En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 20 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Marseille-Rennes

Au fond, Courbis est toujours amoureux de l'OM

Il fait comme si la page était tournée depuis longtemps, mais Rolland Courbis fait toujours tout pour gagner à Marseille. Parce qu'au fond de lui, il est toujours amoureux. Mais il n'a toujours pas digéré la relation.

Modififié
Rolland Courbis est déjà passé par le nouveau Vélodrome cette saison. C'était au mois de novembre, avec Montpellier. Après la rencontre, il est passé dans les couloirs, a serré des mains, s'est montré beau joueur en conférence de presse alors que son équipe, victime d'une erreur d'arbitrage, aurait très bien pu ne pas se faire rejoindre. Puis il est allé gratter avant de partir le maillot de Rémy Cabella. Il aurait pu jouer de son statut pour forcer la porte du vestiaire marseillais, mais il a attendu sagement, trois barrages de sécurité plus loin, que l'on vienne lui apporter. Son ancien joueur n'en avait plus, mais a promis de lui en envoyer un. Courbis a fait comme si de rien n'était et il est parti. Saluant un peu tout le monde avec un sourire tellement banal qu'il en devient distant. Le coup de l'ex que l'on recroise et qui fait tout pour prouver qu'il est passé à autre chose. Mais au fond, un petit cœur qui bat toujours. Les années n'effacent pas une histoire aussi forte.

À la tête d'une des plus grandes équipes de l'histoire du club


Rolland Courbis a été coach de l'OM pendant 2 ans et 5 mois. Jusqu'à Didier Deschamps, c'était un record. Il a été invaincu au Vélodrome pendant 1 an et 8 mois toutes compétitions confondues, ce qui en fait la plus longue période de l'ère moderne du club. Il a commencé un championnat encore plus fort que Marcelo Bielsa, avec un bilan de 11 victoires et 3 nuls sur les quatorze premières journées de sa deuxième saison au club. Mais il était surtout à la tête d'une des équipes les plus fortes de l'histoire du club. Peut-être la quatrième, derrière l’indétrônable trio composé de la formation du doublé 71-72 (Skoblar-Magnusson-Bosquier), celui de la cuvée 91 (Waddle-Papin-Stojković) et bien évidemment 93 (Pelé-Bokšić-Völler). Son équipe de la saison 1998-1999 a envoyé un sacré jeu. Les amoureux de ce sport ont pris autant de plaisir à voir évoluer cette équipe que celle de Marcelo Bielsa l'an dernier. Il y avait d'ailleurs des similitudes. Un ailier reconverti meneur de jeu contre toute attente (Dimitri Payet et Robert Pirès), un équilibre discuté parce qu'il y avait en plus trois attaquants (Dugarry-Maurice-Ravanelli et Ayew-Gignac-Thauvin) et un milieu plutôt joueur sur les deux éléments qui étaient censés être défensifs (Brando-Roy et Imbula-Romao).


À la fin, après avoir longtemps rêvé de titre, les deux équipes se sont effondrées pour finir aux places d'honneur. L'Argentin avait pour lui le fait d'évoluer dans un championnat relevé, avec un Paris intouchable, un Monaco royalement fourni et un centre de formation lyonnais qui arrivait à maturité. Courbis avait lui le plus gros budget de la division. Mais il avait deux excuses. Il est d'abord tombé sur un exceptionnel Bordeaux. Pour preuve, avec une moyenne de points supérieure à l'OM champion de Deschamps en 2010, il ne termine qu'à la seconde place. Mais il a surtout eu le tort d'emmener en même temps sa formation en finale de Coupe UEFA. « Les Bordelais sont éliminés par Parme en quarts, 6-0 au retour, puis regardent tranquillement les demi-finales à la télé. Nous, on élimine Bologne en demies et on rentre d’Italie à 4h du matin le jeudi, alors qu’on joue à Lens, le champion en titre, le samedi. À Bollaert, on est menés 0-1, on a deux blessés, puis on prend trois buts en dix minutes (0-4)… Ce match, on l’a perdu en grande partie à Bologne » , se souvient-il aujourd'hui, amer, dans les colonnes d'Ouest-France. Mais là où Bielsa est encore idolâtré pour le plaisir qu'il a donné aux spectateurs de l'enceinte du boulevard Michelet, Courbis n'est que le gros con qui a fait sortir Dugarry à l'heure de jeu à Paris alors que l'OM menait, une erreur fatale à quelques journées de la fin.

La rupture jamais vraiment consommée


Forcément, la frustration a pris le dessus. Dès qu'il en a eu l'occasion sur les deux dernières saisons, « El local » s'est payé la tête d' « El loco » . Il s'est donc mis définitivement à dos une grande partie des supporters de l'OM. Mais Courbis s'en fout, pour lui, le mal est déjà fait. Amoureux de ce club où il a été formé, mais dont il a dû partir à peine majeur pour permettre la venue de Marius Trésor, il est revenu l'entraîner contre l'avis de sa mère. Pour elle, le public marseillais, intransigeant avec les siens, allait finir par le bouffer. Et c'est évidemment ce qu'il s'est passé. Courbis ne se remettra jamais du titre perdu en 1999. L'entraîneur avait alors deux portables, une rareté pour l'époque. Un intime et un dont un peu tout Marseille avait le numéro. Les réseaux sociaux avant l'heure. Rolland écoutait tout, et n'était parfois pas loin de la crise de nerfs. Dans la foulée de cet échec, lui qui tenait si bien le marché des transferts français se met à faire n'importe quoi, tente de refaire totalement l'équipe, persuadé qu'il y a un ressort mental cassé dans le groupe. Les coups de trop, il fera peut-être le pire mercato de l'histoire du club. Le roublard est empâté, limite parano et il se fait écarter au moins de novembre. Même s'il était conscient que ça n'allait pas, il était persuadé que les jours meilleurs allaient venir. Il se voyait bien prendre du recul tout en laissant son adjoint aux commandes. Il a appris son départ avant un match de Ligue des champions contre la Lazio. Des dirigeants le prennent à part pour lui dire que Casoni va le remplacer. Sa première réaction est alors de dire : « OK et moi, du coup, j'ai quel poste ? » Vu la moue de ses interlocuteurs, il comprendra que l'histoire s'arrête brutalement. L'adrénaline mettra de long mois à redescendre.

Il rate rarement les retrouvailles


En fait, elle n'est pas redescendue complètement, même si l'intéressé nie en bloc. « Il se fait toujours une fierté d’y venir faire un truc avec l’équipe qu’il dirige. Il y a deux choses dans sa vie : le football et Marseille. C’est en lui, et tu ne peux pas les enlever. Pour Rolland, rentrer au Stade Vélodrome, ça reste quelque chose de fort, avoue son ami Laurent Paganelli à 20 minutes et qui s'enfile déjà du pop-corn en pensant à cet OM-Rennes. Je sais qu'il va encore nous trouver quelque chose. Il va peut-être faire jouer Dembele dans les buts. Il ne peut pas rester "classique" pour un match comme ça. Il sait que le point faible de l’OM, c’est sa charnière centrale, donc il est capable de mettre trois mecs devant dans l’axe. » En novembre, il avait déstabilisé Michel avec Ryad Boudebouz avant-centre et des flèches dans les couloirs. Dans ce stade, il a aussi réussi à déjouer les plans de Bernard Tapie au début de son règne en s'imposant avec sa petite équipe de Toulon, il a récidivé avec son AC Ajaccio contre Philippe Troussier. Et donc avec Montpellier contre Bielsa l'an dernier. Vengeance froide contre ce public qui se repasse en boucle des causeries de vestiaire sous-titrées de l'Argentin, faisant comme si les siennes n'existaient pas. Pourtant, comme le rappelle Paganelli : « Si tu ressembles à Sim, il va te dire que tu ressembles à Alain Delon, et que tu peux aller draguer Claudia Schiffer ou Rihanna, ou piquer la femme de Piqué. » Ça reste de l'amour.

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:53 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!!
Hier à 18:44 Le président de la FA sous pression 5 Hier à 16:08 Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 6 Hier à 15:30 Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:50 Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 48 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 2 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26