1. //
  2. // 30e journée

Arsenal déroule, Liverpool s'enraye

Arsène sourit. Ses ouailles se retrouvent goûtent à la 3ème place pour la première fois de la saison. City sauve la mise à Stoke alors que Wigan surprend un Liverpool définitivement décevant. Bolton respire, souffle et se remet avec le sourire d’une semaine des plus compliquées.

Modififié
0 3
Résultats et Classement

Arsenal enfin sur une marche

Invaincus depuis deux mois en Premier League, les Gunners découvrent pour la première fois de la saison les joies du podium domestique, devant Tottenham qui a lâché deux points contre Chelsea. Face à une équipe de Villa qui n’avait visiblement pas envie de jouer, de combattre ni même d’attaquer, Arsenal s’est régalé à l’Emirates, en alignant une septième victoire consécutive en Premier League. Sous l’impulsion d’une doublette Song-Arteta (coup de canon sur coup-franc) du plus bel effet, les Gunners ont marché sur les Villans, imprimant au match le rythme qu’ils souhaitaient, quand ils le voulaient, et sans un seul but de Robin Van Persie. Interrogé en fin de rencontre, Arsène Wenger savoure, en repensant à une 17ème place à la mi-septembre qui ne correspondait pas au statut d’Arsenal : «  C’était un rêve que de retrouver ces places européennes. Vous savez, à ce moment là, vous n’avez juste qu’à faire votre job aussi bien que possible, chaque jour. Nous avons traversé des moments difficiles et nous avons surtout appris que rien n’est garanti » . A méditer si les Gunners ne veulent pas foutre en l’air un comeback qui paraissait loin, très loin d’être gagné.

Liverpool : mars et ça ne repart pas !

Les Reds avaient déjà mal commencé le mois de mars (défaites à Anfield contre Arsenal et au Stadium of Light). La victoire sans contestation possible contre le rival Everton (3-0) leur avait redonné quelques couleurs. Mais la désillusion en milieu de semaine contre QPR (3-2), alors que les hommes de Dalglish menaient 2-0 jusqu’au dernier quart d’heure de jeu, les a semble-t-il remis dans le dur. Contre le relégable Wigan, Liverpool n’a fait illusion que durant les premières minutes de chaque période. Pendant 10 minutes en première mi-temps, les Latics se sont mêmes payés le luxe de jouer en infériorité numérique (Moses soigné très longuement après un gros coup de pompe de Skrtel, action du pénalty), sans être inquiété par un Liverpool inoffensif. Suarez a bien égalisé, sur une passe parfaite de Gerrard, mais les Scousers se inlassablement heurtés à la défense de Wigan, pourtant pas réputée pour son imperméabilité. Les Reds n’arrivent toujours pas à combler l’écart sur Newcastle (5 points devant, un match en moins). Pire, ils sont désormais talonnés, à deux points, par Everton et Sunderland, vainqueurs tranquilles contre les rockeurs de QPR toujours aussi irréguliers, et avec un Cissé encore à fleur de peau (carton rouge pour un tacle violent à deux pieds, 4 matches de suspension au-dessus de sa crête).

Les bijoux de Baines, Taïwo et Crouch

Les deux premiers sont gauchers, les deux premiers excellent dans l’exercice des coups-francs, et ils ont tous les deux scoré ce samedi, du même endroit, à l’approche des 18 mètres, en enroulant le cuir sur le côté fermé du portier adverse. Une différence, et pas des moindres à signaler. L’international anglais a ouvert la voie aux Caramels de Liverpool, qui viennent taper les Cygnes de Swansea au Liberty Stadium. La petite perle de Taye Taïwo n’aura quant à elle servi à que dalle, les Rangers étant clairement dépassés, en infériorité numérique (que quelqu’un calme le Djib’) et déjà menés 3-0 par les Chats Noirs de Sunderland. Peter Crouch a de son côté mis un gros doute dans les esprits de Man City. Le grand échassier des Potters a fait frissonner le Britannia Stadium, en enchaînant un contrôle et une volée aux 25 mètres de toute beauté dans la lucarne de Joe Hart, qui a plongé pour la forme. Le public de Stoke a longtemps cru tenir sa victoire et le scalp des Citizens, mais Yaya Touré, de loin également, et avec l’aide d’une déviation d’un défenseur des Potters, a sauvé ce qu’il était possible de sauver en fin de rencontre. N’empêche que le rival United se voit offrir l’occasion de faire un joli trou en tête de la Premier League

Bolton accumule les bonnes nouvelles

On ne donnait pas cher de leur peau il n’y pas si longtemps. Les Wanderers, en grosse difficulté à domicile comme à l’extérieur, donc à peu près partout, semblaient condamnés à la relégation. On ne donnait pas cher de la peau de Fabrice Muamba non plus, en arrêt cardiaque pendant 78 minutes il y a une semaine, mais de nouveau de notre monde, avec la parole et l’usage progressif de ses membres. En gagnant contre un concurrent direct au maintien, Blackburn, Bolton s’est donné un petit bol d’air, s’est sorti pour la troisième fois en sept mois de la zone de relégation. Mais le Reebok Stadium s’est surtout donné l’occasion de dédier cette victoire à son miraculé. Les bonnes nouvelles n’arrivent jamais seules. Apparemment.

Par Ronan Boscher
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

SachaDelano Niveau : DHR
FAUX ! Norwich a gagné 3-2 à Swansea début Mars !
Mais non, Arsenal etait deja en troisieme position avec un point d'avance sur Tottenham avant les matches d'aujourd'hui...
waynerooney Niveau : CFA
Sûrement le but de l'année Crouch!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 3