1. //
  2. // Arsenal/FC Barcelone (2/1)

Arsenal/Barcelone : Les notes

Messi, Villa, Maxwell et Alvès au piquet ; Djourou, Nasri et Wenger avec les félicitations du jury.

0 50
Szczesny - 6: La bonne surprise


On pouvait craindre le pire pour le jeune gardien polonais. Il s'en est plutôt bien sorti. Très bien même.

Djourou - 9 : Le boss


Le Suisse a passé le match à ne pas lâcher, à haranguer les siens, à communiquer, à se comporter en véritable maître de la défense. Si Arsenal n'en a pris qu'un, c'est avant tout grâce à lui. Un grand défenseur central est né ce soir.

Koscielny - 6 : Le valeureux


L'ex-Lorientais a fait tout ce qu'il a pu. Évidemment, cela n'a pas toujours suffi, mais il convient de souligner l'effort, qui a permis aux siens de ne pas prendre l'eau, de toujours pouvoir y croire et de remonter au score.

Eboué - 8 : Le cannibale


Il a d'abord mangé David Villa. Puis Iniesta. N'a même pas roté.

Clichy - 5 : Le fautif


L'erreur de sa vie, il se merde sur l'alignement, remet Villa en jeu et permet à Messi de le servir pour le premier but. S'est ensuite concentré à ne pas refaire de boulette et à tout faire pour la rattraper. Heureusement, les deux contres payants ont rattrapé sa bévue.

Song - 6 : Le lion


Le neveu de Rigobert a pris un jaune mi-stupide mi-injuste dès la sixième minute sur un contre barcelonais. Du coup, il a dû se calmer d'entrée, ce qui ne l'a pas empêché de se montrer hyperactif. Il a passé son temps à monter très haut, à sortir sur Xavi ou Busquets pour gêner la construction, avant de redescendre fermer devant sa défense. A couru pour dix, avant de laisser sa place à Archavine. Le Russe n'a pas eu le temps de faire beaucoup de choses, mais bien le plus important : être présent à la réception de cette lumineuse passe de Samir Nasri.

Wilshere - 7 : La révélation


Le jeune a plus que le niveau, il a ce petit truc en plus qui fait les plus grands. A résisté au milieu barcelonais et a bonifié le ballon dès qu'il le pouvait.

Fabregas - 5 : Le frustré


Match décevant pour un joueur de son calibre, comme s'il avait un peu la tête ailleurs. S'il y en a bien un qui a dû regretter de ne pas jouer en face, c'est lui. Avant de se rendre compte que son équipe était en rouge et passée devant. Pourtant, le match retour pourrait être son dernier contre son club formateur...

Walcott - 4 : Le pétard mouillé


Face à Maxwell, il y avait de quoi faire pour ses jambes de feu. Mais le sosie de Lewis Hamilton nous a fait le coup de la panne. D'ailleurs, à la 76è, il a laissé sa place à Bentdner, toujours aussi limité, mais qui a au moins le mérite d'être grand.

Nasri - 8 : La confirmation


Le meilleur Gunner offensivement et un énorme travail en couverture d'Alvès. Samir a définitivement franchi un cap. Aujourd'hui, il était peut-être bien le joueur le plus technique sur la pelouse. Le minot est devenu plus fort que les plus optimistes des supporters de l'EDF n'avaient jamais osé l'espérer. C'est dire.

Van Persie - 6 : La déception, puis la délivrance


Robin a manqué en début de match une occasion certes difficile, mais qui aurait changer pas mal de choses. A ensuite passé son match à s'empêtrer sur Gerard Piqué et à rater ses rares occases. Avant de marquer quand plus personne n'y croyait. Dans un angle théoriquement fermé mais laissé vacant par Valdès. Robin a foutu une mine aussi surprenante que bienvenue. Ne jamais sous-estimer l'orgueil d'un Hollandais.


FC Barcelone

Valdès - 2 : Le planqué


Gardien du Barça, c'est comme intermittent du spectacle. Tant mieux que ça existe pour qui en bénéficie, mais quand même, il y a plus difficile comme vie. A payé son manque d'heures de travail en faisant une erreur de débutant : laisser un angle de frappe face à un Hollandais...

Abidal - 5 : L'énigme


On veut bien que le système de Barcelone soit aussi performant que celui des Bleus à la Coupe du Monde était naze, mais quand même. Comment peut-il être aussi bon en club, quand il était si ridicule en sélection cet été ? Heureusement, il a rétabli un semblant de logique en se faisant dépasser sur les deux contres londoniens.

Piqué - 4 : Le suspendu


Shakiro manquera le match retour, suite à un jaune quelque peu superflu. N'a rien eu à faire pendant une heure et n'a rien fait sur les deux buts. Ne doit pas oublier que le principal boulot d'un défenseur, c'est de bien défendre...

Maxwell - 3 : Le maillon faible


Si Guardiola a tout envisagé (titulariser Milito, faire redescendre Busquets) pour aligner Abidal en latéral gauche avant de se résigner à le placer dans l'axe, ce n'était pas pour rien. Il a quand même réussi à perdre l'équilibre sur un dribble de Bendtner.

Alvès - 4 : Le bémol


N'a pas assez profité des espaces et des opportunités qui se présentaient à lui. Un match relativement quelconque pour le meilleur latéral droit du monde. Si le Barça n'a pas accru sa domination au tableau d'affichage, c'est en partie à cause de son rythme ronronnant pendant une heure... S'est sorti les doigts en fin de match, mais il était trop tard.

Busquets - 7 : Le patron


Sergio joue à trois postes en même temps : troisième défenseur central, pivot devant la défense et milieu relayeur. Et dans chaque registre, c'est l'un des tout meilleurs au monde. La clé de voûte de l'édifice Barça, c'est lui.

Xavi - 7 : La tête


Comme l'a joliment Denoueix formulé pendant la retransmission : « Dire qu'il joue juste serait un pléonasme » . Tout est dit. Ne lui manque plus que le pouvoir de faire lâcher sa balle à Messi.

Iniesta - 6 : Les jambes


Même quand il joue arrêté, la balle prend de la vitesse. Et comme il ne fait quasiment jamais d'erreur, dire qu'il joue aussi vite que bien serait un pléonasme. Mais ce soir, il en a justement fait un peu plus que d'habitude et l'a peut-être jouée un peu facile quand son équipe menait 1-0..

Messi - 5 : La tête, les jambes et la gourmandise


Si les deux précédents méritaient effectivement un Ballon d'Or, le meilleur joueur du monde, c'est bien Messi. Son positionnement plein axe est un enfer pour l'adversaire. Soit il fixe et parvient toujours à conclure comme personne au nez et à la barbe des deux centraux, soit il décroche pour venir apporter le surnombre au milieu et permet ainsi ainsi à Pedro ou Villa de s'engouffrer dans l'espace libre. Un enfer pour l'adversaire ; une bénédiction pour sa formation. Ou l'inverse. Car à force de vouloir tout faire, l'Argentin en fait trop. A plusieurs reprises, il a oublié de servir ses partenaires et sa gourmandise a coûté le but du break au FC Barcelone...

Pedro - 6 : Le premier rideau


Le meilleur défenseur du Barça, c'est peut-être bien lui. Son travail au pressing a mes que perturbé la première relance d'Arsenal et donc la construction anglaise. A récupéré un nombre inconcevable de ballons pour un attaquant droit. Offensivement, il a fait le job, mais pas la différence.

Villa - 5 : La petite forme


Jean-Pascal n'a pas beaucoup vu le ballon et n'a pas forcément cherché à l'avoir autant qu'il l'aurait dû. Au moins, il s'est bien appliqué à conserver la largeur et à respecter les consignes, mais ce n'était vraiment pas ça. Du coup, à la 67è, il a laissé sa place à Keita. Le Malien a fait le taf et a permis à Iniesta de passer attaquant gauche et de cavaler un peu. Une fois son équipe menée, Pep a choisi de faire sortir Andres pour Adriano, histoire de faire quelque chose.


Les Coaches

Guardiola - 6 : Un seul but vous manque et tout vous est dépeuplé


Pep show a deux amours, le positionnement et le pressing. L'un comme l'autre ont parfaitement été exécutés ce soir, mais il n'a pas su faire en sorte que ses joueurs tuent le match. Leur laxisme lui a coûté très cher. Pep devra faire son auto-critique (faire rentrer Keita à 1-0 fut loin d'être sa meilleure idée) et remettre les pendules à l'heure. Il parait inconcevable qu'il laisse ses joueurs lui rejouer un mauvais tour au Camp Nou.


Wenger - 10 : La persévérance


Sa tactique était simple : bloquer Barcelone dans l'axe quitte à laisser Alvès et Maxwell libres. Pas con. Sauf qu'à la 26è minute, c'est évidemment passé plein l'axe. Et tout s'en est alors allé. Mais l'Alsacien a continué d'y croire, de demander à ses joueurs de continuer à bien jouer, de s'appliquer sur la possession de balle, et bien sur de jouer les contres à fond. Surtout, en sortant Song pour Archavine et en passant en 433, il a changé la physionomie de la rencontre et poussé les siens à aller franchement de l'avant, et ce, au bon moment. Ce soir, Arsène a prouvé qu'on pouvait battre Barcelone peut-être pas à son propre jeu, mais sans avoir forcément à renier le sien. Chapeau bas.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Selon moi Koscielny est sous-noté. Il a tout de même été très solide et décisif à plusieurs reprises défensivement.

Pour Eboue, on a pas dû voir le même match : Il a essayé de dribbler 3 joueurs à chaue prise de balle en la perdant à chaque fois, c'est pas ce que j'appelle "manger" ses adversaires !

Pour le reste je suis assez d'accord. :)
C'est fou quand même à quel point le ressenti d'un match est subjectif...

J'ai vu Fabregas, Koscielny et Whilshere excellents, voire énormes.
J'ai vu Van Persie et Eboué mauvais.

Alors qui a raison ?
Alves meilleur latéral droit ?


Allons, allons, un peu de sérieux !
alors certes les notes c'est subjectifs mais 2 à valdés alors qu'il a commis une erreur certes, mais il a quand même fait avant ça un match très fort avec une intervention magistrale devant RVP en début de match et quelques sorties bien pensées pour soulager sa défense.
Moi je noterai même pas les joueurs sur ce match mais plutôt: état d'esprit d'arsenal : 10 et état d'esprit du barça : 0
Ça leur a couté la qualif en finale l'année de croire qu'avec un but marqué tôt à milan ils pouvaient se la jouer plus tranquille et ce soir ils refont la même, avec une mention spéciale à messi qui réalise sa prestation la plus dégueulasse depuis très longtemps.
Faut regarder le match, Abidal a été énorme et Koscielny mérite mieux.
simon, cela pourrait etre bien de regarder le match avant de mettre des notes, ou alors de se faire un peu expliquer le foot ,merci!!
sofoot glisse!!!!
Djourou 9 : ca me parait vraiment exagéré.

Koscielny 6 : ca me parait peu : il a été solide, n'a pas paniqué, et a vraiment une relance exceptionnelle.

Eboué 8 : alors là, incompréhension : vous dites "il a mangé David Villa. Puis Inesta". Je dirais plutôt qu'il s'est fait mangé par toute l'équipe du barça.. Non mais vraiment, Eboué a été le maillon faible coté gunners comme l'a été maxwell coté blaugrana

Nasri 8 : peut etre un peu exagéré hein ?
J'ai lu les coms avant le résumé, et j'étais parti pour répondre d'aller lire France Foot si vous voulez des notes entre 5 et 7 qui plaisent à tout le monde.

Mais là SCW se livre effectivement à une pseudo analye d'un match dont il n'a vraisemblablent vu que le résumé. Vraiment nul à chier ! pourtant je les attendais ces notes, quelle déception ... Please Sofoot, dans 3 semaines, confiez cet article à un autre journaliste.

Sinon perso, j'aurais mis une note pour la 1e MT et une autre pour la 2nde, tellmeent elles ont été différentes. Et également un 10/10 au quintet arbitral que j'ai trouvé parfait

En tt cas merci pour le spectacle !
@Pampan

Je suis d'accord avec toi pour l'arbitrage. Juste dommage que l'arbitre de touche signale un hors-jeux sur le but de Messi. 2-0 ce n'est pas le même match.

Chapeau quand même parce que sans un bon arbitrage pas de match de ce niveau
je suis d'accord sur tout, sauf pour dire qu'alves est le meilleur du monde, ca c'est archi faux !
De plus en plus cette sale impression. Et si le Pep n'était pas un si grand génie que ça ? et si il ne profitait seulement que d'un groupe exceptionnel, habitué à jouer ensemble depuis si lgtps (masia ou avec la sélection espagnole) ?? Hier on a entrevu ses lacunes, incapable de coacher une équipe en difficulté là ou il est habitué à faire des remplacements souvent inutiles à 3 ou 4-0.
A une moindre moindre mesure cette impression me ramène parfois au Lyon surpuissant période malouda, diarra, essien, junihno ... ou nimporte quel entraineur pouvait gagnait la L1 les doigts dans le nez, en profitant de ce groupe exceptionnel.
C'est moi ou les notes du journaliste (???) Simon Capelli-Welter sont complétement à coté de la plaque ?
Ou alors on a pas vu le même match hier soir...
Très grand match hier, surtt la 1ère MT et les dernières 20 minutes.

Concernant les notes, j'ai surtout aimé wilshere hier. Très calme, vision nette, il peut devenir un très grand milieu relayeur.

J'adore Nasri, mais je trouve sa note un peu surcotée. Avant le dernier quart d'heure, il n'a pas apporté grd chose offensivement. Wilshere devait être l'homme du match selon moi.

Du coté du Barça, Abidal a été énorme. Il s'est méme permis un dribble à un moment ou un autre ;)

Messi a été très bon aussi. Il a, comme dit dans l'article, un peu pêché à 1-0 par excès d'individualisme mais bon, on ne pardonne rien aux meilleurs joueurs du monde...

Match retour intéressant en tt cas!
moi ça ne me dérange pas qu'on critique le coaching du pep mais faut savoir de quoi on parle quand même!
Parce que lors de son 1er changement le barça se retrouve avec un trident offensif iniesta-messi-pedro qui n'est quand même pas rien et un milieu busquets-keita-xavi. J'appelle pas ça fermer la boutique personnellement. Ça reste une configuration toujours très offensive avec juste le choix de mettre plus de densité au milieu et un peu moins devant.
Ensuite autre problème quand on parle du coaching: vous avez-vu le banc du barça? Hormis keita et mascherano pour le milieu, le reste c'est assez léger pour ce genre de match (bojan, afellay, adriano...)
J'aimerai bien savoir quel coaching vous auriez vous hier soir...
Wilshere : 9
Djourou : 6
Koscielny : 8
Nasri : 6
Eboué : 5
Clichy : 4

Valdes : 4
Abidal : 6
Villa : 7 (remplacé beaucoup trop tôt !)

Sinon ok
Trés bon match de Koscielny qui a été sous-noté et pour moi l'homme du match est Wilshere qui a une justesse de passe hallucinante. Fabregas m'a déçu il devrait rejoindre l'autre camp, ça doit y trotter dans la tète...

Maicon>Alvés et grosses erreur tactique de Guardiola avec l'entrée de Keita qui a permis à Arsenal de revenir dans le match...

Le match retour va être torride, que le meilleur gagne.
Notation = Avis subjectif donc forcément en désaccord avec les points de vue de nous autres.

@binuite : A parce que selon toi il n'y a pas hors jeu sur le 2eme but de Messi ? Si tu pense que non, cours vite chez ton opticien !!
D'accord avec tes notes Nox.

Sinon, juste pour parler, c'est pas Lham le meilleur arrière droit du monde ?
Barcelone peut s'en mordre les couilles (d'où les notes si basses malgré le jeu produit?)!

Je mettrai plus à Wilshere, Koscielny et Szczesny, moins à Eboué. Djourou, c'est un peu exagéré même si il fait un bon match ds l'ensemble.

Clichy: 3 (+3 pour sa passe dé piquée du droit)
C'est lui le maillon faible d'Arsenal.

Sinon, Alves ("meilleur latéral droit du monde"...) s'est fait croqué par Nasri (vista sur le 2ème but! combien de joueurs auraient fait ce choix là???) tout le match.

Mais le plus important, en un match, Wilshere m'a convaincu qu'il n'attrapera pas le syndrome Vela. Homme du match aussi pour moi! Gros travail défensif, grosse qualité technique, justesse dans le jeu. Sur chaque contrôle, il se donnait de l'air et accélerait le jeu. Faire une telle perf dans de telles conditions (en face, ça joue, son équipe est malmenée, match ultra médiatisé, Fabregas décevant devant lui) prouve qu'il a le mental pour rester de nombreuses années le grand milieu qu'il est déjà (plus la peine de parler au futur)!
Kos : 6. Consternant. Le patron dans l'axe hier, c'était bien lui.
Djourou à été bon, mais je le vois plus justement dans le rôle du "valeureux" comme vous dites...

Wilshere, 8 largement, comme dit précédemment, c'est l'homme du match. Combien de fois Arsenal s'est precipité une fois la balle récupérée, et combien de fois ils la perdent ? Tu la donne à Jack, il fait toujours le bon geste, oriente le jeu avec une aisance incroyable. Ses remontées ont étés toutes plus propres les unes que les autres. Ah non, là, Monsieur ! Plus l'enjeu est important, plus il répond présent, la marque des grands

On vous en veut pas mais Nasri à 8, c'est légèrement chauvin, je lui aurait mis un 7, il était quand même moins incisif qu'avant sa blessure, même si bien sur, son bagage technique lui évite de perdre les ballons.

Eboué... les gars vous fumez quoi ? Les deux latéraux ont été les maillons faibles hier, alors ok il court partout, mais si c'est pour la paumer à chaque phase offensive... Plus sur le ballon raté de Messi dans le petit filet en deuxieme, c'est lui qui se fait prendre 2 mètres.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le Shakhtar danse la samba
0 50