En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 5e journée
  3. // Résumé de la soirée

Arsenal en promenade, le Real reçu 6 sur 6

Le Real Madrid a conquis une sixième victoire en six matchs dans cette Ligue des champions en triomphant aisément de Ludogorets (4-0). Large vainqueur de Galatasaray (4-1), Arsenal s'est rassuré, mais termine deuxième de son groupe derrière le Borussia Dortmund. Incapable de prendre la mesure du Benfica (0-0), Leverkusen perd sa première place au profit de l'AS Monaco.

Modififié
Revivez la 6e journée de Ligue des champions

GROUPE A

Olympiakos 4-2 Malmö


Sensation du groupe A, l'Olympiakos caressait l'espoir de voir les huitièmes de finale de la Ligue des champions avant son ultime confrontation face à Malmö. Il fallait pour cela une victoire grecque conjuguée à un succès de l'Atlético Madrid à Turin. Si les joueurs du Pirée ont fait le boulot – non sans trembler – le résultat escompté en Italie n'est pas arrivé. David Fuster avait pourtant bien lancé les hostilités en marquant à bout portant de la tête suite à une lutte aérienne dans la surface suédoise. Blessé sur le coup, mais très vite remis sur pied, le buteur a par la suite vu Malmö revenir au score par Kroon sur une frappe de 20 mètres. Porté par son public, l'Olympiakos a repris l'avantage grâce à une reprise parfaite de Domínguez à l'entrée de la surface avant de se faire de nouveau reprendre par Rosenberg, idéalement servi dans la surface grecque. Dès lors, les pions de Mitroglou d'abord puis d'Afellay dans les dernières secondes ont permis à l'Olympiakos d'aller cueillir un nouveau succès à domicile dans cette C1. Insuffisant, toutefois, pour s'éviter le lot de consolation qu'est la Ligue Europa.

Le résumé de Juventus 0-0 Atlético Madrid

  • Classement

    1. Atlético Madrid 13
    2. Juventus 10
    3. Olympiakos 9
    4. Malmö 3

    GROUPE B

    Real Madrid 4-0 Ludogorets


    Avec 18 points sur 18, le Real Madrid est l'élève modèle de cette phase de poules de Ligue des champions. Il est même reçu avec les félicitations du jury. Liverpool, Bâle et Ludogorets n'auront rien pu faire face à cet élève décidément doué. Les Bulgares ont pourtant été globalement solides à Santiago-Bernabéu, mais l'arbitre français M. Turpin a eu son mot à dire. En sifflant penalty pour les Espagnols et en excluant Marcelinho coupable d'une main sur sa ligne, l'arbitre de Ligue 1 a préféré sévir plutôt que de se montrer clément. La décision est litigieuse, car Gareth Bale avait marqué dans la foulée, mais c'est finalement sur un penalty de l'inévitable CR7 que les Madrilènes ont ouvert le score. Il n'en fallait alors pas tant pour permettre au Real de rester en orbite. Un corner chirurgical de Toni Kroos a permis dans la foulée à Gareth Bale de marquer avec l'aide de la barre transversale. Plus gestionnaire qu'explosif, ce Real Madrid n'avait rien d'exceptionnel ce soir, mais a finalement réussi à claquer deux nouveaux buts : un d'Arbeloa, un autre plus heureux du jeune Alvaro Medrán. Oui, le Real est clairement favori à sa propre succession.

    Le résumé de Liverpool 1-1 FC Bâle

  • Classement

    1. Real Madrid 18
    2. FC Bâle 7
    3. Liverpool 5
    4. Ludogorets 4

    GROUPE C

    Benfica 0-0 Bayer Leverkusen


    Leverkusen peut maudire l'AS Monaco. Alors que les Allemands étaient sur la voie royale pour finir premiers du groupe C, leur défaite malheureuse à domicile contre les Monégasques il y a deux semaines (0-1) et le scénario de ce mardi soir les contraignent à se contenter de la deuxième place. À Lisbonne, les partenaires d'Emir Spahić n'ont pu faire mieux qu'un match nul et vierge face à un Benfica qui avait l'ambition de quitter l'Europe sur une bonne prestation. Si la qualité du match a été globalement terne, ce sont les Portugais qui l'emportent aux points. Plus affûtés en première période grâce notamment à Lima, les Lisboètes ont buté sur un Leno solide. La seconde période a vu les Allemands se remettre un peu d'aplomb ; ils auraient notamment pu ouvrir le score par l'intermédiaire de César dont la frappe contrée est venue échouer au ras du poteau. Réduit à dix après l'exclusion d'Omer Toprak, le Bayer a fait le dos rond dans les dernières minutes, mais le scénario au stade Louis-II n'a pas été favorable. Les Allemands ne seront donc pas protégés lors du tirage.

    Le résumé de Monaco 2-0 Zénith

  • Classement

    1. AS Monaco 11
    2. Bayer Leverkusen 10
    3. Zénith 7

    4. Benfica 5

    GROUPE D

    Borussia Dortmund 1-1 Anderlecht


    Les semaines ont beau passer, Dortmund continue d'aborder ses rencontres de Ligue des champions dans le costume inconfortable d'un mal classé de Bundesliga. Après une victoire serrée glanée contre Hoffenheim le week-end dernier (1-0), les hommes de Jürgen Klopp avaient rendez-vous avec une imprévisible formation d'Anderlecht au Signal Iduna Park. Au sommet du groupe D avant cette confrontation, les Jaune et Noir se sont offert l'assurance d'y rester en obtenant le point du nul face à des Belges courageux. Largement dominateurs, les joueurs de Dortmund se sont d'abord heurtés à de nombreuses reprises du gardien Silvio Proto. Devant Henrikh Mkhitaryan et surtout Ciro Immobile, le gardien d'Anderlecht a multiplié les exploits, mais a fini par céder sur une frappe parfaitement placée de l'attaquant italien. Séduisant, quoique limité, le club de Bruxelles a réussi l'exploit d'égaliser par l'intermédiaire d'un Mitrović opportuniste sur un centre de Vanden Borre. Anderlecht quitte la C1, mais aura cependant une carte à jouer dans une Ligue Europa plus conforme à son profil. Qualifié premier, le Borussia Dortmund aura tout l'hiver pour panser ses bobos en championnat.

    Galatasaray 1-4 Arsenal


    Mis à mal en championnat le week-end passé à Stoke City (défaite 3-2), les Gunners se sont refait la cerise en Ligue des champions. Sur sa pelouse, Galatasaray, éliminé de toute compétition européenne, n'était que très peu impliqué et a grandement permis aux hommes d'Arsène Wenger de jouer la partition inverse du naufrage du Britannia Stadium. Là où ils étaient menés 3-0 dans l'antre des Potters, les Gunners ont cette fois émergé avec trois pions d'avance à la pause. Lukas Podolski avait donné le tempo en écrasant une frappe lourde sous la barre de Bolat dès la troisième minute. Ramsey s'est par la suite chargé du spectacle. D'abord à la conclusion d'une fulgurance d'Oxlade-Chamberlain, le milieu de poche a ensuite logé une somptueuse demi-volée en lucarne depuis les 25 mètres. La grande classe. Sans génie, les partenaires de Wesley Sneijder ont tout donné en seconde période face à un adversaire qui s'est contenté de gérer. Il a fallu un maître coup franc du Néerlandais en fin de rencontre pour sauver un honneur turc très vite secoué par un doublé plein de panache de Podolski dans les dernières secondes. Arsenal, déjà qualifié avant cette journée, sera bien là au printemps.

  • Classement

    1. Borussia Dortmund 13
    2. Arsenal 13
    3. Anderlecht 6
    4. Galatasaray 1

    ⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

    Par Aurélien Renault
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
    il y a 3 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 4 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12