1. //
  2. // Match amical
  3. // Argentine/Brésil

Argentine-Brésil, une finale manquée et deux chemins

Après l'invasion argentine sur les plages de Rio, une série de provocations ingénieuses et la prise de pouvoir manquée de la bande de Mascherano et Messi, le Brésil et l'Argentine ont enfin l'occasion de se battre les yeux dans les yeux. Cette fois-ci, le Superclásico des Amériques aura lieu à Pékin, en Chine. Un match à l'autre bout du monde pour deux équipes dont le niveau de confiance semble séparé par un univers. En un Mondial, les rôles ont été inversés, et comme le dit Miranda : « Le Brésil est en formation, alors que l'Argentine est déjà prête » . Sauf qu'après quelques mois de mandat, surprise : Tata Martino semble bien plus bouger ses lignes que Dunga.

Le Brésil, c'est Levante ?


Alors, où en est le Brésil ? Détruite par l'Allemagne, la sélection peut-elle espérer jouer un rôle important lors de la Copa América chilienne en comptant sur son équilibre actuel, ou doit-elle se réinventer tactiquement ? En a-t-elle le temps ? Avant de soigner la tactique, il faut mettre un pansement sur le mental. Chez lui à Madrid, Ángel Cappa rappelle l'essence du succès argentin : « Si le titre de vice-champion a été fêté comme un succès en Argentine, c'est parce que cette équipe a enfin assumé avec modestie son infériorité par rapport à d'autres nations. À partir de là, tout ce qu'elle accomplissait était perçu comme un succès, que ce soit contre les Pays-Bas ou l'Allemagne. C'est comme quand Levante va jouer contre le Real Madrid : tant qu'il ne perd pas, c'est toujours un bon résultat. C'est une question de posture. » Et cette « posture » qu'évoque Cappa, c'est l'image que Dunga tente de transmettre à chaque conférence de presse : l'objectif est maintenant de « reconquérir l'espace perdu dans le football mondial à base de travail et d'humilité » .

Ça y est, c'est dit : le Brésil a perdu « sa place » . Mais si le choix de Dunga a pu donner l'impression d'un retour en arrière, il semblerait que le choc de l'humiliation ait été tel que le Brésil ne pouvait tenter un pari trop risqué. Du changement, oui. Mais pas de l'inconnu. Nouveau sans l'être vraiment, Dunga s'est ainsi permis de frapper fort, déclarant que « Neymar n'était pas un crack, car il n'a pas gagné le Mondial » . Un schéma de pensée réducteur, mais le symbole y est : si Neymar n'a encore rien fait, les autres ont du boulot. Pour le moment, le Brésil a gagné deux fois 1-0, contre la Colombie et l'Équateur. De quoi permettre à Dunga de voir de nouvelles têtes, de Filipe Luís à Miranda, en passant par Marquinhos, Diego Tardelli et Philippe Coutinho. Mais pas assez pour changer la configuration tactique de la Seleção, le vrai problème lors du Mondial.

Le statisme de Dunga, l'évolution de Martino


L'Argentine était arrivée au Brésil en s'imaginant une avalanche de buts et des erreurs défensives cauchemardesques, et était repartie avec un groupe uni, une cohérence tactique personnifiée par Mascherano, et très peu de variations offensives. Le Brésil, lui, a connu une Coupe du monde tactiquement plus attendue, et Dunga ne semble pas vouloir bouleverser l'équilibre. Tata Martino a bien résumé l'état de son rival : « Pour ce qui est de leurs positions, ce Brésil n'est absolument pas différent de ce qu'on a vu au Mondial. Il a seulement changé quelques noms, comme l'avant-centre (Diego Tardelli), qui a des caractéristiques différentes de celui qui a joué la Coupe du monde (Fred). Les trois milieux offensifs sont conservés, ce qui provoque encore les démarrages à gauche de Neymar, qui terminent parfois dans l'axe ou derrière le 9. Les défenseurs centraux ont encore une grande importance, même si Thiago Silva ne joue pas. Il y a encore des joueurs de grande qualité et toujours autant de projection de la part des latéraux… » Le Brésil conserve donc une formation pouvant agresser ponctuellement n'importe quelle défense, mais reste incapable de dominer le jeu de façon constante, du fait d'une structure qui met le ballon dans les pieds de ses centraux plutôt que dans ceux de ses milieux. D'où une équipe qui peut briller lorsque son pressing est suffisant, comme en Coupe de confédérations contre l'Espagne, mais qui doit trop souvent se reposer sur les duels gagnés de ses individualités. Bilan : un milieu qui aurait grandement besoin du joueur Dunga plutôt que de l'entraîneur.

Pour le moment, aucun changement qui pourrait donner des responsabilités à un milieu dont la seule mission est de courir : Jefferson aux cages, Danilo à droite et Filipe Luiz à gauche, Miranda derrière, Elias au milieu, et Diego Tardelli devant. Un prénom d'Argentin et un nom d'Italien pour un Brésil en quête d'identité. Côté argentin, Tata Martino a les défis suivants : conserver un groupe uni, donner une nouvelle dimension offensive au collectif argentin, et ne pas briser l'élan d'enthousiasme autour de la Selección. Ainsi, avant le match-hommage des finalistes en Allemagne, Tata Martino avait déclaré « ne rien vouloir changer à court terme » . Une déclaration pour l'union, et une victoire écrasante (4-2) contre les champions du monde pour l'enthousiasme. Mais un mois plus tard, il faut croire que l'idole de Newell's est déjà passée au moyen terme. Fini le respect pour les choix de Sabella, mis de côté les remerciements aux héros du Brésil : Martino fait des choix et des paris. En défense, le Tata a fait appel aux bons pieds de Roncaglia (Genoa), Vergini (Sunderland), Vangioni (River) et Otamendi (Valence). Au milieu, Martino a rappelé l'activité d'Ever Banega pour remplacer Lucas Biglia (blessé), la polyvalence de Roberto Pereyra, titulaire trois fois sur cinq en Serie A avec la Juve, et enfin la création de Javier Pastore. Enfin, autour de Messi, Martino a choisi la vitesse et les buts de Lamela et Gaitan (déjà appelés contre l'Allemagne). Matias Kranevitter, qui rythmait le jeu du joli River de Gallardo jusqu'à sa blessure, attendra 2015.

Le nouveau Pastore, le vieux Messi et l'éternel Mascherano


Dans les grandes lignes, Tata Martino semble vouloir abandonner l'idée de jouer avec trois attaquants, pour une Argentine plus joueuse et plus constante. Higuaín et Lavezzi vont devoir se battre avec le Kun Agüero, et Javier Pastore aura sa chance. Le début de saison du Cordobés a eu d'importants échos en Argentine, où le dribbleur d'Huracán semble avoir enfin acquis le statut de joueur complet. D'après les derniers entraînements de l'Albiceleste, il pourrait avoir un rôle majeur dans le lancement des offensives argentines, dans le costume de deuxième milieu central aux côtés de Mascherano. Un cinco avancé qui apportera sans aucun doute plus de création que le travailleur qu'est Biglia, mais devra surtout ne pas décevoir à la récupération. Dans cette perspective, le Parisien perçoit ses deux dernières saisons comme un laboratoire tactique : « À Paris, j'ai eu la chance de jouer milieu de terrain. Maintenant, je joue plus comme un meneur, près des attaquants, mais j'ai aussi joué milieu dans les deux couloirs. Et j'ai dû aussi apprendre à me déplacer comme un ailier dans un système à trois attaquants. Dans ce sens-là, je pense que j'ai beaucoup progressé. Cela compte aussi physiquement, quand il faut récupérer le ballon et aider mes coéquipiers. Avant, ça manquait à mon jeu. »

L'interrogation tourne donc autour de Messi, qui n'était pas à Düsseldorf. C'est la modification supplémentaire que l'Argentine attend après «  l'omniprésence floue » de Sabella, où Leo pouvait d'une mi-temps à l'autre évoluer en tant que numéro 10, avant-centre ou seconde pointe. D'après le quotidien Olé, Tata Martino semble vouloir clarifier la mission du Diez : retour à l'aile droite. Le choix de Roberto Pereyra, à l'aise aussi bien dans un rôle de relayeur que d'ailier, prendrait alors tout son sens à la couverture. Dans tous les cas, avec Pastore au milieu, la spontanéité de Messi se sentira bien moins seule qu'au Brésil. La question est de savoir comment Pastore va réellement évoluer aux côtés de l'énergie de Di María : avec un milieu composé de Masche, Pastore, Pereyra et Di María, l'Argentine peut aussi bien jouer en 4-4-2 qu'en 4-3-1-2 et 4-3-3. En fait, avec cette équipe de meneurs et d'ailiers reconvertis en relayeurs, et seulement un seul véritable milieu central, Martino fait du Maradona : « Mascherano, et dix autres » .

Par Markus Kaufmann, à Buenos Aires À visiter :
Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Si elle garde la même solidité, le même bloc équipe qu'elle a affiché au Bresil. L'Argentine peut viser la copa en juin prochain.
Mais je le redis, ça passera par une continuité , tous doivent défendre. DiMaria Pastore ça envoi du lourd mais si ça ne défend pas, ça va prendre chère.
ElSevillistaAndrésIniestaLuján Niveau : DHR
Message posté par lamibnd
Si elle garde la même solidité, le même bloc équipe qu'elle a affiché au Bresil. L'Argentine peut viser la copa en juin prochain.
Mais je le redis, ça passera par une continuité , tous doivent défendre. DiMaria Pastore ça envoi du lourd mais si ça ne défend pas, ça va prendre chère.


Dans l'ensemble, tu as raison...mais une petite modification: Di Maria est un milieu à vocation offensive mais il défend...
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Message posté par lamibnd
Si elle garde la même solidité, le même bloc équipe qu'elle a affiché au Bresil. L'Argentine peut viser la copa en juin prochain.
Mais je le redis, ça passera par une continuité , tous doivent défendre. DiMaria Pastore ça envoi du lourd mais si ça ne défend pas, ça va prendre chère.


L'interêt de ce match sera de voir justement les nouveaux arrivés en défense. Roncaglia et Vergini qu'il pistait notamment quand il était à CanBarca. J'ignore comment il se débrouille à Sunderland.
J'ai pas en tête la liste des convoqués. Quelqu'un sait si Musachio de Villareal a été appelé ?
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8