1. //
  2. // Demies
  3. // Bayern-Atlético

Atlético de Madrid, l’an 28 après Jesús Gil

Pour les Colchoneros, une nouvelle ère a débuté le 27 mai 1987, date de la finale de la Coupe des clubs champions européens entre le Porto et le Bayern. Ce soir-là, Jesús Gil décide de prendre en main l'Atlético et d’en faire un grand d’Europe.

Modififié
Dos au but, au niveau de la ligne médiane, il récupère un ballon anodin et va s’enfermer au milieu de trois joueurs allemands côté droit. Il prend de la vitesse, évite un attentat d’un crochet intérieur et joue le une-deux. Tout est réalisé à la perfection, dans le bon rythme et dans une profonde justesse. Désormais face au but, les teutons dans le dos, il est temps pour lui de revenir dans l’axe, toujours sur son pied gauche. Il va vite, trop vite pour son nouveau vis-à-vis, il est maintenant dans la surface. Encore un crochet intérieur et encore un défenseur sur le cul. Il ne reste plus que le gardien à fixer. Mais Paulo Futre ouvre trop son pied et le ballon finit au poteau de corner.


Ce soir-là, le Portugais aurait pu, aurait dû, devenir la star de cette finale de Ligue des champions avec cette chevauchée digne du but du siècle. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien qu'on le surnomma le Maradona lusitanien. Mais à la place, on retiendra Madjer et sa talonnade. En tout cas, la légende raconte que c’est ce match du mulet portugais qui décida Jesús Gil à changer le cours de l’histoire de l’Atlético de Madrid.

Guardiola/Simeone, dernier carré en crampons

Super size me


Avec Jesús Gil, tout était plus grand. Son bide. Sa gueule. Mais aussi son ambition. Quand il se présente en 87 à la présidence du club, l’Atleti va mal. Les supporters ont besoin de rêve. Et c’est exactement ce que va leur apporter Jesús : « Je paierai Paulo Futre de ma poche ! » Il est élu le 26 juin 1987 à l’unanimité par les socios, qui ont décidé d’oublier les nombreuses casseroles qu’il a au cul. Et il en a à peu près autant que ce que le catalogue Tefal en propose.

View post on imgur.com

Pour faire court, Jésus est né d’une famille modeste dans la province de Soria en plein milieu de l’Espagne, veut devenir vétérinaire, se rend compte qu’il n’aime pas le sang, étudie l’économie à Madrid, avant de laisser tomber, se distrait en tant que stoppeur au foot, vit dans un bordel, se met à vendre des voitures, avant de laisser tomber, se rend responsable de la mort de 58 personnes qu’il avait invitées en 69 dans son nouveau complexe - le toit s’est effondré parce que le ciment n’avait pas assez séché et parce que la construction s’est faite sans architecte, va en prison, est gracié au bout de 18 mois par Franco, se relance dans l’immobilier et fait fortune à Marbella, tombe amoureux d’un cheval qu’il appelle Imperioso, fonde son parti politique dénommé sobrement « El GIL » (Groupe indépendant libéral), devient maire de Marbella, n’hésite pas à sortir son bide, présente même une émission de télé en maillot dans son jacuzzi entouré de filles en maillot...

View post on imgur.com

... se lie d’amitié avec Vicente-Calderón, alors président du club, devient membre du conseil d’administration de l’Atlético en 81 et donc président en 87, après la mort de celui, qui donnera son nom au stade madrilène.

Du blé et des jeux


Voilà donc l’homme qui veut redresser et qui va redresser le club. Avec lui, l’Atlético va retrouver une certaine grandeur. Certes, ses méthodes sont parfois brutales, il vire et engage un nombre incalculable d’entraîneurs (39 différents en tout) et de joueurs (141), « certaines nuits, je demande conseil à mon cheval pour les transferts et les licenciements » , justifia-t-il alors sur le ton de l’humour, et fait fermer le centre de formation, quitte à passer ainsi à côté d’un certain Raúl. Mais il ramène avant tout du plaisir et des titres aux socios. Trois Copa (91, 92, 96) et une Liga (96). Il ne doit la plupart du temps son échec qu’au Barça de Cruyff. L’Atlético retrouve notamment la Ligue des champions en 97 et sort en quarts contre l’Ajax au terme d'un match épique et grâce à une longue liste de noms ronflants : Paulo Futre, donc, mais aussi Diego Simeone, Christian Vieri ou encore Juninho.

Mais voilà, la folie de Jesús va parfois trop loin. Le voir célébrer le titre à dos d’éléphant, dans les rues de Madrid, ça a son charme. Et les supporters l’aiment pour ça : « Avec ma popularité, je peux devenir Dieu. » Mais le voir dégommer le président du SD Compostela à la télévision...

Vidéo

... le voir comparer ses joueurs à ses chevaux, le voir insulter un arbitre d’homosexuel - pour rester poli, le voir déclarer que les arbitres sont tous des mafieux, ça a fini par lui revenir à la gueule. En 1999, il retourne en prison pour une histoire de malversations. En 2000, l’Atlético est relégué pour la première fois depuis plus de soixante ans. En 2003, il lâche la présidence du club au profit d’Enrique Cerezo. En 2004, il meurt d’un AVC. Et aujourd’hui, alors que l'Atlético retrouve les sommets face au Bayern, son héritage est controversé. Que reste-t-il vraiment de Jesús Gil ? Son amour et son ambition pour le club n’ont jamais été remis en question, mais ses frasques ont fini par recouvrir une bonne partie de son œuvre. Il en reste au moins une culture de club s'articulant autour de la rivalité avec le Real Madrid, la combativité, le courage, la fierté, cette réputation de loser magnifique et Diego Simeone. Lors du titre en 2013, le Cholo a déclaré : « Je ne peux m’empêcher de penser à Jesús Gil dans ces moments-là. Je sais qu’il aurait aimé vivre ce genre de fête. » Oui. Et à dos d’éléphant.

Vidéo



Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Note : 1
L'Atléti a vraiment tout connu avec lui. De la victoire en championnat à la relégation.
Complètement dingue l'année de la relégation. Descendre avec autant d'internationaux, c'était l'hallucination totale. Dans l'équipe il y avait quand même Gamarra, Ayala, Ruben Baraja, Valeron, Hasselbaink, c'était vraiment pas sale pour l'époque. Surtout emmené par un assez jeune entraîneur italien appelé Ranieri, remplacé par Radomir Antic qui n'aura pas sauvé grand chose avant de se casser à Oviedo.

Je me rappelle surtout de cette saison comme celle du sacre du Depor, leader impressionnant avec Makaay, Pauleta et le taulier Nourredine Naybet derrière !
souzadeoliveira Niveau : Ligue 2
Moi j'ai un un bon souvenir de ce parcours incroyable en ligue des champions en 96 avec cette doublette Argentine en attaque, très prolifique et qui commençait à faire peur en Europe.
C'était football champagne à l'époque loin de l'atletico d'aujourd'hui.
Note : 1
Message posté par souzadeoliveira
Moi j'ai un un bon souvenir de ce parcours incroyable en ligue des champions en 96 avec cette doublette Argentine en attaque, très prolifique et qui commençait à faire peur en Europe.
C'était football champagne à l'époque loin de l'atletico d'aujourd'hui.


C'est vrai que depuis que Diego Costa a squatté l'attaque, c'est moins charivari.
Mais sur les dernières années, qu'est ce qu'il y a eu comme superbes attaquants et/ou associations:
- Torres
- Torres + Agüero
- Agüero + Forlan
- Falcao

C'est sûr, le Torres de cette année n'est plus le bambin galopant et assassin. Mais je reste convaincu que Correa va faire revenir un peu de folie devant l'an prochain !
Ce type était l'escroquerie personnifiée. Immense personnalité. Quelle vie il aura eu !
Avec le recul, l'équipe de 1996 est quand même mémorable, avec Molina, Santi, Geli, Simeone, Caminero, Vizcaino, Kiko et le bulgare Penev qui ne fera qu'une saison au club mais quelle saison !

L'Atletico Madrid de 1998 était pas mal non plus avec Vieri et Juninho, demi-finaliste de la coupe UEFA, seulement 7e en liga mais meilleure attaque devant le champion Barcelone et cette victoire 5-2 face aux catalans.
mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 131
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 6 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 5 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT)