1. //
  2. // 5ème journée

Arsenal sauve l'Angleterre

En dominant Dortmund à l’Emirates grâce à un nouveau doublé de Van Persie (2-1), Arsenal s’est assuré la première place du groupe F. Battu à Leverkusen (2-1), Chelsea jouera sa qualif’ à Stamford Bridge contre un FC Valence en grande forme (7-0 contre Genk). L’APOEL a décroché en Russie une qualification historique, en tenant en échec le Zénith Saint-Petersbourg (0-0).

Modififié
0 8
Arsenal-Dortmund. Deux équipes aux parcours similaires en championnat, mais contraires en Ligue des champions. Des débuts difficiles, puis une montée en puissance et une belle série d’invincibilité. Ça c’est pour le championnat. En Europe, les Allemands n’ont jamais trouvé le bon tempo. Ce soir, à l’Emirates, c’était leur dernière chance, et ils n’ont pas su la saisir. Volontaires, ils ont plutôt dominé la première mi-temps, mais Bender, puis Götze ont dû sortir sur blessure. La poisse. Les Anglais ont alors peu à peu pris le dessus, ouvrant le score dès le retour des vestiaires par...Van Persie, pour changer, après un festival de Song. Gervinho et Walcott ont encore fait parler leur maladresse, alors le Hollandais s’est chargé de régler l’affaire, de la tête cette fois, assurant la première place du groupe aux Gunners. La réduction du score de Kagawa dans les arrêts de jeu ne sert à rien, Dortmund est dernier, et même pas sûr de se consoler avec l’Europa League.

Ça va beaucoup moins bien pour les voisins londoniens de Chelsea, battus pour la deuxième fois en trois jours, à Leverkusen cette fois. Drogba avait pourtant mis les siens sur la bonne voie, mais la défense des Blues a encore craqué, par deux fois, ce qui permet aux Allemands de leur chiper la première place du groupe. Le Bayer réalise la belle affaire de la soirée, puisqu’un nul contre Genk lui suffira pour disputer les huitièmes. Valence a de quoi en vouloir aux Anglais, puisque son 7-0 (record du club en C1) passé à Genk n’aura pas servi à grand-chose. En très bonne forme en Liga, malgré la courte défaite contre le Real Madrid (2-3) samedi dernier, les Espagnols ont confirmé leur belle dynamique sur la scène européenne en explosant à Mestalla les Belges de Genk, qui n’aiment décidément pas voyager. Déjà fessés à Chelsea, ils ont refait le coup à Valence, sombrant sous les coups de Jonas (un but, deux passes décisives) et Soldado (trois buts) en première mi-temps, puis de Pablo Hernandez, Aduriz et Tino Costa en deuxième. Pour se qualifier, le FC Valence devra au minimum faire un match nul - mais pas vierge - à Stamford Bridge.

Porto encore en vie

Porto jouait sa dernière carte ce soir en Ukraine. Après la belle perf’ de Benfica, les hommes de Vitor Pereira se devaient de battre le fébrile Chakhtior Donetsk, pour continuer à y croire et supporter la comparaison. Il a fallu attendre la 79ème minute et une belle ouverture de Moutinho vers Hulk pour voir les Portugais prendre l’avantage, quelques minutes après que Fernandinho ait touché le poteau d’Helton, puis doubler la mise dans les arrêts de jeu d’un but de Rat, contre son camp. Une victoire de justesse (2-0), mais qui permet à Porto d’avoir droit à sa finale dans deux semaines, au stade de Dragao, contre le Zénith. La Ligue des champions, l’APOEL Nicosie l’a découvert il y a deux ans. Passés par trois tours préliminaires, les Chypriotes n’avaient pas les faveurs des pronostics dans ce groupe de vieux briscards. Et pourtant, après cinq matchs sans défaite, ils ont décroché la première qualification pour un huitième de finale de l'histoire du pays, en tenant tête au Zénith Saint-Petersbourg en Russie (0-0). Les Russes peuvent se bouffer les gants, ils joueront tout sur la pelouse de Porto.

Enfin, dans le groupe H, pendant que le Barca et Milan se départageaient devant, le Viktoria Plzen a lui aussi réalisé un des plus beaux coups de son histoire en allant arracher la victoire sur la pelouse du Bate Borisov (1-0), où les Biélorusses avaient pourtant tenu en échec le Milan AC lors de la journée précédente. Trois points qui assurent quasiment aux Tchèques leur place en Europa League, puisque seule une victoire de Borisov au Camp Nou les en empêcherait

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Où sont les "chiens hurlants" ?

Le taf de Song sur le premier but de Arsenal est hallucinant, je pensais pas qu'il était techniquement capable d'eliminer 3 joueurs ! Van Persie est vraiment ouf cette année !
Rumpelstiltskin Niveau : Loisir
Valence a un énorme coup à jouer. Tout autre chose qu'une défaite ou un 0-0 qualifie les Espagnols.

Ça serait tellement jouissif de voir les Anglais passer à la trappe dès les poules.
Je suis super content pr Arsenal que bcp bcp bcp bcp bcp de personnes critiquaient !! Ils sont bien revenus en PL, et sont qualifiés pour les 1/8ème ...

Et quel travail de Song, juste magnifique, sans oublier Van Persie, qui cete année a des stats dignes de CR, Messi et Gomez !!!!
Le retour de Vermalen a fait énormément de bien également.
Haha, Le Wenger doit bien rigoler, vu comment il c'est fait pourrir en début de saison....

Arsene Da Best <3
Oui, j'espère qu'on va pouvoir souffler un peu (rapport à aux footix qui enterrent une équipe et un coach dès qu'il y a un coup de moins bien).
nicococo67 Niveau : CFA2
Ça fait longtemps que je me dis que temps que Song reste à Arsenal, Wenger garde son meilleur joueur. Les ennuis commencent quand il est absent.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Marseille fait faillite
0 8