Le Bayern plus que jamais Rekordmeister !

Énorme surprise en Allemagne, où le Bayern est sacré champion à la faveur de sa victoire 3-1 face au Hertha Berlin. De toute façon, dans le derby de la Ruhr, le BVB et Schalke n’avaient pas réussi à se départager.

Modififié
1 37
Le Bayern tranquillement

Dès la 5e minute, le Bayern est champion. Histoire de ne pas laisser de place au suspense. Müller déborde, crochète et centre. C’est repoussé, mais Kroos est en embuscade pour ouvrir le score d’un bon plat du pied. Comme d’habitude, les Bavarois monopolisent le ballon, jouent tellement haut que c’en est indécent, et Neuer peut même faire des crochets. Robben, Götze et Müller entrent dans la défense berlinoise comme dans du beurre. Qu’il est loin le temps du mur. Götze double la mise au quart d'heure de jeu. De la tête s’il vous plaît, à la réception d’un centre de Schweinsteiger, preuve de la facilité des visiteurs. À noter une superbe transversale de Kroos à l’origine de l’action. Le Hertha est clairement dépassé en défense, mais ne baisse pas les bras et tente des coups en contre. Dans les petits espaces, les Bavarois sont souverains, et Neuer se permet de lober Ramos d’un petit ballon piqué, alors que Müller trouve la barre sur une tête.

Après une entame de deuxième période poussive, Guardiola lance Ribéry et Mandžukić avant l’heure de jeu à la place de Robben et Müller. Pour l’occasion, le Hollandais fait un gros poutou au Français. Logiquement, le Bayern reprend le contrôle du jeu, comme à chaque fois qu’un véritable 9 est sur le terrain. C’est ensuite à Schweinsteiger de sortir, remplacé par Thiago dans le rôle du maître des passes. Alors qu’on sombrait dans un sommeil profond, bercé par les échanges des Bavarois, Rafinha commet une faute sur Ramos dans la surface. Le futur joueur du BVB se fait ensuite justice lui-même et réduit donc le score. Le Rekordmeister ne tremble pas pour autant, et continue de dérouler son jeu. À la conclusion d’un contre éclair mené par Götze, Ribéry porte le score à 3-1 d’un subtil petit piqué. Score final de cette opposition sans surprise. Guardiola n’a toujours pas perdu en Allemagne, et son Bayern est sacré une journée plus tôt de celui d’Heynckes. Costaud.

Le BVB attaque, Schalke ne rompt pas

La suprématie régionale, c’est sacré. Sauf que personne n’a réussi à s’en emparer. Le BVB a tout tenté, mais a buté sur un grand Fährmann. Le début de match est intense, les occasions se succédant de part et d’autre. Le ballon ne s’arrête jamais, volant d’un joueur à l’autre, changeant souvent de propriétaire. Pour le 299e match de Kehl en Buli, le capitaine du BVB est tout près de claquer un nouveau but de la tête, après celui contre le Zénith. Derby toujours, Reus prend un jaune pour un gentil coup de coude. On passe même tout près de la rixe entre Grosskreutz et Neustädter, après que Draxler en a mis une petite à Piszczek. Ce qui a le don de rendre fou Klöpp, qui harangue ses troupes. L’arbitre distribue des biscottes pour essayer de ramener un peu de calme. Mkhitaryan remet le jeu au centre des débats en claquant une très bonne frappe au ras du poteau, que Fährmann détourne en corner. Les Schwarzgelben ont clairement pris l’ascendant, sans trouver la faille, souvent à cause d’erreurs techniques ou d’un bon Fährmann.

En début de deuxième mi-temps, les situations chaudes se multiplient dans la surface des Knappen. Ces derniers n’ont d’autre choix que de procéder en contre, où Draxler et Meyer peuvent exploser, mais la défense du BVB est vigilante. Kehl récupère un nombre non-négligeable de ballons, ce qui permet aux siens d’être maîtres de la rencontre. Lewandowski, seul face à Fährmann, est tout près d’ouvrir le score, mais il fait le mauvais choix en préférant le dribble à la frappe. C’est ensuite Reus qui voit sa tête déviée par le portier de Schalke. Encore une occasion gâchée avec Mkhitaryan, qui croise trop sa frappe à la conclusion d’une nouvelle action rapide. Contre le cours du jeu, Boateng lâche une grosse frappe, que dévie Weidenfeller en corner. Klöpp tente tout pour s’offrir une victoire, en lancant PEA et Schieber. Sans effet. Les deux rivaux se quittent sur ce triste 0-0, le premier de la saison en Bundesliga. Les locaux conservent 1 point d’avance sur les visiteurs.

Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Realsymphony Niveau : CFA
bayern est un bully champion
Les bras m'en tombent !!
Hallucinant d'être champion en début de printemps. Respect aux bavarois d'avoir autant faim et à Pep d'avoir su continuer à entretenir cette faim de titre.

J'ai peur pour mon United, un match d'homme nous suffira pas pour espérer retrouver une coupe d'Europe l'an prochain ^^
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
La Bundesliga se transforme peu à peu en SPL, à l'aise.
Que ça va être dur de les battre en LDC !
Message posté par Anfield_Road
La Bundesliga se transforme peu à peu en SPL, à l'aise.


En SPL t'avais encore l'opposition Celtic-Ger's qui valait le détour à l'aller comme au retour.

Là on en est limite à se demander si le Dortmund de Klopp aussi estropié qu'il l'est actuellement peut faire un coup à l'Allianz Arena et mettre fin à l'invincibilité munichoise sur une saison en championnat en espérant que Guardiola aligne l'équipe B du Bayern...

C'est sacrément moche pour le foot de se poser se genre de questions...
Pep est un génie.
Ils sont où ceux qui crachaient sur le Barça en disant que c'était pas intéressant, que c'était plus du foot ?

Hâte de voir les quarts de CL contre United, ça va être un calvaire pour les anglais.
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : 8
La question pour United c'est ils vont en prendre combien:
Un 7up ou un 9-2 Paques?
Autant en 2010 et en 2012 je me demandé comment le Barça pouvait ne pas gagner la Ligue des Champions, autant là le Bayern c'est un boulevard qu'ils ont pour remporter ce trophée.
Les mecs vont pouvoir s'économiser tranquille en BL tandis que d'autres équipes comme Barcelone, l'Atlético, le Real, Chelsea et autre devront se battre pour le titre dans leurs championnats. Déjà que leur profondeur de banc est remarquable si en plus de ça ils peuvent se permettre de boycotter le championnat pour la C1, tout en gardant le niveau monstrueux qui est le leur, rien ne pourra les arrêter.
Actuellement tu leur met le Real ou le Barça c'est de la plaisanterie pour eux.

C'est désespérant. Je comprends le dégoût que d'autre pouvait ressentir envers le Barça de 2008 à 2012.
Quand le Bayern refera ça sur 3 ou 4 ans de suite vous pourrez commencer à gueuler. Je trouve ça dingue cette façon de généraliser sur une seule saison. L'année dernière Utd avait de l'avance aussi et j'ai vu personne faire tout ce blabla.
Ba le seul espoir qu'il reste pour les adversaires c'est que les mecs s'endorment à cause de leur championnat déjà fini. Menfin...c'est bien mince. Ils sont plus que à jamais en route pour être les 1er à conserver la C1 version champions league.
Message posté par Steth0
Quand le Bayern refera ça sur 3 ou 4 ans de suite vous pourrez commencer à gueuler. Je trouve ça dingue cette façon de généraliser sur une seule saison. L'année dernière Utd avait de l'avance aussi et j'ai vu personne faire tout ce blabla.


L'année dernière Manchester avait de l'avance mais pas 25 points dans la gueule du précédent finaliste de la Ligue des Champions, ils n'avaient pas ce jeu flamboyant, ils n'avaient pas cette profondeur de banc, ils n'ont pas été sacrés 7 journées avant la fin du championnat, ils n'avaient pas fait 25 victoires et 2 nuls en 27 matchs...
Bref, rien que vouloir faire un lien avec Manchester 2013 et le Bayern 2014 c'est un crime.
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 2
Message posté par Steth0
Quand le Bayern refera ça sur 3 ou 4 ans de suite vous pourrez commencer à gueuler. Je trouve ça dingue cette façon de généraliser sur une seule saison. L'année dernière Utd avait de l'avance aussi et j'ai vu personne faire tout ce blabla.


Oui mais l'an dernier United sortait d'une saison où City était venu leur marcher dessus à Old Trafford et leur faire rever de titre pendant 5 minutes. Et en C1, le Real du MoO a souligné les a sorti en 1/8ème malgré un arbitrage défavorable au retour. En dépit du championnat, l'équipe était tenu à bout de bras par le trio Fergie, RVP, Rooney. La défense montrait déjà le vieillissement avancé qui allait exploser cette saison au grand jour.

Là ça fait deux saisons que le Bayern domine de la tête, des épaules et des couilles la BuLI. Ils sont en quarts et je vois pas United les sortir. Et franchement je pense que l'an dernier ils seront encore champions et au moins dans le dernier carré de la C1. Par ailleurs le Bayern c'est 3 finales de C1 en 4 ans. Ils sont pas en déclin comme United quoi. ^^

Bref comme on dit aux US, DYNASTY !!!
el peruano loco Niveau : Ligue 2
je pense que l'an prochain*
Message posté par Le FC K


L'année dernière Manchester avait de l'avance mais pas 25 points dans la gueule du précédent finaliste de la Ligue des Champions, ils n'avaient pas ce jeu flamboyant, ils n'avaient pas cette profondeur de banc, ils n'ont pas été sacrés 7 journées avant la fin du championnat, ils n'avaient pas fait 25 victoires et 2 nuls en 27 matchs...
Bref, rien que vouloir faire un lien avec Manchester 2013 et le Bayern 2014 c'est un crime.


Je cherche pas à comparer les deux clubs, je veux dire que ce genre de choses ça arrive, et c'est normal. Ça deviendra gênant si ça se répète sur 5 ans par exemple. En attendant c'est juste ridicule de généraliser, ça repose juste sur les préjugés foireux sur la Bundesliga.
87_03_04_11 Niveau : Loisir
La Vraie "équipe du siècle"?
Pendant ce temps à Manchester...
Message posté par 87_03_04_11
La Vraie "équipe du siècle"?


Faut attendre la fin de leur cycle et comparer avec la Pep Team barcelonaise. Mais c'est claire que si il continue comme ça la question sera plus que légitime. Vous vous en rendez compte? 2 potentielles équipes du siècle en même pas 6-7 ans. C'est carrément... Voilà quoi.
Je me suis bien fait chier devant le match en tout cas. On nous bombardait du "Mutter aller derbys" depuis deux ou trois semaines et franchement tout ca pour ca. Une reprise de Huntelaar 6 metres au dessus, Neustaedter tout seul qui fout la tete dans les bras de Weiden et une reprise de KPB a 40 metres trop bas...

Bon je suis content de pas etre supporter de Dortmund car ce soir ils ont tellement domines (sans etre super bon non plus) que c'est un bon holdup. D"ailleurs au bout de la 60eme sky se contentait de filmer la Sudtribune et les Schalker qui ont bien mis l'ambiance jusqu'au bout malgre le niveau de Bundesliga 2 affiche ce soir, un peu comme contre le real...

Plus important pas d'incidents cette fois et les stickers "Tod und Hass S04" incrustes de lames de rasoires n'ont pas fait de blesses. J'espere que ca va un peu se calmer car ca devient un peu ridicule ce deferlement de violence et de connerie comme au match aller ...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 37