Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Arsène Wenger contre la cryothérapie

Modififié
Arsène réactionnaire.

Arsène Wenger s’est montré particulièrement dubitatif sur les nouvelles branches de la médecine moderne. La cryothérapie, un traitement par le froid supposé accélérer la récupération des joueurs et soigner leurs tensions musculaires, était notamment dans le viseur du technicien d’Arsenal.

« C’est un écran de fumée, personne dans les staffs médicaux ne sait si c’est réellement efficace. Certaines études disent que ça l’est, mais elles ont été appuyées par ceux qui la soutiennent, dénonce le lanceur d’alerte des Gunners dans les colonnes du Guardian. Depuis que j’exerce, les traitements médicaux ont énormément changé. Mais, quoi qu’il arrive, un problème musculaire impose trois semaines de repos minimum. Cela prenait trois semaines il y a trente ans, et ça en prend encore trois. Nous devons respecter la nature. »


Et les titres, ça prend combien de temps ? LG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom