1. // Carling Cup
  2. // Demi-finales

Arsenal veut la Carling Cup

Déjà distancé en championnat par Manchester United, Arsenal est à deux matches d'une victoire en Carling Cup. Birmingham et West Ham se disputent l'autre place en finale.

0 2
Aujourd'hui à 20h45 : Arsenal-Ipswich

Arsène Wenger et les Gunners n'ont rien gagné depuis 2005. Les dirigeants londoniens commencent à trouver le temps trop long. Tout le club a donc fait de cette Carling Cup l'un des objectifs de la saison. Oui, une pauvre Coupe de la Ligue excite l'Alsacien et ses poulains. Une preuve ? L'équipe alignée lors de la demi-finale aller avec Fabregas, Walcott ou encore Archavine titularisés dès le coup d'envoi. Exit la traditionnelle classe biberon habituée à jouer les coupes nationales. Problème, les cadres se sont fait surprendre par Ipsiwch Town. Le dix-neuvième de la Deuxième Division anglaise s'est imposé à l'aller grâce à un cageot du Hongrois Tamas Priskin. Depuis cette rencontre, Arsenal a gagné ses trois matches en plantant neuf banderilles dont huit pions de Robin van Persie. Le Néerlandais est en pleine bourre depuis son repositionnement au poste d'avant-centre. Cette attaque-défense ne devrait être qu'une formalité pour les Gunners. A moins d'un coup de grisou de l'ancien club entraîné par Roy Keane.

Demain à 20h45 : Birmingham-West Ham

Une affiche en carton mais une demi-finale quand même. West Ham est toujours bon dernier de Premier League et Avram Grant reste l'entraîneur du club londonien. L'Israélien a reçu la soutien de ses dirigeants, faute de candidats crédibles à sa succession. Les Hammers, largués il y a deux mois, ont repris du poil de la bête. Les coéquipiers de Julien Faubert possèdent l'avantage du score (2-1) mais ils ont perdu Frédéric Piquionne dans la bataille, expulsé bêtement le week-end dernier face à Everton. En face, Birmingham s'apparente à un club quelconque. Dix-septièmes de Premier League, les Blues viennent de prendre une valise à Manchester United (5-0). L'arrivée d'Alexander Hleb n'aura rien changé, Alex McLeish utilise toujours son bon vieux 4-5-1 à l'extérieur. L'Écossais use d'une seule facétie : il ose faire jouer J.Beauséjour et C.Jérome ensemble. Normal que Birmingham stagne.

Romain Poujaud

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Waouh !!! Alors là, quel travail !!! Un article de fond, complet, ... Franchement si c'est pour écrire ça, tu pouvais rester au lit mon p'tit Romain. J'aime pas trop critiquer, mais là, il sert vraiment à rien cet article.
sympa...je savais pas que les footix faisaient des articles...
"Dejà distancé en championnat par Manchester" ^^
Arsenal est la seule equipe capable de faire de l'ombre à Manchester cette année....Et la "distance" est plus que raisonnable si on admet que MU n'a pas encore fait de faux pas mais n'en est pas à l'abri.
"Excité par une pauvre coupe" ben voilà on l'a notre super "reporter" qui va aller plaider à la FIFA pour alleger les calendriers. Toutes les competitions ont leur raisons d'être mon ami...Et la marque des grands est de n'en negliger aucune
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 2