En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Premier League – 38e journée

Arsenal fait un four

Rideaux fermés sur la Premier League. City complète le podium, devant Arsenal tenu en échec à Fulham, et Liverpool est privé d'Europe. Birmingham et Blackpool sont relégués.

Modififié





Un nouveau Big Four



Il faudra sans doute s'y habituer. Le Big Four s'ouvre, cette année encore, un peu plus, et laisse entrer un nouveau client. Après Tottenham la saison dernière, c'est au tour de Man. City de s'inviter au bal des grands européens. Et cerise sur le pudding, les Citizens ont boudé les joies d'une quatrième place pour préférer la troisième. En voisine à Bolton, l'équipe de Mancini n'a pas forcé son talent pour prendre les trois points sécurité. Match étrange : Lescott ouvre le score par une tête involontaire, Gareth Barry, à un pouce de la ligne de but adverse, met une tête volontaire sur la transversale - et gagne sa séquence YouTube, rubrique « les immanquables » - alors que l'invisible Dzeko soigne la feuille de match en fin de rencontre (0-2). Pour Arsenal, le calvaire 2011 a pris fin à Craven Cottage, sur un match nul arraché par les jambes de Walcott dans les dernières minutes. Jamais franchement en mesure de déséquilibrer les Cottagers, les hommes d'Arsène n'ont même pas pu (voulu ?) accélérer les débats en seconde période, malgré une supériorité numérique. Ils devront passer par les barrages en août pour accéder à la phase de poules de C1.



Liverpool perd son pass européen



Liverpool avait déjà réussi l'essentiel. Avec l'arrivée de Dalglish sur le banc et une le peps offensif apporté par Suarez, Liverpool avait oublié les questions liées à la relégation, avait oublié Fernando Torres et le fantôme de Steven Gerrard entre autres. Sur les bords de la Mersey, on commençait même à penser à un braquage en règle de la dernière place européenne disponible. Seulement, la saison 2011 de Liverpool s'est mal finie, avec deux défaites consécutives, première fois sous l'ère Dalglish. Défaits à Anfield contre Tottenham, les Reds se sont vautrés à Villa Park (1-0), à guichets fermés pour la première fois de la saison, sur une volée de Downing, élu meilleur joueur de la saison par les supporters de Villa. Pas d'Europe donc pour Liverpool qui laisse la cinquième place aux Spurs. Tottenham et Pavlyuchenko, auteur d'un doublé, n'ont donc jamais frissonné à White Hart Lane face à Birmingham (2-1) et s'assurent une nouvelle année de compétitions continentales.



Un maintien en bonnet W



Longtemps, le clan des W, emmené par West Ham, Wolverhampton et Wigan, semblait être destiné à la Championship. Si les Hammers ont été les premiers à lâcher, les deux autres ont réussi leur pari. Wigan pourra remercier encore une fois et une dernière fois N'Zogbia, centreur parfait pour la tête de Rodallega, qui ne devrait pas faire long feu non plus chez les Latics. Wolverhampton, en revanche, est passé par tous les états. Au bord du gouffre, les Wolves ont été menés 3-0 par une équipe de Blackburn toujours sans imagination, mais en réussite. Puis les Loups ont sorti les crocs, comme durant toute cette fin de saison, et avec panache ont réduit l'écart à une unité, donnée décisive puisqu'elle offrait, grâce au goal-average, à ce moment là, la 17è place à Wolverhampton, aux dépens de Birmingham, qui a décidément très mal digéré sa Carling et ne pouvait se maintenir sans un minimum de prise de risques aux avants-postes.

Des risques, Blackpool en a évidemment pris à Old Trafford. On n'en attendait pas moins de la part du onze de Ian Holloway. Peu après la pause, les Seasiders avaient même la victoire en poche. Mais on ne peut raisonnablement espérer rester dans l'élite avec une défense aussi faible, à l'image d'Evatt, buteur malheureux contre son camp. La semaine dernière, non loin de Manchester, Blackpool avait retourné Bolton. Mais, cet après-midi, difficile de renverser un Man Utd champion, qui n'a accordé qu'un seul point cette saison à ses visiteurs (West Bromwich). Dommage, ces Mandarines nous plaisaient bien, même avec Elliott Grandin.







Les résultats



Manchester Utd / Blackpool : 4-2


Buteur : Park (21'), Anderson (62'), Evatt (74', csc) et Owen (81') pour les Red Devils ; Adam (40'), Taylor-Fletcher (57') pour les Seasiders



Everton / Chelsea : 1-0


Buteur : Beckford (74') pour les Toffees



Bolton / Manchester City : 0-2


Buteur : Lescott (43'), Dzeko (62') pour les Citizens



Fulham / Arsenal : 2-2


Buteurs : Sidwell (26'), Zamora (‘) pour les Cottagers ; Van Persie (29'), Walcott (89') pour les Gunners



Tottenham / Birmingham : 2-1


Buteur : Pavlyuchenko (49', 92') pour les Spurs ; Gardner (78') pour les Blues



Aston Villa / Liverpool : 1-0


Buteur : Downing (33') pour les Villans



Stoke City / Wigan : 0-1


Buteur : Rodallega (78') pour les Latics



Newcastle / West Bromwich : 3-3


Buteurs : Taylor (16'), Lövenkrands (39') et Olsson (47', csc) pour les Magpies ; Tchoyi (62', 71', 90') pour les Baggies



West Ham / Sunderland : 0-2


Buteur : Zenden (17'), Sessegnon (51') pour les Black Cats



Wolverhampton / Blackburn : 2-3


Buteurs : O'Hara (73') et Hunt (87') pour les Wolves ; Roberts (22'), Emerton (38') et Hoilett (45+2') pour les Rovers

Ronan Boscher

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
À lire ensuite
Le Depor coule