1. //
  2. // Groupe B
  3. // Hapoel Tel Aviv/Atlético Madrid

Atlético, jamais deux sans trois ?

À l’heure d’entrer dans son Europa League, en Israël, face à l’Hapoel Tel Aviv, l’Atlético Madrid fait office de favori à sa propre succession. Avec l’expérience, un bel effectif et Falcao, les Colchoneros ne se cachent pas : ils visent le titre. Un troisième en quatre ans.

0 10
La leçon donnée à Chelsea sur la pelouse du stade Louis II laisse penser que cet Atlético Madrid aurait mérité mieux. Qu’au lieu de l’Hapoel, Plzeň et l’Académica de Coimbra, les Colchoneros auraient pu se frotter au gratin européen. Mais après une première partie de saison dernière laborieuse, l’Atlético n’a pu décrocher mieux qu’une 5e place en Liga, synonyme de « simple » Europa League. Cette C3, les Madrilènes ne crachent pas dessus pour autant. Simeone et ses ouailles ne se cachent pas, l’objectif, c’est de la gagner. Une troisième fois en 4 ans. Histoire de rejoindre la Juve, l’Inter et Liverpool tout en haut du palmarès, et de devenir la troisième équipe espagnole, après le Real Madrid (1985-1986) et le FC Séville (2006-2007), à réaliser le doublé. Cette version 2012-2013 est joliment garnie, avec au rayon candidats l’Inter, Liverpool, Tottenham et Naples. Viennent ensuite les outsiders, la Lazio, le Rubin Kazan, l’Anzhi, Newcastle, le Sporting, Bilbao voire nos deux Olympiques, Lyon et Marseille. Plus les repêchés de la C1, et une ou deux surprises habituelles, ces clubs moins prestigieux, mais plus concernés que certains grands noms du continent, pas intéressés plus que ça par la petite coupe.

Falcao, des titres et des records

Il y aura donc du beau monde et un favori naturel, l’Atlético Madrid, tenant du titre. En plus d’avoir l’expérience, la motivation et l’effectif pour aller décrocher cette Europa League, l’Atlético a Radamel Falcao, spécialiste de la compétition. Avant d’aller étaler son talent à l’étage d’au-dessus, le Colombien rêve de marquer encore un peu plus l’histoire de cette Coupe d’Europe. « L’objectif est de répéter ce qu’on a fait l’année dernière » , assure le Colombien. Gagner, donc. Mais aussi de répéter ce qu’il a fait personnellement, terminer meilleur buteur de l’épreuve. « Je donne toujours le maximum, et la meilleure façon de le faire, c’est de marquer des buts. » L’ancien de Porto veut son double triplé : trois C3 et trois titres de meilleur buteur consécutifs. Du jamais vu. Mieux, en inscrivant 11 nouveaux buts, il rejoindrait le goleador de la coupe, le Suédois Henrik Larsson (40 pions). L’idée secrète du Colombien est donc d’en planter 12, son score de l’année dernière, pour s’installer sur la plus haute marche.

Faire tourner et gagner

Ce soir, il ne sera pas de l’entrée dans la compétition des Colchoneros, à Tel Aviv. Comme Arda Turan, Godín, Gabi et Luis Filipe, Falcao est resté se reposer à Madrid en vue de la réception de Valladolid ce week-end. C’est con, le duel avec Apoula Edel s’annonçait sympa. Tombé dans le groupe B avec l’Hapoel, le Viktoria Plzeň et l’Académica de Coimbra, l’Atlético n’a pas tiré la poule la plus redoutable. Attention toutefois, après leur titre en 2010, les résidents du Calderón s’étaient fait sortir à ce stade de la compétition par Leverkusen et l’Aris Salonique. Moche. Pour Diego Simeone, cette première phase sera quand même l’occasion de faire tourner et de concerner tout son groupe. En Israël, où l’Atlético jouera pour la première fois, des garçons sur lesquels El Cholo compte cette saison comme Emre, Diego Costa et Raúl García devraient avoir un temps de jeu supplémentaire à celui qu’ils ont pour l’instant en Liga. « On ne vient pas pour faire le spectacle, mais pour gagner » , rappelle le coach argentin. Après 12 buts en 3 matchs, il était nécessaire de le préciser.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
J'apprécie fortement cette équipe de l'Atlético Madrid qui a un très beau jeu, j'aimerais bien que pour une fois ils viennent titiller le Barça & le Real pour changer un peu. Sinon j'aimerais vraiment qu'ils retournent en finale pour pourquoi pas enchainé une 3ème en 4ans, ça serait génial pour eux et si Falcao se fait encore remarquer, je pense qu'il va valoir très cher et j'espère qu'il fera pas n'importe quoi de sa carrière le bonhomme! En tout cas j'aimerais bien une petite finale Inter Vs Atlético!
Bonne chance à cette équipe qui devrait, si aucun soucis, passer le premier tour très facilement.
Liverpool favori? Vous avez fumé ou quoi ?
C'est pas que ça me dérangerait que du contraire.. Mais on a peiné à se débarasser des Hearts en barrage. Sans parler du début de saison en Premier League (même si le calendrier n'était pas des plus évident).
Bref, je ne m'attends pas à grand-chose des Scousers dans cette compétition..
TreuxChar RPZ Niveau : District
A lire l'auteur de l'article, on pourrait en conclure qu'il ne croit guère en les chances de victoire française, et c'est bien dommage. Certes, nos deux olympiques, voire Bordeaux, ne font pas office de favoris, mais ils n'ont rien à envier à une équipe comme le Rubin Kazan, l'Anzhi ou encore le Sporting, que l'auteur semble mettre au dessus de Lyon et de l'OM, pourtant habitués aux joutes européennes. Alors certes, je ne m'attends pas à une finale franco-française, mais je pense qu'une bonne surprise est possible.
TreuxChar RPZ Niveau : District
@darwright J'allais également faire un commentaire sur ce statut accordé par l'auteur à Liverpool ... Mais en même temps, je sais que tout est possible avec les Reds depuis 2005. De plus, cela reste une équipe de coupe, qui plus est rompue aux joutes européennes.
Bordeaux rien à envier à Anzi ? A part Eto'o qui refait tout Chaban dans un orteil, non pas grand chose ouais.
Larsen Wenger Niveau : CFA2
L'Atlé mériterait plus la ligue dèch que l'Europa League, mais pourtant ils la jouent à fond. Leur équipe ne fait pas marrer, outre Falcao, qui concentre toute l'attraction sur lui, les Adrian, Arda, Tiago sont aussi clairement au niveau.
Ils vont être l'équipe à battre...

(Darkwright, je t'ai mis +1 juste pour ton "c'est pas que ça m dérangerait que du contraire" qui m'a bien fait marrer, sinon j'en ai rien à Scouser de Liverpool^^)
TreuxChar RPZ Niveau : District
@Lothaire Tu ferais un très bon journaliste mon gars : tu prens un bout de mon comm et tu en fais la donnée principale ... je ne conteste toutefois pas ce que tu me dis, mais l'Anzhi reste un club sans expérience au niveau européen, où quelques individualités (il n'y a pas que Samuel ça aussi j'en ai bien conscience) cohabitent. Bordeaux est un collectif plutot bien huilé, où Gillot a réussi à refaire du jeu. De plus, cette équipe a un peu plus d'expérience en europe, même si beaucoup des cadres des dernières campagnes sont partis (mais il reste Carasso, Gouffran, ...). Alors oui, pour moi, Bordeaux peut rivaliser lors d'un match AR avec l'Anzhi
Ouep mais Lyon bordeaux ou l'Om contre l'Atlético ca serait une boucherie sans nom vaut mieux pas un AR même parce que ca ferait deux séances à l'abattoir pour le prix d'une...
Et si tu as regardé les 3 premiers match de l'Atlético, tu peux pas dire le contraire...
Même sans compter la supercoupe!
TreuxChar RPZ Niveau : District
C'est sur qu'en ce moiment l'Atletico surclasse les 3 clubs français en question ... mais Lyon a qd meme une équipe qui a de la gueule, suffit d'une mauvaise passe de Madrid pour jouer un vilain tour aux espagnols
TreuxChar RPZ Niveau : District
Bordeaux qui écrase la Belgique, l'OM qui répond présent avec ce match nul en Turquie. Meme s'il est trop tot pour crier victoire, cela laisse inaugurer de belles choses !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 10