1. // Procès Brice Taton

Au cœur du cirque

Des témoins qui disparaissent ou se rétractent, une enquête menée dans la précipitation, des audiences ubuesques. Quatorze mois après la mort de Brice Taton, le procès qui a repris lundi dérape complètement.

Modififié
« On se dirige vers l'acquittement, c'est ça qui nous inquiète » . Mardi matin, c'est la peur de ne jamais connaître la vérité sur le décès de son pote Brice Taton qui a poussé Paul Cometto à nous contacter. Paul est le capo des Indians Tolosa et était présent à Belgrade le 17 septembre 2009 lorsqu'une quarantaine de hools du Partizan Belgrade ont débarqué dans un bistrot du centre de la capitale serbe pour « casser du Français » à coups de barres de fer, provoquant la mort du jeune supporter toulousain douze jours plus tard. Quatorze mois après les faits, le procès a vraiment débuté lundi dernier. Pour se terminer au bout de quarante-cinq minutes, le temps que le seul témoin serbe se rétracte. Non, A2 (qui témoignait derrière une vitre sans tain) n'était pas serveuse dans un bar au moment des faits, non, elle n'a reconnu personne. « Ce procès, on dirait une maison construite par Numerobis. C'est mal foutu » , lance Loïc Tregoures, doctorant en sciences politiques à l'université libre de Bruxelles, qui a suivi toute l'affaire pour sa thèse sur les « aspects politiques et identitaires du football en ex-Yougoslavie » .


Un procès ubuesque, une enquête bâclée


Plusieurs anecdotes mettent en lumière le côté “amateur” du procès. Lorsque A2 avance une version totalement différente de sa déposition, la juge s'énerve et se met à lire cette dernière, révélant des éléments permettant de retrouver très facilement l'identité du témoin anonyme. C'est un avocat de la défense qui doit ramener la magistrate à la raison, lui expliquant que son attitude pourrait avoir des conséquences graves. Surréaliste. La configuration des lieux n'encourage pas non plus les témoins à se livrer. En juin dernier, Philippe Maury (interviewé par Sofoot.com le 3 décembre 2009) est en train de délivrer sa version des faits lorsqu'un accusé, tout proche, se saisit de son micro pour l'apostropher et l'inviter à le disculper... Les accusés n'ont pas hésité, en effet, à provoquer les témoins avec force clins d'œil et sourires en coin. Pas forcément encourageant. Pour comprendre comment un procès se transforme en cirque, il faut revenir à l'origine.


« Il n'y a pas un seul Serbe qui ne connait pas le nom de Brice Taton » , assure Loïc Tregoures. En septembre 2009, en effet, l'affaire fait peut-être encore plus de bruit en Serbie qu'en France. L'État veut montrer qu'il sait gérer le problème des hooligans et explique à la police qu'il vaudrait mieux agir vite. Quatorze personnes sont arrêtées, deux sont en cavale, les autres ne sont pas identifiées mais comme le temps presse, on balance un acte d'accusation pour “meurtre aggravé”. Sans doute la plus belle connerie, selon Loïc Tregoures : « Il est impossible de savoir qui est le responsable de la mort de Brice. Et on ne peut pas condamner douze personnes pour le meurtre de la même personne, on n'est pas dans “Le Crime de l'Orient Express”. Il aurait fallu les accuser d'association de malfaiteurs ou de violence en réunion » . Il est vrai que les preuves sont très minces. Sur les deux témoins serbes à avoir fait une déposition, l'un s'est donc rétracté et l'autre est introuvable depuis le mois de septembre. Mardi, deux nouveaux supporters toulousains victimes de l'attaque des hooligans ont témoigné depuis la ville rose ( « Ceux qui s'étaient déplacés là-bas en juin pour témoigner étaient constamment sous protection et devaient dormir à l'ambassade » , explique Paul Cometto) sans être capables d'identifier leurs agresseurs ni ceux de Brice. Bizarrement, les nombreuses caméras de surveillance (l'agression a eu lieu dans une rue commerçante), dont les films seront bientôt projetés au tribunal, ne permettent pas non plus d'identifier les coupables.

[page]
Cela ne signifie pas pour autant que les accusés ont passé quatorze mois en détention préventive sans élément à charge. Les SMS et les appels passés depuis leurs portables (par exemple “Les Français sont en ville, informe les autres”, signé Ivan Grkovic) permettent de prouver qu'ils ont bien participé à l'assaut (un seul d'entre eux a pu présenter un alibi valide). C'est là que l'on revient à l'acte d'accusation : il est possible de prouver qu'ils étaient présents, éventuellement qu'ils ont mis des coups, mais certainement pas qu'ils sont coupables de “meurtre aggravé” sur la personne de Brice Taton. Ne restent à entendre que les experts médicaux. En dehors d'une trace d'ADN retrouvée sur le t-shirt de Brice (dont on vient d'évoquer l'existence lors du procès), pas de preuve tangible. Les experts s'attarderont surtout à expliquer si la mort a été provoquée par les coups ou par la chute de Brice. Ils répondront aussi à la théorie de la défense, qui assure que le décès est dû à une opération de l'aorte risquée subie par Brice à son arrivée à l'hôpital (il était alors conscient).


Pas d'acquittement généralisé


Ce déroulement effarant de l'enquête et du procès est plutôt à mettre sur le dos de la précipitation et de l'incompétence que sur celui d'un éventuel “complot” ou de pressions extérieures. Car personne n'a vraiment intérêt à ce que l'affaire se termine en queue de poisson. L'État voulait au contraire montrer la qualité de son traitement du problème hooligan (c'est réussi...) et les ultranationalistes des groupes de supporters serbes, s'ils étaient présents aux séances de juin, semblent se désintéresser de la question. Alors qu'ils seraient les premiers à défendre les martyrs de leur cause, ils n'apportent pas vraiment de soutien aux agresseurs présumés de Brice. « Ces mecs ne sont pas des repris de justice, éclaire Loïc Tregoures. Ils n'ont pas de casier comme les autres. C'est triste à dire, mais ce sont juste des petits cons qui ont voulu montrer qu'ils en avaient en faisant un coup d'éclat. Le problème, c'est qu'ils n'ont pas du tout respecté les codes non-écrits du hooliganisme en attaquant des gens qui ne pouvaient manifestement pas se défendre » . Il suffit de voir les parents des accusés pour comprendre : ils sont ingénieurs, psychologues, géologues et ils tombent des nues en apprenant ce qu'ont fait leurs petits.


Malgré la faiblesse des preuves, on ne se dirige pas vers un acquittement généralisé, comme le craint Paul Cometto. La justice serbe ne prendra certainement pas le risque de se ridiculiser en libérant des accusés qui, s'ils ne sont pas forcément responsables du meurtre, ont au moins participé au lynchage qui l'a provoqué. « Il peut tout se passer, soupire Loïc Tregoures. On n'est pas non plus à l'abri d'un verdict politique » . En effet, en plus de la volonté de l'État de montrer son implication, les relations franco-serbes sont également en jeu. Depuis le début du procès, l'ambassadeur français à Belgrade a déjà assisté en personne à quelques audiences et envoyé quelqu'un suivre les autres, alors que Rama Yade avait fait le déplacement juste après les faits. Pression légère, mais pression quand même. « A part pour le mec dont on a retrouvé l'ADN sur le t-shirt de Brice, on se dirige vers des peines intermédiaires pour la plupart des accusés et une grosse peine pour les meneurs » , pronostique Tregoures. Comprendre quelques années pour les premiers, une ou deux dizaines pour les seconds. Toujours Loïc Tregoures : « Le problème, c'est que quel que soit le verdict, il restera toujours des zones d'ombre » . Ce qui ne facilitera pas le travail de deuil des parents de Brice, catastrophés par le déroulement du procès, qu'ils suivent à Belgrade. Le dénouement est prévu courant décembre. Malheureusement, il n'y aura pas de happy end.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Simple question: Où étaient Brice Taton et Paul cometto le 6 frévier 2006 quand un supporter nantais s'est fait lynché sur le pont Saint Michel à Toulouse, alors qu'il était inconscient? Ce jours là en tout cas les barabres n'étaient pas à Belgrade...
Je respecte So Foot mais etre journaliste sportif n'exclut en rien le travail d'investigation.
Big up pour ton commentaire Irvine. Plein d'esprit et de finesse...

Pour revenir au sujet de l'article, mon impression personnelle est effectivement un manque de compétence et de réactivité de la justice serbe, plutôt qu'une volonté de laisser filer le procés. Le gouvernement serbe a réitéré sa volonté de sanctions exemplaires contre les hooligans, et la fédération serbe a beaucoup a perdre vu qu'elle est déjà sérieusement dans le collimateur de la FIFA avec plusieur incidents graves depuis l'agression de Brice (en Italie notamment si ma mémoire est bonne).

Du coté des témoins en revanche, on ne peut nier des pressions évidentes, et ce dès le départ. Une difficulté énorme pour trouver des témoignages depuis le début (alors que les terrasses, les bars et la rue étaient bondés au moment des faits), ensuite les très rares témoins qui se rétractent ou déménagent sans laisser d'adresse... Cela laisse l'impression que tout n'a pas été mis en oeuvre d'un certain côté, surtout vue l'émotion suscitée (bien plus grande qu'en France) parmi la population serbe à l`époque.
Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 2
Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 101 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16
lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16
À lire ensuite
Poker + Raymond = Pokémond