1. //
  2. // 11e journée
  3. // Swansea/Arsenal (0-3)

Arsenal coule les Cygnes

Après une première période indigne, Arsenal s'est remis la tête à l'endroit et n'a fait qu'une bouchée de Swansea (0-3), ce samedi après-midi. Supérieurs techniquement et réalistes, les Gunners signent une cinquième victoire de rang et restent au contact du leader Manchester City.

Modififié
7 19

Swansea FC 0-3 Arsenal FC

Buts : Giroud (49e), Koscielny (68e), Campbell (73e) pour les Gunners

Il en faudra donc bien plus pour faire vaciller les certitudes acquises par Arsenal. Les blessures à foison ? Arsène Wenger a toujours dû faire avec. La claque reçue contre Sheffield Wednesday cette semaine ? Une simple erreur. Ce samedi après-midi, dans l'enceinte du Liberty Stadium, les Gunners l'ont prouvé avec la manière en pliant une équipe de Swansea à court d'arguments (0-3). Après un premier acte raté, ils ont su élever leur niveau de jeu pour étouffer et asseoir leur domination lors du second. Les Frenchies Olivier Giroud et Laurent Koscielny ont notamment permis à Arsenal d'enchaîner avec une cinquième victoire consécutive en Premier League et d'engranger un peu plus de confiance. Pendant que José Mourinho n'en finit plus de sombrer, le sourire d'Arsène Wenger n'a jamais semblé aussi béat.

La panthère ne rugit pas


De la débâcle essuyée cette semaine face à Sheffield Wednesday en League Cup, Arsène Wenger ne choisit de reconduire que quatre titulaires (Čech, Mertesacker, Campbell et Giroud). Contraint de composer avec une infirmerie pleine, à laquelle se sont ajoutés Walcott et Oxlade-Chamberlain, le manager français peut tout de même compter sur ses principaux animateurs offensifs, à savoir Cazorla, Özil et Sánchez. En face, Swansea fait dans le classique avec son 4-3-2-1 habituel. Et c'est la paire Ki-Shelvey qui va dicter le rythme dès l'entame du match. Bénéficiant d'une possession de balle largement en sa faveur, les Swans progressent lentement, mais sûrement dans le camp adverse. Sans, toutefois, parvenir à faire vaciller un bloc des Gunners parfaitement en place. Car ni Ayew ni Montero ne percutent dans leurs couloirs, et les redoublements de passes latérales n'en finissent plus.

Dans ce qui tourne au round d'observation entre les deux formations, il faut une inspiration géniale du chauve Shelvey pour animer une partie morose. Sur une passe laser au milieu de terrain, l'ex-Red transperce toute la défense londonienne pour trouver Gomis, mais l'attaquant français tergiverse trop devant Čech et gâche une énorme occasion (21e). La plus nette de cette première période. Pas aussi acérées que d'habitude, les griffes de la panthère se transforment en douces caresses. Comme cette tête sans grande conviction quelques minutes plus tard après un joli travail de Montero (27e). Swansea presse haut et laisse, forcément, des espaces opportuns pour des Canonniers aux aspirations offensives poussives. D'un enroulé merveilleux du pied gauche, Campbell est tout proche de faire trembler les filets adverses (16e). Giroud, volontaire et actif sur le front de l'attaque, l'imite à son tour. Mais sa frappe ne fait que lécher la barre transversale de Fabiański. Victime d'une béquille, le Frenchy termine la première période sur le cul. Le coup de sifflet de l'arbitre pour la mi-temps arrive donc à point nommé.

Giroud offre le 2000e à Wenger


Pas franchement très inspiré sur la pelouse du Liberty Stadium, Arsenal s'en remet à un coup de pied arrêté dès le retour des vestiaires pour faire basculer les débats. Sur un corner botté par Özil, Giroud parvient à se défaire du marquage de Williams et claque une tête sur laquelle Fabiański ne peut rien (0-1, 49e). Le 2000e but inscrit toutes compétitions confondues de l'ère Wenger. Une ouverture du score qui ébranle totalement une équipe galloise jusqu'ici pleine d'allant et entreprenante. Revigorés, les Gunners retrouvent de la maîtrise technique, font reculer leurs adversaires et opèrent en contres grâce aux espaces libérés. Mais c'est sur une réalisation litigieuse que la formation londonienne enterre tout dernier soupçon de suspense. Sur une longue chandelle, Koscielny et Giroud gênent Fabiański dans sa sortie qui relâche le ballon. Le défenseur suit et double la mise (0-2, 68e), malgré l'ire de Garry Monk sur le banc. Dès lors, Arsenal déroule. Combine astucieusement. Construit patiemment. Et c'est sur une action collective que Campbell, à la réception d'un centre en retrait à ras de terre d'Özil, porte l'estocade à quinze minutes du terme (0-3, 74e). Le dernier frisson d'une fin de match gérée sans forcer par Arsenal. Avec cette victoire ne souffrant aucune contestation, Arsenal continue sa belle série. Pour le plus grand plaisir de Tonton Arsène.

Par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 2
Ozil-Cazorla, un des plus beaux duos de ces dernières années.
Bien que pas le même rôle, ils me font penser à Xavi et Iniesta, à eux deux, presque entièrement dépositaire du jeu catalan (sans compter l'ET argentin).
Et encore Santi a été franchement mauvais sur ce match, comme Alexis. En revanche Ozil bordel... Exceptionnel de justesse.
Guiguichelorraine Niveau : DHR
Il n'est pas trop trop mauvais ce fameux Campbell, c'est quand même incompréhensible qu'il n'ait pas plus de temps de jeu.
Ahmed-Gooner Niveau : CFA
Note : 1
Message posté par footixIer
Ozil-Cazorla, un des plus beaux duos de ces dernières années.
Bien que pas le même rôle, ils me font penser à Xavi et Iniesta, à eux deux, presque entièrement dépositaire du jeu catalan (sans compter l'ET argentin).


C'est aussi regrettable qu'ils soient pas toujours réguliers ensemble, car quand on connait le bagage technique du duo, on sait qu'ils peuvent mener le club au somme et débloquer n'importe quel rencontre.

Là depuis la défaite contre l'Olympiakos l'équipe semble transcendée, et le duo Cazorla-Özil régale, Santi semble même plus solide dans son registre plus défensif, et Özil est quand même incroyable dans sa capacité à garder le ballon et à trouver des solutions, j'espère qu'ils peuvent grâce à leur technique hors norme compenser l'absence d'un travailleur comme Ramsey mercredi.

Sinon un petit mot sur Bellerin, quel match et quel activité, un diamant ce gars.
LeMagicienOz Niveau : DHR
Ozil est entrain de devenir le Leader que tous le monde attendait ! Épatant !

Sinon Félicitation a Campbell qui avait beaucoup de pression sur les épaules et qui signe sans doute sa meilleur perf sous le maillot des Gunners !
Calmons nous sur Mesut les mecs.
On l'a vu enchainer les excellentes performances par periode depuis son arrivee (ses deux premiers mois, le premier trimestre de l'an dernier) et, meme si ses gestes et son comportement semblent temoigner d'une determination nouvelle, attendons avant d'en faire le clutch player qu'il doit etre.
Sinon c'est cool de continuer a amasser alors que l'on est dans le dur quantitativement.
Message posté par Zhenord
Et encore Santi a été franchement mauvais sur ce match, comme Alexis. En revanche Ozil bordel... Exceptionnel de justesse.


Je n'ai vu que la deuxième période, je l'ai trouvé plutôt juste. Pas exceptionnel mais bien suffisant pour justifier sa place de titulaire indiscutable.
Après étant donné les commentaires, la 1ère période a été un non match de la part d'Arsenal, je veux bien te croire du coup concernant cette période.
Message posté par AriGold
Calmons nous sur Mesut les mecs.
On l'a vu enchainer les excellentes performances par periode depuis son arrivee (ses deux premiers mois, le premier trimestre de l'an dernier) et, meme si ses gestes et son comportement semblent temoigner d'une determination nouvelle, attendons avant d'en faire le clutch player qu'il doit etre.
Sinon c'est cool de continuer a amasser alors que l'on est dans le dur quantitativement.



Offensivement on est hyper juste... Quand Giroud est resté par terre j'ai bien cru qu'on allait devoir rappeler Sanogo. D'ailleurs on est juste aussi chez les jeunes puisqu'on a décidé de rappeler Crowley de son prêt.
T'as vu le banc Zhenord cet aprem? Mazette on avait qu'Iwobi et la speciale "Gibbs ailier gauche quand on mene" en solutions offensives.
Misere.
Reine-Adelaide pourrait avoir sa chance.
Oui on a récupéré quelques jeunes du mondial mais il est vrai que ça reste léger... Des infos disent qu'on voudraient un milieu cet hiver ce que je trouve assez contradictoire vu le banc.
- Arsene do you want to make a comment after this great victory this afternoon?
- "I have nothing to say"

Oui je donne des idées de punchline a Arsene que j'appelle aussi par son prénom!
Je pense qu'il veut faire de Jako un faux ailier "alaRamsey".
Vivement qu'on se remplume quand meme.
Young_Blacko Niveau : District
Message posté par AriGold
Je pense qu'il veut faire de Jako un faux ailier "alaRamsey".
Vivement qu'on se remplume quand meme.


Se serait dommage de ne pas voir Jack plus bas même si ça risque d'être compliqué vu la paire Cazorla-Coquelin. En plus il aimerait bien jouer plus bas sur le terrain et vu les gros matchs qu'il a sorti en sélection en 6 se serait dommage de ne pas le voir plus souvent plus bas(tout comme Ramsey)
Personne pour dire que Giroud a encore marqué et q'uil a quand meme un ratio buts/minutes jouées assez impressionnant mais bon apparemment c'est la mode de dire qu'il est mauvais et que c'est un attaquant en bois. Je suis peut etre pas objectif etant supporter Montpellierain mais ça m'enerve la tendance a critiquer Giroud et tous les attaquants de son profil, a croire qu'il faudrait que toute les équipes jouent avec des joueurs petit qui vont à 2000km/h
C'est pas faux. Mais c'est aussi dans l'ordre des choses de moins s'extasier des buts d'un grand avant centre atlétique que sur les gestes d'un Özil. Regarde Cavani, c'est pareil.
gronaldothe best Niveau : DHR
Et aller 4 hors jeux de plus pour bafé... y a une connexion qui doit foirer entre son cerveau et son corps c'est pas possible!
Adélaïde c'est du niveau de Chamberlain (je troll pas) sincèrement gros gros joueur. Et le petit bielik jamais il joue ?
Et oui, encore un but important pour giroud...... jamais vu un mec aussi nul mettre autant de buts !
LeMagicienOz Niveau : DHR
Message posté par AriGold
Calmons nous sur Mesut les mecs.
On l'a vu enchainer les excellentes performances par periode depuis son arrivee (ses deux premiers mois, le premier trimestre de l'an dernier) et, meme si ses gestes et son comportement semblent temoigner d'une determination nouvelle, attendons avant d'en faire le clutch player qu'il doit etre.
Sinon c'est cool de continuer a amasser alors que l'on est dans le dur quantitativement.


J'suis d'accord mais la différence cette saison c'est que les années précédente Ozil était en forme quand l'équipe marchez bien, alors que la quand l'équipe est dans le dure c'est lui qui fait la diff' pour rendre le match beaucoup plus simple, et surtout sa présence dans les grands rdv ça on avait jamais eu l'occas' de le voir.
Par contre cette tête a chaque fois qu'il sort j'comprendrais jamais le mec met 2 passe D t'a l'impression il va buter Wenger de l'avoir sortis..

D'accord avec toi que le banc est juste quand même, si y'a pas de retours avant le Boxing Day ça risque d'être dure.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 19