1. //
  2. // Groupe B
  3. // Arsenal/Montpellier

Arteta de grâce

A Arsenal depuis un an, Mikel Arteta a déjà un l'air d'un ancien. Mieux, il joue comme un ancien. Nommé nouveau vice-capitaine cet été, Arsène Wenger compte plus que jamais sur lui. Bon joueur oublié pendant des années à Everton, il est en train, discrètement, de se faire une place au soleil.

16 20
Cet été, Arsenal a perdu deux joueurs majeurs, Alexandre Song et Robin van Persie, et une partie de son équation offensive. Encore. Son meilleur milieu, sa pointe la plus efficace, et une relation entre les deux tourtereaux qui fonctionnait à merveille. Alors Arsenal s'est reconstruit. Encore. Chaque vague de départs massifs et volontaires propose une réorganisation et une redistribution des cartes. L'histoire de Mikel Arteta à Arsenal est intimement liée à ces mouvements perpétuels. L'an dernier, après celui de Cesc Fabregas, le Basque a été recruté à la va-vite pour le remplacer le dernier jour du mercato estival. Un peu par nécessité il est vrai, mais aussi parce qu'il avait un profil similaire et la même histoire à raconter dans l'entrejeu des Gunners. Évoluant moins proche du but adverse que Fabregas, relayeur donc moins buteur, il a fait le tri au milieu, régulé, distribué et s'est fondu très sobrement dans le collectif londonien. Avec un impact offensif moindre, mais sans baisser le niveau de l'équipe. Joueur de ballon formé à Barcelone, il connaissait déjà cette idée du football chère à Arsène Wenger.

Promu vice-capitaine de l'équipe

Aujourd'hui, les joueurs en présence vont désormais devoir combler ces absences. Encore. "On veut faire les choses avec classe et courage. Ces joueurs sont prêts à se battre. Faites-nous confiance" explique Arsène Wenger, qui commence à avoir l'habitude. Pour Mikel Arteta, le joueur qui a le plus profité du dépeuplement londonien de ces deux derniers étés, la tâche est désormais immense. Il va devoir devenir encore plus important que ce qu'il n'est déjà. Cazorla tout juste arrivé, Diaby remis sur pied, Wilshere toujours à l'infirmerie, il est déjà aujourd'hui, un an après sa signature, l'ancien du milieu et le taulier, car le plus régulièrement titularisé. Cazorla et Diaby attirés vers l'avant, replacé devant la défense avec un nouveau rôle, moins puissant que Song, Arteta s'attache à récupérer et à transmettre. Simplement. Et n'est pas étranger au bon début de saison londonien.

La Roja se passe de lui

Nommé vice-capitaine de l'équipe après le départ de van Persie, derrière Vermaelen, il est aussi devenu son porte-parole, lorsqu'il s'agit de faire front face aux médias. Après un deuxième nul tout moyen contre Stoke, il recadrait il y a deux semaines : "L'an dernier déjà, Fabregas est parti. Nous savons ce que ça veut dire. Nous ne pouvons pas faire en deux matchs ce qui prend huit ans à construire. Cazorla est à l'aise au milieu dans cette position. Il a beaucoup de talent, vous pouvez voir à quel point il est bon avec la balle". Drôle d'ironie pour un joueur qui se voyait finir sa carrière encore il y a peu chez les Toffees, un club où il était aimé, un club où il était chez lui. Et qui n'a pas connu la moindre sélection avec l'Espagne. Titulaire chez les U16, U17, U19, capitaine chez les Espoirs espagnols, il a passé sa carrière à voir ses amis de la Masia écrire les plus plus belles pages de l'histoire de la Roja. Aujourd'hui, joueur majeur dans un projet de jeu similaire à ce qu'il aurait dû connaitre avec cette sélection, il connaît son état de grâce.

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Delavigne Niveau : DHR
Sans conteste la meilleur recrue rapport qualité/prix d'Arsenal ces dernières saisons. (Avec Carzola si il confirme son bon début de saison). Simple, efficace, classe.
Ce joueur aurait mérité sa chance en A d'Espagne, n'importe quelle autre nation moins prolifique au milieu lui aurait donné.
Guardinho Niveau : CFA2
@juda : Ancien très bon parisien. Son passage éclair m'avait bluffé. Un des meilleurs milieux qu'on ait vu émerger du marasme parisien entre la génération Rai et maintenant. D'ailleurs, je trouve que Verratti a une trajectoire similaire (peut-être même meilleur). En tous cas je suis bien content de voir que la carrière d'Arteta décolle enfin.

Et au passage, une nouvelle preuve du talent de Wenger : le mec se fait dépouiller chaque année ses meilleurs joueurs. Qu'à cela ne tienne, il arrive encore à renouveler son effectif avec des moyens limités, tout en maintenant le cap sur sa philosophie de jeu. Et maintenant il sait qu'il va pouvoir aligner cette saison (si tout va bien, si la santé de tout ce beau monde veut bien se maintenir un peu) un milieu Diaby - Wilshere - Arteta - Cazorla.
Ca c'est du coaching, du management, de la vision long-termiste. C'est pas comme si au terme d'un été désoeuvré, il s'en allait recruter Modric sans avoir de réel projet derrière, et après avoir pourri Kaka et dégagé Sneijder ou Van der Vaart ...

(J'aime pas trop la tournure qu'a pris le Real ces dernières années, vous l'aurez compris).
Pepèrearnaud Niveau : CFA2
Absolument Delavigne. Hâte de voir comment ça se passe avec Arteta, Cazorla et Wilshere/Diaby quand il seront dispo. à 100%.
Pepèrearnaud Niveau : CFA2
Guardi, je pense aussi que Verratti est voué à une échelon supérieur. Parce que son cas... Ça me rappelle un peu le "phénomène Wilshere": juste qu'il poursuive dans cette lignée et d'ici 12-15 mois je pense que l'on pourra se réjouir d'avoir en L1 l'un des projets de joueur Top des plus forts du panorama footballis. (d'où la comparaison avec Wilshere avant blessure).

De toute façon, Arteta, à Everton, c'était déjà un des joueurs importants de Premier League. Son rôle avec les gunners est, certes, différent, mais son talent et sa classe continuent à parler de lui pour le mieux.
gunners25 Niveau : DHR
Magnifique joueur avec une mentalité qui se perd de nos jours. J'avais lu une interview de lui à son arrivée à Arsenal et on sentait vraiment le mec terre à terre, qui fait le job.
D'ailleurs, on le souligne rarement mais il a quand même consenti une baisse de salaire pour passer d'Everton à Arsenal. Prends en de la graine Theo...

PS : Si Arteta pouvait nous faire un remake de son but victorieux de l'an dernier contre City ce week-end je suis preneur :D
Quand je vois la carrière en-dessous qu'a eu Mikel, alors qu'il méritait tellement mieux. On l'a regretté longtemps à Paris. Quel joueur...

Aujourd'hui, Verrati fait office de jumeau. J'espère pour notre petit Italien qu'il aura un avenir en or.
@Guardi : pardon pour le doublon, je n'avais pas lu ton comm.
Pepèrearnaud Niveau : CFA2
grinta: c'est sûr. Mais comme dit un peu plus haut guardi, en fait, le management il est vachement raisonné. Parce que les joueurs comme Arteta (rares) n'abondent pas étant donné que son jeu se cimente sur l'intelligence et la connaissance du jeu. Donc, je le vois bien fouler les pelouses pendant plusieurs années. Son (re)placement lié à sa physionomie de jeu et de joueur devraient le lui permettre.
Un peu aussi dans le fil de ce que dit gunner25: c'est un mec pro. 100% niveau hygiène de vie, éthique pro. et engagement. En effet, l'Espagne l'a oublié? Je pense qu'Arteta s'est plutôt façonné à la british. D'abord aux Rangers, ensuite à Goodison et maintenant à l'Emirates. Donc, longue vie au joueux! :)
Guardinho Niveau : CFA2
@fullgrinta : pas de soucis ;-)
nononoway Niveau : CFA
Et ce mec n'a jamais joué pour son équipe nationale. C'est dire le niveau de celle-ci !
Hank_Scorpio Niveau : DHR
Bref on est tous d'accord pour dire qu'Arteta est un p*tain d'joueur, qui aurait mérité un carrière bien plus glorieuse.
Cazorla le joueur le plus mésestimé d'arsenal, la vraie bonne recrue des gunners!
Arteta est un bon joueur mais honnêtement je pense que verratti est bien au dessus, à 19 ans arteta était bien loin de son niveau.. Verratti je sais que la comparaison est facile mais il a une carrière à la Pirlo (en haut de l'affiche très jeune, maturité dans le jeu, technique propre, vision du jeu...)Pour moi la vraie bonne affaire du psg (et je suis loin d'être parisien)

Pour en revenir à Arteta c'est un bon régulateur et ce genre de joueur son précieux et c'est vrai qu'il aurait eu sa place dans de meilleurs clubs mais sans plus, après son association avec wilshere-diaby et cazorla risque d'être très intéressante (si les deux premiers finissent la saison!)
@Guardinho Tu n'aimes pas trop la tournure qu'a pris le Real c'est une chose, faire des sous entendus foireux au sujet de Mourinho c'est autre chose :

Sneijder a quitté le Real bien avant la venue de Mourinho pour aller a l'Inter, ou il a remporté un triplé inédit avec...Mourinho.

Mais passons outre cet anachronisme, j'aime bien ta formule "au terme d'un été désœuvrée" moi je trouve que remporter la Supercoupe c'est déjà pas mal, ça fait un titre de plus que Wenger ces 7 dernières années.
@Hmiz
Oh la mesquinerie quoi ! J'aime beaucoup le Real, mais le défendre en taclant à la rotule les Baby Gunners, c'est petit. Surtout que les Diaby, Wilshere, Vermelen... ils sont fragiles !
Guardinho Niveau : CFA2
@Hmiz : euh non, ça ne visait pas spécifiquement Mourinho. Disons qu'il fait partie de l'ensemble. Mais bon, tout a été dit et redit sur SoFoot à ce sujet, donc je pense pas qu'il soit utile d'en reparler.
Sinon, par désoeuvré j'entendais plutôt "je sais pas trop quoi faire de ma life. Ah bah si, tiens, achetons un joueur super bon très cher, ça faisait longtemps. Allez hop, bingo".
Dans l'absolu, je dis pas, Modric est super bon, mais quand tu fais un coup comme celui-là, c'est pour en faire une pièce maîtresse de ton effectif. Or là, pourquoi et comment faire évoluer une équipe qui l'an dernier cartonnait tout le monde? Ca risque juste de déséquilibrer l'ensemble.
je rappelle sinon que ça avait pour but de mettre en évidence la cohérence des choix de Wenger.
C'est vrai qu'on a tendance à oublier que Wenger est un le meilleur technicien français et l'un des meilleurs au monde. Je n'ai jamais compris que certains le critiques à ce point sur sa prétendue avarices, alors que c'est juste qu'il a les mains liées à arsenal. Il disait il y a pas longtemps que même lui il ne comprenait pas pourquoi RVP était parti, ça veut tout dire...

Sinon Arteta est monstrueux, on en parle pas mais c'est un super joueur, cette passe en louche au dernier match pour Gervinho, magique. Et quel abatage défensif. 100% de passes réussies contre liverpool si je ne m'abuse, ca c'est la classe, j'espère le voir gagner un titre majeur avec arsenal bientôt (oui je suis un doux rêveur)
@Obi My bad, ma volonté n’était pas de tacler Arsenal et encore moins les 3 (excellents) joueurs que tu cites

@Guardinho Je t'avoues que j’étais pas chaud pour le transfert de Modric, mais sa venue a prit tout son sens avec les départs de Sahin et Granero.
Et pour l'instant ses rentrées sont bonnes alors qu'il vient d'arriver et qu'il a zéro préparation avec Tottenham.
BrahimHemdani Niveau : District
Antoine Mestres ne cessera donc jamais de nous étonner par sa méconnaissance du foot.
Un regard bobo sur un sport si populaire... quel dommage !
J'avoue, j'adore ce joueur... Et le pire dans l'histoire, c'est que lorsque Luis le débauche en prêt, le Paris SG pouvait le payer puisqu'on avait l'option d'achat prioritaire... mais non.... on n'a pas voulou alors que le gamin e six mois était devenu le taulier du milieu de terrain. Quelle classe, quel génie. Ce joueur est surement un des tout meilleurs de la planète à son poste. Jeu simple, intelligent. Physique impressionant, et technique individuel largement au dessus de la norme, très largement même.
Concernant son destin en équipe nationale, je pense qu'il a payé son choix de partir aux glasgow rangers et everton. Il s'est retrouvé dans des clubs moyens qui ne jouaient pas régulièrement l'europe et ça lui aura été préjudiciable. C'est dommage parce qu'il méritait et mérite, même actuellement, la Roja. Un des plus beaux ratés du PSG en terme de transfert... ETait-ce déjà Roche le recruteur, je ne sais plus....
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le Rayo tient son Léo
16 20