Arsenal et Giroud s’éclatent, Manchester City assure

Arsenal devait se rattraper cet après-midi, pour éviter de plonger ses supporters dans le doute et continuer à croire au titre. C'est chose faite, et avec la manière, après sa superbe victoire sur Sunderland (4-1). À Manchester, les Citizens ont assurés l'essentiel, en obtenant les trois points grâce à l'inévitable Yaya Touré. Après cette 27e journée, les trois premiers se tiennent en trois points, cette saison est décidément folle.

Modififié
0 16
Giroud is back

C’est dans un Emirates Stadium ensoleillé et sous les yeux de Dennis Bergkamp, statufié cet après-midi avant la rencontre, qu’Arsenal accueille Sunderland. Ébranlés par les défaites face à Liverpool (5-1), au Bayern ainsi que l’ « affaire Giroud » , les Gunners doivent se rassurer face aux Black Cats, 18es avant la rencontre. Özil absent, Giroud retrouve sa place à la pointe de l’attaque et ne met pas longtemps à se mettre en évidence. Suite à un superbe mouvement entre Wilshere et Rosický, l’Anglais s'infiltre dans la surface et sert Giroud qui n’a plus qu’à fusiller Mannone (1-0, 4’). Dominateurs, les Gunners font bien tourner et manquent de doubler la mise sur un missile de Podolski, bien boxé par le portier italien des Black Cats (20’). Si les Gunners ont largement la possession du ballon, plus de 75%, ils peinent à se créer des occasions franches, Sunderland étant bien regroupé en défense. Mais voilà, le destin a décidé de sourire à Giroud. Sur une mauvaise passe en retrait de Vergini vers son gardien, l’attaquant français surgit et marque du gauche, facilement (2-0, 31e). 2-0, puis 3-0 lorsque Rosický pique son ballon au-dessus de Mannonne après un nouvel enchaînement exceptionnel à une touche de balle entre Wilshere, Giroud et Rocsicky (3-0, 43’). L’arbitre siffle la mi-temps d’une partie ultra-dominée par les Gunners face à des Black Cats fantomatiques.

Giaccherini, seule éclaircie

Trois changements à la mi-temps avec l'entrée notamment de Giaccherini côté Sunderland, et Jenkison pour Arsenal. Si les Gunners laissent d’abord la balle aux hommes de Poyet, Koscielny, libre de tout marquage sur le premier corner de la deuxième période, propulse une belle tête au fond des filets de Mannone (4-0, 57’). La partie perd en intensité, avec des Gunners qui gèrent tranquillement grâce à ce large score. Szczęsny a l’occasion de se montrer avec un bel arrêt réflexe sur une reprise à bout portant de Ki (70’). Larsson manque de sauver l’honneur d’un bon coup franc qui flirte avec la lucarne de Szczęsny, mais c’est finalement Giaccherini qui s’en charge, d’une superbe demi-volée à l’entrée de la surface, après un coup franc boxé par le gardien polonais (4-1, 81’). L’arbitre siffle la fin d’une superbe démonstration d’Arsenal. Les supporters des Gunners peuvent retrouver le sourire. Cet après-midi, leur équipe a retrouvé son jeu, son buteur et se replace à un point de Chelsea.

Touré en sauveur

À Manchester, City a longtemps galéré face à une équipe de Stoke bien organisée. Avec une équipe similaire à celle qui avait affronté Barcelone mardi - seulement deux changements - les Citizens ont longuement butés sur la défense des Potters, qui les avaient déjà tenus en échec à l’aller. Comme souvent cette saison, la lumière est venue de Yaya Touré, qui marque le seul but de la partie en reprenant un centre de Kolarov (1-0, 70’). Les hommes de Pellegrini restent troisièmes, à trois points des hommes de Mourinho.

À domicile, Cardiff a coulé face à Hull City (0-4). Les hommes d’Ole Gunnar Solskjær se sont montrés extrêmement fébriles en défense, une fébrilité dont a profité Nikica Jelavić, le Croate arrivé en provenance d’Everton cet hiver, auteur d’un superbe doublé.

Felix Magath est passé tout près de signer son arrivée en Premier League par une victoire (1-1). En effet, la lanterne rouge, Fulham, a longtemps mené sur la pelouse de West Bromwich Albion avant de se faire rejoindre dans les cinq dernières minutes sur un but controversé du Tchèque Vydra, accordé grâce à la technologie permettant de savoir si le ballon a franchi la ligne, utilisée depuis cette saison en Premier League.

Enfin, West Ham a confirmé sa belle forme du moment en enchaînant sa quatrième victoire d’affilée face à Southampton, à Upton Park (3-1). Malgré l’ouverture du score du Japonais Yoshida pour les Saints, les Hammers sont parvenus à inverser la tendance grâce à des buts de Jarvis, Carlton Cole et une reprise acrobatique du capitaine Kevin Nolan.

Les résultats et le classement de la Premier League

par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

paul der krake Niveau : DHR
Giroud: "J'ai pas trempéo!
C'est sur que contre stoke et Sunderland la premiere league s'amuse hein. Ouais c'est nous la meilleure ligue au monde et tout ca.
Mais contre les boss y a plus personne.
c'est la merde Niveau : Loisir
Message posté par juda
C'est sur que contre stoke et Sunderland la premiere league s'amuse hein. Ouais c'est nous la meilleure ligue au monde et tout ca.
Mais contre les boss y a plus personne.


grâve...
Raymond Pied Carré Niveau : District
quelle mauvaise foi...
Si Giroud fait ça toutes les semaines je veux bien qu'il balade son slip où il veut.
D'jé_LaToul' Niveau : District
Message posté par juda
C'est sur que contre stoke et Sunderland la premiere league s'amuse hein. Ouais c'est nous la meilleure ligue au monde et tout ca.
Mais contre les boss y a plus personne.


En même temps contre le bayern y'a pas grand monde en ce moment...
et puis à 11 vs 1 contre je suis persuadé que le match se serait passé autrement. En tout cas belle victoire des gunners, le titre est encore possible il faut y croire un peu !
Difficile de leur reprocher de perdre contre le bayern à 10 joueurs
Il l'a enfin mise au fond...
madjerinho Niveau : CFA2
Pour moi ça lave pas totalement la branlée contre les Reds.
Message posté par Zhenord
et puis à 11 vs 1 contre je suis persuadé que le match se serait passé autrement. En tout cas belle victoire des gunners, le titre est encore possible il faut y croire un peu !


Je suis sur aussi qu'a 11 contre 1 la partie se serait passée autrement. Mais à 11 contre 11 le résultat aurait été le même. Arsenal avait tout donné au bout d'un quart d'heure et le Bayern commençait à prendre le jeu à sa main et Arsenal touchait plus une bille.

Il est peut-être agréable à voir, mais si il y'a bien un championnat surcoté c'est la PL.
Ahmed-Gooner Niveau : National
Note : 6
Message posté par madjerinho
Pour moi ça lave pas totalement la branlée contre les Reds.


Arsenal a joué 4 matchs depuis dont un face au reds justement, je trouve ça déplacé de mentioner cette branlée surtout qu'Arsenal a gagné 2 matchs et a livré une bonne prestation face au Bayern (compte tenu des circonstances du matchs), moi je trouve plutôt que l'équipe commence petit à petit à accumuler de la confiance pour se remettre sur les bons rails définitivement en attendant le retour contre les bavarois sachant qu'ils ont absolument rien à perdre et tout à gagner.
Ahmed-Gooner Niveau : National
Note : 5
Message posté par Bavarjoie


Je suis sur aussi qu'a 11 contre 1 la partie se serait passée autrement. Mais à 11 contre 11 le résultat aurait été le même. Arsenal avait tout donné au bout d'un quart d'heure et le Bayern commençait à prendre le jeu à sa main et Arsenal touchait plus une bille.

Il est peut-être agréable à voir, mais si il y'a bien un championnat surcoté c'est la PL.



On pourra toujours discuté de ce qui aurait pu se passer sans l'exclusion pendant longtemps ça ne sert à rien, par contre à 11 contre 11 la 1ére occase du bayern c'est celle qui amène le penalty, à ce moment là on avait tiré 3 ou 4 fois au buts déjà.
nyakichan Niveau : CFA2
Message posté par Ahmed-Gooner


On pourra toujours discuté de ce qui aurait pu se passer sans l'exclusion pendant longtemps ça ne sert à rien, par contre à 11 contre 11 la 1ére occase du bayern c'est celle qui amène le penalty, à ce moment là on avait tiré 3 ou 4 fois au buts déjà.


Tir de Kroos a la 3eme qui donne un corner. Mais je suis totalement d'accord qu'a 11vs11 le match aurait été différent, même si au final Arsenal aurait pu perdre 3-0 comme gagner 3-0
Désolé pour mon poste incompréhensible... fatigué ! On ne refait pas le match mais moi je pense que le Bayern va souffrir au match retour, ils vont surement se qualifier, mais avec du mal.
Danse, biatch! Niveau : Ligue 1
Note : 2
Au moins, cette branlée là, Giroud pourra l'expliquer à sa femme...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Gignac sauve encore l'OM
0 16