1. //
  2. // 1/2 finales
  3. // FC Barcelone/Villarreal (3-1)

Au Barça le premier round

Vainqueur 3-1 de Villarreal, le Barça a pris une belle option pour se retrouver en finale de la Copa del Rey. Comme à l'accoutumée, Messi a marqué et Luis Suárez a passé. Le sous-marin jaune, lui, devra créer l'exploit au Madrigal.

Modififié
5 29
FC BarceloneVillarreal : 3-1
Buts : Messi (41e), Iniesta (48e) et Piqué (64e) pour le Barça / Trigueros (47e) pour Villarreal.

L'échine des supporters blaugrana peut en témoigner, Luis Suárez est un frisson à lui seul. Pas toujours juste, mais toujours dans les bons coups, El Pistolero l'a une nouvelle fois prouvé. Face à Villarreal, l'Uruguayen a été à l'origine des trois premiers tremblements de filet de la rencontre. Et comme souvent depuis son arrivée, il n'a pourtant pas marqué. Passeur heureux sur l'ouverture du score de Messi, puis malheureux sur l'égalisation de Trigueros, il a servi bien involontairement Iniesta pour celui du 2-1. Finalement vainqueur 3-1, le Barça n'a su faire couler un sous-marin jaune toujours en course grâce à l'échec de Neymar sur penalty. La marge semble pourtant suffisante pour atteindre la finale de la Copa del Rey, tant les protégés de Luis Enrique ont fait étalage de leurs progrès. Solides mentalement, sûrs de leur force, ils peuvent toujours compter sur un Messi ailier et un Piqué retrouvé.

Suárez, la rengaine du passeur


Marcelino Garcia Toral n'a pas besoin de bloc-notes. Mieux qu'un cahier à spirale, ses ouailles quadrillent leur moitié de terrain sitôt sur le pré. Face à ces deux lignes de quatre plus que compactes, le Barça étire son bloc sur toute la largeur. Messi, en bon ailier de formation, ne délaisse que peu son aile, aimante le jeu blaugrana et enchaîne centres et transversales. Les actions s'enchaînent, mais ne se convertissent pas en occasion franche. Encore moins en but. Recroquevillé dans son camp, le sous-marin jaune ne tâte jamais le cuir. A contrario, les chevilles de Mascherano goûtent aux crampons d'un Vietto plus boxeur que buteur. À sa décharge, le petit Argentin est, à l'instar de son comparse offensif Giovani, sevré de ballon. Car l'étreinte des hommes de Castellón ne se desserre pas. Leurs rares incursions se limitent à quelques courses dans le vent de Cheryshev et une infériorité numérique en contre. Des espaces, Luis Suárez n'en a aucun. Alors, il se démène et chipe le cuir dans les pieds de Musacchio. Son centre pour Messi est parfait, et la Pulga le transforme en 12e passe décisive uruguayenne de la saison. Toujours pas en réussite, ses ratés juste avant la pause sont proches de pouvoir permettre à Villarreal de recoller. Sur sa seule intervention, Ter Stegen sort la parade idoine face à un Vietto enfin servi.

Messi trop grand seigneur


À peine une minute de disputée, et Villarreal fait déjà mieux que lors du premier acte. Après une première tentative de Vietto et un enchaînement de corners, l'entrant Trigueros envoie une lourde frappe. Ter Stegen, endormi, se troue et se les mord. Du tac au tac, Luis Suárez, à l'origine de l'égalisation, combine avec Iniesta et s'écroule dans la surface. Pas même le temps de contester que Don Andres, en filou, envoie le cuir au fond des filets. En deux tours de cadran, le tableau d'affichage a gonflé, et le cœur des aficionados s'est emballé. De nouveau devant, les Blaugrana se retrouvent face à la muraille jaune. Mieux, depuis l'arrivée de Lucho dans ce secteur, Neymar botte un corner que Piqué envoie au fond de la lucarne d'Asenjo. Justement, le Brésilien a l'occasion de tuer ces demies et de faire oublier sa performance pourrie. Sur un penalty limite, Messi laisse sa place au Ney' qui trouve sur son chemin Asenjo. Qu'importe, la messe est dite. Un tantinet bousculé, le Barça s'appuie sur un Piqué retrouvé et un Mascherano toujours aussi chien. Le faux rythme qui accompagne cette fin de rencontre n'y change rien, Luis Suárez ne fera pas trembler les filets. Et ce, malgré un lob depuis le rond central qui tutoie la cage d'Asenjo.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 2
Quel match pourri de Neymar, mais on lui pardonne bien volontiers avec tout ce qu'il a fait depuis le début de saison.
Je pensais que c'était Messi qui avait tiré le corner sur le but de Piqué, mais si c'est Neymar c'est cool, ça lui fait une passe dé, et d'importance.

Bon match de Suarez qui n'aura pas marqué davantage par manque de réussite que par excès de maladresse.

Un Barça qui n'a que rarement était inquiété, la charnière Piqué - Mathieu me semble solide, à voir face aux plus grosses écuries.
Dommage de pas mettre ce penalty au fond, la demie aurait été pliée avant le match retour. Avec ce 3-1 on peut pas être totalement serein, il faudra quand même faire un match sérieux pour pas avoir de mauvaise surprise.

Sur le contenu, le Barça a été moins impressionnant que ces dernières semaines. Ils ont joué sur un train de sénateur, moins de percussion, moins de décalages. Il faut aussi dire que cette équipe de Villarreal est vraiment pas mal, que ce soit défensivement ou offensivement. Belle équipe, bien organisée et très dangereuse en contre.

Sur le plan individuel je retiens que Neymar n'était pas dans un grand soir. Outre son penalty, je trouve que c'est le premier match où il n'a quasiment pas pesé sur la défense. Sans être exceptionnels, Messi et Suarez ont fait le boulot. Beaucoup plus que Neymar en tout cas. Suarez encore maladroit devant les barres mais il fait tellement d'efforts. Passe dé sur le premier but et à l'origine du deuxième, il marque pas mais il est décisif.

Au milieu on a vu un bon Iniesta, son but récompense son match. Rafinha un peu moins explosif que d'habitude mais deux trois bons enchaînements, dont celui qui amène le tir de Suarez un peu trop croisé. Mascherano excellent par contre, homme du match pour moi. Je pense que Luis Enrique l'a préféré à Busquets pour sa vitesse, pour couper les contres express de Villarreal. Enfin j'en sais rien mais j'imagine, Busquets aurait sans doute été dépassé par la vitesse des Vietto, Trigueros, Giovani. Bon choix à ce niveau-là. Au niveau défensif match sérieux de Piqué et Mathieu, pas grand chose à faire sur le but. Par contre Ter-Stegen, autant il sort la parade juste avant la mi-temps, autant il se troue carrément sur le but. Encore une fois c'est bien dommage de se prendre un pion comme ça, c'est limite si Villarreal était pas satisfait du résultat avec Asenjo qui gagnait du temps à la fin. Ça devrait le faire mais prudence quand même, t'es pas à l'abri d'un 2-0 tout pété.
Message posté par footixIer
Je pensais que c'était Messi qui avait tiré le corner sur le but de Piqué, mais si c'est Neymar c'est cool, ça lui fait une passe dé, et d'importance.


Je crois bien que c'est Messi, le corner arrive rentrant donc c'est un gaucher. Messi ou Rafinha du coup.
Effet Méride Niveau : DHR
sympa Luis Enrique d'avoir rendu hommage à Dutruel en le titularisant ce soir
"Messi ne pense qu'à ses statistiques il bloquera l'éclosion de Neymar et le marginalisera comme il l'a fait avec tout les attaquants qui ont joués avec lui au barca" Contrairement à ce que de nombreux commentateurs et hâters adeptes du messi bashing prennent plaisirs à nous affirmer depuis des mois, l'argentin nous prouvent sur le terrain que ces propos sont justes le contraire de ce qui se passe vraiment au barca...
Frenchies Niveau : CFA
Message posté par Effet Méride
sympa Luis Enrique d'avoir rendu hommage à Dutruel en le titularisant ce soir


ptin dire que c'est le gardien aligné en C1 aussi, ca fait flipper quand même !!!


Sinon si Suarez mettait le Lob qu'il try à 5mn de la fin, je retirais tout ce que je j'ai dit sur lui jusqu'à maintenant et j'en faisais mon favoris au prochain BO ...
oui mais voilà, le Suarez du barca est aussi adroit que le Cavani du PSG >>> en gros il fou franchement les boules !!!

Sinon j'ai bien cru que le barca allait pas arriver à faire sauter le verrou ... si city joue comme ça, j'ai peur quand même :-/ (car en contre ça sera pas le même niveau).
Ah ben voilà, un article sur la ligne de stat vierge d'Iniesta et il claque un but ce soir, BJ SOFOOT :3
barcelonista Niveau : DHR
"le secret iniesta" la malédiction sofoot quand on ne l'attendait plus
Franchement les gars.... L'atlético et le Real sont éliminés, y'a-t-il vraiment du suspens?
Je confirme à tous ceux qui sont partis voir sur goalsarena que c'est bien Messi qui donne le corner qui amène le but.
Par contre je crois pas qu'on réalise l'événement de la soirée : j'avais JAMAIS vu Messi laisser quelqu'un d'autre tirer un péno. Il parait (selon le commentateur de Proximus) que la dernière fois c'était Zlatan en 2010.

Bon ce qui a c'est que ça risque plus de se reproduire du coup ...
barcelonista Niveau : DHR
on préfère se dire que oui parce qu'il n'y a rien de pire su'un Barça qui joue facile
Johanromabatimessi Niveau : Loisir
Les mecs si vous aimez vraiment le foot rejoignez la Liga, ça va vous degouter de tous le reste. Ne ratez pas la seconde mi temps entre Bilbao et l'epanyole 1:1 pour l'instant. Une pemiere mi temps de feu et ce n'est que le 13e contre le 9e
Message posté par Johanromabatimessi
Les mecs si vous aimez vraiment le foot rejoignez la Liga, ça va vous degouter de tous le reste. Ne ratez pas la seconde mi temps entre Bilbao et l'epanyole 1:1 pour l'instant. Une pemiere mi temps de feu et ce n'est que le 13e contre le 9e


Complètement d'accord avec toi l'Angleterre à l'argent mais aujourd'hui l'espagne est le football...
Dark Ravioli Niveau : District
Le Barça et les pénos c'est pas la joie, faudrait penser à recruter CR7.
Message posté par russell westbrick
"Messi ne pense qu'à ses statistiques il bloquera l'éclosion de Neymar et le marginalisera comme il l'a fait avec tout les attaquants qui ont joués avec lui au barca" Contrairement à ce que de nombreux commentateurs et hâters adeptes du messi bashing prennent plaisirs à nous affirmer depuis des mois, l'argentin nous prouvent sur le terrain que ces propos sont justes le contraire de ce qui se passe vraiment au barca...


Moi j'aimerai bien retrouver tout ceux qui disaient qu'il avait perdu son coup de reins et qu'il fallait absolument le vendre maintenant avant qu'il devienne définitivement mediocre.
Message posté par russell westbrick
"Messi ne pense qu'à ses statistiques il bloquera l'éclosion de Neymar et le marginalisera comme il l'a fait avec tout les attaquants qui ont joués avec lui au barca" Contrairement à ce que de nombreux commentateurs et hâters adeptes du messi bashing prennent plaisirs à nous affirmer depuis des mois, l'argentin nous prouvent sur le terrain que ces propos sont justes le contraire de ce qui se passe vraiment au barca...


Plus personne ne dit ça depuis plus d'un an...
Frenchies Niveau : CFA
enfaite celui qui a dit ça c'est Cruyff hein ... la première saison mi figue mi raison du brésilien (fameuse adaptation, avec changement de continent hein :s) laissait quelques doutes et puis ... on a vu le taulier que c'était au mondial, derrière il c'est mis en mode samba avec le barca ... pratiquement 1 but par match le gus.

mais rater un peno, c'est non.
Honnêtement, j'ai du relire la composition du match à la 20eme pour voir si c'était bien Neymar ailier droit.. et oui il a fait un match transparent pratiquement, mais au final, ce n'est pas si grave, je ne lui en veux pas, tout comme le péno. Il faut juste qu'il reparte de bons pieds et qu'il oublie;

Idem pour Ter Steigen : ok il a fait une boulette, mais il a fait un superbe arrêt juste avant la mi-tps et au moins, avec son mental (et s'il est titulaire), en LDC il sera 2 fois plus concentré (ne pas oublier que Bravo est excellent, mais qu'il s'est un peu foiré en championnat dernier match)

Iniesta : ca été dit, le mec n'est plus aussi tranchant, mais le mec marque un but avec de la réussite.
Une réussite qui fuit Suarez : le mec est partout, mais je ne sais plus si c'est de la malchance ou si c'est pour lui faire comprendre la vie au Barca.. jouer collectif et apres ton tour viendra.

et Marsherano : quel homme ! il se fait écraser la cheville, mais juste avant la mi-tps il tape un sprint pour tacler un défenseur que Dani Alves avait du mal à rattraper.

La charnier est très bon.. je me demande si Marshé au milieu, à la place d'un Busquets qui est seulement un (excellent) ratisseur, sur certains matches, c'est pas la meilleur des solutions, pcq lui il a les cojones ! (et contre le Real ou Bayern, voire M City..)

City? ils sont dans une mauvaise passe (mm s'ils ont gagné récemment), et les africains (enfin Yaya T) sont revenus, mais je pense que le niveau est incomparable.

Bon et pour finir, je ne sais tjrs pas si c'était mental ou physique la saison dernière, mais retrouver ce genre de Messi, ca fait du bien.;.
Je suis de ceux qui pensaient que Messi ne retrouverait pas son vrai niveau (du moins au Barça).

Bon, s'il me fait passer pour un couillon ... eh bien ... tant mieux!
C'était quand même hâtif de penser que Messi ne reviendrait pas à la lumière d'une semaine moyenne ponctuée par des states que font feraient d'autres joueurs des monstres. Je ne sais pas si on se rend compte du truc: 44 buts (soit son pire total depuis des lustres), mais 2e meilleur buteur de la saison 2013 derrière CR7, 4 buts, 1 passe dé et une finale de CDM=le mec est fini. Really??? On a meme essayé de nous faire croire qu'il a fait un mondial médiocre.

Ce qui lui est arrivé n'est que normal car il a marché sur l'eau pendant 5 ans sans conteste. Pour moi, beaucoup l'ont jugé selon les states de CR7. A mon avis.Sans ça, le discours aurait peut être été différent. Cela prouve vraiment à quel point on est exigent envers lui et surtout qu'il est très loin de la concurrence.

Mais rassurez-vous chers amis, Messi nous réserve encore quelques bombes. Et pour ceux qui doutaient encore de son rendement au Barça, vous serez vite déçus.
Comme je l'avait dit à des amis sur un réseau social en début de saison: "Messi va tout tout niquer cette saison, vous verrez".
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Monaco se joue de Rennes
5 29