En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Chelsea/Arsenal

Arsenal en territoire ennemi

Derby droit devant. Arsenal va se tester à Stamford Bridge et n'aura pas à s'inquiéter de Didier Drogba, suspendu. Une bonne nouvelle ? Pas forcément.

Modififié
Arsenal peut avoir du bol. Si, si ! A quelques heures de traverser Londres pour se rendre à Stamford Bridge, les Gunners peuvent savourer une bonne nouvelle : Didier Drogba ne sera pas en face. Suspendu pour un tacle « saveur à l’ancienne » sur Adel Taarabt, l’Ivoirien ne pourra pas dessouder ses brebis préférées. C’est que face aux jeunes Canonniers, l’avant-centre des Blues les a presque systématiquement découpés décalés : 13 buts dans la musette adverse depuis son arrivée dans la capitale anglaise en 2004. Bon bah, faudra faire sans pour cette fois et ça ne tombe pas vraiment bien, si tant est que cela puisse bien tomber. Chelsea vient de se prendre les pieds dans le tapis face aux tâcherons de Queens Park Rangers (0-1) en finissant à neuf (rouges pour Bosingwa et Drogba) et ont laissé filer une belle occasion de ne pas perdre de terrain sur Manchester City et de doubler MU. Et du coup, on se demande : Chelsea est-il vraiment un candidat au titre cette saison face aux deux locos mancuniennes ?

Une chose est certaine en tout cas, André Villas-Boas n’est pas le clone de José Mourinho. Beau gosse polyglotte et bavard, le Portugais pouvait laisser croire qu’il était gaulé dans le même moule que son prestigieux aîné. Mais non. Là où le « Special One » avait bâti à Chelsea une authentique machine à broyer et à défendre, le « Special Two » envoie davantage de jeu avec une structure en 4-2-3-1 plus offensive que le 4-3-3 d’acier du milieu des années 2000. Plus de souffle offensif donc mais aussi plus de fragilité derrière avec déjà dix pions encaissés en seulement neuf journées. Le fruit sans doute d’un équilibre encore incertain entre le renouvellement pas tout à fait mûr et les cadres de plus en plus vieillissants. Et le résumé est peut-être contenu dans la défaite à Old Trafford il y a quelques semaines quand les Blues avaient secoué MU comme rarement mais étaient aussi en danger sur chaque attaque adverse. Une fragilité qui mène difficilement au titre mais un potentiel a priori suffisant pour désosser leur visiteur du jour…

Van Persie, l'arme de destruction massive

Des visiteurs dont on ne sait plus trop quoi penser. Après un début de saison calamiteux, Arsenal compte aujourd'hui autant de victoires que de défaites (4). Son classement est anecdotique (septième) car les Gunners tirent toujours comme un boulet leur début de saison raté avec comme point d'orgue la déroute subie à Old Trafford (2-8). Depuis, Arsène Wenger a (re)serré les rangs et l'équipe respire un peu mieux. Mais c'est toujours aussi faiblard. Surtout défensivement où le bateau prend l'eau. Sans un Robin van Persie de folie (30 pions en 36 apparitions en 2011), les Gunners boiteraient sacrément bas. Comme Chelsea, la défense n'est pas au mieux. Mertesacker est d'une lenteur affligeante, Koscielny doit encore franchir un palier, André Santos est un latéral brésilien jouant en Angleterre et Sagna est toujours blessé. Seul le retour du génial Vermaelen pourrait alléger les problèmes défensifs de Tonton Arsène. C'est peu.


De toute façon, le coach des Gunners a promis du ne pas se déplacer en touriste: « Nous allons jouer deux matches de coupe en quelques jours. Contre Chelsea puis contre Marseille mardi, où nous aurons l'occasion de nous qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Chelsea, c'est un match très important pour nous. La seule chance que nous avons pour gagner, c'est de nous concentrer sur notre performance et de bien jouer » . Pour ce faire, il faudra que le trio Gervinho-Walcott-Van Persie pète le feu. Sans ça, difficile d'aller inquiéter Cech et son casque à la Dusautoir. Surtout que les Blues sont invaincus à la maison depuis l'ouverture de la chasse. Même sans Didier Drogba, l'affaire s'annonce corsée pour les Gunners. Avec l'arrivée du gaucher Mata, un certain Fernando Torres a repris goût au football. Ca serait con que l'arrière-garde d'Arsenal en fasse les frais...

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 3 heures Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis !
il y a 3 heures Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 4 il y a 5 heures Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 87
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 20 Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1 mardi 20 février Lamine Sané signe à Orlando 8
À lire ensuite
Le Mexique roi des Panam