En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options

Arsenal et Giroud s’éclatent, Manchester City assure

Arsenal devait se rattraper cet après-midi, pour éviter de plonger ses supporters dans le doute et continuer à croire au titre. C'est chose faite, et avec la manière, après sa superbe victoire sur Sunderland (4-1). À Manchester, les Citizens ont assurés l'essentiel, en obtenant les trois points grâce à l'inévitable Yaya Touré. Après cette 27e journée, les trois premiers se tiennent en trois points, cette saison est décidément folle.

Modififié
Giroud is back

C’est dans un Emirates Stadium ensoleillé et sous les yeux de Dennis Bergkamp, statufié cet après-midi avant la rencontre, qu’Arsenal accueille Sunderland. Ébranlés par les défaites face à Liverpool (5-1), au Bayern ainsi que l’ « affaire Giroud » , les Gunners doivent se rassurer face aux Black Cats, 18es avant la rencontre. Özil absent, Giroud retrouve sa place à la pointe de l’attaque et ne met pas longtemps à se mettre en évidence. Suite à un superbe mouvement entre Wilshere et Rosický, l’Anglais s'infiltre dans la surface et sert Giroud qui n’a plus qu’à fusiller Mannone (1-0, 4’). Dominateurs, les Gunners font bien tourner et manquent de doubler la mise sur un missile de Podolski, bien boxé par le portier italien des Black Cats (20’). Si les Gunners ont largement la possession du ballon, plus de 75%, ils peinent à se créer des occasions franches, Sunderland étant bien regroupé en défense. Mais voilà, le destin a décidé de sourire à Giroud. Sur une mauvaise passe en retrait de Vergini vers son gardien, l’attaquant français surgit et marque du gauche, facilement (2-0, 31e). 2-0, puis 3-0 lorsque Rosický pique son ballon au-dessus de Mannonne après un nouvel enchaînement exceptionnel à une touche de balle entre Wilshere, Giroud et Rocsicky (3-0, 43’). L’arbitre siffle la mi-temps d’une partie ultra-dominée par les Gunners face à des Black Cats fantomatiques.

Giaccherini, seule éclaircie

Trois changements à la mi-temps avec l'entrée notamment de Giaccherini côté Sunderland, et Jenkison pour Arsenal. Si les Gunners laissent d’abord la balle aux hommes de Poyet, Koscielny, libre de tout marquage sur le premier corner de la deuxième période, propulse une belle tête au fond des filets de Mannone (4-0, 57’). La partie perd en intensité, avec des Gunners qui gèrent tranquillement grâce à ce large score. Szczęsny a l’occasion de se montrer avec un bel arrêt réflexe sur une reprise à bout portant de Ki (70’). Larsson manque de sauver l’honneur d’un bon coup franc qui flirte avec la lucarne de Szczęsny, mais c’est finalement Giaccherini qui s’en charge, d’une superbe demi-volée à l’entrée de la surface, après un coup franc boxé par le gardien polonais (4-1, 81’). L’arbitre siffle la fin d’une superbe démonstration d’Arsenal. Les supporters des Gunners peuvent retrouver le sourire. Cet après-midi, leur équipe a retrouvé son jeu, son buteur et se replace à un point de Chelsea.

Touré en sauveur

À Manchester, City a longtemps galéré face à une équipe de Stoke bien organisée. Avec une équipe similaire à celle qui avait affronté Barcelone mardi - seulement deux changements - les Citizens ont longuement butés sur la défense des Potters, qui les avaient déjà tenus en échec à l’aller. Comme souvent cette saison, la lumière est venue de Yaya Touré, qui marque le seul but de la partie en reprenant un centre de Kolarov (1-0, 70’). Les hommes de Pellegrini restent troisièmes, à trois points des hommes de Mourinho.

À domicile, Cardiff a coulé face à Hull City (0-4). Les hommes d’Ole Gunnar Solskjær se sont montrés extrêmement fébriles en défense, une fébrilité dont a profité Nikica Jelavić, le Croate arrivé en provenance d’Everton cet hiver, auteur d’un superbe doublé.


Felix Magath est passé tout près de signer son arrivée en Premier League par une victoire (1-1). En effet, la lanterne rouge, Fulham, a longtemps mené sur la pelouse de West Bromwich Albion avant de se faire rejoindre dans les cinq dernières minutes sur un but controversé du Tchèque Vydra, accordé grâce à la technologie permettant de savoir si le ballon a franchi la ligne, utilisée depuis cette saison en Premier League.

Enfin, West Ham a confirmé sa belle forme du moment en enchaînant sa quatrième victoire d’affilée face à Southampton, à Upton Park (3-1). Malgré l’ouverture du score du Japonais Yoshida pour les Saints, les Hammers sont parvenus à inverser la tendance grâce à des buts de Jarvis, Carlton Cole et une reprise acrobatique du capitaine Kevin Nolan.

Les résultats et le classement de la Premier League

par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 9 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 20
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
À lire ensuite
Gignac sauve encore l'OM