ici par contre. Mais tant mieux! Comme l'année dernière, l'Athletico a été assez sournois, Falcão complètement effacé en seconde mi-temps, CR qui fait plusieurs superbes gestes et assure le spectacle même en en foirant...

J'avais loupé les deux ou trois derniers matches du RM sans grand regret vu le jeu proposé ces derniers temps, mais j'ai pris un certain plaisir à les regarder ce soir. Ah oui, pour continuer sur les joueurs : Alonzo, c'est décidément la force tranquille, y'a toujours très peu à redire sur lui, quelle assurance il dégage! Ramos est le petit protégé champion du monde et parfois ça vaut le coup, parce que ses pétages de plombs sont moins gros que ceux de Pepe mais plus fréquents et au moins aussi bêtes. Benzema effacé, dommage ; Coentrão, on n'en parle pas, mais c'est parce que, donc, l'Athletico n'avait pas le niveau. Casillas... Je sais pas. Et voilà!
 //  Real Madrid
Note : -1
"Comme la saison dernière, CR7 fait oublier la pauvreté du jeu madrilène par un exploit personnel."
Le jeu du Real l'an dernier était pauvre ? Faut arrêter avec l'herbe de temps en temps...
"Mourinho qui a fait du Real une vulgaire équipe de kick'n rush est logiquement sifflé par les supporteurs Merengues."

Ou comment réussir à placer deux affirmations fausses dans la même phrase...
Bon, à la limite, on peut accepter qu'un anti-madridiste obtus et drogué ait comme opinion que le real fait du kick'n rush. Mais dire que Mourinho s'est fait siffler alors que c'est l'appui des gradins au Mou qui fait la Une des journaux sportifs ce soir... ça te situe un gaillard...
Note : -1
Gonzolo,

Je crois que Hmiz était TRES ironique.
@Hmiz: hum, ta dernière phrase m'avait échappé. Autant pour moi.
caviardefootball Niveau : CFA2
C'est bien de rappeler qu'on sait tirer les coups francs, parce que ces derniers temps ça finissait un peu souvent en tribune ou dans le mur...
Note : 2
On a vue le second et le troisieme de la liga....

je n'ai pas vu le milieu de terrain, il etait systematiquement sauté, quelques contres rapide, des fautes toutes les 2mn...

quel match de merde
@ Gonzolo

Non t’inquiètes, je ne suis pas un antimadridiste obtus et drogué(lol). Bien au contraire.

D'ailleurs il me semble que cet animal là n'apparait que les soirs de défaites...
Match moyen, surtout à cause de l'Atlético qui n'a strictement rien montré !

CR a quant à lui était énorme, et méritait un joli triplé.
Les commentateurs espagnols ont dit que CR avait un taux de coup franc reussit vraiment bas, quelqu'un aurait une source ?
 //  Amoureux de Montpellier
@Best : sur 14 cf, c'est son 1er celui ci ! et quel cf !

Oui avant le but, c'est vrmt nul comme match..
Mm la fin de la 1ère mi-tps, c'est bof, le Real ne joue quand contre attaque... et en fait l'A.M. , il ne joue pas du tout.

Biwa a pris 5 matches pour son coup de coude.. là, l'arbitre assistant ne bronche mm pas !
Mais à la fin du match, S Ramos et D. Costa se serre la main, comme si pdt 90min, ils ne s'étaient pas caresser tout le long ! gros lol !

CR7 a manqué de chance ce soir.. pcq il a attaqué et défendu, et à part un grigris pathétique et lamentable, 2 poteaux (sur la passe d'Ozil, avec un peu de lucidité..)

Enfin complètemet décu de la prestation de l'A.M. ! Falcao a touché 3 ballons et un Arbeloa ds le buffet (Pepe qui le pousse par derrière, mais quel conn*rd ce joueur!)
Ca relance en rien le championnat finalement, dommage !

Le Real (comme la Juve) vont devoir confirmer en LDC..

Hors sujet : mais je vois bien le Bayern, Dortmund et le Barca bien au dessus du Real, Juve, Chelsea, et les Manchester..
Partenaires
Vietnam Label Trash Talk basket Le kit du supporter
5 31