1. //
  2. // Quarts
  3. // FC Barcelone-Atlético de Madrid

Ardu pour Arda

Transfert vedette de l’exercice blaugrana, Arda Turan vit un rêve compliqué. Car entre un rôle de second couteau et de nouveaux préceptes à enregistrer, le Turc joue le coup de la panne sèche. Une situation compliquée qui n’a pourtant rien d’insurmontable pour l’ancien protégé du Cholo.

Modififié
872 11
Alors que la folie s’empare du Vicente-Calderón, Arda Turan dégoupille. Ahuri par une décision arbitrale qui ne lui sied pas, le Turc réalise un geste tout aussi technique qu’improbable : sa chaussure droite, enlevée de son pied après un duel, termine sa course vers l’arbitre assistant. Un instantané improbable qui lui vaut une nouvelle popularité sur le net et, surtout, qui entraîne un fou rire général. Cette attitude passe même devant les instances disciplinaires sans ouvrir le robinet à polémique. Normal, le détenteur de l’ardaturanismo - phénomène aussi bien social que sportif où le sourire est un impératif - transpire la bonhomie et « fait l’unanimité autour de lui, même chez ses adversaires » , susurre Abel Resino, ancien gardien de la forteresse des Colchoneros. Ses retrouvailles avec l’Atlético de Madrid, cette fois européennes, annoncent donc des accolades et des clins d’œil avant le coup d’envoi. De même, il s’apprête à les vivre depuis la guérite du Camp Nou. Un statut de remplaçant qui lui colle aux basques depuis ses débuts blaugrana et qu’il ne devrait quitter d’ici la fin de saison. Car pour Arda, l’intégration catalane est ardue.

Le jour où Pizzi faisait exploser le Nou Camp

Lorsque les fusibles d’Arda Turan lâchent
Youtube

Abel Resino : « Il y a un gouffre entre jouer au Barça ou à l’Atlético »


« Quand Barcelone m’a contacté, je lui ai dit : "J’ai un cadeau, nous partons pour le Barça." Au début, il ne me croyait pas. » Lorsqu'Ahmet Balut, agent et ami d’Arda Turan, évoque l’arrivée de son protégé sur la côte méditerranéenne, des étoiles apparaissent dans les yeux de son protégé. Lui, l’enfant du quartier stambouliote de Bayrampaşa, ne cache d’ailleurs jamais son « admiration pour Lionel Messi » , même si « Iniesta reste (s)on idole » . De ce rêve de gamin exaucé découle une intégration sans rencontre de six mois, sanction de la FIFA oblige, et une certaine appréhension alors que le fatidique mois de janvier de ses débuts officiels approche. Car, comme l’a déjà théorisé un certain David Villa en son temps d’assimilation aux préceptes du toque catalan, « quand tu te rassembles avec tes nouveaux coéquipiers, tu te rends comptes que leur football est compliqué. Ils sont un palier au-dessus du reste, la vitesse du ballon est plus haute et plus précise. Bref, tout doit être fait à la perfection. » Un constat qui s’applique d’autant plus au centre du terrain, là où tout le jeu blaugrana se décide et s’équilibre.


Remplaçant numérique d’un certain Xavi Hernández - qui a toujours affirmé qu’être « milieu de terrain du Barça n’a rien de facile » -, Arda Turan se retrouve dans l’obligation d’imprimer un système de jeu aux antipodes de celui qu’il a adopté sous les ordres de Diego Simeone. Même si Luis Enrique, véritable instigateur de ce transfert, estime que « c’est un joueur qui préfère avoir le ballon que de ne pas l’avoir » , Abel Resino, portier de l’Atlético de Madrid de 1986 à 1996, le contredit : « Il y a un gouffre entre jouer dans le Barça de la MSN ou dans l’Atlético du Cholo. Que ce soit en matière de positionnement, de rythme ou de l’utilisation du ballon, tout est différent. » Des changements en pagaille à enregistrer qui nécessitent du temps et qui expliquent en partie l’intégration compliquée du Turc. D’autant plus que chez les Rojiblancos, Arda évoluait excentré sur une aile, dans un poste de faux numéro dix qui n’existe pas dans le schéma catalan. En plus d’une nouvelle façon d’aborder le jeu, il doit se plier aux contraintes d’un poste au milieu de terrain derrière les trois fanfarons de la MSN.

Le stakhanovisme du Cholo à la rescousse


Contrairement à l’ère guardiolesque qui offrait toutes les clés au trio Xavi-Iniesta-Busquets - sans oublier la Pulga, forcément -, l’époque Luis Enrique est marquée par le triptyque sud-américain du front de l’attaque. Un changement plus ou moins radical qui implique une métamorphose des rôles du milieu de terrain, plus marathonien que danseur étoile. « C’est la chance d’Arda, abonde Abel Resino. Lorsque Simeone est arrivé, il l’a métamorphosé. Sa présumée nonchalance s’est transformée en combativité à toute épreuve. Derrière les trois monstres de la MSN, le Barça a besoin de ces milieux qui ne lâchent rien. Arda en a le profil. » Autrement dit, sa propension à fournir des efforts à répétition peut, et doit, s’avérer un rouage essentiel du Barça de Luis Enrique. Pour l’heure, Arda se tait et bosse. Une habitude qui vient de sa période sur les bords du Manzanares et qui lui sied à merveille, selon le señor Resino : « Il n’est pas du genre à se rebeller ou à demander tel ou tel privilège. Comme à l’Atlético, il va se rendre indispensable. Mais pour cela, il a besoin de temps et d’apprendre d'Iniesta et Rakitić. » De bons professeurs.



Par Robin Delorme
Modifié

Dans cet article

GENERAL DE GOAL. Niveau : National
C'est une saison d'adaptation.on pourra vraiment le juger la saison prochaine.meme su je parie plus sur denis suarez pour succeder à iniesta
Note : 1
Le nom de Rakitic est le dernier mot de cet article. Hors, il me semble que l'intégration de Turan est directement liée à ce joueur.

On l'a vu l'ors du Clasico, le travail défensif effectué par Rakitic a manqué dès sa sortie pour Turan. Je ne dis pas que le turc en est incapable, mais il est clair qu'il devra s'installer dans un rôle de milieu solide plutôt de que milieu créatif. Car les clés du jeu son bien dans les pieds des Messi, Neymar et Iniesta (Busquets en partant de plus bas).

Le boulot de Rakitic, et qui doit être celui d'Arda, est plus un travail de transition et de couverture du flanc droit du jeu Blaugrana. Il en est tout à fait capable, aucun doute là dessus.

Par contre, il est clair qu'il restera remplaçant jusqu'à la fin de la saison, mais il n'y a rien d'anormal à ça. Ça va certainement bouger à l'intersaison, c'est à ce moment là qu'il devra s'installer comme joueur pilier du milieu catalan.

Il est difficilement concevable que le Barça garde la même équipe type 3 années d'affilées (même si Alvès devrait céder sa place à Vidal).
BARCAAAAAAAAAAAAAAA76 Niveau : District
Je trouve que dans l'ensemble Turan a fait des bons matchs depuis janvier, c'est normal qu'il soit remplaçant mais quand il rentre il fait plutôt de bonnes prestations, on ne peut pas regretter ce transfert
Message posté par saviola07
Le nom de Rakitic est le dernier mot de cet article. Hors, il me semble que l'intégration de Turan est directement liée à ce joueur.

On l'a vu l'ors du Clasico, le travail défensif effectué par Rakitic a manqué dès sa sortie pour Turan. Je ne dis pas que le turc en est incapable, mais il est clair qu'il devra s'installer dans un rôle de milieu solide plutôt de que milieu créatif. Car les clés du jeu son bien dans les pieds des Messi, Neymar et Iniesta (Busquets en partant de plus bas).

Le boulot de Rakitic, et qui doit être celui d'Arda, est plus un travail de transition et de couverture du flanc droit du jeu Blaugrana. Il en est tout à fait capable, aucun doute là dessus.

Par contre, il est clair qu'il restera remplaçant jusqu'à la fin de la saison, mais il n'y a rien d'anormal à ça. Ça va certainement bouger à l'intersaison, c'est à ce moment là qu'il devra s'installer comme joueur pilier du milieu catalan.

Il est difficilement concevable que le Barça garde la même équipe type 3 années d'affilées (même si Alvès devrait céder sa place à Vidal).


D'accord avec toi, il me semble que pour récupérer un poste de titulaire Turan devra se concentrer sur un travail plus obscure que créatif !

Après le jeu du Barca veut également que les milieux se portent vers l'avant ça ne lui empêchera donc pas de planter des pions
Article impeccable Arda est en ce moment en difficulté mais je parie que ça va marcher pour lui .....c'est pas facile d'être milieu de terrain au Barça
paul.la.poulpe Niveau : Ligue 1
Message posté par saviola07
Le nom de Rakitic est le dernier mot de cet article. Hors, il me semble que l'intégration de Turan est directement liée à ce joueur.

On l'a vu l'ors du Clasico, le travail défensif effectué par Rakitic a manqué dès sa sortie pour Turan. Je ne dis pas que le turc en est incapable, mais il est clair qu'il devra s'installer dans un rôle de milieu solide plutôt de que milieu créatif. Car les clés du jeu son bien dans les pieds des Messi, Neymar et Iniesta (Busquets en partant de plus bas).

Le boulot de Rakitic, et qui doit être celui d'Arda, est plus un travail de transition et de couverture du flanc droit du jeu Blaugrana. Il en est tout à fait capable, aucun doute là dessus.

Par contre, il est clair qu'il restera remplaçant jusqu'à la fin de la saison, mais il n'y a rien d'anormal à ça. Ça va certainement bouger à l'intersaison, c'est à ce moment là qu'il devra s'installer comme joueur pilier du milieu catalan.

Il est difficilement concevable que le Barça garde la même équipe type 3 années d'affilées (même si Alvès devrait céder sa place à Vidal).


Oui mais tu vois quel joueurs sortir du onze?
J'sais pas, on peut penser que Turan va être mis en balance avec Rakitic dès le début de saison. Là, il part avec du retard, mais l'année prochaine sera une autre histoire.

Sinon, pour les autres postes, Alvès devrait mettre fin à son aventure Blaugrana, même s'il pourrait tout à fait prolonger, avec lui on est jamais à l'abri.

Ensuite y a Neymar qui fait du suspens.

Enfin, c'est plus ouvert que l'année dernière quand il y avait une interdiction d'inscrire de nouveaux joueurs...

Après, si Rakitic marque un nouveau but en finale de C1, ça sera plus compliqué.
Cepseudonymeestdéjàpris Niveau : Loisir
Message posté par Latro
Article impeccable Arda est en ce moment en difficulté mais je parie que ça va marcher pour lui .....c'est pas facile d'être milieu de terrain au Barça


Mouai, avec le recul on peut se demander s'il n'aurait pas du partir en Chine une année.
On dirait un transfert de Chelsea.
dirdam ed laer Niveau : District
Message posté par saviola07
Le nom de Rakitic est le dernier mot de cet article. Hors, il me semble que l'intégration de Turan est directement liée à ce joueur.

On l'a vu l'ors du Clasico, le travail défensif effectué par Rakitic a manqué dès sa sortie pour Turan. Je ne dis pas que le turc en est incapable, mais il est clair qu'il devra s'installer dans un rôle de milieu solide plutôt de que milieu créatif. Car les clés du jeu son bien dans les pieds des Messi, Neymar et Iniesta (Busquets en partant de plus bas).

Le boulot de Rakitic, et qui doit être celui d'Arda, est plus un travail de transition et de couverture du flanc droit du jeu Blaugrana. Il en est tout à fait capable, aucun doute là dessus.

Par contre, il est clair qu'il restera remplaçant jusqu'à la fin de la saison, mais il n'y a rien d'anormal à ça. Ça va certainement bouger à l'intersaison, c'est à ce moment là qu'il devra s'installer comme joueur pilier du milieu catalan.

Il est difficilement concevable que le Barça garde la même équipe type 3 années d'affilées (même si Alvès devrait céder sa place à Vidal).


c'est la même remarque que je me faisais, cependant rakitic n'avait t'il pas un profil qui se rapprochait plus de Xavi que Arda ?, autant Le turc semble plus à l'aise dans les petits espaces et est meilleur dribbleur, autant j'ai l'impression que Rakitic a une meilleur vision du jeu, une meilleur qualité de passe (notamment longue) et n'est en aucun cas géné avec le ballon dans les pieds, il est vraiment capable de gagner des mètres balle au pied même si c'est plus le rôle d'iniesta

Commme tu l'as soulignée la vraie évolution dans le jeu de Rakitic c'est son rôle moins créatif qu'à seville avec un travail plus besogneux mais il disposait déjà de qualité qui lui permettait de s'intégrer et de se modeler au millieu et au jeu catalan avec en plus un apport en tant que bon tireur de corner et cf indirect, or même si Arda à terme sera capable de réaliser les mêmes éfforts de replis que Rakitic, ce dernier me semble plus être dans la percussion et est moins capable de faire tourner ou de temporiser au millieu comme le fait le croate. En fait moi j'ai l'impression que Arda à un jeu se rapprochant plus de celui d'iniesta que celui de Xavi ou Rakitic, ce qui en fait donc plus le remplacent ou concurrent de Iniesta que de Rakitic
Pour rappel, Rakitic avait commencé à vraiment entrer dans le système du barça en Janvier, il avait eu besoin de quelques mois d'adaptation.
C'est compliqué de monter en puissance dans le milieu du barça. Un remplacement par Sergi Roberto aurait fait plus de sens samedi dernier.

Mais Arda a largement le talent et le physique pour assurer et il a déjà fait des matches plus que corrects, ça va venir...
Arda c'est quand même le gars qui est partie de son club parce que - je reprend ses termes - il courrait trop. Perso vu leur salaire c'est le genre de truc qu'on devrait pas entendre. Bon débarras.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Thiago Motta, le sablier
872 11