1. //
  2. // 8e aller
  3. // Arsenal/Monaco

Arsenal, prédateur de clubs français

Depuis la saison 1969-1970, date d'une première confrontation avec Rouen, Arsenal a affronté onze équipes françaises pour quasiment autant de qualifications à la clé. De quoi s'inquiéter pour l'AS Monaco, mercredi en huitième de finale aller de Ligue des champions.

19 29
  • Rouen, la première victime


    La première rencontre entre Arsenal et le football français en compétition européenne remonte à la saison 1969-1970. En plein âge d'or, Rouen participe à la Coupe des villes de foire, l'ancêtre de la Ligue Europa. Les Hauts-Normands profitent à fond de l'expérience : les Néerlandais de Twente au premier tour, les Belges de Charleroi au second. Mais en huitième de finale, Arsenal apparaît comme un morceau d'un tout autre calibre. À la maison, les Rouges font bonne figure, mais ne parviennent pas à marquer, et au retour, ils frôlent l'exploit avec un but tardif des Gunners. Fin cruelle de la belle histoire - Rouen étant relégué administrativement à la fin de la saison à cause de soucis financiers - quand les Londoniens se dirigent tranquillement, mais sûrement vers leur premier titre continental à la fin de la saison.

  • PSG, Auxerre, Nantes, victimes à élimination directe


    Il faudra attendre 24 ans pour voir Arsenal croiser de nouveau la route d'un club français, initiant une série dont le foot français se serait bien passé. Au printemps 1994, c'est le PSG de Michel Denisot qui pense s'offrir le scalp des Anglais sans trop forcer en demi-finale de Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe. Il faut dire que les Parisiens viennent de sortir le Real Madrid pour la seconde saison d'affilée, alors ce ne sont pas les Gunners qui leur font peur. Sauf que la réciproque est également vraie, une vieille supportrice anglaise affirmant aux caméras de Téléfoot, quelques jours avant la rencontre, qu'elle est certaine du résultat : « Arsenal va se qualifier » . Meilleure pronostiqueuse que le Roi Pelé, la Londonienne voit ses protégés bouter le PSG hors de la compétition avant de s'adjuger le trophée contre les tenants du titre parmesan. Solide.

    Une année plus tard, même compétition, quarts de finale, c'est cette fois-ci l'AJ Auxerre qui défie Arsenal. En position d'outsider, les Bourguignons décrochent un excellent nul à Highbury (1-1) et se croient à portée d'exploit. Sauf qu'au retour, Ian Wright les calme rapidement d'une mine en lucarne et envoie son club dans le dernier carré. Cette année-là, il faut un but aussi improbable que mythique de Nayim, du FC Saragosse, pour faire perdre Arsenal en finale. Un exploit que ne parviennent pas à reproduire Nantes (16e de finale) ou Lens (demi-finale) lors de la Coupe de l'UEFA 2000. Ironie de l'histoire, alors qu'ils ont sorti deux clubs français en se montrant intraitables de réalisme, les hommes d'Arsène Wenger se font dessus contre Galatasaray au moment de finir le boulot en finale. Embarrassant.

  • Lens, seule exception en Ligue des champions


    Les époques passent, mais Arsenal continue d'aimer le football français. Après l'époque des Coupes d'Europe à l'ancienne, les Gunners continuent de botter les clubs français dans la Ligue des champions moderne. Victime favorite ? L'Olympique de Marseille, avec une victoire douloureuse en phase de poules 2011-2012 (but de Ramsey à la dernière seconde des arrêts de jeu, au Vélodrome, ndlr) et une contribution sans émotion à l'horrible épopée de la saison 2013-2014, voyant l'OM intégrer le club des équipes à 0 point en phase de poules. Montpellier prend aussi son petit coup de boutoir en 2012-2013 - deux défaites et une dernière place de son groupe - quand Lyon (2001, deuxième phase) et Auxerre (2003, première phase) n'arrachent qu'un seul petit point insuffisant pour aller plus loin. Finalement, la seule équipe française à avoir tenu Arsenal en respect reste le RC Lens, vainqueur de prestige à Wembley lors de la phase de poules de la Ligue des champions 1998-1999. Les Sang et Or n'en profiteront pas pour rallier les quarts de finale, la faute à une défaite à la maison contre le Dynamo Kiev lors de la dernière journée. Un motif d'espoir pour l'AS Monaco ce mercredi ? En cinq confrontations avec des équipes anglaises, l'ASM n'a chuté qu'une seule fois contre Leeds pour quatre qualifications, les dernières contre Chelsea (2004, demi-finale) et Liverpool (2005, phase de poules).

    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Arsène's Way Niveau : DHR
    Wenger n'a jamais perdu en France avec Arsenal.
    Mais avait perdu contre Auxerre à Highbury, 2-1. Et à Wembley contre Lens, comme vous le mentionnez.
    Allez Monaco! iL Faudra être solide ce soir!

    Pensez à notre Coeff UEFA plombé depuis 3 ans par les verts!! Aux autres ratrapper les conneries de Pep Galtier!
    C'est tout à fait le genre de match où Giroud plante un triplé
    C'est aussi tout à fait le genre de match où il peut se péter la cheville (sur un tacle de Toulalan)
    Toulalan est suspendu.
    Orso94210 Niveau : CFA
    Dixon, fils de pute !!!!
    En 2003, Auxerre ne prend pas 1 point comme cela était écrit mais va gagner 2-1 à Highbury, c'est l'année même où Arsenal finit invaincu en championnat.

    Plutôt que Lens qui gagne à Wembley qui n'était pas le stade d'Arsenal, le vrai exploit c'est l'AJA qui va taper Arsenal à Highbury à une époque où Arsenal n'était pas synonyme de loose incarnée !!!
    Judas Maccabeus son of Mattathias Niveau : Loisir
    Le RC lens n'a pas rallie les quarts cette annee la en raison d'une simulation degueulasse de Dixon qui vaut a Tomy Vairelles un rouge.
    En consequence celui qui est le meilleur joueur (et de loin ) de l'equipe est suspendu pour le dernier match decisif de la poule face au Dynamo de Rebrov, Andriy schevchenko et autre Kakha khaladze, le tout entraine par Valery lobanovskiy.

    Faut tout expliquer mr jucha.

    Dixon aura enterre cette superbe generation de joueur compose de Vairelles, Alex Nyarko, Wagneau Eloi, Vladimir Smicer, pascal Nouma ou encore Jose Pierre Fanfan tout ca entraine par le druide Daniel Leclerq et preside par le legendaire Gervais Martel.
    La banane masquée Niveau : District
    ah non pourrissez pas mes gunners avec la malédiction sofoot !!!

    plus sérieusement faudra de la concentration pour pas se manger des buts faciles, Arsenal reste très prenable en contre, la charnière Mertesacker-Kos n'est pas aussi rassurante que la saison dernière. Mais pour une fois qu'on a un tirage facile, ça serait le comble de ne pas passer...
    Judas Maccabeus son of Mattathias Niveau : Loisir
    @orso 99865

    Quand je vois sa gueule de raie a la tele j'ai des envies de sang.
    Message posté par halfcab
    Allez Monaco! iL Faudra être solide ce soir!

    Pensez à notre Coeff UEFA plombé depuis 3 ans par les verts!! Aux autres ratrapper les conneries de Pep Galtier!


    Et l'OM ^^

    C'est vieux mais en 1998 on avait quand même éliminé en 1/4 MU avec un but sensationnel de Trezeguet à Old Trafford.

    Match sans pression pour moi ce soir. On a rien à perdre, personne nous voyait passer en 1/8 et encore moins finir premier de notre groupe !

    Arsenal est favori oui, mais on peut faire quelque chose, surtout si on continue d'être aussi costaud derrière.
    Oui l'OM ne passe pas dans le groupe de la mort : Arsenal/Dortmund/Napoli.

    St-Etienne, tu vois que Pep Galtier a le caca qui lui colle le Long de la cuisse contre Qarabag en Europa alors imagine Totof à Highbury ou au San Paolo! Il arrose tout le vestiaire, il repeins tout ca en marron.

    Deja que c'est du 5-4-1 (avec Ricky devant hein!) contre le plus mauvais Inter depuis 20 ans, alors contre Arsenal ou Dortmund ca serait du 7-2-1!

    anteouane Niveau : DHR
    Message posté par Spa.Ga
    En 2003, Auxerre ne prend pas 1 point comme cela était écrit mais va gagner 2-1 à Highbury, c'est l'année même où Arsenal finit invaincu en championnat.

    Plutôt que Lens qui gagne à Wembley qui n'était pas le stade d'Arsenal, le vrai exploit c'est l'AJA qui va taper Arsenal à Highbury à une époque où Arsenal n'était pas synonyme de loose incarnée !!!


    Exact!

    Une patate de Kapo et un but sur une montée rageuse de Boumsong.

    D'ailleurs la même journée, Lyon - Inter : 3-3 et Lens bat La Corogne 3-1. Journée de folie mais au final 3 éliminations en poule.
    chewbie42 Niveau : CFA2
    Je me souviens de cette petite p... de Lee Dixon qui nous lâche une simulation absolument mythique qui conduit à l'exclusion du grand Tony Vairelles dans un match face à Lens. Mon éveil face à l'injustice du monde.

    https://www.youtube.com/watch?v=yiRO2goNEgQ

    Dommage on ne voit pas la simulation, mais y a pas à chier, c'était bon le foot des 90s. Mickael Debève quoi !
    anteouane Niveau : DHR
    A ce propos, une petite friandise à vous proposer.

    https://www.youtube.com/watch?v=zwZFbykQwHM
    Match beaucoup plus complique qu'il n'y parait pour mes ptits gunners.
    Arsenal a toujours connu de grosses difficultes contre les equipes les attendant hyper bas pour mieux se projeter comme en temoignent les dernieres sorties degueulasses contre QPR et Leicester a domicile par exemple.

    Je ne pourrai regarder le match a cause du taf mais je suivrai avec anxiete l'evolution de ce match piege.

    Sinon pour en revenir a l'article, Arsenal a beneficie de la bienveillance exageree des medias francais a son egard pendant des annees. Cela a surement entraine un complexe d'inferiorite chez certains clubs francais alors que des equipes plus modestes ont sacrement tourmente les gunners en Europe durant la derniere decennie. Oui c'est une theorie basee sur pas grand chose que j'assume :)

    Kapo et Fadiga te saluent Nicolas Jucha!
    Message posté par halfcab
    Allez Monaco! iL Faudra être solide ce soir!

    Pensez à notre Coeff UEFA plombé depuis 3 ans par les verts!! Aux autres ratrapper les conneries de Pep Galtier!


    3 ans ?

    J'en compte deux moi...

    Il y a deux ans on se craque littéralement, cette année aussi, mais on est allé en EL contrairement à d'autres (mais il n'empêche en rien que j'ai honte de notre parcours)

    Et puis facile d'y mettre sur le dos de sainté, on est pas les seuls (Lyon, Bordeaux, Marseille...)
    Pour ceux qui s'inquiéteraient concernant l'indice UEFA, malgré les performances pitoyables de Lyon, du LOSC et de Sainté, la France a largement dépassé son niveau de l'an passé et a surtout déjà très largement distancé le Portugal et la Russie. A moins que Porto ne gagne la C1 ou que le Dynamo gagne l'Europa, cette saison 2014-2015 sera quoi qu'il arrive positive pour la L1, même si Paris, Monaco et Guingamp sortent dès ce tour.

    http://fr.uefa.com/memberassociations/u … index.html
    Sans les verts, on donc peut être pu commencer à affoler les Italiens!
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    19 29