1. //
  2. // 8e journée
  3. // Arsenal/Man. U (3-0)

Arsenal plie United en deux minutes

Auteurs d'une incroyable première mi-temps, les Gunners n'ont fait qu'une bouchée des Red Devils (3-0). En deux minutes seulement, Sánchez et Özil ont privé Louis van Gaal d'une place de leader de la Premier League.

Modififié
3k 44

Arsenal - Man. Utd
(3-0)

A. Sánchez (6'), M. Özil (7'), A. Sánchez (20') pour Arsenal


En deux minutes, Robert Lewandowski peut inscrire un triplé, Iron Maiden peut chanter un bout de Two Minutes to Midnight, on peut techniquement lire un dixième de 20 Minutes, Nadine Morano peut dire au moins deux grosses bêtises et Montolivo peut se retourner. En deux minutes, les joueurs d'Arsenal ont eux réussi à exploser Manchester United. 120 secondes de folie pendant lesquelles Alexis Sánchez et Mesut Özil ont éclaboussé toute la défense adverse de leur talent. De la vitesse et de la percussion pour l'un, une vision du jeu parfaite et un pied en or pour l'autre. Une Madjer pour l'un, un plat du pied pour l'autre. Et surtout une très grosse victoire pour Arsenal, qui n'avait plus mis trois buts à Manchester United en Premier League depuis novembre 2001. Cet après-midi, les Gunners ont tout simplement été injouables.

Il court, il court le Sánchez


À l'heure de sortir du tunnel de l'Emirates, les Red Devils n'ont qu'un seul objectif en tête : aller déloger le rival, Manchester City, de sa place de leader. Les Gunners, eux, veulent bonifier leur victoire à Leicester et oublier la déconvenue du milieu de semaine contre l'Olympiakos. Un duel de 4-2-3-1 qu'entament plutôt bien les Londoniens, obtenant plusieurs coups de pied arrêtés intéressants. Cinq minutes après le coup d'envoi, les hommes de Wenger plient le match. Après deux actions incroyablement bien menées, Alexis Sánchez (6e), puis Mesut Özil (7e) trompent une défense prise de vitesse et un De Gea impuissant. Assommés, abasourdis, les Mancuniens ne parviennent pas à sortir la tête de l'eau et laissent les Gunners gérer tranquillement la rencontre. Sur une nouvelle perte de balle au milieu de terrain, ces derniers utilisent encore une fois parfaitement la largeur du terrain et portent le ballon jusqu'à Sánchez, complètement seul à l'aile. Sur un nuage cet après-midi, le Chilien se joue de Darmian, passe Mata et Smalling et envoie un missile dans la lucarne de De Gea (20e).

Après vingt minutes de jeu, ce choc des titans s'est transformé en fessée déculottée sur la place publique. Sympas, les Gunners laissent tout de même leurs petits copains jouer eux aussi avec le ballon. Mais ni Depay, ni Martial, ni Rooney ne sont capables de se frayer un chemin dans un bloc bien regroupé. Dépassés, Young et Darmian récoltent deux cartons jaunes pour des fautes un peu bêtes, symboles de la détresse mancunienne. Pas décidé à s'arrêter de martyriser une défense déjà dans le coma, Alexis Sánchez délivre un centre exceptionnel à Ramsey, mais le Gallois se permet de mettre un plat du pied à la place d'un coup de pied et fait tout capoter. Sans l'ombre d'un doute, Manchester United réalise la pire mi-temps de sa saison. Avec une défense en mousse et une attaque souffrant d'un gros déficit d'inspiration et d'envie, Louis van Gaal ne doit même pas savoir sur qui hurler. Orgueilleux, Martial s'offre tout de même une grosse occasion avant de rentrer aux vestiaires.

45 minutes de gestion


Après le repos, les Red Devils posent le pied sur le ballon et essayent de repartir avec les bases du football. Des passes courtes, dans les pieds, quelques accélérations, et même une frappe, signée Young (49e). Oui, Manchester United va mieux. Et le retour du combo récupérations/relances de Bastian Schweinsteiger y est pour quelque chose. Seulement, les Gunners, en mode économie d'énergie, défendent encore bien, très bien même, et verrouillent complètement l'accès aux cages de Petr Čech. En phase offensive, les Londoniens n'entendent plus se ruer dans le camp adverse et font tranquillement tourner. À chaque touche de balle, Theo Walcott est ovationné par l'Emirates. Il faut dire que l'attaquant n'est pas avare d'efforts. Olivier Giroud aura bien du mal à récupérer sa place. Impressionnant de calme et de maîtrise, Coquelin prouve encore à Wenger qu'il est celui qui dirige le milieu de terrain d'Arsenal.

De mieux en mieux au fil des minutes, les hommes de Louis van Gaal parviennent à se créer quelques occasions, mais Petr Čech, vigilant, parvient à garder sa clean sheet. Toujours sereins, les locaux placent quelques frappes chirurgicales, grâce, toujours, aux excellentes passes de Mezut Özil. À un quart d'heure de la fin du match, Olivier Giroud entre pour faire jouer une de ses qualités premières : conserver le ballon. Après une très grosse première période, les Gunners gèrent leur fin de match sans aucune pression, bien heureux de pouvoir s'économiser après une grosse semaine. Le chemin du retour risque d'être bien long pour les Mancuniens, qui vont devoir se relever de cette grosse défaite avant la prochaine journée.

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

cHris wAddle Niveau : CFA2
C'est un concours entre vous à So foot de poster les articles avant la fin des matchs?
mimile0111 Niveau : DHR
Bon bah Utd a plus qu'a racheter une demi-équipe au mercato d'hiver en claquant 300 millions ... (je rigole mais ils sont capables ces cons)
La bipolarité de cette équipe déteint sur moi, qu'est-ce que je peux la haïr et l'aimer à la fois.
Anfield_Road Niveau : Ligue 1
Merci à vous amis gunners d'avoir éclairé mon après-midi footballistique terriblement terne, je sais que c'est pas toujours le cas, surtout récemment, mais voir Arsenal jouer aussi bien ça fait vraiment plaisir malgré la baisse d'intensité assez flagrante en 2ème période.
Note : 12
Fessée de MU, le Bayern de Guardiola qui plane sur la Bundesliga...

Dimanche compliqué pour notre ami Ruud.
mimile0111 Niveau : DHR
Sinon si seulement Arsenal pouvait jouer ainsi tous les week-end bordel ... Enfin ils font tombés leurs barrières mentales contre les gros ça fait plaisir quand même
Note : 17
Putain les supporters des Gunners vont tourner schizophrènes avec cette équipe.
Les gars, dites moi ce que Hazard a de plus qu' Alexis Sanchez.
A mes yeux Sanchez surclasse largement le blues ...
sagnarienàvoir Niveau : DHR
C'est bien ce genre de petit rappel, après les semaines passées à coup de "özil et Cazorla dehors, Mertesacker c'est pas un joueur de foot".
Quel match bordel, d'autant plus rageant de voir cette équipe jouer comme ça tout les 6 mois.

Sinon Depay ça commence à se voir que c'est une grosse fraude, Bellerin lui a mis la misère. Quant à Schweini il est clairement terminé.

Enfin, il serait temps que certains regardent un peu les perfs de Monreal qui est franchement énorme en 2015.
ohundnisursofoot Niveau : CFA2
Comment peut-on mettre 3-0 à Man U et être incapable de battre Zagreb et l'Olympiakos ? Cette équipe est impossible à comprendre.
Comme Sanchez, Ozil a marché sur l'eau.
Que ceux qui viennent encore raconter qu'il est incapable de briller dans un grand match se souviennent de cet après-midi d'Octobre.
Match parfait : on marque, on consolide, on contre.

Alexis injouable, Walcott excellent, Cazorla et Coquelin partout,Özil (enfin) à son niveau. Manque plus que Ramsey et Giroud retrouvent leurs marques et on sera lancés pour la saison. Défensivement, gros match des latéraux, Mertesacker un peu faiblard mais il se fait vieux. Gabriel très propre.

Ca va être une autre paire de manches contre ce Bayern mercredi, mais on se met dans de bonnes conditions. J'espère juste que les adducteurs de Sanchez vont bien.
Message posté par madara99
Les gars, dites moi ce que Hazard a de plus qu' Alexis Sanchez.
A mes yeux Sanchez surclasse largement le blues ...


Largement ? faut pas déconner non plus.
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 2
Note : 4
Message posté par sagnarienàvoir
C'est bien ce genre de petit rappel, après les semaines passées à coup de "özil et Cazorla dehors, Mertesacker c'est pas un joueur de foot".


Donc un bon match suffit a faire oublier une bonne dizaine de matchs tout pourris?
Coach Mouzone Niveau : CFA
Note : 9
J'ai été agréablement surpris par l'engagement et la rigueur des gunners. Ils ont bouffé les mancuniens, notamment en première mi-temps. Les Reds devils se sont procurés très peu de situations dangereuses.

On note assez souvent le manque de maturité d'Arsenal mais aujourd'hui, ils ont joué comme des "anciens".

Un petit mot pour Stéphane Guy, qu'il arrête avec son "infernal Wayne Ronney" !!!!
Note : 7
Message posté par Rems-Kj
Comme Sanchez, Ozil a marché sur l'eau.
Que ceux qui viennent encore raconter qu'il est incapable de briller dans un grand match se souviennent de cet après-midi d'Octobre.


En fait vu son niveau, ce serait bien qu'il brille dans davantage de matchs, grands comme petits.
Putain, y avait rien aujourd'hui. Une compo de départ à chier en défense, un milieu noyé comme s'ils n'étaient que deux, et aucune combinaisons en attaque. Aucun mouvement autour du porteur de balle, aucun appel. Young bloqué dans son couloir parce qu'incapable de se servir de son pied gauche. Un coaching encore pire que la compo de départ. Bref, Moyes se serait fait défoncer pour moi que ça. Depuis que Van Gaal est arrivé, c'est toujours la saison de la reconstruction. Les millions et les joueurs défilent, par contre, le jeu est toujours porté disparu. Cette saison sera encore une saison de disette à ManU. En espérant que ça soit la dernière de Van Gaal.
Message posté par Steak
Match parfait : on marque, on consolide, on contre.

Alexis injouable, Walcott excellent, Cazorla et Coquelin partout,Özil (enfin) à son niveau. Manque plus que Ramsey et Giroud retrouvent leurs marques et on sera lancés pour la saison. Défensivement, gros match des latéraux, Mertesacker un peu faiblard mais il se fait vieux. Gabriel très propre.

Ca va être une autre paire de manches contre ce Bayern mercredi, mais on se met dans de bonnes conditions. J'espère juste que les adducteurs de Sanchez vont bien.


Tu a parlé de la défense sans même citer l'immense Petr.
Putain plus de Petr, Lampard, Drogba et un Terry moins bien. (oui la défaite de hier fait encore mal)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La Samp accroche l'Inter
3k 44