Angleterre - Premier League - 16e journée - Arsenal/ West Bromwich 2-0

Par Romain Canuti

Arsenal est presque guéri

Sous l’impulsion d’un quatuor Gervinho – Oxlade-Chamberlain – Cazorla – Wilshere, Arsenal a dominé le surprenant WBA sans accroc (2-0). De quoi espérer des lendemains meilleurs.

Note
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Arteta auteur d'un doublé (sur pénalty) pour Arsenal
Arteta auteur d'un doublé (sur pénalty) pour Arsenal
Arsenal – West Bromwich Albion : 2-0
Buts : Arteta (26 sp, 64 sp) Contre Tottenham, Arsenal s’était imposé en marquant cinq buts. Mais il n’y avait pas de quoi la ramener, tant l’expulsion d’Adebayor avait changé la physionomie de la rencontre. Cet après-midi, les Gunners ont gagné contre West Bromwich Albion en ouvrant le score sur un penalty imaginaire quelques minutes avant de voir une main de Mertesacker non sifflée dans l'autre camp. Oui, Cazorla a simulé dans la surface pour voir Arteta ouvrir le score. Mais Wenger a de quoi souffler. Car dans le jeu, son équipe a montré de belles choses. Enfin. De quoi espérer faire une série, et pourquoi pas un sans-faute lors du Boxing Day. Les premières places ne seraient alors plus très loin. Une ambition légitime lorsqu’on domine de la sorte une équipe du top 5.Arsenal percute plein axe À l’Emirates, Steve Clark, qui a joué à l’adjoint à Newcastle, Chelsea, West Ham et Liverpool avant de faire des débuts prometteurs avec WBA, débarque avec la recette de son équipe surprise : un Suédois bucheron et un Macédonien prêté par le Dynamo Kiev derrière et un pressing de tous les instants au milieu. La sensation du classement en Premier League ne se prend pas pour un autre au moment de rendre visite au dixième au classement. Après coup, il y en aura toujours pour dire que l’outsider s’est montré trop respectueux. Possible. Swansea a montré que déstabiliser cette équipe d’Arsenal n’était pas l’exploit de la décennie. Mais en même temps, les hommes de Wenger ont à cœur de se racheter. Sans Podolski, blessé, l’équipe évolue avec Giroud en pointe et Arteta en sentinelle. Entre les deux, Gervinho, Cazorla, Wilshere et Oxlade-Chamberlain semblent n’avoir qu’une consigne : percuter plein axe balle au pied, si possible à toute vitesse. S’il n’y a pas vraiment d’occasions, le jeu est plaisant à regarder. Comme il faut aussi assurer niveau score, Santi Cazorla s’offre donc une simulation dans la surface. Son compatriote Arteta transforme d’une demi-panenka. Pas un luxe, tant la finition fait défaut aux Gunners, à l’image de Wilshere, qui se jette pour concrétiser un bon travail de Gervinho sur le côté aux six mètres mais qui met la balle à côté.Gervinho et Giroud agacentSur le chemin de la buvette, le supporter londonien a de quoi être rassuré. Le spectacle est enfin de retour. Il faut dire que, lorsque Oxlade-Chamberlain et Gervinho réalisent qu’ils ne font pas du futsall mais qu’il y a des consignes d’équipe à respecter, le collectif se porte mieux. Évidemment, il suffit d’y penser pour voir la belle promesse s’effriter. Le feu follet ivoirien a ainsi gâché un important nombre d’occases en seconde à trop vouloir marquer. Et puis il y a Giroud. Pas forcément mauvais, mais toujours maladroit. À chaque perte de balle, il peut mesurer l’agacement de ses coéquipiers. Mais ce n’est pourtant pas ce qu’ils retiendront. Parce qu’Arsenal a continué de jouer en seconde, laissant WBA se contenter de faire des fautes devant sa surface. Et même dedans, suite à une balle d’AOC récupérée dans les pieds d’un défenseur avant un sprint maison. Arteta a de nouveau transformé la sentence, pour donner de l’air aux siens, et permettre à Rosicky et Coquelin d'entrer en fin de match pour faire souffler les titulaires. C’est que, il y a un sprint à lancer maintenant.

Suivre Romain Canuti sur Twitter Par Romain Canuti

Parier sur les matchs de Arsenal FC

 





Votre compte sur SOFOOT.com

7 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par breton le 08/12/2012 à 18:32
      Note : 1 

    Agaçant qu'un bon joueur comme cazorla fasse une simulation comme ça.
    Le titre de l'article est quand même abusé. Dire qu'Arsenal est presque guéri, c'est quand même aller bien vite en besogne.

  • Message posté par Zhenord le 08/12/2012 à 19:01
      

    Oui perso cette victoire ne m'a pas totalement rassuré. Au niveau du jeu c'était bon, voir très bon sur certaines phases, mais devant le but c'est toujours pas ça.

  • Message posté par neo le 08/12/2012 à 19:19
      

    wilshere revient bien !! sinon c'est l arbitre qui les a guéris
    car le penalty de cazorla !!!!
    sur le penalty de chamberlain aussi il y a un litige car il commet la faute pour récupéré la balle!

  • Message posté par aswinning_11 le 08/12/2012 à 22:51
      

    Pq ne pas sanctionner un joueur qui s'écroule comme Cazorla après le match? Faut pas s'étonner et venir pleurer après si cela se reproduit toutes les semaines.

  • Message posté par COYG le 08/12/2012 à 22:59
      

    Presque guéri, mouais, encore faudrait-il qu'Arsenal ait été malade.
    Pas en forme oui, mais ça arrive.
    Du mieux aujourd'hui, même si c'est pas transcendant.
    Dommage que Cazorla s'abaisse à ça, c'est pas très beau.
    Le second pénalty est indiscutable.
    C'est bien pour Arsenal, 6ème, c'est plus honorable que 10ème. Et le mois de Décembre est très favorable.
    Si y'a pas trop de blessés, y'a moyen de prendre beaucoup de points en faisant intelligemment tourner, et de revenir sur cette 4ème place.

  • Message posté par Drepozz le 09/12/2012 à 03:33
      

    @COYG : Le second pénalty est certes indiscutable mais n'aurait jamais du arriver puisque Chamberlain fait une belle poussette sur Popov juste avant.

    Avec un bon arbitre on aurait eu un 0-0 tout pourrave et pas de quoi crier au scandale.

  • Message posté par badaboum le 10/12/2012 à 13:09
      

    Je suis pas d'accord, Arsenal a fait un match de merde*! La preuve, sans les pénaltys, on en serait resté à 0-0.
    Certaines individualités s'en sont bien sorties (Vermaelen, Arteta, Wilshere), mais la prestation d'ensemble de l'équipe a été mauvaise. Et ce n'est pas qu'une question de finition, le jeu produit n'a pas été bon. Où est passé le jeu de passes d'Arsenal? Ça me rend triste...
    Arsenal n'a dominé que parce que WBA a vraiment très mal joué et n'a rien produit jusqu'à la 85ème.
    Au moins, la victoire est là et ça va peut-être aider à produire à nouveau du jeu.
    Cela dit en passant, la main de Mertesacker est causée par une faute de Olsson qui s'appuie sur lui pour gagner le duel aérien. C'est ce qui a été sifflé et aucun joueur de WBA n'a contesté.


7 réactions :
Poster un commentaire