En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Arsenal-Bayern

Arsène Wenger, roi de la rhétorique

Modififié
« L'argumentation devra s'élever en proportion de la grandeur du sujet » , clamait Cicéron. Ce mardi, on a atteint des sommets.

Après les deux valises de même format encaissées par les Gunners face au Bayern (5-1, 1-5), on s'attendait à une conférence de presse à base de profil bas. Mais Wenger, pourtant sur la sellette depuis... on ne sait même plus trop en fait, a de nouveau réussi un joli tour de passe-passe rhétorique.


Perdre 10-2 en cumulé impose forcément une certaine nécessité de se remettre en question. Mais pour Arsène, tout va très bien madame la marquise : « Qu'est-ce que vous voulez changer dans cette équipe ? Qu'est-ce que vous sous-entendez ? Je pense que le noyau est en bonne forme. » Allez coach un petit effort : « Nous vivons une situation difficile, la seule chose à changer, c'est le résultat du prochain match. » Ah, quand même !


Pour critiquer l'arbitrage, Wenger avait enlevé ses œillères. Dommage qu'il les ait remises tout le reste du match. À la question de savoir si cette gifle constituait la plus grande déception de sa carrière, là encore, une belle parade : « Je ne le vois pas ainsi, nous savions que ce serait très difficile de remonter la pente au vu de la première rencontre. Ce que nous voulions, c'est rentrer à la maison avec fierté et le sentiment du devoir accompli. Et nous l'avons fait. »

Effectivement et tout le monde a l'air d'accord avec cette analyse, surtout ceux qui hurlaient « Wenger out ! » avant, pendant et après le match. JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:35 243€ à gagner avec la Juve & Naples 3
il y a 5 heures Les maillots du PSG floqués en mandarin 13 il y a 10 heures La panenka ratée de Diego Castro en Australie 14 Hier à 23:25 Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement Hier à 23:23 Suivez SoFoot.com sur Facebook Hier à 21:45 Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
À lire ensuite
Isco intéresse Paris