En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 7 Résultats Classements Options

Arsenal ne traîne pas, Pardew remercie Cissé

Il n'a fallu que quatre minutes à Arsenal pour plier le match et Aston Villa sur la pelouse de Villa Park (0-3). Papiss Cissé a, lui, sans doute sauvé la tête d'Alan Pardew en permettant à Newcastle d'arracher le nul contre Hull City (2-2). Southampton s'impose à Swansea tandis que QPR-Stoke et Burnley-Sunderland ont accouché de matchs nuls.

Modififié

Aston Villa - Arsenal
(0-3)

M. Özil (32'), D. Welbeck (34'), A. Cissokho (36' csc) pour Arsenal.

Le quickie d'Arsenal


En 11 matchs arbitrés par Mike Jones, Aston Villa ne s'était jamais incliné. Surprenants deuxièmes et meilleure défense du championnat, les Villans ont explosé face à Arsenal. Le tout en quatre minutes. Après une bonne première demi-heure et une tête de Clark sauvée par Szczęsny, ils espéraient peut-être rééditer le coup réalisé à Anfield samedi dernier. Mais ils ont vite déchanté. Servi par Welbeck, Mesut Özil remportait son duel avec Brad Guzan (33e). En jeune homme bien élevé, l'Allemand lui rendait la pareille une poignée de secondes plus tard avec un centre parfait que Danny s'est fait un plaisir de couper pour inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs (34e). Du pied droit, le malheureux Aly Cissokho en rajoutait une couche dans la foulée pour mettre fin à tout suspense. Un retournement de situation étant aussi peu probable qu'un sourire de Roy Keane, l'entraîneur adjoint des Villans, derrière sa barbe blanche, la suite de la rencontre fut peu passionnante (0-3). Avec cette deuxième victoire, Arsenal passe devant Manchester City avant les rencontres de demain. Autre petit évènement : Abou Diaby était sur le banc des Gunners.

Pardew peut remercier Papiss Cissé


Lanterne rouge, Newcastle recevait Hull City (2-2). Un match qui aurait pu être le dernier d'Alan Pardew à la tête des Magpies. Après avoir réclamé la tête de son coach, le public de St James' Park a rendu un vibrant hommage à Jonás Gutiérrez (l'ancien milieu de NUFC a révélé cette semaine qu'il souffrait d'un cancer des testicules). Côté terrain, Newcastle et son quatuor offensif Sissoko - Capella - Gouffran - Rivière n'ont pas montré grand-chose en première période. Au retour des vestiaires, Nikica Jelavić a lui choisi d'adresser une dédicace à la colonie française de Châteauneuf. Comment ? En ouvrant le score d'une magnifique papinade. Auteurs d'un début de saison intéressant, les joueurs de Steve Bruce pensaient avoir fait le plus dur en doublant la mise par Diamé, mais Papiss Cissé était déguisé en Ole Gunnar Solskjær cet après-midi. Entré à 20 minutes de la fin (sous les yeux d'un Hatem Ben Arfa prêté à Hull, mais assis en tribunes), l'attaquant sénégalais a claqué un doublé (73e et 87e) pour sans doute sauver la tête d'Alan Pardew.

Crouch > Bony


Préféré à Bafé Gomis pour jouer à la pointe de l'attaque de Swansea, Wilfried Bony n'a pas manqué de signifier sa reconnaissance à son entraîneur Garry Monk. L'attaquant ivoirien a tout simplement mis fin aux espoirs de victoire des Gallois en écopant d'un deuxième carton jaune peu avant la mi-temps. Le succès de Southampton a été long à se dessiner, mais c'est finalement un rush du Kenyan Victor Wanyama en fin de rencontre qui a permis aux Saints de l'emporter.

Quant à Peter Crouch, s'il n'a pas osé se laisser aller à une petite robot dance en ce début d'après-midi, l'attaquant a été le grand bonhomme de la rencontre entre Stoke City et QPR (2-2). Après une passe décisive pour Mame Biram Diouf, l'ancien joueur de Liverpool combine bien avec Charlie Adam pour inscrire un but contre son camp et relancer les Rangers. Mais peu après la pause, Peter Crouch reprend un centre de Moses et redonne l'avantage aux siens. L'histoire aurait été belle si on en était resté là, mais Niko Kranjčar n'était visiblement pas de cet avis. En toute fin de match, le milieu croate inscrit un magnifique coup franc qui permet aux hommes d'Harry Redknapp d'arracher un précieux point.

Dans les bas fonds de la Premier League, Burnley et Sunderland ont préparé le terrain à ceux qui s'infligent les rencontres de Ligue 1 du samedi 20h en offrant un triste 0-0 au public de Turf Moor.

Les résultats

Queens Park Rangers - Stoke City : 2-2

Buts : Caulker (42e) et Kranjčar (88e) pour QPR ; M. Diouf (11e) et Crouch (51e) pour Stoke City.

Aston Villa - Arsenal : 0-3

Buts : Özil (33e), Welbeck (34e) et Cissokho csc (36e).

Burnley - Sunderland : 0-0

Swansea City - Southampton : 0-1

But : Wanyama (80e).

Newcastle - Hull City : 2-2

Buts : P. Cissé (73e et 87e) ; Jelavić (48e) et Diamé (68e) pour Hull City.

==> À voir : Résultats et classement de Premier League

Par Arnaud Di Stasio.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:00 L2 : Les résultats de la 21e journée 3
Hier à 15:55 L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 Hier à 13:45 Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 33 Hier à 11:55 Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 81
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 15 janvier La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
À lire ensuite
Une leçon de Realisme