Aujourd’hui en Premier League, pas d’énorme affiche, on jouait surtout dans le milieu et le bas de tableau. Un milieu de tableau que les Gunners n’arrivent d’ailleurs toujours pas à quitter, après leur match nul concédé contre Fulham, à domicile. Dans la zone rouge, Reading et les Queen’s Park Rangers n’arrivent pas à glaner leur première victoire. Sinon, Everton et West Bromwich confirment qu’ils sont les belles surprises de ce début de saison.

Modififié
5 15
Arsenal lâche encore deux points

Les Gunners recevaient Fulham pour le compte de la 11e journée de Premier League. L’occasion pour les hommes de Wenger de se rapprocher des équipes de tête. Les choses commencent bien pour Arsenal qui mène vite fait par deux buts d’écart dans cette partie, grâce à des pions de Giroud et Podolski. Mais encore une fois, comme mardi en Ligue des champions contre Schalke, les joueurs d’Arsenal ont été incapables de conserver leur avantage au score. Berbatov et Kačaniklić ont ainsi ramené leur équipe à égalité juste avant la pause. Pire encore, à la 67e, Berbatov transforme un penalty concédé par Arteta, et voilà les coéquipiers de Giroud menés au score après avoir eu la maîtrise du match. L’ancien meilleur buteur de L1, encore lui (69e), permet à son équipe d’arracher un match nul au goût amer. Arteta a pourtant eu l’occasion de devenir le héros de la partie, mais l'Espagnol rate un penalty à la 94e minute de jeu. Arsenal stagne donc à une pauvre septième place et montre, encore une fois, toutes ses limites.

Reading et QPR ne gagnent toujours pas

Dans les autres matchs de cette journée, deux équipes étaient particulièrement surveillées, Reading et Queen’s Park Rangers, les deux dernières équipes à ne s’être toujours pas imposées depuis le début du championnat. Et il va falloir encore patienter au moins jusqu’à la prochaine journée. Reading a été tenu en échec, 0-0 sur sa pelouse par une valeureuse équipe de Norwich, pendant que les coéquipiers de Djibril Cissé se sont eux encore inclinés, 1-0 sur la pelouse de Stoke City, la faute à un but de Charlie Adam à la 52e minute de jeu.

S’il y a bien une équipe qui surprend depuis le début de la saison, c’est West Bromwich. Cinquièmes à la surprise de tous, les joueurs de Steve Clarke ne faillissent pas et ramènent les trois points sur la pelouse de Wigan. Jim Morrison ouvre le score pour les visiteurs à la 31e, avant que Caldwell ne double la mise seulement dix minutes plus tard. Koné réduit le score pour les locaux, en vain. West Bromwich réalise donc une superbe opération en rejoignant Everton à la quatrième place du classement, à deux points seulement de Manchester City.

Fellaini encore et toujours

Les deux derniers matchs de cette journée opposaient Everton à Sunderland et Southampton à Swansea. Les Toffees ont fait le taf, comme à leur habitude, en s’imposant, à domicile, 2 buts à 1 contre une équipe de Sunderland combative en ce samedi après midi. Les visiteurs ont d’ailleurs menés 1-0 toute la deuxième période après l’ouverture du score de Johnson. Mais l’inévitable Fellaini, 76e, puis Jelavić, 79e, viennent donner une victoire précieuse à une équipe d’Everton qui conserve sa belle quatrième place au classement. Dans l’autre match, Southampton et Swansea n’ont pas pu se départager, Schneiderlin a bien ouvert la marque devant son public, mais Nathan Dyer, à la 73e, permettra aux hommes de Laudrup d’arracher l’égalisation.

Par Gaspard Manet
Modifié

Note : 1
Bizarre ce match. D'abord Arsenal tranquille, Giroud, Podolski, ça s'amuse. Puis ça craque. On a trop voulu jouer alors que y'avait pas besoin, fallait temporiser et tenir tranquillement.
Faute stupide au possible d'Arteta sur le péno, et quand il peut s'excuser et offrir les 3 points, il rate, vraiment une sale soirée pour lui (qui est pourtant le meilleur Gunner depuis le début de saison).
Concernant Giroud, content de le voir s'affirmer (monstrueux de la tête le garçon !), ça fermera quelques bouches qui le critiquaient dès ses 2/3 premiers matches.
C'est dommage parce qu'avec les trois points on était à 2 points de notre objectif, la 4ème place. Là on est à 4. C'est pas dramatique (même si les médias aiment le dire), mais c'est 2 points de perdus.
Note : 1
Non c'est pas dramatique mais bon... Je me demande ou sont passer les niveaux de Vermalean et Koscielny de la saison passée ? Et Arteta a eu du mal aussi.

Giroud à été le meilleur joueur, il a défendu, attaquer, la totale.
Arteta a tout fait foiré pour Arsenal. Mais le pauvre se sentait déjà tellement mal qu'on peut difficilement le blâmer plus que ça
 //  Amoureux de Montpellier-Hérault SC
Note : 1
Exactement d'accord avec vous..
Difficile de blamer Arteta.. comme il a été difficile de blamer Messi face à Chelsea l'an dernier.
Pis sur ce péno, il prend ses responsabilités, il tire p-è trop mollement mais le goal fait un super arret.
Apres je me demande si le match nul n'est pas correct..

Giroud bon de la tête?
A Mtp, il était bon pour jouer en déviation ou controler.. je ne me souviens pas du nombre de but de la tête, p-è 1.. 2 maximum.
Là, il en est déjà à 4 je crois et il aurait pu mieux faire sur un centre (parfait lol) de Sagna !

Cazorla, le meilleur joueur du début de saison s'éteint de + en +.. c'est dommage.
Kolscielny est tjrs à la limite.. à chaque fois ,il est soit à qql cm de faire un truc super comme un truc dégueulasse.. l'amour du risque quoi =)

ps: et bim la mine de A Villa à la 46eme de la 1ère mi-tps face à MU ^^
 //  Tifoso de l'Associazione Calcio Milan
Globalement d'accord avec les commentaires mais l'HDM c'est Berbatov impliqué sur les 3 buts, dans son style habituel.
5 15