En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Résumé

Arsenal prend la tête, Swansea se donne de l'air

Ce fut dur, les Gunners se sont fait peur, mais leur maîtrise dans cette bagarre face à Stoke montre que les hommes de Wenger auront plus d'un mot à dire dans la course au titre. De son côté, au Liberty Stadium, Swansea s'est libéré de son trop lourd fardeau, la dernière place de Premier League. Vingt-trois buts en cinq matchs aujourd'hui. Costaud.

Modififié

Arsenal 3-1 Stoke City

Buts : Walcott (42e), Özil (50e), Iwobi (75e) pour Arsenal // Adam (29e) pour Stoke

Huit minutes de jeu, et Alexis Sánchez comprend que ce match ne sera qu'une succession d'efforts. Le Chilien retire ses gants et les bazarde sur la pelouse de l'Emirates, les Gunners suivent. Mais vouloir se battre ne signifie pas savoir se battre. À la demi-heure, Xhaka châtaigne Allen dans la surface, le penalty suit. Ce bon vieux Charlie Adam le transforme sans sourciller. Puis en fin de première mi-temps, côté droit, Bellerín offre une sucrerie à Walcott qui l'avale goulûment : 1-1. Les zygomatiques de Wenger se détendent. Au retour des vestiaires, Mesut Özil fait admirer son jeu de tête après une offrande d'Oxlade-C. L'Allemand marque avec le côté gauche de son front, normal. Arsenal est au-dessus, la pluie s'intensifie, comme la précision des Gunners. Iwobi, entré en jeu, marque un joli but en ouvrant son pied dans la surface à la Titi Henry. Rideau, Arsenal est, provisoirement, leader de Premier League.


Burnley 3-2 Bournemouth

Buts : Hendrick (13e), Ward (16e), Boyd (75e) pour Burnley // Afobe (45e+2), Daniels(90e+1) pour Bournemouth

Burnley n'a pas le temps, Jeff Hendrick non plus, après avoir jaugé Bournemouth un moment, les Clarets ont accéléré pour ne plus jamais être rattrapés. Le pitbull irlandais marque un but magnifique dès le premier quart d'heure en nettoyant la lucarne de Boruc. Pas rassasiés, Burnley continue sur sa lancée, Ward double la mise quelques minutes plus tard d'une tête subtile après un corner. Mais parfois, lorsque l'on va trop vite, le moteur s'enraye. Petit frisson, au plus mauvais moment (ou au meilleur, ça dépend pour qui, hein) dans le temps additionnel de la première période, les Clarets encaissent un but d'Afobe laissé seul dans la surface. Mais la frayeur s'arrête là, en deuxième période, Burnley impose sa loi, celle du plus fort. Les hommes de Dyche dominent et marquent par Boyd. Pour faire illusion au tableau d'affichage, Daniels a la bonne idée de marquer dans le temps additionnel. Mais c'est déjà trop tard.


Hull City 3-3 Crystal Palace

Buts : Snodgrass (26e), Diomandé(73e), Livemore(78e) pour Hull City // Benteke (52e) Zaha (71e) Campbell (89e) pour Crystal Palace

Robert Snodgrass est un acteur, une sorte d'Ewan McGregor du pauvre. Dans son théâtre favori, le KC Stadium, le milieu écossais obtient un penalty après une jolie simulation. Puis il ne laisse personne d'autre que lui profiter du larcin, il transforme la sentence sans pression. Qui a dit que celui qui subissait la faute ne devait pas tirer le péno ? Mais au cinéma comme au KC, les méchants ne font pas long feu. Au retour des vestiaires, Snodgrass, toujours lui, accroche Zaha dans la surface. Penalty again. Benteke prend Marshall à contre-pied et signe une égalisation méritée. Comme si ça ne suffisait pas, le scénario de dingue se poursuit. Zaha donne l'avantage aux Eagles, mais deux minutes plus tard, Diomandé égalise pour les Tigers. Et excités comme jamais, ces derniers prennent l'avantage dans la foulée après un but de Livemore. Terminé ? Tu parles. Palace pousse, pousse, pousse et accroche l'égalisation en toute fin de partie par Campbell. Un match à Oscars.


Swansea 3-0 Sunderland

Buts : Sigurdsson (50e), Llorente (54e, 80e) pour Swansea


Ça a mis le temps, mais au cours de cette journée où le penalty fut roi, les Swans ont aussi eu droit au leur. Après une première mi-temps d'ennui, les hommes de Bob Bradley reviennent avec plus de rage, et surtout plus de malice. Après une main de Denayer, Gylfi Sigurdsson se charge du péno, qu'il transforme. Puis l'homme venu du froid islandais botte un corner, Llorente, sorti d'on ne sait où, inscrit le second but des Swans. Et quelques minutes plus tard, le buteur espagnol en plante un autre. 3-0, Swansea fait d'une pierre deux coups : les Gallois quittent la dernière place du classement, et sortent même de la zone rouge.



  • Résultats et classement de Premier League
    Retrouvez toute l'actualité de la Premier League

    Par Romuald Gadegbeku
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 4 Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 35 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 85 lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40