Arsenal, l’éternel recommencement

En retrait sur le marché des transferts, les Gunners ont pourtant besoin de grands noms pour revenir sur le devant de la scène. Mais comme chaque été, Wenger ne souhaite pas faire de folie. Ce qui n’est pas près d’attirer les top players.

Modififié
2k 75
« Je ne préfère pas donner de noms parce qu’après, si on ne parvient pas à les recruter, les gens vous demandent ce que vous avez fait de mal. Nous sommes actifs, très actifs, chaque jour, et ce n’est pas fini. Le marché des transferts ferme le 31 août. Vous savez que beaucoup de choses se passent lors de la dernière semaine, donc il reste encore du temps. Mais je vous rassure, nous sommes actifs et nous travaillons sur nos pistes. » Le refrain a tellement été emprunté qu’on ne saurait dire de quand datent ces propos. 2013 ? 2015 ? En réalité, ils sont sortis de la bouche d’Arsène Wenger il y a quelques jours. Comme chaque été, lorsque les supporters commencent à grogner. Et comme d’habitude, l’Alsacien ne rassure personne. Sauf peut-être ses adversaires, qui y voient sûrement un aveu de faiblesse.

Xhaka, star du mercato


Car à l’heure où Arsenal concentre ses arguments pour faire signer Riyad Mahrez, l’effectif n’a pas énormément bougé. Pas suffisamment, en tout cas, pour espérer davantage qu’un top 4. On oubliera les achats des quasi inconnus Takuma Asano et Rob Holding ou les retours de prêt de Mathieu Debuchy, Wojciech Szczęsny, Carl Jenkinson et Yaya Sanogo. Seul Granit Xhaka, unique arrivée qui peut postuler une place de titulaire, représente un apport potentiel pour l’équipe. Acheté 45 millions d’euros, le Suisse de 23 ans représente l’avenir, mais va devoir s’adapter aux joutes anglaises, lui qui a grandi en Bundesliga. Bref, le mercato 2015-2016 des Gunners est, une nouvelle fois, bien décevant pour le moment.


Le pire, c'est que le constat se répète à chaque fois : trop frileux, trop radin, Tonton Arsène – accompagné de sa clique – réfléchit, tâtonne, patiente, discute, recule, revient, questionne. Résultat ? Les véritables transferts, ceux que les fans réclament, ne viennent pas. La saison dernière est un bon exemple : en dehors de Petr Čech, le club de Londres ne s’était absolument pas renforcé. Et quand bien même Wenger décide de passer à l’attaque, quelques problèmes se posent. D’abord, les recrues arrivent tardivement, ce qui foire un peu la préparation. Visiblement, l’entraîneur français s’en cogne. Après tout, si c’est sa manière de travailler, pourquoi pas.

Des recrues mal ciblées


Ce qui est plus regrettable, c’est que même si Arsenal se montre dynamique sur le marché, il ne parvient pas à cibler et choper ce dont il a besoin. À savoir des patrons, des vrais. Oui, les Gunners ont lâché 50 millions pour Mesut Özil et 38 pour Alexis Sánchez. Oui, il s’agit de gros poissons. Mais non, ce ne sont pas des leaders nés, capables d’amener une team au sommet national ou européen. Or, depuis que le départ de Patrick Vieira, Thierry Henry, Dennis Bergkamp ou Sol Campbell, les Canonniers manquent terriblement de ce genre de profils. Un mélange de talent et de grande gueule. Un mec qui peut mettre trente buts dans une saison, qui fait peur dans l’entrejeu ou qui en impose en défense tout en sachant aller influencer l’arbitre avec des coups de pression intelligents.


Alors, quand Wenger déclare que « si nous trouvons les bons candidats, alors nous mettrons une grosse somme, mais nous avons déjà beaucoup dépensé  » , les habitués de l’Emirates doivent avoir la juste impression d’être pris pour des cons. Au moment où Manchester United s’apprête à balancer 120 millions pour Paul Pogba, qu’Higuaín va rejoindre la Juve pour 90 patates, Arsenal parle de 50 millions pour Alexandre Lacazette et de 40 pour Mahrez. Pas des seconds couteaux, mais pas les guides recherchés non plus.

Qui veut d'Arsenal ?


Dès lors, la question se pose : Si MU, cinquième du championnat d’Angleterre et non qualifié pour la C1, peut se permettre d’établir un record de prix, qu’attend Arsenal, dauphin de Premier League, pour envoyer du 70 millions sur Leonardo Bonucci, du 60 sur Toni Kroos, du 50 sur Arthuro Vidal, du 80 pour Marco Verratti ou Thiago Silva ? Pourquoi ne pas avoir tenté Zlatan ? Ces dernières années, pourquoi ne pas avoir craqué et offert 80 pour Luis Suárez quand il était à Liverpool ou 40 à City pour Carlos Tévez ? Si les Gunners veulent récupérer le trophée de PL ou retrouver la finale de LDC, il semble bien que le chéquier soit le seul moyen efficace.


Problème : à force de se tourner vers des éléments jeunes, bons mais qui ne sont pas de véritables gagnants, Wenger a perdu en titres et en crédibilité. Depuis quelques années, Arsenal n’a plus l’étiquette du mastodonte européen, à la différence de United, City ou Chelsea (qui ont pourtant obtenu des résultats moindres dernièrement). Et ça, les top players le ressentent. Est-ce envisageable que l’un des grands noms cités ait envie de rejoindre les Canonniers, sachant que même Jamie Vardy a refusé leur proposition ? Pour trouver la réponse, Wenger devrait déjà commencer par se la poser.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Ah un article footix sur arsenal! Ca manquait!
 //  08:25  //  Aficionado de la Thaïlande
Bonucci n'est pas encore parti, si Pogba (bon lui ca me semble quand meme acté...) part pour la somme annoncée, quel serait l intéret de vendre Bonucci 60M ? Le transfert de la pioche amortit celui d Hinguain, donc la Juve n'y aurait aucun intérêt.

Pour Arsenal ben toujours la meme effectivement. Pourtant l Emirates ne troue plus le budget..bon si Leicester l'a fait, alors Arsenal aurait largement l'équipe pour gagner la PL, reste qu'on a bien l'impression de voir toujours le show, saison après saison, épisode après épisode.
misugi-27 Niveau : CFA2
Bonucci, c'est exactement le joueur qu'il leur faudrait, et éventuellement un petit Bacca ou Aubameyang en pointe
"Mais non, ce ne sont pas des leaders nés, capables d’amener une team au sommet national ou européen".

Ok sauf que l'un est champion du monde et l'autre est champion d'Amérique.
Sanchez sur sa première saison, il plante 17 ou 18 buts en PL, cette saison Özil c'est 19 passes, 7 buts...

C'est un argument bidon car ils sont les leaders technique de cette équipe, psychologiquement c'est a l'entraineur d'insuffler un état d'esprit de guerrier, chose que ne fait pas Arsène.
Cet article aurait sa place dans les bas fonds de Foot Mercato, merci Florian Canu, merci, merci, merci
Dédélacrève Niveau : District
Ils leur manquent peut etre un taulier en défense (même si le bon Kos fait le taf), mais globalement, leur équipe a un bon état d'esprit et arrive assez bien à mixer leaders techniques (Ozil, sanchez, bientot Xhaka) et grinta (avec Cech, Coquelin, Ramsey voire Giroud).
defense classique Niveau : DHR
45 M€ pour Granita citron ?! Ca choque personne ? ok..
Franchement l'équipe d'Arsenal elle est bonne. Quelques joueurs ne (me) font pas rêver mais c'est balanced.

Ils sauront être efficaces en compétitions nationales, on peut pas dire qu'il a pas essayé de changer quelque chose sur les 3/4 dernières années Tonton Arsène.

Concernant les recrutements de joueurs cités dans l'article, c'est marrant parce que je me poses les mêmes questions pour Liverpool. Le bif, on va pas me faire croire que le Big 5 (mettons) ne peut pas lacher 60 patates sur Kroos effectivement. Mais pourquoi aller lâcher 25 briques sur Markovic par ex?

Quand je vois ce que font les Reds de leur thune (beurk et re-beurk), on ne peut que comprendre le point de vue d'Arsène de faire sa pince.
C est quand même mal venu de faire en procès en stabilité à Arsenal cette année.

Les gros traditionnels de bpl changent d'entraîneurs ou redemarrent un cycle à l'image de Liverpool.

Arsenal a des besoins ciblés, spécifiques et pas si nombreux. On est fin Juillet, pas au 31 Août et les transferts de Pogba et Higuain devraient débloquer le marché.

C est peut être cette année qu'avoir un effectif et un manager stable va payer.
el gregom Niveau : DHR
Quelle honte de lire un pareil article sur SoFoot. Arsenal reste dans le top européen sans dépenser des montants irrationnels, c'est tout à leur honneur. La bulle spéculative autour des transferts finira bien par exploser et Arsenal sera toujours là, alors que d'autres clubs ne s'en relèveront pas.
Message posté par el gregom
Quelle honte de lire un pareil article sur SoFoot. Arsenal reste dans le top européen sans dépenser des montants irrationnels, c'est tout à leur honneur. La bulle spéculative autour des transferts finira bien par exploser et Arsenal sera toujours là, alors que d'autres clubs ne s'en relèveront pas.


Ah je savais pas qu'en foot le but était de se maintenir dans le "top" (top combien d'ailleurs? 16? parce que même les quarts de C1 ca devient compliqué) sans jamais gagner, concept interessant, faudrait demander aux supporters ce qu'ils en pensent! En plus il me semble qu'aujourd'hui le club est assez solide financièrement pour craquer sur UN joueur clé, un grantattaquant ou un grand défenseur, c'est plus une question de prix que de joueurs disponibles, tu mets 100 patates (j'exagères!) sur Lewandosvski, le Bayern te l'emballe et te le dépose à Londres! A un moment faut s'adapter au marché, surtout si tu en as les moyens!
En tout cas on devrait encore bien se marrer cette saison du coté de l'Emirates!
L'année avant en transfert au Barça, saurez était pressenti à Arsenal, mais Wenger avait reculé devant les 50 patates réclamées par Liverpool.
C'est tt à l'honneur de Wenger de ne pas vouloir abonder dans le sens de l'inflation galopante des prix de transfert, mais il doit aussi se confronter à cette réalité.
Les manques sont sur un dc et un attaquant au moins.
En revanche je m'interroge sur la marge de manœuvre financière que lui laisse le board. A-t-il vraiment les cordons de la bourse déliés ou lin serre-t-on la vis ?
L'année avant SON transfert au Barça, SUAREZ était pressenti à Arsenal
Désolé....
el gregom Niveau : DHR
Message posté par ofwgkta
Ah je savais pas qu'en foot le but était de se maintenir dans le "top" (top combien d'ailleurs? 16? parce que même les quarts de C1 ca devient compliqué) sans jamais gagner, concept interessant, faudrait demander aux supporters ce qu'ils en pensent! En plus il me semble qu'aujourd'hui le club est assez solide financièrement pour craquer sur UN joueur clé, un grantattaquant ou un grand défenseur, c'est plus une question de prix que de joueurs disponibles, tu mets 100 patates (j'exagères!) sur Lewandosvski, le Bayern te l'emballe et te le dépose à Londres! A un moment faut s'adapter au marché, surtout si tu en as les moyens!
En tout cas on devrait encore bien se marrer cette saison du coté de l'Emirates!


Je suis loin d'être sûr que le Bayern soit prêt à lâcher Lewandowski pour 100 millions vu la difficulté qu'ils auraient à le remplacer. Dur de trouver des grands joueurs abordables, tout le monde mise tout les jeunes talents, mais les grands clubs ne vendent plus leurs meilleurs joueurs. Après ce que je voulais te dire, c'est que je préfère un club géré en "bon père de famille" qu'un club capable de toutes les folies pour choper la LdC au bout de 10 ans de transferts indécents. J'ai vraiment beaucoup de mal à avoir de la sympathie pour tous ces clubs trop riches qui tuent le football petit à petit(pcq tous ces clubs vivent sur le dos des plus petits qu'eux, et qu'en gros faut être 1/4 de finaliste de la LdC tous les ans pour générer des bénéfices sans devoir vendre tes meilleurs joueurs comme le fond quasi tous les clubs en ligue 1).
Les gars j'ai l'impression que tout le monde est là à croire qu'il suffit qu'Arsène lâche la thune pour que Lewandowski Aguero et Suarez se ramènent aussitôt. Mais c'est pas juste une question de thune! La vérité c'est que la grosse majorité des top players sont déjà dans des grands clubs, qu'ils n'ont sportivement aucune raison de quitter ces clubs pour venir à Arsenal et que les grands clubs en question ont les reins suffisamment solides pour envoyer se faire mettre Arsène et son chèque en blanc. Autrement dit contrairement à un post précédent je ne pense pas mais alors pas du tout que le Bayern vendrait Lewandowski à Arsenal pour 100 patates. Je pense plutôt qu'Ancelotti rierait au nez de tonton Arsène avant de se resservir une chopine.

Il faut retrouver de la crédibilité, et ça passe par un bon parcours en LDC, c'est à dire au minimum un 1/4, au lieu du classique 2ème de groupe + élimination en 1/8. Là tu peux essayer de convaincre un top player que ton club a un projet sportif intéressant et ambitieux. En attendant tu prends Lacazette et t'essayes d'en faire un (très) bon joueur, ce sera déjà un bon premier pas
Franchement, je suis quand même assez d'accord avec certains points de l'article. En effet, personne ne leur demande de claquer 200 millions par mercato mais ils peuvent se permettre de mettre le paquet sur 1 ou 2 top players.

Ils ont besoin d'un attaquant de calibre international et d'un vrai patron en défense même si j'aime beaucoup Koscielny mais il a besoin d'être épaulé.

Mais s'il n'arrivent pas à attirer des gros joueurs ce n'est pas parce qu'Arsenal n'est pas attrayant c'est surtout qu'ils ne veulent pas mettre le prix que ce soit en terme de prix de transfert mais aussi en terme de salaire. Les Man City ou PSG ne faisaient pas rêver mais ils n'ont pas "peur" d'y mettre le prix, ce qu'Arsenal ne veut pas faire.

C'est dommage car ils ne leur manquent vraiment pas grand-chose pour redevenir un vrai cador européen.

Ah oui et aussi investir dans un staff médical compétent !
Lost in translation Niveau : CFA2
Cet article est un troll :)
Message posté par Arsanal
Les gars j'ai l'impression que tout le monde est là à croire qu'il suffit qu'Arsène lâche la thune pour que Lewandowski Aguero et Suarez se ramènent aussitôt. Mais c'est pas juste une question de thune! La vérité c'est que la grosse majorité des top players sont déjà dans des grands clubs, qu'ils n'ont sportivement aucune raison de quitter ces clubs pour venir à Arsenal et que les grands clubs en question ont les reins suffisamment solides pour envoyer se faire mettre Arsène et son chèque en blanc. Autrement dit contrairement à un post précédent je ne pense pas mais alors pas du tout que le Bayern vendrait Lewandowski à Arsenal pour 100 patates. Je pense plutôt qu'Ancelotti rierait au nez de tonton Arsène avant de se resservir une chopine.

Il faut retrouver de la crédibilité, et ça passe par un bon parcours en LDC, c'est à dire au minimum un 1/4, au lieu du classique 2ème de groupe + élimination en 1/8. Là tu peux essayer de convaincre un top player que ton club a un projet sportif intéressant et ambitieux. En attendant tu prends Lacazette et t'essayes d'en faire un (très) bon joueur, ce sera déjà un bon premier pas


J'ai bien dit que j'exagerais pour le cas Lewandovski, tu as raison Arsenal ne pourra chopper aucun joueur du big 5 (3 espagnols, Bayern, Juve) de la C1! MAIS tu veux me faire croire qu'aujourd'hui un club comme le psg est plus attractif sportivement qu'Arsenal? Ou que City entre le rachat et les premiers titres était plus attractif? Arsenal n'aurait pas pu chopper Aguero/Jovetic/Dzeko? Y a aussi une volonté évidente (et tout à son honneur si on préfère être immaculé plutot que de gagner) de la part de tonton de ne pas céder à la pression du marché alors qu'il en à les moyens!
Sur les 5 dernières années City Chelsea Munich Dortmund le Barça la Juve les 2 clubs de Madrid le PSG voire Séville sont des clubs plus compétitifs donc plus attractifs qu'Arsenal. United est dans une mauvaise passe mais eux ça fait pas 10 ans qu'ils se contentent des places qualificatives pour la LDC.

Quand t'as une dizaine de clubs qui ont des projets sportifs plus intéressants que le tien en Europe ça devient effectivement très difficile d'attirer des grands joueurs.

On prend le problème par le mauvais bout. Il faut commencer par avoir des résultats, ne serait-ce qu'une 1ère place et une 1/2 ou un 1/4 de LDC, avant d'espérer se renforcer en attirant des gros poissons. C'est la responsabilité de Wenger si il est incapable de faire passer ce cap à son équipe, notamment en finissant systématiquement 2ème de poule et en se tapant du même coup un big player en 1/8
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 75