1. // Foot et religion

De la discrétion religieuse dans le foot

Le burkini fut donc le feuilleton de l'été, relançant la sempiternelle controverse sur les « signes ostentatoires » religieux. Une problématique qu'avait également relancée Jean-Pierre Chevènement, pressenti pour occuper le poste de président de la Fondation pour les œuvres de l’islam de France, en appelant les musulmans à user de « discrétion » au quotidien. Alors que s'annonce une longue saison avec les présidentielles en guise de titre, le football, déjà sujet au débat sur la façon de manifester sa foi dans l'espace public, risque d'être de plus en plus convoqué au tribunal des bonnes mœurs laïques.

Modififié
Le communiqué avait été sorti au début de l'Euro. Le staff de l'équipe de France annonçait que les cinq joueurs musulmans du groupe France n'allaient pas se conformer aux contraintes du Ramadan, qui se terminait le 5 juillet, mais qu'en revanche, ils rattraperaient les jours de jeûne en retard. Une précision, on le suppose, censée rassurer l'Ouma sur le respect de ces capés envers leur religion. «  J'ai tout de suite pensé qu'il s'agissait clairement d'une volonté de neutraliser d'avance les supputations sur le sujet, décrypte Abdelkrim Branine, rédacteur en chef de la radio Beur FM. Une mesure de com préventive contre les éventuelles rumeurs ou autres sous-entendus qui touchent un éventuel conflit entre le fait de jouer en bleu et celui de pratiquer sa religion en plein mois du Ramadan.  » Certains se souviendront d'un conflit en décembre 2000 entre Alain Perrin, alors entraîneur de Troyes, et deux attaquants de son effectif, Farid Ghazi et Rafik Saïfi, internationaux algériens. Le coach était allé chercher conseil et informations auprès d'un imam. «  De fait, depuis la Coupe du monde au Brésil, prolonge l'historien Pascal Blanchard, la Fédération a clairement donné des consignes pour que l'expression de la foi se réalise de la manière la plus discrète possible, que ce soit le signe de croix ou la prière islamique.  »

Neymar-Giroud, 100% Jésus


Dans un pays désormais obsédé par la place de l'islam dans la société, le football ne pouvait de toute manière échapper à l'air du temps. «  C'est l'un des derniers espaces aussi médiatisés où se représente la nation dans sa diversité, continue Pascal Blanchard, codirecteur aux éditions La Découverte de Vers la guerre des identités. Impossible en retour que les crispations et les débats ne s'y projettent pas, parfois de façon déformée.  » « Ce sport est comme le reste de la société, confirme Claude Askolovitch, auteur de Nos mal-aimés : ces musulmans dont la France ne veut pas chez Grasset. Les évidences, ou les normes musulmanes, y compris strictes, progressent. C'est la réalité de notre monde, que cela plaise ou non.  »

Dès lors qu'on se met à verbaliser les femmes en burkini sur les plages, quel sort réserver alors à ceux qui affirment leur spiritualité en portant le maillot bleu ou les couleurs de leur club ? «  Par exemple, au départ, l'habitude de se prosterner après un but est apparu en Égypte dans un pays très fortement marqué par l'influence des Frères musulmans, détaille Abdelkrim Branine. Puis ensuite c'est arrivé en Algérie. En France, on reste quand même très loin de cela. Il s'agit davantage du registre de l'appel au Tout-Puissant ou à Dieu pour se protéger des coups du sort ou des blessures. Les Sud-Américains le font sans problème depuis toujours. Qui ne se remémore pas Maradona et ses rituels d'avant-match ? Cela relève du folklore du jeu.  » «  Beaucoup de joueurs sont superstitieux, ajoute Claude Askoloivtch, souvent religieux, voire bigots, pour se rassurer. Il y a un autre phénomène. Les joueurs sont des gens souvent très intelligents, mais sans le capital culturel qui va avec. Avec l'âge, ils se posent des questions, ils cherchent un sens, ils se construisent, et ça passe aussi par la foi religieuse...  »


Il n'empêche, depuis quelques années, l'attention s'est petit à petit focalisée sur ces petits détails qui expriment ces évolutions individuelles, jusqu'à des signes aussi insignifiants que la longueur de la barbe ou les collants portés sous le short. «  Depuis que des joueurs musulmans évoluent en équipe de France, reprend Pascal Blanchard, c'est-à-dire en 1936, la dimension religieuse n'est devenue finalement centrale que depuis les années 90. Pendant longtemps prévalait exclusivement la référence ethnique. La religiosité de Benbarek était même présentée de manière extrêmement positive, et son qualitatif, la perle noire de Casablanca, renvoyait d'abord à ses origines. Or une bascule s'est produite avec de nouveaux joueurs, surtout des convertis. Nicolas Anelka se révéla de ce point de vue un déclencheur : un noir, antillais, issu des quartiers populaires et donc assimilé comme "racaille", et converti à l'islam. Il cumulait, avec un prisme musulman dorénavant déterminant.  »

«  Les convertis ont en effet eu un rôle particulier, qui correspondait aussi à l'arrivée d'une nouvelle génération, continue Abdelkrim Branine. Franck Ribéry tranchait par exemple, car il n'avait aucun problème à parler de sa conversion et de l'islam. Au contraire, il aimait bien s'exprimer dessus. Je pense aussi que ces joueurs musulmans ont libéré la parole d'autres partenaires de clubs ou en équipe de France, d'autres confessions, qui ont commencé à manifester sans pudeur leur foi, chrétienne notamment, en se disant que désormais c'était possible.  » Cet été, Olivier Giroud a ainsi été interviewé sur son lit à Clairefontaine pendant l'Euro, en train de lire Un moment avec Jésus de Sarah Young, un livre par ailleurs très contesté au sein du monde chrétien et protestant notamment. Signalons la présence au PSG de nombreux Brésiliens évangélistes rarement low profileNeymar a encore fait scandale en affichant son bandeau « 100% JÉSUS » à l’issue de la victoire contre l'Allemagne au tournoi olympique –, qui ramenèrent par exemple dans leur filet spirituel un certain Blaise Matuidi.

Laurent Blanc, la balle dans le buffet hallal


Toutefois, il serait faussement naïf de ne pas comprendre que le cas de l'islam renvoie en matière de visibilité à des types de réactions dans la presse ou dans l'opinion fortement accentuées. Le moindre geste ou attitude d'un joueur considéré comme musulman peut se retrouver au cœur d'une polémique, y compris quand elle constitue une conséquence normale de sa « soumission » à Allah, comme le prénom de ses enfants ou le financement d'une mosquée. «  Ce basculement s'opère entre 2006 et l'Euro 2008, rembobine Pascal Blanchard. On ne regardait pas avant à ce point le facteur religieux. La polarisation ethnique d'autrefois s'est ramifiée dans l'islamophobie. Nous avons par exemple connu le problème des buffets halal auquel Laurent Blanc affirmera avoir mis un terme. À titre d'illustration, en 1988, William Ayache avait lui aussi droit à une prise en compte des interdits alimentaires du judaïsme sans que cela ne choque personne. On n'y faisait alors pas attention.  » Un cas qui renvoie à la proposition très médiatique du candidat Nicolas Sarkozy de mettre un terme au menu de substitution dans les écoles.

Le football constitue un cas bien particulier, qui, s'il absorbe bien les doutes sociétaux, sait aussi les recracher. Et cela quelle que soit la chronologie, et même les paramètres de droit individuels ou de liberté religieuse. « Après Knysna, il y a eu tout ce discours assez dégueulasse sur le foot des "racailles", qu'on a retrouvé un peu autour de Benzema, considère Claude Askolovitch. Et dans ce discours, l'idée qu'on avait perdu parce que les joueurs étaient des musulmans qui n'aimaient pas la France... Quand Laurent Blanc arrive, il fait savoir qu'il distribue les paroles de la Marseillaise aux joueurs, et qu'on va supprimer le buffet halal. Mais ce genre de fantaisie, ça ne peut pas durer longtemps dans le football tel qu'il est. Sans les musulmans, tu n'as pas de foot, et sans les pays musulmans, tu as un problème d'argent. Au PSG, on ne va pas supprimer un buffet halal, on ne va pas faire de démagogie islamophobe quand on est payé par les Qataris. Ça calme!  »

Aujourd'hui, Karim Benzema incarne néanmoins un bon indicateur de ce que peut recouvrir ce fameux appel à la discrétion. Il suffit qu'il se laisse pousser la barbe pour que tout le monde surinterprète, avec en retour une identification en sa faveur de la « communauté » , quelle que soit sa responsabilité individuelle dans ses vicissitudes judiciaires. Soulignons enfin le véritable paradoxe de l'histoire : connaissez-vous un athée qui s'assume en équipe de France ?

Par Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Quand tu ne supportes déjà pas la face de Neymar, le 100% Djizeuss, c'est la goutte...
Neymar et son look de cuistot japonais avec ce bandana
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 1
Note : 1
tolerance et respect de la foi de l'autre.Certains ne croient en rien;c'est leur choix;d'autres croient en Dieu (allah) etc...c'est le leur.

des joueurs feront toujours le signe de croix ou se prosterneront apres un but

Je ne comprends pas pourquoi ca gene autant
PedroMiguel Niveau : DHR
Intéressante problématique.

J'ai l'impression qu'il y a deux conceptions de la laïcité. Celle de 1905 qui voudrait nous libérer d'une religion officielle, et celle des dix-quinze dernière années qui semble s'être dévolue à un simple prétexte pour imposer une vision culturelle particulière de la France. (La question du foulard à l'école, à ses débuts, ne centrait que sur la règle sociétale qu'on ne rentre pas en classe la tête couverte. Les histoires de laïcité sont venues après.)

Ça fait bizzare de voir les 100% Jesus dans le foot mais au fond, si on peut en rire comme les mecs qui feraient des signes de croix trop élaborées, c'est pas la fin du monde. Les reportages un peu malsain sur les Brésiliens du PSG par contre c'est plus du voyeurisme qu'autre chose.

Au final, la religion dans le foot peut servir à dédramatiser la chose. C'est dommage que les footballeurs qu'on associe à l'Islam soit de la trempe d'Anelka, mais ce n'est pas en cachant l'Islam qu'on brisera un jour les stéréotypes qui y sont associé.
GENERAL DE GOAL. Niveau : Ligue 1
Note : 1
je comprends aussi que les messages politiques et religieux soient evités dans les stades face à certaines derives

Mais de la à succiter tant d'intoleranceet d'insulte pour un bandeau(qui n'attaque personne)...
Neymar pense vraiment que celui qu'il appelle son fils est de lui?
pierrot92 Niveau : CFA
Dieu n'existe pas.
"Soulignons enfin le véritable paradoxe de l'histoire : connaissez-vous un athée qui s'assume en équipe de France ?"

Cette question me donne beaucoup à réfléchir, car si effectivement les signes religieux sont visibles très facilement, le contraire reste plus compliqué à déterminer. L’absence de preuves n’étant pas la preuve d’absence, ça va être compliqué d’avoir une réponse "100 % juste".

A titre personnel, ça reste du sport. Idéalement, la foi (l'absence de ) de chacun ne devrait pas s'exprimer dans ce cadre là; afin de ne pas en faire un facteur discriminatoire/clivant.
Message posté par BulBy972

A titre personnel, ça reste du sport. Idéalement, la foi ( ou l'absence de ) de chacun ne devrait pas s'exprimer dans ce cadre là; afin de ne pas en faire un facteur discriminatoire/clivant.



OU* l'absence de.
Note : -1
Au bout de combien de temps cela va-t-il dégénérer dans les commentaires ?
Message posté par Pig Benis
Au bout de combien de temps cela va-t-il dégénérer dans les commentaires ?


Nous sommes des personnes raisonnables & civilisées; ça devrait aller =)
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Message posté par BulBy972
"Soulignons enfin le véritable paradoxe de l'histoire : connaissez-vous un athée qui s'assume en équipe de France ?"

Cette question me donne beaucoup à réfléchir, car si effectivement les signes religieux sont visibles très facilement, le contraire reste plus compliqué à déterminer. L’absence de preuves n’étant pas la preuve d’absence, ça va être compliqué d’avoir une réponse "100 % juste".

A titre personnel, ça reste du sport. Idéalement, la foi (l'absence de ) de chacun ne devrait pas s'exprimer dans ce cadre là; afin de ne pas en faire un facteur discriminatoire/clivant.


Sur la foi de ses différentes déclarations, de son histoire perso, j'aurais bien envie de dire Ibra.
GrunWeiss Niveau : DHR
J'attends Darcheville et son bandeau "100% Bouddha"
J'ai déjà exprimé mon avis sur le bandana de Neymar (merci Two-Face, nous avons exactement la même image en tête lorsqu'il arbore ce truc) après la finale des JO.

Pour résumer, je pense que se sentir heurté par ce bandana, s'est faire preuve d'intolérance et trahir le fait de ne pas être en accord avec soi-même car je pense que lorsqu'on est serein avec ses choix de vie, l'ostentatoire des autres importe peu.

A un niveau plus macroscopique, je pense d'ailleurs que ces nombreux débats sur l'identité, la laïcité et la place de la religion sont le signe d'une société malade.
Ce n'est d'ailleurs pas tant les débats qui me font penser ça, mais plutôt la tension dans laquelle ils ont lieu.

Pour en revenir au football, je suis partisan de l'exhibitionnisme religieux tant qu'il ne va pas dans la surenchère, la violence physique ou morale envers autrui.
Je vois ces manifestations comme le folklore poétique du football que nous aimons, et j'ai toujours eu la naïveté de voir de la poésie dans le football.

Dans un sport où le jeu devient de plus en plus aseptisé, je serais triste de ne plus voir en plus les joueurs exprimer ce qu'ils sont et de montrer ce en quoi ils croient.
Ca fait partie de la dramaturgie du football, de sa culture et de son intérêt.

Supprimer ça, c'est donner raison à ceux qui caricaturent ce si beau sport en "onze gars qui courent derrière un ballon".
Message posté par Le Baldé Vampire
Sur la foi de ses différentes déclarations, de son histoire perso, j'aurais bien envie de dire Ibra.


C'est possible, effectivement.

Mais il me semble qu'il a un tatouage 'Only God Can Judge Me' (est - ce de la dérision ou une expression de sa croyance en Dieu ? ) et il me semble qu'il a aussi certain(e)s attaches/croyances/préceptes musulman(e)s ( de par son père).

Après, j'étais un peu concentré sur l'aspect 'équipe de France', aussi.
@Big Penis

A partir du moment où tu feras entrer ton gros machin en Ukraine.
benoit_sokal Niveau : District
Message posté par Le Baldé Vampire
Sur la foi de ses différentes déclarations, de son histoire perso, j'aurais bien envie de dire Ibra.


Techniquement, Ibra n'est pas athée, puisqu'il se vénère lui-même comme un Dieu ^^
PS : et c'est d'ailleurs pour cette raison que je ne jette pas non plus l'anathème sur les joueurs qui profitent de leur notoriété pour faire passer des messages politiques.
Je pense que c'est faire une erreur majeure que d'envisager le sport comme la simple expression de la performance physique.

@Le Baldé Vampire

C'est rigolo cet article après les commentaires sur celui de la rechute de Fekir !
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Si même sur SO Foot on en vient à parler de religion (même si le sujet est intéressant dans le cadre du football) c'est que le "combat" pour moins de religion partout, tout le temps, est perdu.

Il n'est juste plus possible d'avoir ne serait ce qu'un jour où le non croyant ne soit pas obligé de subir la dictature du discours religieux.
Message posté par Algiers


Pour en revenir au football, je suis partisan de l'exhibitionnisme religieux tant qu'il ne va pas dans la surenchère, la violence physique ou morale envers autrui.
Je vois ces manifestations comme le folklore poétique du football que nous aimons, et j'ai toujours eu la naïveté de voir de la poésie dans le football.




J'applique sans souci ce raisonnement en club (car il s'agit d'une société privée et chacune à sa propre politique à ce sujet).
Mais dans le cas d'une équipe nationale, & notamment la France - puisque c'est la question de l'auteur- faut - il avoir le même axe de réflexion ?
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 8 heures Valdés lance sa société de production 8 il y a 9 heures Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 30 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4