1. //
  2. // 4e journée
  3. // Gr.A
  4. // Real Madrid/PSG (1-0)

Au Bernabéu, le PSG battu par la chance

Ultra-dominatrice face au Real Madrid, l'équipe parisienne repart pourtant la queue entre les jambes. Un revers (1-0) qui doit autant à la maladresse des hommes de Laurent Blanc qu'à la chance insolente des Madridistas.

Modififié
16 214

Real Madrid 1-0 Paris Saint-Germain

But : Nacho (34e) pour les Merengues

Certains la nomment « la chance des grands » . D'autres appellent ça : « être cocu » . Les supporters parisiens, venus en nombre dans une antre madridista un iota provocatrice - rappelant par un tifo que la Ville Lumière renvoie irrémédiablement au premier sacre européen de Di Stéfano et consorts -, ont leur définition coincée en travers de la gorge. Surclasser le Real Madrid, aussi bien dans le jeu qu'en matière d'occasions, ne suffit pas pour le battre. Le PSG l'a appris à ses dépens, comme un grand qu'il aspire à devenir. Car la différence du tableau d'affichage se veut le parfait opposé de l'écart de niveau de jeu entre ces deux poids lourds du football continental. Auteurs d'une première mi-temps ébouriffante, que ce soit dans l'animation ou la qualité technique, les hommes de Laurent Blanc peuvent amèrement regretter leur manque d'adresse face aux cages défendues par Keylor Navas. Et la cagade de Kevin Trapp, offrande pour le si chanceux Nacho. Arithmétiquement, le Real s'offre pourtant la première place du groupe A grâce à ce qui restera comme l'un des plus beaux hold-up auxquels ait assisté le Santiago Bernabéu.

Ball-Trapp


Attendu il y a deux semaines, le choc des philosophies montre le bout de son nez au Santiago Bernabéu. Un début de match rythmé oppose, enfin, la maîtrise parisienne du cuir au positionnement rigoureux des Merengues. Choc toujours, les crânes de Serge Aurier et d'Isco se tutoient et obligent l'arbitre à arrêter précocement la rencontre. Une rencontre qui, quelques tours de cadran plus tard, perd l'un de ses agitateurs d'idées, Verratti, contraint à céder sa place à Rabiot. Des coupures successives qui endorment le Santiago Bernabéu et, par ricochet, le Real Madrid. Noyé sous la qualité technique du milieu adverse, Casemiro subit un coup du sombrero de Di María et respire lorsque, dans la foulée, le centre en retrait d'Aurier est repris subtilement par Matuidi. S'ensuit une démonstration de force du PSG qu'Ibra, d'un enroulé puis sur un coup franc fouetté, ne peut rentabiliser. Au diapason de ses coéquipiers, Rabiot, par deux exquises reprises, lèche puis frôle le montant de Navas. Des ratés plus que cruels, puisqu'entre-temps, une déviation aérienne de Thiago Silva, une sortie hasardeuse de Trapp et une réussite inouïe de Nacho offrent un avantage inespéré à des Blancs fantomatiques, sifflés lors de leur retour aux vestiaires.

Di María, maître ès arts


Groggy, le public du Bernabéu accuse le coup dès la reprise. Les discussions de la pause pipi se répètent dans les travées. Certains murmures évoquent même un certain mal-être face à la nette supériorité parisienne. Une domination qui ne s'estompe pas sous l'impulsion de Di María qui, après avoir fait la misère à tous ses vis-à-vis, pèchent dans ses services - mais pas dans ses tentatives de petit pont. Le chronomètre s'égrainant, le déchet technique fait également son apparition. Une donne qui ne change pas la physionomie de ce duel, tant les Merengues, apathiques dans le combat autant que dramatiques dans la construction, déjouent. Seuls quelques éclairs de génie, sous forme de talonnade d'Isco et de Kroos, et l'apport de Lucas zquez permettent au Real de sortir la tête du seau. La course contre la montre à l'égalisation prend du plomb dans l'aile lorsque le Real, regroupé devant sa surface, refuse de sortir du bois. Sur quelques contres, Trapp s'emploie pour maintenir un écart qui, jusqu'à la fin de la rencontre, ne bouge pas, à l'instar de la barre transversale de Navas sur un coup franc de l'ancien Madridista du PSG. Chahuté comme jamais et après avoir frôlé la correctionnelle, le Bernabéu peut s'estimer tout heureux de pointer en tête du groupe A.

Les notes du match à lire ici

Par Robin Delorme, au Santiago Bernabéu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Mic Mac le Big Mac Niveau : District
Grosse ambition du côté madrilène. T'as raison Ruud, sans Benzema ça joue mieux.
ohundnisursofoot Niveau : CFA2
Cacavani.
Taylor Swift Niveau : Loisir
Bon ben voilà, comme on pouvait s'y attendre dès que la route s'élève un peu le PSG cale. Rien de nouveau donc mais le PSG aura tout de même confirmé ce soir sa place de club européen le plus ridicule du continent : avec de telles sommes dépensées et le luxe de ne pas à avoir à se soucier du championnat n'importe quel club aurait déjà gagné une ou deux LDC. Mais non il s'agit du PSG, qui comme je le répète souvent sur ce site, est un club profondément « loser » dans son identité historique.

Enfin on va avoir droit aux mêmes jérémiades, solliloques et autres monologues : Verratti aurait tout changé, manque de chance, manque d'expérience. On trouvera pas un supporter parisien pour admettre que le Real les a battu en chaussons, que dis-je en charentaises hahahaha.

C'est l'amer réalité mes amis : vous supportez un club de merde qui est juste la risée de toute la France, et désormais toute l'Europe du foot. Comment peut-on clamer gagner la LDC en engageant un gardien de niveau au mieux CFA ? Comment penser que David Luiz ou Matuidi sont des joueurs de foot ? Vous le dites si bien : vous n'êtes pas français vous êtes parisiens, nous autres en province ne voulons pas à avoir à partager vos humiliations. Les français se moquent de vous ce soir   
Je terminerai mon analyse par une note d'humour : Cavani a coûté 64M d'euros. C'est tout pour moi.
PS : Pas grand-chose à dire sur le Real, on le savait déjà mais putain que ce club est classe. Et ce milieu Modric-Kroos… Bordel c'est ça le foot, c'est pas des clubs en cartons rachetés par des terroristes…… Luka tu es si beau sur un terrain.
read my mind Niveau : National
Note : 11
Rabiot>Ronaldo.
Thierry-henry-the-best Niveau : DHR
C'est la première fois que je regarde un match du real depuis le début de la saison. Certes, il manque Benz, James mais sur cette première mi-temps, il refont la même prestation contre le Bayern ou le Barça ils finissent avec un 3-0 parce que ce n'est pas Cavani qu'il y'aura devant. En gros ils sont moins impressionnants que je ne le pensais. Je croyais que c'est une équipe qui a retrouvé son assise défensive mais il faut relativiser à chaque fois qu'ils ont rencontré une équipe qui n'était pas degueu devant ils ont pris un but (Atletico, celta, Paris).

Concernant le psg je pense qu'ils devraient apprendre de leurs erreurs. On a vu clairement qu'un mec comme Cavani ne mérite pas sa place en LDC. Une chose est sûre ils sont sur la bonne voie depuis l'arrivée des Qataris. Ils engrangent de l'expérience.
ohundnisursofoot Niveau : CFA2
Message posté par Taylor Swift
Bon ben voilà, comme on pouvait s'y attendre dès que la route s'élève un peu le PSG cale. Rien de nouveau donc mais le PSG aura tout de même confirmé ce soir sa place de club européen le plus ridicule du continent : avec de telles sommes dépensées et le luxe de ne pas à avoir à se soucier du championnat n'importe quel club aurait déjà gagné une ou deux LDC. Mais non il s'agit du PSG, qui comme je le répète souvent sur ce site, est un club profondément « loser » dans son identité historique.

Enfin on va avoir droit aux mêmes jérémiades, solliloques et autres monologues : Verratti aurait tout changé, manque de chance, manque d'expérience. On trouvera pas un supporter parisien pour admettre que le Real les a battu en chaussons, que dis-je en charentaises hahahaha.

C'est l'amer réalité mes amis : vous supportez un club de merde qui est juste la risée de toute la France, et désormais toute l'Europe du foot. Comment peut-on clamer gagner la LDC en engageant un gardien de niveau au mieux CFA ? Comment penser que David Luiz ou Matuidi sont des joueurs de foot ? Vous le dites si bien : vous n'êtes pas français vous êtes parisiens, nous autres en province ne voulons pas à avoir à partager vos humiliations. Les français se moquent de vous ce soir   
Je terminerai mon analyse par une note d'humour : Cavani a coûté 64M d'euros. C'est tout pour moi.
PS : Pas grand-chose à dire sur le Real, on le savait déjà mais putain que ce club est classe. Et ce milieu Modric-Kroos… Bordel c'est ça le foot, c'est pas des clubs en cartons rachetés par des terroristes…… Luka tu es si beau sur un terrain.


Sympa le Ctrl+c |Ctrl+v?
Mic Mac le Big Mac Niveau : District
Message posté par Taylor Swift
Bon ben voilà, comme on pouvait s'y attendre dès que la route s'élève un peu le PSG cale. Rien de nouveau donc mais le PSG aura tout de même confirmé ce soir sa place de club européen le plus ridicule du continent : avec de telles sommes dépensées et le luxe de ne pas à avoir à se soucier du championnat n'importe quel club aurait déjà gagné une ou deux LDC. Mais non il s'agit du PSG, qui comme je le répète souvent sur ce site, est un club profondément « loser » dans son identité historique.

Enfin on va avoir droit aux mêmes jérémiades, solliloques et autres monologues : Verratti aurait tout changé, manque de chance, manque d'expérience. On trouvera pas un supporter parisien pour admettre que le Real les a battu en chaussons, que dis-je en charentaises hahahaha.

C'est l'amer réalité mes amis : vous supportez un club de merde qui est juste la risée de toute la France, et désormais toute l'Europe du foot. Comment peut-on clamer gagner la LDC en engageant un gardien de niveau au mieux CFA ? Comment penser que David Luiz ou Matuidi sont des joueurs de foot ? Vous le dites si bien : vous n'êtes pas français vous êtes parisiens, nous autres en province ne voulons pas à avoir à partager vos humiliations. Les français se moquent de vous ce soir   
Je terminerai mon analyse par une note d'humour : Cavani a coûté 64M d'euros. C'est tout pour moi.
PS : Pas grand-chose à dire sur le Real, on le savait déjà mais putain que ce club est classe. Et ce milieu Modric-Kroos… Bordel c'est ça le foot, c'est pas des clubs en cartons rachetés par des terroristes…… Luka tu es si beau sur un terrain.


Fine analyse, à base de copié-collé. Good job bro.
Quelqu'un me rappelle l'âge de Varane ??
Et dire que Trapp fait pourtant un bon match.
De l'implication, de la maitrise, de l'envie, une erreur et des vendanges. Putain de frustration.

Qui a autant écarté la chatte de Benitez ? Parce qu'on a vu que ça, côté Réal.
Pour Isco, j'étais peiné,
Pour Cavani, gêné,
De cette soirée, je me suis fait chier.
Taylor ou le message écrit depuis 20min
Et bordel, quelle entrée de Rabiot. Un daron.
Note : 3
Le PSG a dominé le Real, certes un peu affaibli mais pas tant que ça, au Bernabeu, c'est déjà une grosse fierté. Malheureusement, c'est le top niveau, difficile de se contenter de la fierté. Quel dommage.

Rabiot est quand même vraiment pas mal!
Pas de chance pour Paris ce soir mais bon même si c'est une grosse affiche, ça reste un match de poules. Et puis le jeu est interessant, il reste qu'à trouver un joueur pour remplacer Cavani.

Sinon C.Ronaldo, quand son équipe a pas le ballon, il décide de plus rien foutre? Mis à part ruiner des contres et tenter des trucs improbables, il a rien fait.
Va te faire foutre Cavani.

Voila, c'était mon analyse technico-philosopho-tactique et très développée de ce match.
Non mais quel tocard ce réalisateur
Jed mosly Niveau : CFA2
Il est beau le Real de Benitez. Ça joue correctement le contre et.. et voilà c'est tout.
Taylor Swift Niveau : Loisir
Allez c'est parti pour le festival de la mauvaise foi, 100 commentaires redondants de frustrés parisiens... Et encore je dis parisien mais la plupart des supporters de ce club sont des pauvres smicards qui ont grandi au fin fond du 77 ou 78 et ont à peine l'argent pour se payer le métro jusqu'au trocadéro. Hahahaha ce club c'est une blague, mais genre une blague à tout le niveaux hahaha
Mic Mac le Big Mac Niveau : District


Même Bein Sport l'a faite, celle là, c'est dire son originalité.
Quenelle à la Sardine Niveau : Loisir
Par la chance ? Ils ont perdu car leur gardien est une vraie pine d'huître au QI de bulot et que leur attaquant gauche est un comique de cirque qui fait son show sur le terrain.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
16 214