1. // Ligue des champions – 2e journée
  2. // Groupe E à H

Arsenal et Chelsea déroulent, Balotelli gruge

Les démonstrations de Chelsea et d’Arsenal, les jolis coups de l’Atlético à Porto et de Schalke 04 à Bâle, sans oublier les dernières minutes un peu folles d’Ajax face à Milan, avec l’inévitable Balotelli dans le rôle de l’escroc : le résumé de la soirée de Ligue des champions, c’est ici.

Modififié
0 78
Bâle – Schalke 04 : 0-1

La meilleure action de la première période au Parc Saint-Jacques ? Elle est signée Greenpeace, qui a réussi à déjouer la sécurité et à dérouler une immense banderole « Don’t foul the arctic » , adressée à Gazprom, sponsor de Schalke 04 et de la Ligue des champions. Sinon sur la pelouse, Boateng avait bien essayé d’animer un peu la rencontre, mais sans parvenir à se montrer décisif face à des Suisses qui comptaient réussir à spéculer sur la victoire à Stamford Bridge obtenue lors de la première journée. C’est raté : au retour des vestiaires, les Allemands sont parvenus à inscrire le seul but du match. Non pas par Neustädter, qui a trouvé la transversale à la 52e minute de jeu, mais par Draxler deux minutes plus tard, qui a décoché une fort belle frappe depuis l’extérieur de la surface, suite à un corner mal repoussé par les Bâlois. Excellente opération pour Schalke 04, seul leader du groupe avec 6 points et qui va pouvoir sereinement se frotter à Chelsea lors de la double confrontation à venir.

Steaua Bucarest – Chelsea : 0-4

Depuis sa prison où il purge actuellement une peine de 3 ans de zonzon pour de multiples faits de corruption, le cinglé président du Steaua Gigi Becali avait parié sur une victoire des siens sur le score de 2 à 0. Il a eu tout faux. Enfin, ce sont surtout ses favoris qui n’ont pas été au niveau espéré. Chelsea l’emporte facilement par quatre buts d’écart, deux dans chaque période : le premier par Ramires suite à un débordement de Schürrle côté gauche (20e), le deuxième juste avant la mi-temps contre son camp par Georgievski, mis sous pression par Eto’o (entré en jeu en début de match en remplacement de Torres, blessé), le troisième suite à un nouveau débordement de Schürrle côté gauche, un relais d’Oscar et Ramires à la finition pour le doublé, puis enfin le quatrième par Lampard, avec à l’origine un nouveau déboulé gagnant côté gauche d’Eto’o – c’est moche pour toi, le latéral droit roumain – et un relais de Willian. Propre. Il n’y a finalement que la blessure de Torres qui vient gâcher la soirée des Anglais. Pas sûr que Becali s’en contente…

Arsenal – Naples : 2-0

Ceux qui se payaient la tronche d’Arsène et de sa colonie d’adolescents cet été la ramènent tout de suite moins. Ce soir encore et comme souvent ces dernières semaines, les Gunners ont régalé, avec un trio en feu : Özil, Giroud et Ramsey. Le premier a ouvert le score dès la 8e minute de jeu (avec les deux autres à l’origine du but), le second a doublé la mise au quart d’heure de jeu (avec Özil décisif) et Ramsey a été omniprésent, offensivement comme défensivement. Naples, dans sa saloperie de tenue militaire, n’a jamais pu se remettre de ce gros début de partie adverse et repart de Londres avec 0 point. Côté Arsenal, on attend avec gourmandise la prochaine réception du Borussia pour – déjà – aller quasi s’assurer de la qualification pour les 8es de finale. Ah, et sinon Mathieu Flamini s’est également montré très précieux dans l’entrejeu. Poke Didier Deschamps.

Zénith Saint-Pétersbourg – Austria Vienne : 0-0

Dans la froideur de Saint-Pétersbourg et devant son public, le Zénith s’est montré incapable de s’imposer face à l’adversaire théoriquement le plus faible du groupe G (et de l’ensemble des participants à cette phase de poules de C1) : l’Austria de Vienne. Des Autrichiens qui ont certes pu profiter d’un petit cadeau de l’arbitre Deniz Aytekin, lequel a sévèrement expulsé Axel Witsel juste avant le retour des vestiaires pour un tacle pourtant pas si bourrin que ça. Mais les visiteurs ont eu le mérite de jouer juste et bien, sans grand génie mais avec solidarité, se procurant même quelques occasions par l’intermédiaire notamment de leur attaquant phare Philipp Hosiner (32 buts en championnat la saison dernière, tout de même). De l’autre bord du terrain, les Russes ont d’abord manqué d’envie et de mouvement, avant de faire preuve de maladresse. Hulk a tenté, Archavine est entré en jeu pour essayer d’amener un peu de folie, mais ça n’a pas suffi. Score final 0-0, c’est indéniablement un mauvais résultat pour le Zénith qui va devoir mieux s’employer pour aller chercher un résultat à Porto lors du prochain match et continuer à croire la qualification possible.

Porto – Atlético Madrid : 1-2

C’était la cinquième fois que les deux équipes se rencontraient en Ligue des champions et enfin l’Atlético s’est imposé. C’est pourtant Porto qui, à domicile, a ouvert la marque au quart d’heure de jeu, Jackson Martínez coupant la trajectoire d’un coup franc de Josué. Les Madrilènes ont démarré la partie façon diesel, se réveillant tranquillou en cours de première période et étant proche par deux fois de l’égalisation : d’abord lorsque Mangala a bien failli provoquer un pénalty, ensuite sur corner, la transversale sauvant les Portugais. Occasions manquées ? Pas grave, puisqu’au retour des vestiaires, Diego Godín parvenait à devancer la sortie du gardien Helton pour égaliser avant que sur un nouveau coup franc, Arda Turan soit trouvé par Cristian Rodríguez à l’extrême limite du hors-jeu pour le 1-2. Les Colchoneros sont décidément injouables en ce début de saison !

Ajax – Milan AC : 1-1

L’Ajax peut l’avoir mauvaise. Très, mais alors très mauvaise. Les Hollandais croyaient bien tenir la victoire quand, à la dernière minute du temps réglementaire, Denswil ouvrait la marque sur corner, bien aidé par un marquage à la cool de Muntari. Mais quasi dans la foulée, le jeune défenseur ajacide Mike van der Hoorn, arrivé au club cet été, se faisait abuser par Balotelli : les deux sont au duel et si c’est bien l’Italien qui fait faute, ce dernier ruse, emporte son vis-à-vis dans sa chute et l’arbitre siffle pénalty, transformé par vous savez qui… Déjà auteur d’une triste prestation face au Celtic lors de la première journée, le Milan s’en tire encore très bien ce soir, avec une première période insipide et un réveil timide en seconde. Jusqu’à ces dernières minutes un peu folles et ce pénalty imaginaire…

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Impressionnant le niveau d'Arsenal, surtout en première période... des séquences de jeu extrêmement rapides, fluides et précises (relances, centres, passes courtes dans la moitié de terrain adverse...) et certains joueurs ont été admirables : - tout d'abord, évidemment, cet artiste qu'est Özil : mettre cette volée dans cette lulu est un exploit technique. Et il le fait avec un geste aussi tranquille que s'il buvait son café du dimanche matin. - Sagna qui m'a presque fait tomber de mon siège avec un centre ultra-précis vers la 25e qui arrive dans les pieds de Ramsey, à deux mètres de Reina - Flamini le boss du milieu, tout en virilité
- Mertesacker pareil, un patron
- et le Ramsey qui nous sort quelques démonstrations techniques (son espèce de 360 qui enrhume deux napolitains au bord de la surface...)

Bref, c'est vraiment vraiment bandant
nyakichan Niveau : CFA2
Arsenal a fait une 1ere mitemps juste énorme, Ozil - Ramsey, c'est vraiment le duo gagnant de ce début de saison.
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : 15
Le maillot camouflage de Naples est excellent.J'ai pas pu les voir de la soirée :D
Scholes453 Niveau : CFA
Note : 3
A Arsenal ne me parlez pas d'ozil, cazorla ou wilshere ( enfin si quand meme lol ), parlez moi de RAMSEY. Leur meilleur joueur cette année pour le moment, un MONSTRE.
5 milieux centraux? Rien à foutre... Playstation!

C'est dingue ce sentiment de sérénité qu'Arsenal dégage... propre, net, précis.
Özil, je remercie la femme qui t'a mis au monde !
@ Regis Delanoe
Le nul est un score on ne peut plus logique, chaque équipe ayant eu sa mi-temps. En tant que journaliste (stagiaire?), ayez au moins la DÉCENCE de parler du penalty non-accordé a Milan pour une faute du bras dans la surface. Sinon le défenseur lui tire bien le maillot a Balotelli.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
oui le plus etonnant c'est l'absence totale de reaction du napoli. ils n'ont pas 5 min de temps fort dans le match. ils se sont fait manger totalement au milieu. wenger aime decidement les equipes italiennes.
par contre quelqu'un a croisé swan. il est parti en laissant un score de 3-1 sur le live, j'ai tres peur pour sa santé!!
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Note : 4
Ouais Ramsey il a énormément progressé par rapport a la saison dernière . Il est juste en mode Machine Gun Killer,il est injouable quoi.
Quelle putain de démonstration d'Arsenal en première période, leur animation offensive est juste un régal. Quelle facilité ... Ozil son but est bluffant, j'sais pas si tout le monde se rend compte de la difficulté de son geste et de la facilité qu'il dégage.

A noter le joli festival d'Howard Webb dans le Porto-Atletico, dire que ce mec fait partie du pseudo gratin mondial des arbitres, le Joey Crawford du foot.
Arsenal 1er en PL 1er en CL et encore dans les deux cup. ca me rappelle la saison de 2007 2008 la derniere fois qu'on a vu flamini , la derniere fois que j'y ai cru pour de bon a ce titre. LA j'y croirai encor et jusqu'au bout j'espere !
Régis Delanoë Niveau : DHR
Salut Noel, je ne dis pas que l'Ajax aurait forcément mérité la victoire au regard de l'ensemble de la partie, mais d'après moi cette égalisation, dans ses circonstances, n'est pas méritée : il y a duel viril entre les deux joueurs mais il n'y a certainement pas faute du défenseur de l'Ajax à mon sens. Après on peut considérer que c'est bien tenté de la part de Balotelli, on peut estimer aussi que c'est l'arbitre qui fait l'erreur et que les Milanais en profitent... Très bien, tant mieux pour eux. Il n'empêche que la prestation de ce soir ne me semble pas encore franchement convaincante (même si c'était bien mieux en seconde, je te l'accorde). Si tu t'en contentes, tant mieux, c'est cool.

Et oui au passage, je suis journaliste =)
Note : 1
Message posté par Noel
@ Regis Delanoe
Le nul est un score on ne peut plus logique, chaque équipe ayant eu sa mi-temps. En tant que journaliste (stagiaire?), ayez au moins la DÉCENCE de parler du penalty non-accordé a Milan pour une faute du bras dans la surface. Sinon le défenseur lui tire bien le maillot a Balotelli.

Incroyable mauvaise foi quand il s'agit de Balotelli... C'est donc ça un journaliste?
Il y avait penalty sur la main mais impossible pour l'arbitre de le voir, trop de monde dans la surface.
Et effectivement, pas besoin de voir le ralenti pour observer le maillot de Balotelli tiré.

Première mi-temps soporifique, mais seconde un peu plus regardable. Classique, avec Allegri, d'assiter à ce genre de match.
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Je n'ai vu que le ralentit, mais j'ai eu l'impression que Naples a passé sa soirée à tirer en dehors de la surface, des frappes finissant toutes en tribunes. Pour Arsenal, quand on se souvient de ce qui était dit sur cette équipe juste après la défaite contre Aston Villa, on se rend compte à quel point ça peut aller très vite en foot. D'ailleurs, je continue de penser que Dortmund et Naples vont se qualifier
RadamelFalcao Niveau : Loisir
Que le résumé pardon, pas le ralentit.
Ah et un petit mot sur le coaching de Benitez aussi, minable. On aurait dit du Rémi Garde : "Tiens mon équipe perd et se fait laminer dans le jeu ? Et si je gardais le même dispositif en faisant des changements poste pour poste ?".
Sans déconner, tu perds 2-0 à 10mn de la fin et tu sors Albiol pour mettre Fernandez ? Dis le si tu veux pas aller chercher au moins un point.
Message posté par Noel
@ Regis Delanoe
Le nul est un score on ne peut plus logique, chaque équipe ayant eu sa mi-temps. En tant que journaliste (stagiaire?), ayez au moins la DÉCENCE de parler du penalty non-accordé a Milan pour une faute du bras dans la surface. Sinon le défenseur lui tire bien le maillot a Balotelli.


Faut que t'ailles voir un médecin!
Et le but refusé pour l'Ajax?
76% de possession avec des gamins de 21ans en face et finir par en appeler à l'arbitre!
Ce club du Milan, c'est juste de la merde!
Déjà que l'Ajax domine sans marquer depuis 3 ans quasiment tous ses matchs et en plus, t'as l'arbitrage qui s'en mêle!
Le Milan :

Sans honneur dans la victoire
Sans honneur dans la défaite
Et en l'occurence, sans honneur dans le match nul
Ce match m'a fait penser à tous ceux qui, sur ce site, disaient qu'Arsenal était l'équipe la plus prenable pour l'OM...
on etait pas dans le match
J attends le retour a la maison avec Higuain
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Dortmund trop puissant
0 78