Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 38e journée

Atlético et Valence en C1, Almería et Eibar sortent la tête haute

Barça champion, Real dauphin. Clairement ce week-end, l'intérêt en Liga n'était pas le haut du classement, mais bien tout le reste. De partout, il y a eu des matchs à rebondissement. Bilan final : Valence reste à la 4e place, Séville à la 5e, Eibar et Almería rejoignent Cordoue en Liga Adelante.

Modififié

Levante 0-0 Elche


C'est bien de se sauver avant la dernière journée, mais c'est juste un peu chiant pour les supporters. Entre le 13e et le 14e, il ne s'est pas passé grand-chose. Levante a globalement dominé les débats. Elche a essayé de rivaliser. Il y a eu quelques incursions dangereuses, pas mal de tricotages dans la surface, des gardiens hasardeux, quelques frappes de loin et puis un penalty généreux pour Elche à la 67e minute. Mais il faut croire que les deux équipes n'avaient pas envie de se fâcher aujourd'hui puisque Aaron le tire en plein milieu sur le gardien. Bref, Levante et Elche se quittent exactement comme elles se sont rencontrées : toujours en Liga, libres et en vacances.

Athletic Bilbao 4-0 Villarreal

Buts : Aduriz (25e) et (60e), Iraola (28e), Beñat (36e) pour l'Athletic

C'est ce qu'on appelle une rouste. Les deux équipes, voisines au classement, avaient ce soir deux niveaux d'écart. Jamais le sous-marin jaune n'a semblé pouvoir sortir la tête de l'eau et le score en est la plus belle preuve. Malgré tout, les deux équipes sont en Ligue Europa. Une bonne nouvelle, bien rassurante, avant la finale de Coupe du Roi pour Bilbao. Villarreal, de son côté, avait assurément besoin de vacances.

Grenade 0-0 Atlético Madrid


Avant le match, les deux équipes auraient signé pour un bon vieux match nul 0–0. Avec ce résultat, Grenade avait de grandes chances de se sauver, l'Atlético de rester troisième. Et clairement les deux équipes ne se sont pas foulées pour en faire plus. Avec le match nul du Depor, la défaite d'Almería, Grenade se maintient. L'Atlético reste devant Valence qui a été neutralisé sur le terrain d'Almería. Les bons comptes font les bons amis.

Rayo Vallecano 2-4 Real Sociedad

Buts : Bueno (42e), Morcillo (64e) pour le Rayo / Vela (19e), Castro (21e), Agirretxe (73e), Elustondo (75e) pour la Real Sociedad

Rien à jouer dans ce match et pourtant les deux équipes ont livré une énorme performance. La Sociedad a pris l'avantage grâce à deux pépites de Vela. Surtout sa seconde réalisation. Une reprise de volée du gauche parfaitement maîtrisée. À ne pas louper. Le Rayo est revenu au score à force de pousser, mais a complètement craqué dans le dernier quart d'heure. Pas d'enjeu, mais du beau jeu. Un joli spectacle de fin d'année.

Eibar 3-0 Córdoba

Buts : Mikel Arruabarrena (6e), Raúl Navas (11e), Ander Capa (34e) pour Eibar

Pas de chance pour Eibar. Malgré leur belle victoire ce soir, ils descendent. Un succès qui s'est décidé sur coup de pied arrêté. Un coup franc au second poteau, une remise de volée et la tête rageuse d'Arruabarrena à bout portant dès la 6e minute. Les Basques enfoncent le clou ensuite sur corner grâce à un gros coup de casque de Raúl Navas. Et ils finissent le boulot grâce à Capa à la 34e minute. Les supporters y croyaient. Jusqu'à l'égalisation du Depor. Cruel

Celta Vigo 3-2 Espanyol

Buts : Hugo Mallo (38e), Cabral (58e), Nolito (76e) pour le Celta / Sergio García (23e), Stuani (48e) pour l'Espanyol

Même dans le ventre mou du classement, alors qu'on n'y joue plus rien, on a eu le droit à des matchs de folie. C'est d'ailleurs certainement la principale raison de ces matchs débridés. Stuani a ouvert le score sur penalty. Mallo a remis les deux équipes à égalité. Stuani, encore lui, a redonné l'avantage. Avant de se faire rejoindre par Cabral et de lâcher prise après le break de Nolito. Heureusement qu'il n'y avait pas d'enjeu.

Almería 2-3 Valence

Buts : Partey (9e), Soriano (37e) pour Almería / Otamendi (28e), Feghouli (45e), Paco Alcácer (80e) pour Valence


80e minute de jeu. Paco Alcácer rate un peu son contrôle, mais le ballon est toujours devant lui. Il est désormais seul face à Ruben. Il ne tremble pas. Du pied droit, il place une frappe croisée imparable. C'est ce qui s'appelle saisir sa chance quand elle passe. Car c'est à ce moment précis que tout s'est joué pour Valence et Almería. À dix minutes de la fin de la saison. Car ce soir, c'était mission maintien pour Almería et C1 pour Valence. Et avec cette réalisation, Paco Alcácer envoie Almería en Liga Adelante et maintient son équipe à la quatrième place, qualificative pour la C1. Pourtant, Almería avait mené par deux fois en première mi-temps, mais ils se sont fait remonter par manque de rigueur. C'est cruel, mais ils ont vraiment tout donné. Pas de regret.

Málaga 2-3 Séville

Buts : Javi Guerra (67e) et (90e) pour Málaga / Reyes (52e), Banega (55e), Aleix Vidal (62e) pour Séville

Il a suffi de deux minutes à Séville pour mettre Málaga à terre dans ce derby d'Andalousie. Une première fois grâce à la malice de l'insubmersible José Antonio Reyes. Une deuxième fois grâce à la classe d'Éver Banega. Une magnifique frappe enveloppée dans la lucarne. Vidal a fait le break à l'heure de jeu. Séville attendait le faux pas de Valence pour espérer la Ligue des champions, mais malheureusement il n'a pas eu lieu. Alors ils se sont relâchés dans la dernière demi-heure, permettant à Guerra d'inscrire un doublé. Ils auront une autre et ultime chance de se qualifier pour la C1, mercredi en finale contre le Dnipro.

Le compte-rendu de Barcelone/La Corogne ici

⇒ Résultats et classement de Liga

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25