Atlético Madrid, des matelas rouge et blanc

Il est porté dans les stades, sur les terrains le dimanche, dans la cour de recré, dans la rue. Le maillot de foot est le signe de ralliement de tout supporter. Et chaque maillot a son histoire. Cette semaine, celui du Club Atlético de Madrid.

Modififié
Depuis quelques années déjà, les regards des acteurs et spectateurs de la planète football sont tournés vers l'Espagne. Vers le FC Barcelone et sa Pulga, bien évidemment, vers le Real Madrid et son phénomène, également, mais aussi vers le Club Atlético de Madrid, qui complète ce trio magique. Il faut dire que depuis 2010, le palmarès des Rojiblancos a de quoi faire des envieux : un titre de champions d'Espagne, une Coupe d'Espagne, une Supercoupe d'Espagne, deux Ligue Europa, deux Supercoupes de l'UEFA et une finale de Ligue des champions. À tel point qu'aujourd'hui, tout le monde connaît les Colchoneros et leurs rayures rouges et blanches.

Histoire d'un maillot


Comme c'est le cas pour beaucoup de clubs de football, ce sont des étudiants qui sont derrière la création du Club Atlético. En 1903, les élèves basques de l'école spéciale des ingénieurs des mines, supporters de l'Athletic Bilbao, fondent effectivement leur propre club à Madrid, l'Athletic Club de Madrid. Pour rendre hommage à leur club de cœur, ces étudiants adoptent la tenue de l'équipe de Bilbao : maillot bleu et blanc, short bleu et chaussettes noires. Une tenue qu'arborent à ce moment trois équipes, puisque le club de Bilbao l'avait lui-même emprunté au club anglais des Blackburn Rovers. Trois clubs, un seul maillot : c'est peu dire qu'à l'époque, on se fichait un peu de l'inspiration.


Dans cette tunique, la première, les joueurs de l'Athletic Club de Madrid accueillent d'anciens membres du Real Madrid qui souhaitent recracher leurs meringues. En 1905, le tout premier « derbi madrileño » est disputé dans la capitale espagnole. Dans la culture populaire, les clubs rivaux sont très rapidement associés à deux strates de la société : l'Athletic semble réunir les classes populaires de la capitale, tandis que le Real Madrid attire vraisemblablement les citadins les plus riches. Une fracture encore assez visible aujourd'hui à Madrid.

Juanito Elorduy chez les Saints


En 1911, Juanito Elorduy, ancien joueur et alors membre du conseil d'administration de l'Athletic Club de Madrid, part en Angleterre rendre une visite de courtoisie aux Blackburn Rovers dans l'espoir de ramener des jeux de maillots pour le club de Bilbao et pour celui de Madrid. Problème, le petit Jean échoue dans sa quête et ne trouve pas les tenues convoitées. Pour ne pas rentrer les mains vides, Elorduy passe un accord avec un autre club anglais, Southampton. L'ancien joueur revient donc en Espagne les bras chargés de maillots rayés en rouge et blanc. À Madrid, on décide de les porter, mais de garder le short bleu des Blackburn Rovers. À Bilbao, en revanche, on adopte le short noir des Saints.

Avant cette découverte historique, ce changement de couleurs était expliqué d'une tout autre manière. En 1911, les Matelassiers de la capitale utilisaient en guise de revêtement des tissus rouge et blanc. Forcément, quiconque s'amusait à faire les sorties des ateliers d'artisans pouvaient trouver facilement des chutes de tissu en grande quantité. Ainsi, fabriquer des maillots rouge et blanc coûterait moins cher que d'acheter des jeux de tuniques à des clubs anglais. C'est de ce constat qu'est né le surnom qu'ont gardé les joueurs de la capitale pendant toute l'histoire du club. Les fabricants de matelas, les Colchoneros, seront à jamais liés à l'Athletic Club de Madrid. Dans cette nouvelle tenue, qui permet enfin de les distinguer des joueurs de Bilbao, les Matelassiers parviennent à remporter à trois reprises le titre de champions régionaux (1921, 1925 et 1928). De bien belles années.


En 1939, et toujours avec leurs belles rayures, les joueurs de l'Athletic Club de Madrid accueillent en leur sein les joueurs de l'armée de l'air. Le club fusionne avec l'Aviación Nacional et devient l'Athletic Aviación Club. Seulement, deux ans plus tard, en 1941, un décret du nouveau chef de l'État espagnol, Francisco Franco, interdit aux clubs de porter des noms étrangers. Bloqué, l'Athletic Aviación Club devient l'Atlético Aviación. Un changement de nom uniquement – les maillots restent les mêmes – qui conduit les hommes de la capitale à leur deuxième titre de champions d'Espagne d'affilée. En 1947, le club décide à nouveau de changer de nom en abandonnant la référence à l'armée de l'air au passé. Pour la dernière fois, le club se renomme et devient le Club Atlético de Madrid, celui-là même qu'on connaît aujourd'hui. Commence alors une période faste pour le club, son âge d'or même. Des personnalités fortes, comme Helenio Herrera ou Larbi Benbarek, aident le club à remporter de nombreux titres sur les scènes nationale et internationale. Tout ça avec un maillot inchangé. Solide.

Maillot mythique


C'est donc logiquement dans cette période qu'il faut aller creuser pour déterrer le maillot mythique du club. Au tout début de cette période, plus précisément. En 1951, les Colchoneros remportent un deuxième titre de champions d'Espagne d'affilée (à cette époque, les joueurs de Madrid adorent les débuts de décennie). Cette année-là, avec un maillot rayé rouge et blanc à col sans sponsors, fermé par trois petits boutons blancs, les Rojiblancos battent leur rival éternel, le Real Madrid, à deux reprises : 6-3 à l'extérieur, puis 4-0 à domicile. Madrid est plus que jamais rouge et blanc et le restera un moment encore. Preuve en est dix ans plus tard. Les joueurs de l'Atléti assurent un peu plus leur contrôle de Madrid en battant le Real en finale de la Coupe du Roi à deux reprises, en 1960 et 1961.

Maillots extérieurs et autres maillots collectors


Depuis longtemps maintenant, le Club Atlético de Madrid a opté pour des maillots extérieurs sombres. Noir, bleu marine, violet... Bref, on est généralement assez loin des fameuses rayures blanches et rouges. Les plus beaux l'étaient par leur sobriété, tandis que les plus laids étaient sans doute victimes de sponsors trop imposants ou simplement trop moches.


Durant la saison 2003-2004, l'Atlético Madrid demande à Nike, son fournisseur officiel, d'éditer un maillot pour célébrer le centième anniversaire du club. Le blason du club, brodé au milieu du maillot sur d'épaisses rayures rouges et blanches, est accompagné d'un ruban dans lequel apparaissent les chiffres « 1903 - 2003 » . Le 26 avril, le club organise une fête exceptionnelle dans Madrid et demande à ses supporters de déployer le plus grand drapeau du monde, de la fontaine Neptune jusqu'au Vicente-Calderón, l'enceinte des Colchoneros. Malheureusement, cette belle célébration n'empêche pas l'Atlético de réaliser une saison médiocre. Les Rojiblancos terminent septièmes de la Liga. À jouer aux matelassiers, les joueurs de l'Atléti se sont fait endormir.


Les maillots pas jolis jolis sont nombreux, bien trop nombreux dans la capitale espagnole. Cependant, la palme revient sans aucun doute au maillot extérieur de la saison 2004/2005. Pourquoi ? Parce que cette année-là, Nike pond un maillot bleu sombre bien moche avec comme sponsor principal... Spiderman 2. Oui, Spiderman 2, avec Tobey Maguire et le docteur Octopus. Il faudrait peut-être fixer une règle interdisant aux clubs de football ce genre de trucs, c'est quand même grave.

Ils se sont inspirés du maillot du Club Atlético de Madrid


Comme beaucoup de maillots mythiques, celui du Club Atlético de Madrid a fini par lui aussi voir du pays. Le 7 mai 2014, le club investit massivement pour créer un nouveau club et l'affilier à l'Indian Super League. Avec les apports financiers de la star du cricket Sourav Ganguly et des entrepreneurs Harshavardhan Neotia y Sanjiv Goenka, le club de Madrid fonde l'Atlético de Kolkata. Pour sa première année, le club remporte d'ailleurs l'ISL.



Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Olalalalaalalla ! ce maillot Spiderman 2?! Serieusement? Ce maillot a existé?
Mario Bikini Niveau : District
Salut la rédac,

Joli article sans photo sur l'app mobile....
C'est chiant!

Merci
Forlan je t'aime passionnément. Sans toi, la coupe du monde 2010 aurait été insupportable.
Forlan je t'aime passionnément. Sans toi, la coupe du monde 2010 aurait été insupportable.
votre nouvelle ergonomie craint à balle...rendez nous l'ancienne version !! #jesuissofoot
Ok, donc je viens de découvrir le pire sponsor de maillot possible : Columbia Pictures...
J'adore. Le maillot des Rovers, puis, comme on n'en trouve plus, bah le maillots des Saints, alors. :'D
Mister MUFC Niveau : Loisir
Les anglais méritent vraiment le respect ! Beaucoup leur doivent énormément !


ça va ? ça te dérange pas trop de chier sur des heures d eboulot d'autres personnes ? tu pourrais peut être mettre la forme dans ta critique non ?

Sinon tu peux essayer de te renseigner sur les communications de l'équipe sofoot qui est très a l'écoute.

Comme ça tu pourras faire une critique un peu plus développée et construite qui leur permettra de faire évoluer le site. #jesuissofoot
Sinon il y a aussi le club marocain du Moghreb Atletico Tetouan qui s'est inspiré du maillot de l'Atletico Madrid car le club a été créé par des sympathisants de l'Atletico.
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 1 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 2 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 54
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 6 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 7 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 11 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 30
samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 14 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2