En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Match amical
  3. // Argentine/Brésil

Argentine-Brésil, une finale manquée et deux chemins

Après l'invasion argentine sur les plages de Rio, une série de provocations ingénieuses et la prise de pouvoir manquée de la bande de Mascherano et Messi, le Brésil et l'Argentine ont enfin l'occasion de se battre les yeux dans les yeux. Cette fois-ci, le Superclásico des Amériques aura lieu à Pékin, en Chine. Un match à l'autre bout du monde pour deux équipes dont le niveau de confiance semble séparé par un univers. En un Mondial, les rôles ont été inversés, et comme le dit Miranda : « Le Brésil est en formation, alors que l'Argentine est déjà prête » . Sauf qu'après quelques mois de mandat, surprise : Tata Martino semble bien plus bouger ses lignes que Dunga.

Le Brésil, c'est Levante ?


Alors, où en est le Brésil ? Détruite par l'Allemagne, la sélection peut-elle espérer jouer un rôle important lors de la Copa América chilienne en comptant sur son équilibre actuel, ou doit-elle se réinventer tactiquement ? En a-t-elle le temps ? Avant de soigner la tactique, il faut mettre un pansement sur le mental. Chez lui à Madrid, Ángel Cappa rappelle l'essence du succès argentin : « Si le titre de vice-champion a été fêté comme un succès en Argentine, c'est parce que cette équipe a enfin assumé avec modestie son infériorité par rapport à d'autres nations. À partir de là, tout ce qu'elle accomplissait était perçu comme un succès, que ce soit contre les Pays-Bas ou l'Allemagne. C'est comme quand Levante va jouer contre le Real Madrid : tant qu'il ne perd pas, c'est toujours un bon résultat. C'est une question de posture. » Et cette « posture » qu'évoque Cappa, c'est l'image que Dunga tente de transmettre à chaque conférence de presse : l'objectif est maintenant de « reconquérir l'espace perdu dans le football mondial à base de travail et d'humilité » .

Ça y est, c'est dit : le Brésil a perdu « sa place » . Mais si le choix de Dunga a pu donner l'impression d'un retour en arrière, il semblerait que le choc de l'humiliation ait été tel que le Brésil ne pouvait tenter un pari trop risqué. Du changement, oui. Mais pas de l'inconnu. Nouveau sans l'être vraiment, Dunga s'est ainsi permis de frapper fort, déclarant que « Neymar n'était pas un crack, car il n'a pas gagné le Mondial » . Un schéma de pensée réducteur, mais le symbole y est : si Neymar n'a encore rien fait, les autres ont du boulot. Pour le moment, le Brésil a gagné deux fois 1-0, contre la Colombie et l'Équateur. De quoi permettre à Dunga de voir de nouvelles têtes, de Filipe Luís à Miranda, en passant par Marquinhos, Diego Tardelli et Philippe Coutinho. Mais pas assez pour changer la configuration tactique de la Seleção, le vrai problème lors du Mondial.

Le statisme de Dunga, l'évolution de Martino


L'Argentine était arrivée au Brésil en s'imaginant une avalanche de buts et des erreurs défensives cauchemardesques, et était repartie avec un groupe uni, une cohérence tactique personnifiée par Mascherano, et très peu de variations offensives. Le Brésil, lui, a connu une Coupe du monde tactiquement plus attendue, et Dunga ne semble pas vouloir bouleverser l'équilibre. Tata Martino a bien résumé l'état de son rival : « Pour ce qui est de leurs positions, ce Brésil n'est absolument pas différent de ce qu'on a vu au Mondial. Il a seulement changé quelques noms, comme l'avant-centre (Diego Tardelli), qui a des caractéristiques différentes de celui qui a joué la Coupe du monde (Fred). Les trois milieux offensifs sont conservés, ce qui provoque encore les démarrages à gauche de Neymar, qui terminent parfois dans l'axe ou derrière le 9. Les défenseurs centraux ont encore une grande importance, même si Thiago Silva ne joue pas. Il y a encore des joueurs de grande qualité et toujours autant de projection de la part des latéraux… » Le Brésil conserve donc une formation pouvant agresser ponctuellement n'importe quelle défense, mais reste incapable de dominer le jeu de façon constante, du fait d'une structure qui met le ballon dans les pieds de ses centraux plutôt que dans ceux de ses milieux. D'où une équipe qui peut briller lorsque son pressing est suffisant, comme en Coupe de confédérations contre l'Espagne, mais qui doit trop souvent se reposer sur les duels gagnés de ses individualités. Bilan : un milieu qui aurait grandement besoin du joueur Dunga plutôt que de l'entraîneur.

Pour le moment, aucun changement qui pourrait donner des responsabilités à un milieu dont la seule mission est de courir : Jefferson aux cages, Danilo à droite et Filipe Luiz à gauche, Miranda derrière, Elias au milieu, et Diego Tardelli devant. Un prénom d'Argentin et un nom d'Italien pour un Brésil en quête d'identité. Côté argentin, Tata Martino a les défis suivants : conserver un groupe uni, donner une nouvelle dimension offensive au collectif argentin, et ne pas briser l'élan d'enthousiasme autour de la Selección. Ainsi, avant le match-hommage des finalistes en Allemagne, Tata Martino avait déclaré « ne rien vouloir changer à court terme » . Une déclaration pour l'union, et une victoire écrasante (4-2) contre les champions du monde pour l'enthousiasme. Mais un mois plus tard, il faut croire que l'idole de Newell's est déjà passée au moyen terme. Fini le respect pour les choix de Sabella, mis de côté les remerciements aux héros du Brésil : Martino fait des choix et des paris. En défense, le Tata a fait appel aux bons pieds de Roncaglia (Genoa), Vergini (Sunderland), Vangioni (River) et Otamendi (Valence). Au milieu, Martino a rappelé l'activité d'Ever Banega pour remplacer Lucas Biglia (blessé), la polyvalence de Roberto Pereyra, titulaire trois fois sur cinq en Serie A avec la Juve, et enfin la création de Javier Pastore. Enfin, autour de Messi, Martino a choisi la vitesse et les buts de Lamela et Gaitan (déjà appelés contre l'Allemagne). Matias Kranevitter, qui rythmait le jeu du joli River de Gallardo jusqu'à sa blessure, attendra 2015.

Le nouveau Pastore, le vieux Messi et l'éternel Mascherano


Dans les grandes lignes, Tata Martino semble vouloir abandonner l'idée de jouer avec trois attaquants, pour une Argentine plus joueuse et plus constante. Higuaín et Lavezzi vont devoir se battre avec le Kun Agüero, et Javier Pastore aura sa chance. Le début de saison du Cordobés a eu d'importants échos en Argentine, où le dribbleur d'Huracán semble avoir enfin acquis le statut de joueur complet. D'après les derniers entraînements de l'Albiceleste, il pourrait avoir un rôle majeur dans le lancement des offensives argentines, dans le costume de deuxième milieu central aux côtés de Mascherano. Un cinco avancé qui apportera sans aucun doute plus de création que le travailleur qu'est Biglia, mais devra surtout ne pas décevoir à la récupération. Dans cette perspective, le Parisien perçoit ses deux dernières saisons comme un laboratoire tactique : « À Paris, j'ai eu la chance de jouer milieu de terrain. Maintenant, je joue plus comme un meneur, près des attaquants, mais j'ai aussi joué milieu dans les deux couloirs. Et j'ai dû aussi apprendre à me déplacer comme un ailier dans un système à trois attaquants. Dans ce sens-là, je pense que j'ai beaucoup progressé. Cela compte aussi physiquement, quand il faut récupérer le ballon et aider mes coéquipiers. Avant, ça manquait à mon jeu. »

L'interrogation tourne donc autour de Messi, qui n'était pas à Düsseldorf. C'est la modification supplémentaire que l'Argentine attend après «  l'omniprésence floue » de Sabella, où Leo pouvait d'une mi-temps à l'autre évoluer en tant que numéro 10, avant-centre ou seconde pointe. D'après le quotidien Olé, Tata Martino semble vouloir clarifier la mission du Diez : retour à l'aile droite. Le choix de Roberto Pereyra, à l'aise aussi bien dans un rôle de relayeur que d'ailier, prendrait alors tout son sens à la couverture. Dans tous les cas, avec Pastore au milieu, la spontanéité de Messi se sentira bien moins seule qu'au Brésil. La question est de savoir comment Pastore va réellement évoluer aux côtés de l'énergie de Di María : avec un milieu composé de Masche, Pastore, Pereyra et Di María, l'Argentine peut aussi bien jouer en 4-4-2 qu'en 4-3-1-2 et 4-3-3. En fait, avec cette équipe de meneurs et d'ailiers reconvertis en relayeurs, et seulement un seul véritable milieu central, Martino fait du Maradona : « Mascherano, et dix autres » .

Par Markus Kaufmann, à Buenos Aires À visiter :
Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 16:13 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon Hier à 15:00 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! il y a 5 heures Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 24 il y a 5 heures Le but fou d'Enzo Pérez 11 il y a 6 heures Le magnifique loupé en D1 Roumaine 2 Hier à 22:39 L'UEFA crée « la Ligue des nations » 93
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 4 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 22 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 16 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92