1. //
  2. // 5e journée
  3. // PSG/Toulouse

Attention, Lavezzi arrive

Expulsion, suspension, critiques de la presse argentine, mea culpa… La saison a mal commencé pour Ezequiel Lavezzi. Malgré sa grinta, l’attaquant de poche du PSG peine à retrouver le niveau qu’il avait à Naples. Inquiétant ? Pas vraiment.

Modififié
10 19
Ezequiel Lavezzi vit un début de saison compliqué. Peut-être est-ce le fait de sa nouvelle vie parisienne. Le fait est que l’on a du mal à reconnaître celui qui brillait tant à Naples. Et ça l’agace. Arrivé à Paris début juillet pour près de trente millions d’euros, Lavezzi fait ses premiers pas sous le maillot parisien contre le CSKA Moscou (2-2). « Pour son premier match, il a été très bon, se réjouissait alors Ancelotti. Cela fait trois jours qu'il est avec nous. Il a montré toutes ses qualités, notamment en contre-attaque. Il a fini un peu fatigué. » Cette fatigue, il la ressent tout au long de la préparation. Que ce soit contre Chelsea, DC United ou Barcelone, il ne joue jamais plus d’une heure. Face à Lorient en ouverture du championnat, son entente avec Ibrahimović est prometteuse. Sa grinta fait déjà rugir – ou miauler – le Parc des Princes. Mais pour le reste, c’est pas terrible. Beaucoup de pertes de balles, des courses dans le vide, peu de provocations et une étonnante maladresse.

Un manque de rythme évident

Le scénario se répète à Ajaccio. Pas aidé par un milieu de terrain dominé dans l’agressivité, Lavezzi ne voit pas le jour. Frustré, il commet une faute plus stupide que méchante qui lui vaut d’être expulsé et d’écoper de trois matchs de suspension, dont un avec sursis. Privé de son terrain de jeu favori contre Bordeaux et Lille, El Pocho arrive en sélection à cours de forme. Critiqué par la presse locale lors de ses dernières sorties en équipe nationale, il réussit une grosse entame de match contre le Paraguay (3-1) avant de disparaître. « Je me suis trouvé plutôt bien par rapport à mes capacités du moment. Je sais au fond de moi que ce n’est pas suffisant, avoue-t-il dans Tyc Sports. Je n’ai pas fait en sélection une sortie digne de celles que je réalisais l’an dernier à Naples. Si je fais mon autocritique, je pense que j’ai été un peu fatigué, car je n’ai pas beaucoup de rythme en ce moment, vu que j’ai loupé des matchs en France en raison de ma suspension. Mais le plus important, c’est d’être ici et d’apporter ce que je peux apporter, et surtout que ça profite à l’équipe. »

Pérou, match référence

De nouveau titulaire dans la nuit de mardi à mercredi contre le Pérou (1-1), Lavezzi réalise sans aucun doute son premier match plein de la saison. Une passe décisive pour Higuaín, plusieurs frappes dangereuses, une énorme activité, une capacité à jouer dans le dos des Péruviens et à résister aux charges des défenseurs… Remplacé à l’orée du dernier quart d’heure par Enzo Pérez, l’attaquant de vingt-sept ans a surnagé au sein d’une équipe argentine très décevante. Sans doute fatigué par ses deux matchs ainsi que par le décalage horaire, l’ancien Napolitain ne sera peut-être pas titulaire vendredi soir au Parc contre Toulouse. Mais avec un rythme retrouvé, il pourrait rapidement devenir le joueur qui manque à Paris. Car s’il peut être considéré comme un « accélérateur de particules » capable de faire la différence sur un coup de rein – « Il a du Messi dans les jambes » , dixit Christian Damiano -, Lavezzi est avant tout un joueur altruiste, plus souvent à la construction qu’à la conclusion. Sa hargne et sa rage de vaincre peuvent amener un esprit nouveau au PSG. Appelé à jouer côté gauche, ce qui lui permet de repiquer vers l’intérieur sur son pied droit, le joufflu est aussi et surtout un redoutable contre-attaquant qui brille en soutien d’une pointe pesant sur la défense. Son évidente complémentarité avec Ibrahimović fera des dégâts. En France comme en Europe.

Par Quentin Moynet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ralph Louren Niveau : DHR
Je Lavezzi que ce serait une sacrée recrue
Godfather Niveau : CFA
Attention, Gérard Vives de retour !!!
Même si la L1 est pas le championnat le plus relevé, je pense qu'il faut quand même un petit peu temps pour s'y habituer. Il y a des défenses resserrées, des défenseurs assez rapides et physiques.
Après pour la sélection, je sais pas je vois aucun match, mais pour la L1, un joueur avec ses qualités devrait normalement foutre* un sacré bordel*.

Je suis perplexe, je sens qu'il y a jeu de mots dans le titre mais je le trouve pas.
on va pas nous faire prendre lavezzi pour une lanterne
mirko_1926 Niveau : DHR
dans que vous le ferez jouer sur un coté il sera qu'a 10% de son potentiel.
le repete 1 enieme fois quand on n'avait pas le ballon il evoluait 10 metres devant Cavani qui prenait sa place dans le 3-4-2-1 mazzarriano.
donc chez vous 4-3-1-2 avec flaco derriere pocho& ibra.
Lavezzi vient en manzant ?
Rien n'est inquiétant avec le PSG. En réalité, ça commencera à devenir inquiétant quand ils vont vraiment tourner à 100% (dans quelques semaines sans doute), parce que là on risque de s'ennuyer (je parle en tant que non supporter du PSG).

S'ils écrasent la L1, le championnat perdra de son intérêt. Comme pendant les années lyonnaises quoi...
@Godfather: bien vu pour Gérard Vivès ! On dirait vraiment un sosie !!!
Il lavezzi mal au defense du calcio l'an passe.
menez-et-merguez Niveau : Loisir
Le meilleur joueur du Championnat de France ! et j en entends deja dire c'est un flop etc vous me faites bien rire mangeur de chips
Excellent Gérard Vives ! Je me disais bien que sa trogne me rapellait quelqu'un haha
Manque de bol sofoot, il est pas retenu dans le groupe..
Note : 1
J'adore la chute style horoscope Ici Paris

"Son évidente complémentarité avec Ibrahimović fera des dégâts"

Bleusaille87 Niveau : CFA2
Dès qu'il est arrivé à Paname je me suis dis direct qu'il allait galerer en debut de saison. La vie parisienne, le jeu, l'equipe et l'ambiance ne sont pas du tout les mêmes qu'à Naples, mais quand il se sera adapté ce sera un tueur, c'est obligé !
Massimobor Niveau : CFA2
Ban bah raté, Lavezzi n'est pas dans la liste de ce weekend. Dommage QM
a pes , j'ai plus de mal à gagner contre la Géorgie que contre l'Argentine. Le PSG, ça va faire pareil, c'est pas le même foot, j'espère qu'ils se briseront les dents que leurs supporters ne peuvent pas se payer, sur les défenses de VA ou du TFC. Allez, je vais mettre 70 euros dans ma caisse pour payer le salaire d'ibrah ou de lavezzi.
Excellent le "Sa grinta fait déjà rugir – ou miauler – le Parc des Princes." J'en ris encore.

Bel article sur ce joueur qui n'est pas forcément un buteur (une 50aine de buts en 200 apparitions avec Naples) mais qui peut transcender une équipe.
mirko_1926 Niveau : DHR
menez et merguez pas loupé 3 matchs du pocho en 5 ans si Er Mortadella pense que FIFA 2013 avec le Pocho qui fait les 100 metres en 11 secondes c'est la realité continuez a le faire jouer sur un coté vais bien de me marrer.

Riccardino B.,Aurelio D.L.,Walterino M & sopratutto Lorenzo I. like this.
Je pense vraiment que c'est le joueur qui peut faire la différence à Paris !! S'il est performant cette année c'est le niveau de jeu de toute l'équipe qui suivra ... Et alors Paris deviendra un gros cador du championnat et un très bon client de LDC !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
10 19