En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 18 Résultats Classements Options

Au cœur de la Maison Blanche

Il est porté dans les stades, sur les terrains le dimanche, dans la cour de recré, dans la rue. Le maillot de foot est le signe de ralliement de tout supporter. Et chaque maillot a son histoire. Cette semaine, celui du Real Madrid Club de Fútbol.

Modififié
Si les Anglais ont inventé le football, ils ont eu la bonne idée de l'exporter hors de leurs frontières, en Espagne notamment. Depuis, le ballon rond s'est bien enraciné au sud des Pyrénées, à tel point que certains n'hésitent plus à voir dans la Liga le meilleur championnat du monde. Et la Maison Blanche en est l'un de ses principaux représentants : 32 titres en championnat, 19 en Coupe d'Espagne, 9 en Supercoupe d'Espagne, 10 en Ligue des champions, 2 en Coupe de l'UEFA, etc. Bref, le Real Madrid est l'un des clubs les plus titrés de la planète et aucun amateur de football ne peut ignorer la couleur du maillot des Merengues. Ce maillot blanc fait partie des plus vendus au monde chaque année. Parce qu'il est beau, simple, historique. Parce qu'il est le Real Madrid.

Histoire d'un maillot


En 1897, plusieurs étudiants de Cambridge et d'Oxford se retrouvent ensemble au sein de l'institution libre d'enseignement (Institución Libre de Enseñanza, en espagnol) de Madrid. Pendant cette année « Erasmus » , ces braves gens se réunissent au sein d'un club et décident de monter une équipe de football. Celle-ci s'appelle le Football Club Sky. Les maillots de l'époque ne sont pas blancs du tout, mais sombres et barrés d'une bande blanche en diagonale. Les premiers matchs sont disputés avec cette tunique, et pendant trois ans, tout va bien. Mais voilà, comme le veut la coutume, l'amour dure trois ans. En 1900, le club se scinde en deux entités distinctes : le New Foot-Ball de Madrid et l'Español de Madrid.


Dès lors, l'histoire de la New Team se détache de celle de l'Español de Madrid. Deux ans plus tard, rebelote. Les membres de l'Español s'embrouillent et se divisent. D'où la naissance, en 1902, du Madrid Football Club. L'équipe est placée entre les mains d'un Anglais – qui d'autre ? – du nom d'Arthur Johnson, considéré comme le premier coach de l'histoire du club. À cette époque, le club anglais le plus en vogue, les Corinthians de Londres, aime se payer des petits voyages pour affronter d'autres équipes. Ils affrontent donc le Madrid Football Club dans leurs beaux maillots blancs. Et là, bingo !

Maillots blancs et Alphonse XIII


Impressionnés par la classe des Anglais, immaculés de blanc, les Madrilènes décident de s'habiller de la même manière. Du coup, des tenues semblables sont adoptées à Madrid : maillots et pantalons blancs, chaussettes et écharpes bleues. Bien évidemment, c'est de ce choix que découlera quelques années plus tard le surnom attribué aux joueurs. Quiconque s'étant déjà rendu dans une pâtisserie le sait, les meringues sont blanches. Pour la petite anecdote, les tournées internationales des Corinthians de Londres n'ont pas seulement inspiré le Real. Au Brésil, un club reprend carrément le nom du club londonien : le Sport Club Corinthians Paulista.

Toujours la même année, en 1902, les dirigeants du Madrid Football Club, et surtout son président, Carlos Padrós, proposent d'organiser un tournoi de football en l'honneur du couronnement d'Alphonse XIII, le 17 mai 1902. L'idée est acceptée par le jeune souverain de 16 ans, et quatre équipes sont réunies à Madrid : le FC Barcelone, le Club Vizcaya (fusion de l'Athletic Club et du Bilbao FC), le Club Español de Foot-Ball et le Madrid Football Club. Parce qu'il est à l'initiative du tournoi, le Madrid FC entre dans la compétition en demi-finale et se fait éclater par le FC Barcelone (3-1) dans ce qui est considéré comme le tout premier Clásico. En finale, les Catalans s'inclinent tout de même face au Club Vizcaya (2-1). Peu de temps après, une petite finale est organisée entre le Madrid FC et le Club Español de Foot-Ball, la Copa Gran Peña. Cette fois-ci, les Merengues s'imposent (3-2). Maintenant, plus la peine de se demander pourquoi la Coupe du Roi s'appelle la Coupe du Roi.


En 1904, deux ans après la naissance de cette compétition qui perdure aujourd'hui encore, le Madrid FC se prend pour Pacman et absorbe trois autres clubs de la capitale : Moderno, Amicale – un club d'expatriés français – et Moncloa. C'est à cette époque que l'armoire à trophées du Madrid FC commence à se fournir : un titre en championnat régional centre en 1904, une Coupe du Roi en 1905, puis trois doublés en 1906, 1907 et 1908. Dans les années 1910, le club remporte encore quatre titres en championnat régional centre, toujours avec ses jolies tuniques blanches (1913, 1916, 1917, 1918). Le 29 juin 1920, le Madrid Football Club apporte la preuve à tous que faire les fayots, ça paye. Alphonse XIII, devenu grand amateur de football depuis que le club a créé une compétition en son honneur, décide par décret de donner l'onction royale au Madrid Football Club, qui devient donc le Real Madrid Football Club. Entre 1931 et 1940, l'avènement de la seconde République espagnole fait perdre ce préfixe prestigieux au club de la capitale. Mais pas ses beaux maillots immaculés de blanc.

Maillot mythique


Lorsqu'un club possède un palmarès aussi impressionnant que celui du Real Madrid, pas facile de choisir l'année qui a le plus marqué ledit club. Pourtant, il y a bien un maillot qui se détache du lot. Il s'agit du maillot porté par les Merengues lors de la saison 1959/1960. Plus qu'une saison, ce maillot représente en fait l'apogée du club madrilène, qui remporte entre 1956 et 1960 cinq Coupes des clubs champions à la suite. La dernière, en 1960, est remportée en finale face à l'Eintracht Francfort sur le score fleuve de 7-3 grâce à trois buts de Di Stéfano et quatre de Puskàs. Difficile de faire plus simple et sobre que ce maillot : blanc, avec le blason du club sur le cœur, sans aucun sponsor. Le short était blanc, lui aussi, tout comme les chaussettes. Une véritable pub pour de la lessive.

Maillots extérieurs et autres maillots collectors


Depuis le passage au nouveau millénaire, les dirigeants du Real Madrid, en accord avec le service marketing, ont opté pour des jeux de maillots extérieurs aux couleurs vives, voire parfois fluo. Avant cet âge d'or des maillots moches, puisque cette mode des couleurs qui piquent la rétine s'est répandue rapidement dans toute l'Europe, les équipementiers du Real s'étaient parfois complètement plantés. Oui, même Teka s'était planté.

Lors de la saison 1997/1998, l'équipementier mythique du Real crée un troisième maillot bien moche. S'inspirant sans doute de l'art contemporain – cet art qui n'est généralement compris que par les étudiantes en LEA qui sortent du bac littéraire et qui ont été un peu déçues par Baudelaire – l'équipementier place des arches géométriques blanches, violettes, grises et noires sur le maillot. Forcément, le rendu est fouilli et vraiment compliqué à expliquer. D'autant plus que sur les manches, le fils du concepteur a eu le droit de venir dessiner des petites pattes de chat ou de chien trop mignonnes. Non vraiment, ce maillot n'était pas une franche réussite. Heureusement qu'à côté de ça, Teka a sorti les maillots les plus emblématiques de l'histoire du club.


Pour la saison du centenaire, en 2001/2002, les dirigeants décident de faire porter à leurs joueurs un beau maillot sans aucun sponsor. Ou presque. Le logo de l'équipementier Adidas est tout de même présent sur le pectoral droit. Pour le reste, le maillot est blanc, et les manches sont fendues de trois bandes bleues. C'est avec ce maillot que Zinedine Zidane inscrira son but d'anthologie face au Bayer Leverkusen en finale de la Ligue des champions, le 15 mai 2002. Pour fêter les cent ans d'un club, on a pas encore fait mieux que soulever la coupe aux grandes oreilles.

Ils se sont inspirés du maillot du Real Madrid Club de Fútbol


Les maillots blancs sont aujourd'hui relativement courants, mais il y a bien quelque chose que le Real Madrid Club de Fútbol partage avec plusieurs autres clubs espagnols. Il s'agit de son préfixe, Real. Comme expliqué ci-dessus, ce dernier ne peut être porté par un club qu'après que ce dernier a reçu l'onction royale. C'est le cas pour la Real Sociedad, la Real Saragosse ou encore le Real Bétis. Oui, ça fait beaucoup de Real.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
Hier à 16:16 Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 15:48 Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 Hier à 14:42 Ronaldinho sait toujours y faire 3 Hier à 14:17 Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 Hier à 12:33 Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2
vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23