En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. // Ligue des champions – 4e journée

Arsenal et l’Ajax retournés

Alors qu’ils menaient chacun 2-0 en déplacement, Arsenal et l’Ajax se sont fait rejoindre respectivement par Schalke 04 et Manchester City, devant se contenter du partage des points. Par ailleurs, belle victoire d’Anderlecht à Bruxelles et qualification de Porto à Kiev.

Modififié
Dynamo KievFC Porto : 0-0
Les joueurs du FC Porto ont obtenu ce qu’ils étaient venus chercher de leur long déplacement à Kiev : un point synonyme de qualification pour les 8es de finale de la compétition. Il vient en effet s’ajouter aux 9 déjà obtenus précédemment et ils ne peuvent désormais plus être rejoints par leurs adversaires du soir, 3e à 6 points. Ce résultat fait d’ailleurs également les affaires du PSG. Mais revenons à ce match : il fut triste, marqué par la maladresse des 22 acteurs. Les Portugais se sont contentés de gérer assez tranquillement face à des Ukrainiens peu entreprenants, qui ne sont jamais parvenus à gêner la défense adverse, malgré quelques vaines tentatives de Yarmolenko notamment. C’est donc déjà quasi plié dans le groupe A, Porto et le PSG devant logiquement se battre désormais pour savoir laquelle des deux équipes finira en tête, tandis que le Dynamo ne devrait pas avoir trop de difficultés à conserver sa troisième place qualificative pour la Ligue Europa.

Schalke 04Arsenal : 2-2
Les Gunners ont bien cru pouvoir obtenir une belle victoire à Gelsenkirchen, mais c’était sans compter les ressources mentales de joueurs allemands admirables d’abnégation, qui sont parvenus à arracher un résultat nul. Après moins d’une demi-heure de jeu, Arsenal menait pourtant 2-0, grâce à un but de Walcott et un second de Giroud d’une tête plongeante, suite à un excellent centre venu de la gauche de Podolski. Les trois joueurs offensifs alignés par Wenger ont livré une belle partie, mais ils ont assisté, impuissants, au retour de Schalke. Juste avant la pause, ce diable de – copyright Christian Jeanpierre – Klaas-Jan Huntelaar relançait d’abord les siens d’une belle frappe du gauche ajustée froidement, suite à une glissade de Cazorla dans son camp. Puis à la 67e, l’égalisation de Farfan, bien aidé par la déviation de Vermaelen, venait logiquement récompenser la domination allemande depuis le retour des vestiaires. À l’issue de cette 4e journée, les deux adversaires du soir occupent les deux premières places provisoires du groupe B, mais ils ne sont pas à l’abri du retour de l’Olympiakos, qui a fait carton plein de sa double confrontation face à Montpellier.

Anderlecht – Zénith Saint-Pétersbourg : 1-0

La victoire était impérative pour Anderlecht, elle a été logiquement remportée face à un adversaire globalement décevant. Un seul but a suffi au bonheur des Belges, inscrit dès le quart d’heure de jeu par Dieumerci Mbokani, le vengeur masqué, particulièrement mordant au cours de cette rencontre sur le front de l’attaque des Mauves. Ces derniers auraient même pu corser l’addition en seconde période par Oleksandr Yakovenko, mais la frappe de ce dernier a heurté la transversale. Une contrariété qui n’a finalement pas eu de conséquence. Grâce à cette victoire, Anderlecht se relance complètement dans la course à la qualification, passant devant son adversaire du soir et revenant à un petit point de l’actuel second, le Milan AC. Le choc programmé entre les deux équipes à Bruxelles le 21 novembre s’annonce particulièrement prometteur…

Manchester CityAjax : 2-2
City n’a toujours pas gagné le moindre match dans cette Ligue des champions, mais le point arraché ce soir à domicile a quasi valeur de victoire, tant il fut compliqué à obtenir. Dès le quart d’heure de jeu en effet, l’Ajax menait 2-0. La faute à Siem De Jong, le capitaine, qui, par deux fois sur corner, trompait la vigilance d’une défense pas très réveillée. Une première fois du pied en se jetant sur un second ballon, une seconde fois de la tête en reprenant de la tête un coup de pied de cette merveille de Christian Eriksen. Ces deux-là ont été les grands artisans de la performance ajacide, mais également le gardien Vermeer, auteur de quelques beaux arrêts. Du côté de City, c’est Yaya Touré d’abord qui a sonné la révolte, sa jolie reprise de volée à la 21e redonnant espoir aux siens. Puis c’est Sergio Agüero, jusqu’alors peu en vue, qui s’est chargé de l’égalisation en seconde période, se trouvant à la réception d’un long dégagement de Joe Hart bien prolongé de la tête par Mario Balotelli, entré en jeu à la pause. Eriksen, De Jong, Vermeer, Touré, Agüero, Balotelli, Hart, vous avez les principaux acteurs de cette partie très animée qui ne fait au final les affaires d’aucune des deux équipes. Dortmund et Madrid conservent en effet une solide avance au classement du groupe D et sont bien partis pour se qualifier.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 22
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60 lundi 22 janvier Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
À lire ensuite
Lavezzi sous les lazzis