1. //
  2. // 8e de finale aller
  3. // Arsenal/Monaco

Arsène Wenger, le dernier samouraï

Début 1995, Arsène Wenger prend le monde du football à contre-pied en signant au Japon, à Nagoya, quelques mois après son limogeage de l'AS Monaco. Un séjour de 18 mois qui fera office de transition cruciale entre Monaco et Arsenal dans la carrière du technicien alsacien.

Modififié

Départ surprise à Nagoya


« Ce n'est pas Arsène Wenger qui est venu me chercher pour aller au Japon, c'est moi qui l'ai appelé. J'ai toujours été attiré par l'Asie et j'ai plusieurs fois songé à aller sur ce continent. Un jour, mon frère Franck me dit : "T'as vu que Wenger est parti au Japon ?" J'ai téléphoné de suite à Arsène et lui ai demandé comment il avait fait pour débarquer à Nagoya. Il m'a répondu : "Pourquoi tu me demandes ?" Je lui ai expliqué que j'avais toujours eu envie de vivre une expérience en Asie et il m'a simplement dit : "Si ça t'intéresse, tu m'intéresses !" C'est comme ça que je suis parti. » Ancien international français et pilier de l'AS Monaco au début des années 90, Gérald Passi a eu la chance d'accompagner Arsène Wenger lors de son escale de 18 mois au Japon. Fraîchement limogé de l'AS Monaco après huit saisons brillantes - champion 1988, Coupe de France 1991, finale de Coupe des coupes 1992 -, mais un début de saison raté, l'Alsacien est approché par Nagoya l'hiver suivant. Début 1995, il débarque en J-League à la tête d'un club de bas de tableau. Ses premières décisions : prendre Boro Primorac comme adjoint - ce dernier est encore compagnon de route 20 ans après à Arsenal - ainsi que deux joueurs français avec Franck Durix et Gérald Passi, pour compléter un effectif qui compte également le génie Dragan « Pixie » Stojković.

Passi se souvient d'un football à construire : « Quand on est arrivé, le football japonais était très naïf et bon enfant, avec une perception du football uniquement comme un jeu. La J-League existait depuis trois ans, les clubs ne descendaient pas... Tout était un peu rose, et nous, on arrivait d'un football où la nécessité du résultat était omniprésente. » Pour Arsène Wenger, plusieurs difficultés se présentent : la barrière de la langue, le choc culturel, et la faiblesse tactique de ses ouailles. Pour ce qui concerne le terrain. Car en dehors, où les francophones passent beaucoup de temps à discuter ensemble « car sinon on ne parlait à personne » , Gérald Passi se souvient de quelques situations cocasses, notamment au tout début de l'aventure : « Aussi bizarre que cela puisse paraître, les Japonais ont le regard tourné vers les États-Unis, donc quand ils organisent quelque chose, ils font une sorte de show à l'américaine. Ils ont fait la présentation de l'équipe dans un énorme amphithéâtre en plein été. Il faisait super chaud, ils nous ont donné une coupe avec une boisson dedans. On attendait, on avait soif, alors on a commencé à boire, et à peine on a mis le verre à la bouche qu'on a senti un gros malaise. En fait, c'était pour trinquer avec le millier de personnes présentes, il ne fallait surtout pas boire et attendre que chacun soit servi pour faire kampaï avec tout le monde ! » Mais Arsène Wenger est intelligent et s'adapte vite au contexte nippon, transformant le faible Nagoya Grampus Eight en machine de guerre et laissant une trace indélébile sur l'ensemble du foot nippon.

Un héritage Wenger au Japon


Équipe de bas de tableau à son arrivée, Nagoya tutoie les sommets rapidement sous la houlette du coach français : 4e de la première phase de la J-League, ses hommes frôlent la victoire lors de la seconde, « à un match près contre notre rival direct » se souvient Passi. « Au début, on était vraiment dans les bases du football. Wenger a amené une organisation solide rapidement et, avec une équipe qui avait fini en bas de tableau, plus l'apport de Durix, le Brésilien Torres et moi, il a failli être champion. » Le Nagoya de Wenger ne remporte pas le championnat, mais s'adjuge la Coupe de l'Empereur, tout en développant un projet de jeu, « de passes courtes et tourné vers l'avant, agréable à regarder pour les spectateurs, mais aussi à mettre en place pour les joueurs » se souvient Tetsuo Nakanishi, milieu de terrain et interprète à l'occasion pour le technicien français.

Au moment de son départ pour Arsenal, 18 mois après son arrivée surprise, Arsène Wenger a le droit de faire un discours d'adieux dans le stade de Nagoya. Ovationné, l'Alsacien s'exprime en japonais, à l'exception du « thank you very much » final, et s'offre un tour d'honneur digne des plus belles histoires d'amour footballistiques. Preuve qu'il n'est pas parti comme un voleur, son ancien club termine la saison beau deuxième, et la plupart des observateurs locaux voient en lui l'inspiration du jeu court des Blue Samouraïs de l'équipe nationale. « A posteriori, j'ai réalisé à quel point Wenger avait été bon, car il devait s'exprimer via un interprète. Il pensait en français, s'exprimait en anglais, et son traducteur transmettait en japonais aux joueurs. Au fur à mesure, il a réussi à combler les difficultés de communication, car l'interprète n'avait pas forcément énormément de connaissances en football, donc parfois, il interprétait à sa manière les consignes. Déjà qu'il y a des incompréhensions quand on parle entre francophones, alors là... » Pour Gérald Passi, la réussite de Wenger au Japon, c'est celle de l'intelligence et de l'ouverture d'esprit. De retour à Nagoya à l'été 2013 pour un amical entre Grampus Eight et Arsenal, Wenger a eu la joie d'une nouvelle ovation du stade et d'une banderole « Welcome Home Bengeru » , Bengeru étant la prononciation japonaise de son patronyme. Mais si Arsène Wenger a beaucoup donné au football japonais - y compris un livre de management pour le public japonais, Sosho no Esprit (l'esprit de conquête) - l'inverse est également vrai.

Un tournant dans la carrière de Wenger


« Ce fut un changement bienvenu dans ma vie, une expérience fantastique. Cela m'a profondément transformé, ma vision de la vie a changé au Japon. Cela a été une expérience très profonde et positive. C'était sûrement un peu fou à ce moment de décider d'y aller, mais je suis reconnaissant de cet instant de folie » , estimait Arsène Wenger il y a un an à propos de son choix de carrière japonais. Cette théorie, qui voit en l'étape Nagoya un parcours initiatique salvateur pour l'Alsacien, Gérald Passi y croit dur comme fer : « Ce séjour au Japon a été un tournant dans sa carrière. Il est parti dans un pays qui est complètement différent, pour moi c'est une autre planète. Il a su s'adapter, faire passer ses messages et il a progressé. » Le principal point d'amélioration selon l'ancien milieu de terrain reconverti recruteur à l'OGC Nice, c'est l'approche psychologique. « À Monaco, il était directif, imposait des contraintes et était exigeant. Il n'a pas pu le mettre en place au Japon, car il a senti qu'il fallait lâcher du lest, il n'avait pas la maîtrise de la culture et de la langue locales. » Résultat, l'entraîneur apprend à s'adapter aux spécificités de chaque individu, à faire confiance aussi, à ne pas vouloir tout contrôler. « Il n'a pas tout lâché, mais il a appris à mettre en avant ses joueurs, les valoriser, alors qu'avant, à Monaco, il ne parlait que du collectif. » À Nagoya, Wenger a donc préparé son arrivée à Arsenal, de son propre aveu « car il a désormais la capacité à prendre de la distance » . Pour Passi, l'ancien entraîneur de Monaco a tout simplement passé un palier psychologique au Japon. Tout en ayant une expérience de l'engouement poussé à son paroxysme, selon le témoignage de son ancien milieu de terrain : « L'ambiance était extraordinaire, chaque match, c'était la Coupe d'Europe. Il y avait 30 caméras, des sollicitations de partout, un engouement incroyable avec des stades dont tous les billets avaient été vendus pour les deux saisons à venir. Wenger s'en amusait avec son éternel petit sourire en coin. »

Par Nicolas Jucha Propos de Gérald Passi recueillis par Nicolas Jucha, propos d'Arsène Wenger issus du site officiel d'Arsenal, propos de Tetsuo Nakanishi tirés du Japan Times
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Gratte Un Dos Finnois Niveau : DHR
Beaugosse la cravate "bonne nuit les petits".
C'est surtout moche d'employer de tels gestes pour parler de la vivacité d'esprit de Koscielny.
Fonctionne aussi avec la taille de son zgeg bien évidemment.
Bring back our Planus Niveau : DHR
Pas mal cet article ! merci Sofoot vous nous gâtez ces derniers jours !
Je me sens assez enthousiaste quant au 8ème Arsenal-Monaco, si ces derniers se déchirent pas on peut éventuellement avoir quelque chose d'assez intéressant
Thérèse je te retourne Niveau : CFA2
"Ferguson et Mourinho, ils en ont une comme ça."
georgesleserpent Niveau : Loisir
Dragan Stojkovic, quel joueur, quel talent incroyable...
misugi-27 Niveau : CFA2
Légende de la photo :
"Vous les Jaunes, il parait qu'elle fait cette taille..."
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Message posté par georgesleserpent
Dragan Stojkovic, quel joueur, quel talent incroyable...


Complètement ! Je regrette encore qu'on n'ait pas pu voir le meilleur Stojkovic à l'OM (foutues blessures)... L'un des joueurs les plus talentueux que j'ai pu voir jouer (quel melon par contre ! Digne de Sam Eto'o ou des Hollandais ^^) !
Ronahldoignon Niveau : Ligue 2
Légende de la photo:
"Vous voyez cette cacahuète ? Et bien c'est normal, car en réalité il n'y en a pas."
georgesleserpent Niveau : Loisir
Moi je t'avoue que je regrette surtout qu'il soit pas venu à Milan; une attaque avec Savisevic, Pixi, Donadoni, MVB et Gullit, ça aurait été indécent.
Et oui effectivement son melon est assez impressionnant mais pas disproportionné, cf son interview pour les 10 ans de sofoot.

Mais putin quelle technique, quelle qualité de passe et de dribbles...
L'enthousiasme est bien tombé au Japon depuis... Même si les stades sont assez remplis, il n'y a quasiment aucune chaîne nippone qui retransmet les matchs, faute d'engouement...
Chouette article, merci :)

Je me suis toujours demandé comment un entraineur pouvait passer du Japon à Arsenal. Le contexte, toujours le contexte.
Bel article sur cet immense coach!
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8