1. //
  2. //
  3. // Arsenal-Leicester (2-1)

Arsenal reprend espoir grâce à Welbeck

Tenus au tableau d'affichage jusqu'à la dernière seconde, les Gunners ont arraché un succès décisif dans la course au titre face à Leicester (2-1) grâce à un coup de tête de Danny Welbeck. Arsenal se relance alors que Leicester avait l'occasion de faire exploser la Premier League.

Modififié
2k 73

Arsenal FC 2-1 Leicester City

Buts : Walcott (71e), Welbeck (94e) pour les Gunners // Vardy (43e sp) pour les Foxes

C'était la première des treize dernières marches vers le sacre. Celle où il ne fallait pas trébucher. Et pourtant. Au bout du dernier coup de patte de Mesut Özil, Danny Welbeck, de retour sur les pelouses après un an d'absence, a inversé le cours du temps. Celui d'une course au titre dictée par Leicester jusqu'à la dernière seconde. Mais voilà, aux tripes, Arsenal est revenu de nulle part pour arracher son premier succès à domicile depuis le 2 janvier dernier et faire tomber le magnifique Leicester (2-1). La guerre pour la couronne ne fait que commencer et l'héritage de Chelsea sera terrible.

Özil et le molosse Kanté


L'horaire du rencard est inhabituelle car rien, ni personne, n'avait écrit, qu'un jour, ces deux équipes devraient se disputer une couronne de champion. Il y a cinq mois, Arsenal avait fait exploser Leicester chez lui (5-2) et pensait s'être débarrassé de l'incruste des Foxes dans une course au titre où ils n'étaient pas invités. Sauf que voilà. Nous sommes à treize journées de la fin et la troupe de Ranieri s'est donnée le droit de tutoyer les sommets, à midi, un jour de Saint-Valentin. Porté par la brillante victoire à Manchester face à City la semaine dernière (3-1), l'entraîneur italien couche le même onze de départ qu'à l'Etihad Stadium. De son côté, Arsène Wenger sait qu'il n'a plus le choix. L'éventualité d'un titre passe par une victoire face au leader. Le Professeur décide alors de relancer Francis Coquelin au milieu, à la place de Flamini, et de placer Mertesacker pour suppléer la blessure au tendon de Gabriel Paulista. Autre choix fort, celui de laisser Walcott sur le banc et de faire confiance à Alex Oxlade-Chamberlain, buteur la semaine passée à Bournemouth. Une décision payante puisque d'entrée Arsenal prend le ballon et met la pression sur un Leicester attentiste. Alexis Sánchez est même tout proche d'ouvrir le score sur corner mais sa tête passe à côté.


Leicester joue son jeu, laisse le ballon aux Gunners et attend de piquer en contre. Dans les tribunes londoniennes, les supporters des Foxes, eux, lancent des « We're staying up » à faire craquer. Arsenal peine, de son côté, à mettre du rythme à ses actions offensives, Özil étant muselé par son bodyguard Kanté. Ranieri ne cesse de gesticuler sur la ligne de touche et, sur sa première action, Vardy est tout proche de lancer le scénario sur une tête finalement stoppée sur sa ligne par Čech. On se regarde, on se jauche tactiquement alors qu'on sent que sur chaque accélération, les hommes de Wenger peuvent faire exploser la défense de Leicester, Wes Morgan se sacrifiant à plusieurs reprises devant Giroud. Jusqu'à cette fameuse quarante-troisième minute et la décision de Martin Atkinson de ne pas siffler une faute flagrante de Morgan sur Özil. Sur le contre, Koscielny découpe Kanté, Vardy se retrouve face à Monreal et joue bien le coup pour arracher un penalty décisif. Sentence transformée, Čech est à terre, Leicester mène (0-1, 43e). Rusé comme un renard. L'Emirates, qui n'a vu qu'une victoire en 2016, gronde. Atkinson, lui, rentre dans le couloir, la tête baissée.

Welbeck au bout de l'espoir


Au retour des vestiaires, Arsène Wenger est contraint de lancer Calum Chambers à la place de Laurent Koscielny, blessé. Arsenal revient avec des intentions et fait passer de nouveaux frissons à Schmeichel sur une frappe trop croisée de Ramsey. Debout devant ses pointillés, Ranieri continue de bouger ses joueurs qui sont revenus avec la même sécurité au milieu, portée par une paire Drinkwater-Kanté impériale. Alexis Sánchez commence enfin à décrocher, bouscule l'équilibre des Foxes et agace Danny Simpson. Le latéral droit de Leicester, averti au retour des vestiaires, prend un deuxième jaune en cinq minutes et laisse ses copains à dix obligeant Claudio Ranieri à installer Wasilewski à la place de Mahrez. Le choc bascule en un combat psychologique avec Martin Atkinson en tête d'affiche. Wenger pose alors ses choix, sort Coquelin et fait rentrer Theo Walcott pour faire exploser le solide bloc des Foxes.

Ce Arsenal-Leicester est une histoire de guerre physique et psychologique car, à dix, Leicester a les jambes qui sifflent. Les fautes sont nombreuses alors que le bus commence à se garer doucement devant l'attaque des Gunners. Il reste une vingtaine de minutes quand, soudain, Wenger va enfin lâcher son premier sourire de la journée. Sur une remise lumineuse de la tête de Giroud, le pied droit de Theo Walcott permet à Arsenal de revenir au tableau d'affichage sur sa première frappe cadrée de la rencontre (1-1, 71e). L'histoire prend alors doucement une autre tournure alors que Olivier Giroud tente un ciseau dans la surface adverse et aurait pu obtenir un penalty pour une main de Huth. Leicester rentre en résistance alors que Sánchez et Walcott allument les pattes des renards. À chaque fois, une jambe vient sauver les lunettes de Ranieri. À chaque fois, Kasper Schmeichel s'envole pour continuer le rêve. Et sinon, il reste la maladresse d'un Per Mertesacker, seul aux six mètres, incapable de cadrer une offrande de Özil. Leicester tient mais sur l'ultime coup de patte de Özil, le revenant Danny Welbeck arrache l'espoir de tout un peuple sur un coup de tête croisé (2-1, 94e). La bataille ne fait que continuer. Et Leicester ne tient plus son rêve que de deux points.

Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

  • Résultats et classement de Premier League

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    floyd pink Niveau : CFA
    incroyable, quel match ! Mais quelle équipe de pleureuse Arsenal. C'est dingue, vraiment à la fin de chaque action d'Arsenal, ils arrêtaient pas de réclamer je ne sais quoi. C'est vraiment à l'image de Wenger, les mecs sont incapable de se remettre en question.
    À l'image du premier but, c'est quand même fou de crier au scandale. Certes il y a faute au début sur Ozil, mais voilà, encore une fois, tous les gunners sont en train de se plaindre alors que l'action continue, du coup: contre attaque. Avec un veritable attentat de Kos sur Kante qui pour je ne sais quel raison évite le carton... et Monreal qui ose pretendre qu'il n'y a pas faute sur le penalties.
    Bon voilà, la victoire est pas forcément immérité,mais je doute fort que Arsenal soit champion, surtout si ils ont perdu Kos...
    Mention spéciale à Chamberlain, mais quel arnaque... Sanchez est devenu un joueur quelconque aussi, mais ça je doute que ça dure.
    Bon et Kante quoi...
    Sinon mon petit Simpson, je crois que tu peut faire des excuses à tout le vestiaire.
    Payetazo>>>ElFiasco Niveau : CFA2
    Lloris
    ? Varane ? Tonton Pat
    Lass
    Pogba Kanté
    Payet
    Griezmann Benzema


    Le potentiel de cassage de fion que notre beau pays possède est fantastique. C'est vraiment con d'avoir mis un directeur de colonie de vacances à la place d'un sélectionneur
    Note : -1
    Sympa l'arbitre, Aulas est président d'Arsenal?
    Un vrais bon match avec un vrais bon arbitre de merde !
    Note : -2
    Kos a eu son carton.


    Si t'étais pas occupé à taper ton pavé sur traitement de texte (assez flippant d'ailleurs), tu l'aurais su.

    Quel plaisir de voir les mecs se plaindre de l'arbitrage en faveur d'Arsenal tout le match et de les voir arracher cette victoire, haha!
    Frenchies Niveau : CFA
    personne le relèvera alors j'y vais:

    Ranieri qui sort leur meilleur "joueur de ballon"
    après le rouge ... alors qu'il reste 30mn à "subir"
    et qu'on se doute évidemment que le 1-0 ne va pas tenir.

    moi j'applaudis.

    Et dieu sait que je respecte ce qu'il a réussi à faire de "cet effectif"
    mais ça taille Wenger dans tous les sens (alors que mine de rien son coaching fait la diff, ou la profondeur de banc c'est selon ^^) mais cette aprem, c'est l'autre coach qui se loupe !

    et par exemple: c'est le remplaçant qui provoque le CF inutile à la dernière seconde hein .. coaching gagnant !
    Message posté par CARP2015
    Sympa l'arbitre, Aulas est président d'Arsenal?


    Sinon la main du défenseur de Leceister non sifflé et qui aurait pu valoir un penalty pour Arsenal, on en parle ou ?
    Message posté par floyd pink
    incroyable, quel match ! Mais quelle équipe de pleureuse Arsenal. C'est dingue, vraiment à la fin de chaque action d'Arsenal, ils arrêtaient pas de réclamer je ne sais quoi. C'est vraiment à l'image de Wenger, les mecs sont incapable de se remettre en question.
    À l'image du premier but, c'est quand même fou de crier au scandale. Certes il y a faute au début sur Ozil, mais voilà, encore une fois, tous les gunners sont en train de se plaindre alors que l'action continue, du coup: contre attaque. Avec un veritable attentat de Kos sur Kante qui pour je ne sais quel raison évite le carton... et Monreal qui ose pretendre qu'il n'y a pas faute sur le penalties.
    Bon voilà, la victoire est pas forcément immérité,mais je doute fort que Arsenal soit champion, surtout si ils ont perdu Kos...
    Mention spéciale à Chamberlain, mais quel arnaque... Sanchez est devenu un joueur quelconque aussi, mais ça je doute que ça dure.
    Bon et Kante quoi...
    Sinon mon petit Simpson, je crois que tu peut faire des excuses à tout le vestiaire.


    Perso j'ai trouvé que c'était l'inverse : Leicester a quand même commis un sacré nombre de petites fautes vicieuses, et aurait pu se retrouver à 9 sans que ça soit un scandale. Le pénalty accordé à Vardy est généreux, alors même que l'arbitre oublie de siffler une main de Kanté dans la surface en début de rencontre.

    Bref, bravo aux Gunners de s'être sorti de ce piège car c'était pas de la tarte.
    Que dire? Une honte, ces méthodes sont honteuses.

    Ca ne m'inquiète pas pour Arsenal qui ne seront pas champions et la fédération anglaise s'en fout pourvu que ce soit une équipe friquée qui gagne le titre mais pour Leicester, c'est dégueulasse, un putain de racisme de classe qui fait sérieusement penser aux JO de 36.
    Ca fait penser aux heures sombres de notre histoire!
    La différence avec aujourd'hui, c'est que le citoyen lambda, décérebré par les médias, applaudit.
    ThiagoMarco8 Niveau : District
    Je reste persuadé que Leicester va gagner le championnat.
    Comme je l'ai dit après le match contre City, ils ont le calendrier avec eux. Ils vont affronter des équipes de seconde partie de tableau tandis que les autres vont se rencontrer et
    Payetazo>>>ElFiasco Niveau : CFA2
    Message posté par Frenchies
    personne le relèvera alors j'y vais:

    Ranieri qui sort leur meilleur "joueur de ballon"
    après le rouge ... alors qu'il reste 30mn à "subir"
    et qu'on se doute évidemment que le 1-0 ne va pas tenir.

    moi j'applaudis.

    Et dieu sait que je respecte ce qu'il a réussi à faire de "cet effectif"
    mais ça taille Wenger dans tous les sens (alors que mine de rien son coaching fait la diff, ou la profondeur de banc c'est selon ^^) mais cette aprem, c'est l'autre coach qui se loupe !

    et par exemple: c'est le remplaçant qui provoque le CF inutile à la dernière seconde hein .. coaching gagnant !


    J'aimerais bien avoir la stat des buts encaissés par les équipes qui pensent qu'aligner les défenseurs en mettant 9 joueurs sur 10 à maximum 20 mètres de ses buts va l'aider à mieux défendre dans ce genre de situation. La meilleure solution est pourtant d'avoir des joueurs de ballons pour le tenir, tenir le bloc haut et laisser respirer sa défense.
    Là tu ne peux que défendre très mal, et augmenter le pourcentage de chances de te prendre un but de chien avec un cafouillage et une frappe contrée 4 fois tellement y'a de jambes dans la surface ( remember Blanc et son changement à Chelsea avec Marquinhos, 5 mn plus tard but du tibia de Ba sur une frappe doublement contrée )


    Au lieu de ça, il fait rentrer ce bourrin de Wasilewski qui evidemment coute le point du nul à son équipe en faisant une faute d'abruti.


    Jamais sortir ses meilleurs joueurs de ballons dans un cas pareil, c'est l'assurance de plus tenir la balle et de ne faire que subir
    Message posté par Ruud09
    Que dire? Une honte, ces méthodes sont honteuses.

    Ca ne m'inquiète pas pour Arsenal qui ne seront pas champions et la fédération anglaise s'en fout pourvu que ce soit une équipe friquée qui gagne le titre mais pour Leicester, c'est dégueulasse, un putain de racisme de classe qui fait sérieusement penser aux JO de 36.
    Ca fait penser aux heures sombres de notre histoire!
    La différence avec aujourd'hui, c'est que le citoyen lambda, décérebré par les médias, applaudit.


    Ruud, t'en as trop pris...
    LeMagicienOz Niveau : DHR
    Dommage les mecs a 1 seconde prés vous auriez pu lâcher votre commentaire habituel pour enfoncer Arsenal.

    Arbitrage archi mauvais, faut vraiment arrêter de mettre ce mec lors des rencontres d'Arsenal.
    Ramsey peut remercier le dieu du foot d'avoir encore un tibia.
    Toon Eastman Niveau : National
    ok 2 questions après ce match :

    1 - Comment Wasilewski fait t'il pour être toujours aussi stupide ? J'ai l'impression qu'a chaque fois que je le vois il fait n'importe quoi. Je sais pas ce qu'il prend avant les matchs mais il faudrait qu'il arrête. Sortir une prise de Kung fu à 5 m de ton rectangle à la 93e alors que tu tiens un point chez un concurrent...

    2- Plus généralement, c'est ca le niveau des 2 premières équipes de PL ? Honnêtement c'est assez triste et avec tout le respect que j'ai pour le parcours de Leicester, ils vont se faire marcher dessus en C1 l'an prochain.
    Finalement, une seule équipe a un jeu plus dégueulasse que Manchester United, c'est Arsenal mais hélas, MU n'a pas les arbitres de son coté.
    Message posté par MarkBass
    Sinon la main du défenseur de Leceister non sifflé et qui aurait pu valoir un penalty pour Arsenal, on en parle ou ?


    Non mais sérieux toi, t'attends quoi pour changer ta photo de profil? Tu le fais exprès ou tu as un pète au casque?

    Les casseroles de ton idole, on en parle ou?


    Leicester s'est fait enfler, dire le contraire c'est mentir.
    ThiagoMarco8 Niveau : District
    *devront gérer la coupe d'Europe.
    En plus de cela ils resteront premier quoi qu'il arrive avec 3 á 5 points d'avance sur le deuxième, ça dépend de City-Tottenham.

    Et j'ai trouvé l'arbitre plutôt bon. La faute non sifflée sur Ozil est compréhensible étant donné que l'Allemand n'allait pas remporter son duel, et il prend la bonne décision en laissant l'avantage sur la faute de Koscielny.
    LeMagicienOz Niveau : DHR
    Quand je pense a la tête de Ruud lors du but de Welbeck j'me dit qu'il y a pas meilleur sensation.
    Note : 1
    Message posté par Ruud09
    Que dire? Une honte, ces méthodes sont honteuses.

    Ca ne m'inquiète pas pour Arsenal qui ne seront pas champions et la fédération anglaise s'en fout pourvu que ce soit une équipe friquée qui gagne le titre mais pour Leicester, c'est dégueulasse, un putain de racisme de classe qui fait sérieusement penser aux JO de 36.
    Ca fait penser aux heures sombres de notre histoire!
    La différence avec aujourd'hui, c'est que le citoyen lambda, décérebré par les médias, applaudit.


    Tout à fait, +1.
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    2k 73