1. //
  2. // 21e journée

Arsenal et Manchester n'en profitent pas

Samedi, les bookmakers du Royaume enregistraient davantage de paris sur le nombre de matchs reportés que sur les résultats eux-mêmes. Conséquence directe de conditions météorologiques désastreuses, seuls Arsenal et Manchester United ont disputé leur rencontre. Suffisant pour justifier un résumé de la journée.

0 0
Sept rencontres de remises, en attendant Manchester City-Blackburn de lundi soir, c'est ce qu'on peut appeler une journée tronquée. Dans le désert footballistique de ce week-end, Manchester Utd et Arsenal sont tout de même parvenus à esquiver les flocons et à jouer leur match respectif samedi après midi. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est Chelsea qui a fait la bonne opération du week-end, en restant tranquillement à la maison. Car les deux poursuivants des Blues ont une fois de plus piétiné.

Arsenal tout d'abord, qui avait l'occasion de revenir à un petit point de Chelsea en cas de victoire sur Everton. Mais ce sont les Toffees, laminés 6-1 à domicile par les Gunners en ouverture de la saison, qui ont été tout proches de prendre leur revanche. Il s'en est fallu d'un pointu de Rosicky dans les arrêts de jeu pour que les coéquipiers de Louis Saha, ultra dominés, ne réalisent le casse du siècle chez des canonniers toujours aussi naïfs. C'est dingue comme il faut attendre que les Londoniens soient menés pour les voir arrêter de vouloir rentrer dans le but balle au pied et oser des gestes sales mais efficaces. Deux partout score final, donc. « Au final, on laisse filer deux points, mais vu la physionomie du match on était plus proche de le perdre que de le gagner » , a déclaré Wenger, tout de même satisfait de se retrouver à trois points de Chelsea à cette époque ci de la saison, ce qui n'était franchement pas gagné après la dose reçue à l'Emirates par Drogba and Co fin novembre (0-3). Quant aux joueurs de David Moyes, ils vont de mieux en mieux après un début de saison tout moisi, même s'il sera très dur d'accrocher le wagon pour l'Europe. Les Toffees sont douzièmes.

Dans l'autre match de cette 21ème journée, Manchester a raté l'occase de s'emparer provisoirement du fauteuil de leader, en ne ramenant mieux qu'un vilain un partout de Birmingham. Un match que United a terminé à dix après l'expulsion de Fletcher. Mené au score contre le cours du jeu sur un but à deux pennys de Cameron Jerome -un mec qui a un blaze à faire du RnB-, MU a cravaché pour revenir au score et s'éviter une crise. Promu pour la deuxième fois capitaine des Red Devils, Evra a joué un rôle prépondérant dans l'égalisation des siens, puisque c'est sur l'un de ses centres tendus que Scott Dann a trompé son propre gardien à l'heure de jeu. Mais là où les boys de Ferguson gagnaient autrefois ce genre de match 4-1 avec trois buts dans les dix dernières minutes, ce Manchester là peine pour renverser les situations mal engagées, malgré un nouveau « Fergie time » surprise de 6 minutes d'arrêt de jeu. C'est bien beau d'engranger 94 millions d'euros... Avec 33 points et une série en cours de onze rencontres sans défaites, Birmingham, huitième, peut quasiment déjà fêter son maintien.

Scores :

Birmingham City 1-1 Manchester United


Arsenal 2-2 Everton

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Ombres et brouillard
0 0