Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 24ème journée

Arsenal régale, City se met à l'abri

Avant le gros Chelsea-United de demain, et l'excitant Liverpool-Tottenham de lundi, la Premier League jouait sa 24ème journée sur les pelouses enneigées d'Albion. Dans des conditions difficiles City s'est rassuré face à Fulham (3-0), Arsenal a gagné pour la première fois en 2012 contre Blackburn et Djibril Cissé s'est enervé. En bas du tableau, ça se bouscule toujours au portillon.

Modififié
Prendre 3 points et espérer qu'United chute. Dans l'attente fébrile du match des Red Devils à Chelsea demain, Manchester City a rempli sa part du contrat et pris trois unités d'avance en tête du classement grâce à sa victoire sur Fulham (3-0). Dans un Etihad stadium méchamment enneigé, les ouailles de Roberto Mancini se sont mis à l'abri en une demi-heure. Johnson crochète du droit (une fois n'est pas coutume) dans la surface, Chris Baird lui fait un croche pattes pas indispensable. Penalty transformé par Agüero. 20 minutes plus tard l'ailier anglais récupère la balle au deuxième poteau et envoie un centre en retrait propulsé par Baird dans ses propres filets. Johnson 2- Baird 0. Cela n'est décidément pas le jour du pauvre Nord-irlandais. Ensuite, City envoie du jeu par séquences et se rassure, sans toutefois dégager la sérénité de 2011. Dzeko clôturera le score. 3-0, on remballe. City a assuré dans des conditions météo qui ne feront pas regretter à Carlos Tévez d’être en Argentine.

Le triplé de Van Persie
Pendant ce temps là, Arsenal faisait sa catharsis à Londres en explosant Blackburn qui avait traumatisé les Londoniens à Ewood Park en septembre. Comme la vengeance est un plat qui se mange froid, les hommes d'Arsène Wenger ont régalé sous une température frisquette, en passant 7 buts au malheureux Paul Robinson. Les Gunners ont su profiter de la journée portes ouvertes des Rovers pour se réconcilier avec l'Emirates. Gael Givet n'y est pas pour rien. Avant la mi-temps alors que ses partenaires sont déjà menés 3-1 l'ancien Monégasque y va franchement, les deux jambes en avant pour faire des papouilles à la cheville de Van Persie. L'arbitre n'apprécie pas cette tendresse malvenue. Carton rouge cash. Les Londoniens en mettront 4 de plus en seconde période pour entériner leur premier succès de 2012. Robin Van Persie a inscrit son petit triplé, l'excellent Oxlade-Chamberlain qui pourrait vitre être appelé en sélection 2 et même Thierry Henry a scoré en toute fin de match. A noter aussi le bon match de Francis Coquelin malgré son blaze d'acteur de téléfilm. Grâce à cette démonstration, Arsenal se rapproche de la Champions League à la cinquième place.

Des considérations bien lointaines pour les Queens Park Rangers qui étrennaient leurs recrues du mercato hivernal à domicile. Avec les niggaz with attitude Djibril Cissé, Taiwo et Onohua, les Bleus et Blanc commencent d'ailleurs bien le match face aux Wolves, puisque l'ancien attaquant de Fulham Bobby Zamora ouvre vite le score suite à une belle combinaison. Malheureusement le Djib pète un câble après la demi-heure de jeu et récolte une expulsion pour une réaction épidermique un peu stupide suite à un tacle appuyé de Roger Johnson. Big up donc pour les amis d'enfance Givet et Cissé donc qui à quelques kilomètres de distance en laissant leurs coéquipiers à 10 avant la mi-temps ont joué les arlésiennes. Fatalement la suite est plus compliquée pour les ouailles de Mark Hugues. Jarvis en ouvrant bien son pied juste après la trêve puis Doyle mettent un coup de surin aux Rangers. Taarabt très chaud se lance ensuite dans un mano à mano avec Wayne Hennessey, mais le goal gallois de Wolverhampton ne rompt pas. Mick Mc Carthy peut sourire il a sans doute sauvé sa peau et son équipe s'extrait du redouté bottom three.

Tout bon Sessegnon
Sur les autres pelouses. Norwich continue à assurer, les Canaris ont tapé des Wanderers bien faiblards (2-0), qui s'affirment comme des candidats crédibles au Championship. Une crainte que n'a plus Sunderland qui continue sa remontée fantastique. Dans le duel des maillots rouges rayés, les joueurs du Nord de l'Angleterre ont battu Stoke City grâce à un but de Mc Clean et un tout bon Sessegnon. Depuis l'arrivée de Martin O'Neill en décembre, les Black Cats ont pris 22 points sur 30 possibles. A ce rythme là, ils vont finir européens. Swansea aussi, a confirmé sa bonne forme actuelle en s'imposant 2-1 à West Brom.

Enfin lors du match entre Wigan et Everton, Tim Howard a offert à Thomas Thouroude son running gag du week-end. Sur un ballon anodin dévié par Phil Neville, le gardien américain dérape et, sans doute trompé par l'effet tournant du ballon (si, il faut lui trouver des circonstances atténuantes), attrape l'air à la place de la gonfle. Le portier de Toffees qui porte un affreux treillis en guise de maillot n'avait pas besoin de ça pour être ridicule. Heureusement Anichebe lui sauve la mise et égalise face à la lanterne rouge pour un match nul qui n'arrange personne. Wigan devrait redire bonjour au Championship l'an prochain. Everton 10ème reste dans le ventre mou, comme les abdos Guiness de ses fans.

Par Arthur Jeanne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 54 minutes Ce streaker australien va vous épater 5
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
il y a 7 heures La réaction de Jimmy Durmaz aux attaques racistes 30 Podcast Football Recall Épisode 34 : La Russie accusée de dopage, l'Angleterre déroule et la révolution chez les Bleus Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais