1. //
  2. // 8e
  3. // Arsenal/Milan AC (3-0)

Arsenal y a cru, Milan a tenu

Auteurs d’une première période totalement folle, lors de laquelle ils ont inscrit trois buts sans en prendre, les joueurs d’Arsenal ont bien cru réaliser un grand coup sur leur pelouse face au Milan AC. Malheureusement pour les Gunners, la fatigue aura eu raison de leurs ambitions, au terme d’un match fou.

Modififié
11 50
Arsenal - Milan AC : 3-0

Buts : Koscielny, Rosicky et Van Persie pour Arsenal.

On joue la septième minute à l’Emirates Stadium quand Laurent Koscielny, d’un joli coup de tête sur corner, inscrit le premier but d’un match totalement fou. Dont l’issue sera cruelle pour les Londoniens. Arsène Wenger voulait marquer tôt. Il a été entendu. 1-0 donc, après l’ouverture du score de celui qui, après avoir marqué une nouvelle fois contre son camp face à Liverpool le week-end dernier, était pointé du doigt. Résolument offensive, plus par obligation que par choix, l’équipe de l’Alsacien étouffe le Milan AC en ce début de match.

La folie d’Arsenal

Aligné au milieu du terrain, en compagnie d’Alex Song et d’un excellent Rosicky, Oxlade-Chamberlain donne le tournis aux Italiens. Pressés, les joueurs de Massimiliano Allegri enchaînent les erreurs, et suite à un enchaînement cadrage-débordement-centre de Walcott sur Mesbah, Thiago Silva commet celle de trop. Habituellement si propre, le défenseur brésilien renvoie le centre de l’Anglais dans les pieds de Rosicky qui, à l’entrée de la surface, ajuste tranquillement un Abbiati un peu lourd.

2-0, on n’avait jamais vu l’Emirates Stadium dans un tel état. Largement dominateurs, les Gunners baissent un peu le pied à la demi-heure de jeu. Le Milan A.C tentera bien quelques incursions, via Abate sur son couloir droit, notamment, la mi-temps est londonienne, et totalement folle. 43ème minute, Oxlade-Chamberlain provoque la défense milanaise en vitesse, et se fait sécher par Mesbah. L’arbitre réfléchit, consulte son assistant, puis envoie Van Persie crucifier Abbiati d’un pénalty imparable. Les supporteurs anglais exultent, mais dans les arrêts de jeu, un incroyable manqué d’El Shaarawy, bien servi par Robinho, vient rappeler aux Gunners qu’un but milanais rendrait cette belle première période vaine.

Van Persie, mais non

Plus de gaz. Quinze minutes n’ont pas suffi aux joueurs d’Arsène Wenger pour récupérer de leurs incroyables efforts de la première période. Du coup, c’est une seconde mi-temps beaucoup plus calme à laquelle ont droit les fans anglais. Logique, mais frustrant, car les Londoniens paraissaient presque avoir fait le plus dur. Sauf que là, ce sont les Milanais qui ont le ballon, pendant que les Gunners court. Privés d’occasions, les Anglais s’en procurent une, mais pas des moindres. Vainqueur de son face à face avec Philippe Mexès, Gervinho frappe, Abbiati repousse dans les pieds de Van Persie, mais le Hollandais, esthète dans l’âme, préfère le piqué au pointard. Mauvais choix. De l’autre côté du terrain, Zlatan envoie des pétards, et Aquilani, fraîchement entré à la place d’El Shaarawy, file des caviars. Le premier d’entre eux à Nocerino qui, seul au second poteau, d’un étrange extérieur du pied, foire sa frappe.

Il reste vingt minutes, et les Gunners voient déjà les regrets les envahir. Alors Wenger joue son va tout : Marouane Chamakh, puis Park Chu-Young. La suite est évidente, malgré une bonne volonté flagrante et un enthousiasme qui fait plaisir à voir, Arsenal a encore fait du « presque » , et les voir en rester là, sans marquer, ni en prendre un, est une vraie tristesse. Avant de retourner lutter avec Tottenham et Chelsea pour la troisième place de Premier League, les Londoniens pourront tout de même se dire qu’à coup de promesses tenues et d’efforts, ils se sont rachetés une petite cote de popularité. Assez pour faire oublier une nouvelle saison blanche ?

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Quel match de folie, surtout la premiere mi temps! Alala Van Persie il pourra s en vouloir d'avoir rate le but du 4-0!

C'est domage!

Mais tres bonne periode d'arsenal, ils viennent de taper quasi successivement Tottenham, Liverpool et le Milan AC en 2 semaines.

La classe!
Tiens, où sont les petites bites milanaises qui criaient au génie lors du match aller ? Je sens bien une bonne branlée, au cas où on aurait un affrontement en quart contre le Real ou le Barça...
Hé quoi les rageux de Koscielny vous etes plus la?

C'est le meilleur défenseur français et il est énorme, faut se réveiller et vite l'intégrer dans le 11 en EDf(Rappelez moi aussi les perf de Rami en C1 ou contre le Barça cette année, j'ai envie de rire)
Je me suis chié* dessus tout le match. On rate l'immanquable. Deux fois. Et Abbiati, mais je t'aime toi, mais tu peux pas savoir comment !!!

Wow... Tout juste, à un poil de cul près mais je m'en fous. Enfin en quarts. Aaaaaaaaaaaaaaaaaaah. Faut que j'évacue là !!!

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah :D
Les "petites bites" elles sont là, la vérité c'est qu'Arsenal a joué en surrégime pendant une mi-temps puis ils étaient pliés,il y a le raté de Van Persie et c'est tout alors qu'on aurait très bien pu marqué. Au final, on est passé et wait&see pour les "terrifiants" espagnols/ ;)
*Pour Rappel Koscielny est sorti à la mi temps sur blessure à l'aller(lorsque c'etait 2-0)
RahXephon Niveau : CFA
Grande satisfaction : pas de but d'Ibra. Non mais sérieux, il me fait ch*** à se laisser tomber comme s'il était un nain gringalet à chaque fois qu'il y a un petit quelque chose.
Sinon, un gros lot de questions : depuis quand Sagna réussit-il à ne pas foirer l'intégralité de ses centres ? Depuis quand Rosicky sait marquer ?
Milan a quand même une chance de **** en deuxième mi-temps, quand le gardien arrête deux (ou trois ?) fois de suite des pieds.
Au moins, alors que je n'y croyais pas du tout avant le match, j'y aurai cru jusqu'à la fin.
Solaris, il est où ton Arsenal là? Qualifié? Non je pense pas. Oui, Milan a été génial au match aller, et pitoyable sur la première mi-temps aujourd'hui. Mais n'oublie pas les joueurs présents ce soir et surtout les absents. Leçon de foot reçue en première mi-temps ok, manque un but, c'est con* ça...

Un très bon match de chaque côté sur les deux confrontations, mais au foot tu vois, c'est celui qui marque le plus qui gagne. Point.
LOL. La limite du banc d'Arsenal se voit ce soir plus que jamais. Tu sors Chamberlain, Walcott, etc pour faire entré du sang frais, des mecs qui vont te chercher la qualification. Et hop tu vois Park-chu-Young et Chamakh donc un gros LOL au banc d'Arséne !
RahXephon Niveau : CFA
Surrégime ou pas, si Arsenal est capable de marquer trois buts puis de ne pas en prendre, je me demande ce que ce sera face au Real ou au Barça...
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Van Persie a gâché la balle de match, Alex Song a gâché la toute dernière possession! Dommage!
Sushi-Rossonero Niveau : District
Titulariser El Shaarawy et mettre Robinho en 10 puis Emmanuelson en milieu droit alors qu'il a joué ses 3 derniers match en 10, bin ça a foutu le bo-rdel !!
Donc Milan explose Arsenal c'est par ce que les gunners étaient en dessous de tout.

Là Arsenal explose (en 1e mi-temps) Milan c'est par ce que....les gunners sont bons.

Mais bon, c'est bien le Milan qualifié ?

Enfin je crois.
feodalorer Niveau : DHR
La connerie néerlandais, le piqué au lieu de la pousser dans le but, j'hallucine.
Walcott est bon mais qu'est ce qu'il est cooon!!!
Et le banc, que dire? risible!!
RahXephon Niveau : CFA
@Diavolo : "Mais n'oublie pas les joueurs présents ce soir et surtout les absents." C'est quand même curieux ; pourquoi cette phrase, tout le monde a craché dessus il y a trois semaines quand on parlait des blessés d'Arsenal ? Faut savoir...
Et le banc d'Arsenal était minable, oui. Mais c'est surtout parce que le banc d'Arsenal était déjà à moitié sur le terrain (me.rde, titulariser Gervinho quoi ! Wilshere, Diaby, Arteta, reveneeeeez).
J'ai jamais craché sur rien mon pote.
Les Milanais passent. Mais si ils jouent comme ça en quart, ça sent la branlée record. Milan se qualifie uniquement parce que ça ne tourne pas du tout du côté d' Arsenal qui enchaîne les matchs et pas des moindres. En même temps, il manquait Boateng, donc voilà...avec lui, c'est carrément un autre match. Bonne chance à eux en quart.
feodalorer Niveau : DHR
Les deux hommes qui ont sauvé le Milan, c'est Van Bommel et Walcott.
Ils ont annihilé toutes les attaques des gunners.
@ Diavolo:
"N'oublies pas les joueurs présents ce soir, et surtout les blessés"

Arteta, Wilshere, Diaby, Ramsey, André Santos, Mertesacker, Coquelin, t'appelles ça quoi? Des blessés non?
Tu joues à cherchez l’(les) intrus dans ta liste ? Sympa. ;)

Non mais ok, on a eu plus que chaud ce soir mais faudrait pas dévaluer le premier match. C'est là qu'on se qualifie. Et sur le double arrêt d'Abbiati aussi. Et faut pas oublier les ratés de Milan. C'est pas tous les jours que ça arrive.

On va pas refaire le match quand même. Le meilleur des 2 confrontations est passé. OBJECTIVEMENT ^^'
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Benfica prend le quart
11 50