Arsenal revient de loin, Aston Villa aussi

Et de trois pour Arsenal qui savoure le retour en jambes de Tomáš Rosický, auteur d'un doublé face à WBA. Aston Villa, de son côté, signe une troisième victoire en quatre rencontres et sort de la zone rouge. Norwich et Swansea n'on pu se départager. Récap...

Modififié
5 10
Rosický is back

Un passage sur le billard pour un tendon d'Achille flingué, des semaines de RTT pour un mollet en mousse, des petits bobos et autres maladies en tout genre… Jamais Tomáš Rosický n'aura vécu saison aussi minée. Forcément, le Tchèque en a perdu ses privilèges aux yeux d'Arsène Wenger. « Je ne peux rien faire d'autre que m'entraîner et attendre ma chance » , lâchait avec amertume l'ancien joueur du Borussia Dortmund, il y a deux semaines. Tomáš a attendu. 32 journées pour être précis. Cinq matchs - et une deuxième titularisation - pour être encore plus précis. Son salut, l'ex-Spartiate (de Prague) l'a trouvé à West Bromwich Albion, ce samedi : un doublé qui offre à Arsenal son troisième succès consécutif en championnat. Chose que les Gunners n'ont plus connu depuis le 29 décembre dernier. Tout n'a pas été parfait certes, à l'image du rouge de Mertesacker et du pénalty offert à Morrisson. Mais voilà, Rosický is back. So is Arsenal, qui grille la priorité à Chelsea, quatrième, au classement et pointe désormais à un petit point de Tottenham, troisième.

West Bromwich AlbionArsenal : 1-2
Buts : Morrisson (71e) pour WBA, Rosický (20e et 50e) pour Arsenal



Norwich et Swansea dos à dos

NorwichSwansea, c'est un peu le match entre les deux « pain in the ass » de la Premier League. Deux escouades jamais faciles à manœuvrer, séduisantes quand elles le veulent, soporifiques aussi, par moments. NorwichSwansea, c'est aussi une confrontation entre deux formations en mal de confiance depuis plusieurs journées : trois défaites consécutives pour les Gallois, quatre matchs sans victoire pour les Canaries. Bref, pas de favori, pas d'outsider… Pas de gagnant, mais du spectacle, quatre pions, dont une traditionnelle cacahuète de Michu et une bonne dose d'engagement… La Premier League comme on aime, quoi.

Norwich - Swansea : 2-2
Buts : Snodgrass (40e), Turner (60e) pour Norwich, Michu (35e), Moore (75e)


Aston ne cauchemarde plus

Le 16 mars dernier, Aston Villa enchaînait, pour la première fois de la saison, deux succès consécutifs (QPR et Reading) avant de trébucher, à domicile, face à Liverpool (1-2). Le déplacement des Villans, ce samedi, à Stoke-on-Trent devait relancer une machine trop vite enrayée, pour éviter un engourdissement dans la zone rouge. L'occasion ou jamais de prouver que la débandade face aux Reds n'était qu'éphémère, d'autant que les Potters, treizièmes, sont incapables de remporter le moindre match depuis cinq journées. Message reçu par Agbonlahor qui claquait le premier pétard juste avant la dixième minute de jeu. Mais le match ne s'emballera vraiment qu'à dix minutes du terme, après l'égalisation de Kightly pour Stoke (80e). Pendant, sept minutes, Aston Villa a cru sombrer avant que Lowton (87e) et Benteke (90e) ne libèrent les Lions. Villa sort des méandres de la Premier League.

Stoke City - Aston Villa : 1-3
Buts : Kightly (80e) pour Stoke, Agbonlahor (9e), Lowton (87e), et Benteke (90e) pour Aston Villa

Par Joshua Lekaye
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 2
La photo de Rosicky est juste magique. Preque autant que le joueur lui-même (enfin quand son corps le laisse tranquille...)
Ce joueur m'avait tellement fait rêver quand il évoluait aux cotés de Nedved en équipe nationale. Espérons qu'il arrête de se blesser. Arsenal à ses chances pour revenir à la troisième place !
RahXephon Niveau : CFA
Ouf, quelle fin de match éprouvante... ils ont eu peur, mais mathématiquement, Arsenal est toujours maître de son destin.

Ça fait franchement plaiz' de voir Rosicky comme ça.
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Mozart... La classe! Mais quel raté de Ramsey!
leopold-saroyan Niveau : Ligue 1
Supporter des Reds mais fan absolu néanmoins de Rosicky, p.... les compils de tes tacles glissés ... un pur bijou !
Keep it up!
A noter aussi le retour en forme de Gervinho, qui avait été dégueulasse au début de saison, et qui aujourd'hui a bien cassé des reins.
Vivement la dernière journée (Chelsea/Tott') pour qu'Arsenal arrache la 3ème place.
Tazar The Yoot Niveau : DHR
Ils sont 4èmes ? A lire les titres d'articles un peu partout depuis quelques semaines j'aurais cru qu'ils végétaient à une infâme 7ème place. Enfin tant mieux pour eux. Et cette photo n'a juste de pas de prix!
Jemenfoot Niveau : DHR
Malheureusement, l'article omet de préciser que Chelsea a un match en moins, qu'il joue ce dimanche contre un Sunderland bien pâlot...
Cela dit, si Tottenham fait match nul ou perd contre Everton ce même dimanche, ce qui est tout à fait possible, les Gunners passeront virtuellement devant les Spurs (au nombre de points perdus, restera encore à gagner le match qu'ils auront de moins par rapport à Tottenham) :-)
Sincèrement j'aurais jamais cru qu'arsenal serait aussi pret du big four à ce moment de la saison.

Bravo à Wenger parcequ'avec cette équipe là je le voyais vraiment pas rester dans la course aussi longtemps.

Par contre j'y crois toujours pas trop. Sur les 6 matchs qu'il reste à jouer, même si y a que Manchester United de lourd, voir Newcastle qui est redevenu chaud, le problème c'est que Arsenal peut perdre contre n'importe qui. EN tout cas c'est encore jouable et le calendrier qu'il reste est pas le pire. Si Wenger y arrive là il m'aura vraiment blazé.
Tomáš Rosický Niveau : Loisir
Quel plaisir de voir enfin Tomas s'éclater de la sorte! Pas encore de grosses frappes lointaines comme dans ses plus belles années, mais c'est déjà pas mal.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 10