En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. // Ligue des champions – 6e journée

Arsenal et Milan déçoivent, encore

Assurés de se qualifier pour le prochain tour avant les matchs de ce soir, Arsenal et le Milan AC ne se sont pas rassurés pour autant, étant battus respectivement par l’Olympiakos et le Zénith Saint-Pétersbourg. Dans les autres rencontres, Anderlecht se fait sortir de l’Europe malgré un match courageux à Málaga et le Dinamo Zagreb sauve l’honneur sous une tempête de neige.

Modififié
Dinamo ZagrebDynamo Kiev : 1-1
À Zagreb ce soir, il faisait un temps à ne même pas mettre une Carole Montillet dehors. Des bourrasques de neige n’ont cessé de tomber en début de rencontre, ce qui a contraint l’arbitre à siffler un arrêt momentané d’une quinzaine de minutes. En même temps, ce n’était pas très grave, ce match n’ayant strictement aucun enjeu. Le seul : l’honneur des Croates, qui restaient sur 11 défaites consécutives en Ligue des champions et qui n’avaient pas inscrit un seul but de la compétition depuis le début de cette phase de poules. C’était mal embarqué, avec un premier but marqué juste avant la pause par le très bon Yarmolenko pour Kiev, mais Krstanović est parvenu à égaliser en toute fin de match sur pénalty. Pour le reste, la partie fut un bouillon disputé avec un ballon orange, des lignes rouges et un gazon blanc. Un vilain kick’n’rush des familles qui ne restera évidemment pas dans les annales de la Ligue des champions. L’essentiel étant que le Dynamo, 3e du groupe A derrière le PSG et Porto, disputera l’Europa League, tandis que Zagreb termine la compétition avec un précieux point, pour l’honneur.

OlympiakosArsenal : 2-1
Battu par l’Olympiakos, Arsenal ne profite pas du nul de Schalke à Montpellier et termine deuxième du groupe B. C’est pourtant Rosicky qui avait ouvert le score en première période, à quelques minutes du retour du vestiaire, d’une belle frappe instantanée suite à un joli travail de Gervinho, l’Ivoirien aspirant la défense grecque et centrant en retrait pour son coéquipier tchèque au point de pénalty. Mais les Gunners ont flanché en seconde période, avec d’abord une égalisation signée d’un Maniatis opportuniste peu après l’heure de jeu, avant le magnifique deuxième but signé de l’homme en forme Mitroglou, d’une belle frappe enroulée. Les attaquants hellènes ont su se jouer d’une défense anglaise encore une fois bien trop tendre, à l’image de Jenkinson, qui laisse Mitroglou se retourner et ajuster tranquillement sa frappe sur le but du 2-1… Les Algériens de l’Olympiakos Abdoun et Djebbour se sont également montrés à leur avantage, tandis qu’en face Arsenal a semblé déséquilibré après la pause et le remplacement de Rosicky par Archavine. De là à juger que le coaching de Wenger a été peu pertinent…

Milan AC – Zénith Saint-Pétersbourg : 0-1

Ok, le Milan AC était déjà qualifié et ne pouvait plus espérer disputer la première place du groupe C à Málaga. Il n’avait donc mathématiquement rien à jouer lors de cette rencontre. Mais tout de même, perdre à domicile face à un Zénith pourtant peu fringant cette saison, c’est moche, très moche… Le seul but du match a été l’œuvre de Danny, le capitaine portugais des Russes, qui profitait d’une percée du vétéran Semak pour adresser une frappe croisée. C’était à la 35e minute de jeu, c’était la première frappe des visiteurs. Titulaire, Hulk a encore déçu et s’est énervé lors de son remplacement à dix minutes de la fin, refusant de serrer la main tendue par son entraîneur Luciano Spalletti. Il semble donc bien y avoir encore de la tension dans le vestiaire de Saint-Pétersbourg, qui assure quand même tant bien que mal sa qualification pour la Ligue Europa. Il faut dire qu’en face, c’était très pauvre. À retenir simplement : un pénalty oublié en début de match sur une faute de Bruno Alves dans la surface et un Mathieu Flamini titularisé et plutôt pas mal actif en milieu de terrain. C’est bien pauvre. Sinon, Milan n’a gagné que 4 de ses 17 derniers matchs de C1 à San Siro.

MálagaAnderlecht : 2-2
Joli match de football ce soir en Andalousie, entre des locaux assurés de terminer en tête du groupe C et des Belges en quête de la troisième place qualificative pour la Ligue Europa. Cette dernière mission est manquée, la faute surtout à deux hommes : le capitaine de Málaga Duda, auteur d’un doublé, dont une magnifique frappe sur l’ouverture du score, et l’habituel gardien remplaçant Carlos Kameni, qui a multiplié les sauvetages. Il ne peut pas grand-chose sur le but de Jovanović, ni sur celui de Mbokani, l’infernal duo d’attaquants d’Anderlecht, encore très bon ce soir. Globalement, ce partage des points est mérité, entre des Belges parfois un peu trop enthousiastes et oubliant de défendre, et une formation de Málaga qui n’avait rien à jouer et qui a laissé l’adversaire revenir deux fois au score. Mauvaise nouvelle pour l’entraîneur Manuel Pellegrini : son Français Jérémy Toulalan est sorti sur blessure en première période, se blessant tout seul et visiblement assez méchamment.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Tony Chapron est en arrêt maladie 19
il y a 5 heures Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 14 il y a 7 heures Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 19 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8
À lire ensuite
Javier Pastore retrouvé