Arsenal ne traîne pas, Pardew remercie Cissé

Il n'a fallu que quatre minutes à Arsenal pour plier le match et Aston Villa sur la pelouse de Villa Park (0-3). Papiss Cissé a, lui, sans doute sauvé la tête d'Alan Pardew en permettant à Newcastle d'arracher le nul contre Hull City (2-2). Southampton s'impose à Swansea tandis que QPR-Stoke et Burnley-Sunderland ont accouché de matchs nuls.

Modififié
1 15

Aston Villa - Arsenal
(0-3)

M. Özil (32'), D. Welbeck (34'), A. Cissokho (36' csc) pour Arsenal.

Le quickie d'Arsenal


En 11 matchs arbitrés par Mike Jones, Aston Villa ne s'était jamais incliné. Surprenants deuxièmes et meilleure défense du championnat, les Villans ont explosé face à Arsenal. Le tout en quatre minutes. Après une bonne première demi-heure et une tête de Clark sauvée par Szczęsny, ils espéraient peut-être rééditer le coup réalisé à Anfield samedi dernier. Mais ils ont vite déchanté. Servi par Welbeck, Mesut Özil remportait son duel avec Brad Guzan (33e). En jeune homme bien élevé, l'Allemand lui rendait la pareille une poignée de secondes plus tard avec un centre parfait que Danny s'est fait un plaisir de couper pour inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs (34e). Du pied droit, le malheureux Aly Cissokho en rajoutait une couche dans la foulée pour mettre fin à tout suspense. Un retournement de situation étant aussi peu probable qu'un sourire de Roy Keane, l'entraîneur adjoint des Villans, derrière sa barbe blanche, la suite de la rencontre fut peu passionnante (0-3). Avec cette deuxième victoire, Arsenal passe devant Manchester City avant les rencontres de demain. Autre petit évènement : Abou Diaby était sur le banc des Gunners.

Pardew peut remercier Papiss Cissé


Lanterne rouge, Newcastle recevait Hull City (2-2). Un match qui aurait pu être le dernier d'Alan Pardew à la tête des Magpies. Après avoir réclamé la tête de son coach, le public de St James' Park a rendu un vibrant hommage à Jonás Gutiérrez (l'ancien milieu de NUFC a révélé cette semaine qu'il souffrait d'un cancer des testicules). Côté terrain, Newcastle et son quatuor offensif Sissoko - Capella - Gouffran - Rivière n'ont pas montré grand-chose en première période. Au retour des vestiaires, Nikica Jelavić a lui choisi d'adresser une dédicace à la colonie française de Châteauneuf. Comment ? En ouvrant le score d'une magnifique papinade. Auteurs d'un début de saison intéressant, les joueurs de Steve Bruce pensaient avoir fait le plus dur en doublant la mise par Diamé, mais Papiss Cissé était déguisé en Ole Gunnar Solskjær cet après-midi. Entré à 20 minutes de la fin (sous les yeux d'un Hatem Ben Arfa prêté à Hull, mais assis en tribunes), l'attaquant sénégalais a claqué un doublé (73e et 87e) pour sans doute sauver la tête d'Alan Pardew.

Crouch > Bony


Préféré à Bafé Gomis pour jouer à la pointe de l'attaque de Swansea, Wilfried Bony n'a pas manqué de signifier sa reconnaissance à son entraîneur Garry Monk. L'attaquant ivoirien a tout simplement mis fin aux espoirs de victoire des Gallois en écopant d'un deuxième carton jaune peu avant la mi-temps. Le succès de Southampton a été long à se dessiner, mais c'est finalement un rush du Kenyan Victor Wanyama en fin de rencontre qui a permis aux Saints de l'emporter.

Quant à Peter Crouch, s'il n'a pas osé se laisser aller à une petite robot dance en ce début d'après-midi, l'attaquant a été le grand bonhomme de la rencontre entre Stoke City et QPR (2-2). Après une passe décisive pour Mame Biram Diouf, l'ancien joueur de Liverpool combine bien avec Charlie Adam pour inscrire un but contre son camp et relancer les Rangers. Mais peu après la pause, Peter Crouch reprend un centre de Moses et redonne l'avantage aux siens. L'histoire aurait été belle si on en était resté là, mais Niko Kranjčar n'était visiblement pas de cet avis. En toute fin de match, le milieu croate inscrit un magnifique coup franc qui permet aux hommes d'Harry Redknapp d'arracher un précieux point.

Dans les bas fonds de la Premier League, Burnley et Sunderland ont préparé le terrain à ceux qui s'infligent les rencontres de Ligue 1 du samedi 20h en offrant un triste 0-0 au public de Turf Moor.

Les résultats

Queens Park Rangers - Stoke City : 2-2

Buts : Caulker (42e) et Kranjčar (88e) pour QPR ; M. Diouf (11e) et Crouch (51e) pour Stoke City.

Aston Villa - Arsenal : 0-3

Buts : Özil (33e), Welbeck (34e) et Cissokho csc (36e).

Burnley - Sunderland : 0-0

Swansea City - Southampton : 0-1

But : Wanyama (80e).

Newcastle - Hull City : 2-2

Buts : P. Cissé (73e et 87e) ; Jelavić (48e) et Diamé (68e) pour Hull City.

==> À voir : Résultats et classement de Premier League

Par Arnaud Di Stasio.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Arsenal à joué 3 minutes, le reste du temps c'était une passe à 10!
Près des cimes... Niveau : CFA2
Message posté par HF
Arsenal à joué 3 minutes, le reste du temps c'était une passe à 10!


Oui.
Une ligne d'attaque Rivière-Gouffran. Une 18ème place. Rien de plus normal en fait.
volontaire82 Niveau : Loisir
Tiens donc, Rivière serait donc une brêle ? Mais noooon voyons, les brillants forumers qui le souhaitaient en Edf se seraient donc trompés ?
Crouch je comprends pas le mec fait plus de 2 mètre mais sur le premier but il trouve le moyen de s'appuyer bien comme il faut sur les épaules de Ferdinand pour pouvoir placer sa tête.
En fait le mec pour bouger son double mètre il lui faut un trampoline
Quand je pense a ce bon vieux Gouffran qui avait refuse paris parce qu'il pensait valoir mieux... Personne ne s'en souvient hein? Moi si.
La Premier League est un championnat de merde en réalité et l'adaptation à la première league est un demi-mythe.
Des mecs comme Malouda, Drogba, Pires, Giroud, Gouffran, Laurent Robert, Hatem Ben Harfa, Essien (je fais exprès de citer des joueurs de calibre différent). Ils ont plus ou moins galéré en arrivant mais le mythe de l'adaptation et du championnat plus physique, c'est une connerie.
Et on se rend compte, grâce aux coupes européennes ou aux sélections nationales que ça devient un championnat de merde.
La question de la compétitivité en devient même caduque.
Message posté par popeye
La Premier League est un championnat de merde en réalité et l'adaptation à la première league est un demi-mythe.
Des mecs comme Malouda, Drogba, Pires, Giroud, Gouffran, Laurent Robert, Hatem Ben Harfa, Essien (je fais exprès de citer des joueurs de calibre différent). Ils ont plus ou moins galéré en arrivant mais le mythe de l'adaptation et du championnat plus physique, c'est une connerie.
Et on se rend compte, grâce aux coupes européennes ou aux sélections nationales que ça devient un championnat de merde.
La question de la compétitivité en devient même caduque.


Ta femme avait la migraine ce soir ou ?
Message posté par Franclaude
Une ligne d'attaque Rivière-Gouffran. Une 18ème place. Rien de plus normal en fait.


Gouffran joue ailier. Rivière doit avoir un bon agent.

Content du point, Hull a trois occases et met deux buts venus d'ailleurs, Newcastle a joué au ballon en continuant à faire des conneries régulièrement. Un bon Cabella, manquant néanmoins de tranchant face au but. Si Papiss retrouve sa forme d'antan, ça peut se remettre à tourner. Tioté plutôt que Anita je ne suis pas convaincu. Mais au moins, si on joue, on s'en sortira.


@popeye : quel championnat n'est pas un "championnat de merde", alors ? touche un mot à Wolfsburg de la piètre qualité des anglais en Europe, au passage. Moi j'aime bien voir des phases de jeu où un latéral centre pour l'autre latéral, qui marque. Et oui, ça demande plus d'implication physique parce que ça va vite. Et oui, parfois ça craque en Europe face à des équipes plus malines, plus tueuses, qui gèrent mieux l'ensemble du terrain et se mettent moins en déséquilibre pour attaquer. Et alors ?

Quant à l'argument des sélections, il ne vaut rien. D'autant que l'un des meilleurs défenseurs de la CDM joue à Aston Villa, et Arsenal compte trois champions du monde, ce qui ne les a pas empêchés d'être ridicules face à Dortmund.
"Capella" ? ça sent la correction automatique ça ..
Yanorovski.CCCP Niveau : District
Message posté par messao90
Crouch je comprends pas le mec fait plus de 2 mètre mais sur le premier but il trouve le moyen de s'appuyer bien comme il faut sur les épaules de Ferdinand pour pouvoir placer sa tête.
En fait le mec pour bouger son double mètre il lui faut un trampoline


Hahaha ce bon vieux Crouch! souvenirs, souvenirs!

http://www.youtube.com/watch?v=UJrHkMc5_J8
Message posté par Yanorovski.CCCP


Hahaha ce bon vieux Crouch! souvenirs, souvenirs!

http://www.youtube.com/watch?v=UJrHkMc5_J8


j'en suis rendu a regarder des vidéos de peter crouch sur youtube... dur fin de soirée...
Message posté par popeye

Et on se rend compte, grâce aux coupes européennes ou aux sélections nationales que ça devient un championnat de merde.
La question de la compétitivité en devient même caduque.


Je ne garde que cette partie de ton post avec laquelle je suis d'accord, mais "championnat de merde" c'est très exagéré. Surcôté, oui, clairement mais championnat de merde quand même pas!
Comment peut-on qualifier la BPL comme un championnat de merde quand dans la même semaine, Everton a explosé Wolfsburg (deux clubs qui jouent les mêmes rôles dans leurs championnats respectifs) et que le Real aurait pu mettre les U13 contre La Corogne ?
Message posté par Rems-Kj
Comment peut-on qualifier la BPL comme un championnat de merde quand dans la même semaine, Everton a explosé Wolfsburg (deux clubs qui jouent les mêmes rôles dans leurs championnats respectifs) et que le Real aurait pu mettre les U13 contre La Corogne ?


Quand City malgré son effectif se fait piétiner en CL, quand Arsenal végète systématiquement en quarts ou en 8e e ne parvient jamais à y gagner un match important, quand Liverpool et MU ont disparu et que seul Chelsea surnage tant bien que mal.
Everton a explosé Wolfsburg mais Dortmund a marché sur Arsenal et le match aurait pu finir sur un 4 ou 5-0 que personne n'aurait pu crier au scandale.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Une leçon de Realisme
1 15