Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  1. //
  2. // 8es
  3. // Arsenal-Bayern

Arsène Wenger, roi de la rhétorique

Modififié
« L'argumentation devra s'élever en proportion de la grandeur du sujet » , clamait Cicéron. Ce mardi, on a atteint des sommets.

Après les deux valises de même format encaissées par les Gunners face au Bayern (5-1, 1-5), on s'attendait à une conférence de presse à base de profil bas. Mais Wenger, pourtant sur la sellette depuis... on ne sait même plus trop en fait, a de nouveau réussi un joli tour de passe-passe rhétorique.


Perdre 10-2 en cumulé impose forcément une certaine nécessité de se remettre en question. Mais pour Arsène, tout va très bien madame la marquise : « Qu'est-ce que vous voulez changer dans cette équipe ? Qu'est-ce que vous sous-entendez ? Je pense que le noyau est en bonne forme. » Allez coach un petit effort : « Nous vivons une situation difficile, la seule chose à changer, c'est le résultat du prochain match. » Ah, quand même !


Pour critiquer l'arbitrage, Wenger avait enlevé ses œillères. Dommage qu'il les ait remises tout le reste du match. À la question de savoir si cette gifle constituait la plus grande déception de sa carrière, là encore, une belle parade : « Je ne le vois pas ainsi, nous savions que ce serait très difficile de remonter la pente au vu de la première rencontre. Ce que nous voulions, c'est rentrer à la maison avec fierté et le sentiment du devoir accompli. Et nous l'avons fait. »

Effectivement et tout le monde a l'air d'accord avec cette analyse, surtout ceux qui hurlaient « Wenger out ! » avant, pendant et après le match. JD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 14:15 Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 45 Hier à 10:41 Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 Hier à 09:41 La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain mardi 19 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3