1. // F Cup
  2. // Sunderland/Arsenal

Arteta cœur à vif

Fin août 2011, on promettait l’enfer à Arsenal. Des joueurs majeurs partis, une humiliation historique reçue à Old Trafford, la saison s’annonçait longue et morose pour une équipe et un projet sur le déclin. Si mi-février, les Gunners d’Arsène Wenger ont redressé la barre et sont encore dans le course à la qualification en Champions League, ils le doivent au talent de Robin Van Persie, certes, mais aussi à l’abattage au milieu de Mikel Arteta, nouveau taulier de l’entrejeu londonien. Zoom sur un joueur qui a passé sa vie dans l’ombre de Xavi, Iniesta et Fabregas, mais qui, en remplaçant ce dernier à Arsenal, a enfin trouvé un défi à sa mesure.

La carrière de Mikel Arteta n’est pas à un paradoxe près. Né à San Sebastian, Basque, Mikel est formé à la Masia, chez le voisin catalan. Récupérateur-relayeur destiné à se régaler en Liga, il ne s’est jamais imposé dans un club espagnol et s’est construit en Ecosse et en Angleterre, dans des championnats au jeu plus rugueux et direct. Titulaire chez les U16, U17, U19, capitaine chez les Espoirs espagnols, il n’a jamais connu la moindre sélection avec la Roja. Bloqué à ses débuts à Barcelone par les Xavi, Iniesta et consorts, il a finalement du attendre ses 29 ans pour avoir sa chance dans un grand club européen, à Arsenal, dans une école de jeu finalement très proche de celle où il a grandi et pour remplacer son sosie, Fabregas, retourné lui s’exprimer dans la maison mère.

Luis Fernandez comme premier mentor

Mikel Arteta doit son début de carrière à Luis Fernandez et au PSG, où prêté en janvier 2001, à 19 ans tout juste, il a débuté au plus haut niveau et touché à la Champions League alors qu’il n’était qu’un membre du centre de formation du Barça en quête de temps de jeu, avec Pepé Reina comme compagnon de chambre et Luis Garcia pas très loin: « Devant moi au Barça, il y avait Xavi, Guardiola et Iniesta qui faisait ses débuts. J’ai décidé d’aller au Paris-Saint-Germain pour avoir une première expérience professionnelle. J’ai pu jouer la Champions League et j’ai eu la chance d’évoluer avec des grands joueurs. Ça a lancé ma carrière. A Paris, j'ai aussi eu la chance de rencontrer Luis Fernandez. Il s'est comporté comme un père avec moi. J'avais presque 18 ans et avec cet entourage, il faut murir et vite". Devant la défense, Arteta devient vite la plaque tournante d’un club qui ne tourne pas très rond, il fluidifie un jeu parisien foutraque et sans identité et fait partie des quatre nominés pour le titre de meilleur joueur de Ligue 1. Avec lui, entre deux saisons pourries, le PSG termine 4ème.

Pote d’enfance de Xabi Alonso

Des bons souvenirs, Mikel Arteta en a laissé partout où il est passé. Sauf peut-être à la Real Sociedad, son seul échec. Après deux années aux Rangers, un triplé championnat-coupe d’Écosse-coupe de la Ligue en 2003 et le cœur des supporters une nouvelle fois conquis, le joueur, qui s’est endurci en Ecosse, rêve de sélection et rentre chez lui, à San Sebastian avec un défi de taille, remplacer Xabi Alonso, son pote d’enfance, parti chez les Reds de Liverpool. Les deux, vivant dans le même quartier, à côté de la Playa de la Concha au cœur de la ville, ont joué ensemble chez les jeunes au Antiguoko KE et rêvaient alors de former le milieu de terrain de la Real Sociedad. Ils ne feront que se croiser, avant de se retrouver sur les bords de la Mersey. Car rarement titulaire, pas dans les plans de José Maria Amorrortu, le coach de l’époque, l’expérience tourne court avec son club de cœur, et Mikel Arteta est donc prêté à Everton dès que l’opportunité se présente, pour un mariage de six ans et demi avec les Toffees.

Une légende à Everton

Désireux de s’intégrer, il comprend alors vite les enjeux et évite de trop trainer avec son compère: "Quand je suis arrivé à Everton en prêt, je n'ai pas souhaité passer trop de temps avec Xabi parce que j'essayais de signer un contrat à Everton et j'ai compris la rivalité entre les clubs". Deux saisons durant, il est élu meilleur joueur du club par les fans. En 2006-2007, il est élu meilleur milieu de terrain de Premier League par le public de Sky Sports. Devant Christiano Ronaldo. Excusez du peu. En février 2009, Arteta se blesse gravement contre Newcastle, un ligament est touché et l’empêche d’honorer sa première invitation dans le squad de la sélection espagnole.

Un an plus tard, avec aucune sélection avec la Roja au compteur, et la double-nationalité en poche, des bruits l’envoient même vers la sélection anglaise que ses sélections chez les jeunes espagnols empêcheront de connaître. Car le joueur a des envies de joutes internationales et sent qu’il a les épaules pour voir plus haut. Mais dans un club où il est le taulier et où tout le monde l’adore, il décide, à l’été 2010, de prolonger pour cinq saisons. "J’aurai pu partir jouer la Champions League ailleurs, ou dans un club avec beaucoup de stars, mais je mesure vraiment ce que j’ai içi. C’est énorme. Je suis à un moment de ma carrière où je veux gagner des titres et je veux jouer l’Europe mais ce que j’ai içi est incroyable" déclare-t-il à l’époque. A ce moment-là, Arteta change son braquet et se dit qu’à défaut d’être international, à défaut de réussir chez lui, il peut devenir un joueur qui marque l’histoire d’un club qui ne l’oubliera jamais. Et c’est déjà pas mal.

Le toque dans les veines

Néanmoins, Everton reste un club middle-class et quand l’opportunité se présente de remplacer Cesc Fabregas à la fin de l’été 2011, elle est presque impossible à refuser pour un joueur qui rêve depuis longtemps de briller à l’échelon supérieur. Moins polyvalent, moins tueur que Fabregas à l’approche du but, Arteta n’en reste pas moins un box to box player de premier plan, capable de sortir une saison à 9 buts, 12 passes décisives (en 2006-2007) et destiné génétiquement à s’épanouir dans le toque d’Arsène Wenger, dont les préceptes de jeu sont finalement très proches de ceux inculqués à la Masia. Conservation, circulation, Mikel n’entre pas en terre inconnue à Arsenal : "Je connais la philosophie d'Arsenal, qui a la réputation de posséder souvent le ballon et de le faire circuler. C'est le type de jeu que j'aime".

Sur le papier, ça devait marcher, sur le terrain, ça a collé. Wenger confirme la donne : "C'est vraiment un joueur au profil entre Song et Ramsey ou Rosicky et cela nous donne de la continuité. Mikel est le joueur qui peut conserver la balle quand on en a besoin". Alors certes, dans l’entrejeu londonien, la place était laissée vacante mais le pari n’était pas gagné d’avance. Lorsqu’il débarque à la fin de l’été dernier, la sinistrose gagne l’Emirates et plus personne ne croit en la réussite des Gunners. Six mois plus tard, Arsenal est toujours dans le coup, et le club réalise ni plus, ni moins qu’une saison identique aux précédentes, avec une place dans le Big four, et une qualification en huitième de Champions League - avec une défait 4/0 à Milan lors de la phase aller -. Arteta, titulaire indiscutable, n’a pas attendu pour devenir incontournable.

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

"les Gunners d’Arsène Wenger ont redressé la barre et sont encore dans le course à la qualification en Champions League"

Ouais, ils vont sortir la manita à l'Emirates, c'est évident.
C'est un très bon joueur mais franchement le comparer à Fabregas c'set limite insultant ...
Il est bon, mais je reste sur ma fin. Dans les grandes rencontres il est trop discret, il est pas assez décisif. A part faire des passes latéral pendant 90 minute, je trouve qu'il apporte peut. Et puis il ne fut pas oublier les blessures de Diaby et Wilshere qui lorsqu'ils sont en forme, sont titulaires indiscutables.
Luis un mentor?? suis curieux de savoir ce qu'il a pu lui dire..mais qu'elle avait d'la gueule cette équipe PSG kaïra! surement une des plus belles que Paris ait jamais eue.. dommage que l'entraineur fut Fernandez..
Vous aimez énormément faire des titres d'articles a base de titres de films/séries et de nom de joueurs ces temps-ci.
Sofoot Lose.
Arteta tout de même bien en dessous de mes attentes. PAs assez décisif ni tranchant, mais je l'accorde, un gros abattage. Mais un monde d'écart avec notre Fabulous Fab'. Peut-être, avec le temps... En tout cas on doit batir le milieu de terrain l'an prochain avec lui, Wilshere et Song, et dire adieux aux brêles Rosicky, Diaby style.
m.bodmer2169 Niveau : Loisir
Merci infiniment So foot pour ce papier sur un joueur de très grand classe, pour moi l'égal de Fabregas et dans la veine de Xavi. In croyablement sous-coté par la communauté de footeux(ix). Terrible qu'il soit boycotté en sélection.
Seeper a du mal donc je l'éclaire. Quand on parle de qualif en CL, on parle des 4 premières places et là ils sont encore dans le coup. On relit avant de se ridiculiser.
feodalorer Niveau : DHR
Joueur de merde, incapable de construire
à virer comme tous les milieux d'Arsenal saud Song et encore
thatboy

+1, Seeper, t'es un champion!
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 101 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 3 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 17
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 24 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 37 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17
mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20
Article suivant
Le Zenit enrhume Benfica