Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 9e journée
  3. // Arsenal/QPR (1-0)

Arsenal, avec la chance et l'ennui

Les Gunners ont eu toutes les peines du monde à venir à bout de la lanterne rouge de la Premier League (1-0). Même si Mbia et ses potes étaient surmotivés, c'est plus qu'inquiétant.

Modififié
Arsenal bat Queens Park Rangers: 1-0
But : Arteta (83e)

Il y avait Fulham. Puis Bolton, Porsmouth, Sunderland, voire Doncaster l'an dernier. Il y a désormais Queens Park Rangers. Une équipe avec plein de noms que l'on connaît en France, sans vraiment savoir si c'est une bonne chose ou pas. Pour en avoir donc le cœur net, il y a souvent un moyen, attendre sagement la confrontation face à Arsenal, la référence en matière d'étapes post-Ligue 1. Même si les Canonniers n'ont plus vraiment la tête à ça. Déjà parce que Gervinho et Giroud ne sont pas au mieux en ce début de saison. Et puis Wenger a eu cette semaine une explication avec les actionnaires minoritaires. Il paraît qu'il en a même eu une avec son adjoint Steve Bould. Au vu du résultat cet après-midi, une victoire 1-0 à l'arrache, nul doute que les meetings vont se poursuivre avant le match contre Manchester United la semaine suivante.

D'ailleurs, Alex Ferguson était dans les tribunes. Pour la seconde période seulement. C'est qu'il la connaît bien cette équipe des Gunners, l'Écossais. Bien vu, la première mi-temps est une purge. Alors certes, Arsenal enregistre les retours de Sagna et Wilshere. Le premier est toujours au-dessus question centre, avec un super service pour la tête de Ramsey, qui trouve la barre. Le second montre qu'il possède une technique et une vitesse balle au pied gold, comme ils sont une dizaine tout au plus à l'avoir en Europe. Mais ça ne suffit pas. Parce que c'est aussi le retour d'André Santos. Une calamité. Hoilett peut traverser le terrain avec l'assurance que le Brésilien est à côté, sagement, sans rien faire. Mais si les Hoops arrivent à neutraliser une équipe du big 4, c'est avant tout parce que certains de ses éléments se surpassent, comme s'ils profitaient de l'exposition médiatique. Bien évidemment, Mbia est super tranchant derrière, Taarabt est discipliné comme jamais.

Mbia fait le show

Et la pause n'est pas suffisante pour Wenger pour trouver des solutions. La seule solution, ça semble être Esteban Granero, décidé à se payer Jack Wilshere. Les coups francs s'enchaînent. Ils sont tirés de toutes les manières possibles. Ils n'ont qu'un point commun : extrêmement mal joués. Arsenal n'y arrive pas. Walcott et Gervinho entrent, ils n'apportent rien. L'Ivoirien ressort même sur blessure, obligeant Arshavin à mettre une tête en dehors de la cave. Le Russe va pourtant faire une entrée décisive. Son centre à la 83e trouve Giroud de la tête. Júlio César sort la parade, mais Arteta suit. Comme le portier brésilien est en forme, le numéro 8 doit s'y reprendre une deuxième fois pour délivrer l'Emirates. Juste avant, MBia avait fait le spectacle. Une simulation sur un pressing de Ramsey, puis un chassé dans les jambes de son adversaire une fois à terre, parce que l'arbitre n'a pas sifflé. Rouge. Un peu comme la zone dans laquelle se trouve Giroud aux yeux de ses fans. Parce qu'il a été la définition de l'inefficacité et que Granero ou Mackie auraient pu égaliser en fin de match. Parce qu'Arteta était hors-jeu aussi sur son but. Ça craint.

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 15
Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)