Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Areola peut-il concurrencer Sirigu ?

Prêté à Bastia pour s'aguerrir, Alphonse Areola rêve d'être à terme le gardien numéro un au PSG. Alors que Salvatore Sirigu est contesté et que la direction du PSG réfléchit à enrôler Lloris ou Čech, le champion du monde U20 fait-il un candidat crédible pour remplacer l'Italien ? Réponse avec Gilles Bourges, l'un de ses anciens entraîneurs au PSG.

La dernière finale de la Coupe de la Ligue était une opportunité de prouver, et éventuellement d'instiller le doute dans l'esprit des décideurs parisiens. Mais face à son club formateur, Alphonse Areola en a pris quatre quand, en face, Nicolas Douchez vivait une soirée plutôt tranquille. Alors que le PSG songe sérieusement à recruter du lourd pour tenir ses cages la saison prochaine, son jeune gardien prêté à Bastia devrait poursuivre son apprentissage ailleurs en Ligue 1. À Nantes ou Saint-Étienne, les deux destinations les plus probables, voire ailleurs où le départ d'un titulaire lui libérera une place. Si le champion du monde U20 2013 est ainsi baladé aux quatre coins de la France, c'est parce que le PSG croit en lui, mais pas forcément pour le présent. « Le PSG l'a prolongé et refuse de le vendre, à juste titre, car c'est l'un des grands espoirs français à ce poste » , rappelle Gilles Bourges, ancien entraîneur des gardiens parisiens sous Carlo Ancelotti, pour qui « le dossier Areola est habilement géré par le club » .

Selon lui, le natif de Paris a un plan de carrière cohérent, entre le choix de Lens en Ligue 2 sous Antoine Kombouaré, et une première saison comme titulaire en Ligue 1 à Bastia. « Il a joué un rôle dans la montée du Racing et aurait pu leur rendre service cette saison, mais il n'a pas perdu au change à Bastia où il a beaucoup joué et accumulé de l'expérience. » Pour le technicien actuellement à la recherche d'un nouveau projet, Areola a encore besoin de s'aguérrir, et surtout « de jouer tous les week-ends » , ce qui ne serait pas forcément le cas au PSG la saison prochaine. Car pour lui, même s'il ne réalise pas sa meilleure saison, « Sirigu reste parmi les meilleurs gardiens d'Europe » . Un rival peut-être encore trop costaud pour Areola, d'autant plus qu'il y aussi un numéro deux performant à déloger en la personne de Nicolas Douchez.

« Cela peut prendre encore 3-4 ans » , Gilles Bourges, ancien entraîneur des gardiens au PSG


Au-delà d'un simple retard technique, Gilles Bourges estime que son ancien protégé doit avant tout apprendre à gérer les exigences d'un grand club, car « Lens ou Bastia, c'est à 1 000 lieues du PSG aujourd'hui en termes de pression, donc il faudrait plutôt qu'il grimpe d'un niveau, dans un club qui joue une compétition européenne » . Les gros matchs, Areola en a vécu quelques-uns : une finale de Coupe du monde U20 où il a sorti deux tirs au but contre l'Uruguay ou une demi-finale de Coupe de la Ligue héroïque contre l'AS Monaco cette saison, ce qui ne suffit cependant pas pour affirmer qu'il est préparé aux joutes de la Ligue des champions. Pas encore, pour être plus précis, car son ancien entraîneur ne doute pas de le voir monter encore très haut : « Son potentiel est énorme. À l'entraînement, quand j'étais au PSG, il était au même niveau que les autres, ce qui est bluffant pour un gamin de 17-18 ans » . Aujourd'hui, Areola est clairement un très bon gardien de Ligue 1, mais pas forcément un grand joueur, « ce qui peut prendre encore 3-4 ans » , toujours selon Bourges.


Techniquement, il s'agira d'améliorer son jeu au pied, « essentiel dans les plus grands clubs aujourd'hui » , et mentalement, « de mieux appréhender les gros matchs et leur enchaînement, comme savent le faire les meilleurs » . Mais d'après son ancien mentor, Areola est un gros bosseur qui « se pose les bonnes questions, il n'y a donc pas de raison qu'il n'y arrive pas » . Et peut-être un jour de le voir accomplir son rêve : être le titulaire du poste au PSG.

Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 5 heures Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall Hier à 09:02 La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) Hier à 00:10 La drôle de liste d'invités de la finale 38