1. //
  2. // Championnat amateur moins de 17
  3. // Fait divers

Arbitre tué : son président raconte

Modififié
0 18
Marcel Oost était le président du SC Buitenboys, club de l’arbitre de touche néerlandais battu à mort ce weekend, et décédé hier. Il est surtout l’une des dernières personnes à avoir parlé à Richard Nieuwenhuizen.

Peu avant que l’arbitre ne succombe à ses blessures, il s’était rendu à son chevet à l'hôpital. La victime lui aurait lancé un amical : « Hé Marcel, tout va bien ? Quel football de merde, hein.  » Des paroles que le président qualifie « d’assez confuses, mais il m'a quand même laissé une impression positive. Il croyait qu'il allait se remettre de ses blessures. C'est la dernière fois que j'ai parlé à cet ami précieux du foot.  »

Richard Nieuwenhuizen est mort d’un traumatisme crânien suite aux nombreux coups donnés par trois jeunes joueurs du club de Nieuw Sloten. Ils ont été écroués pour homicide. Marcel Oost d’expliquer qu’ « après le coup de sifflet final, quasiment tous les joueurs se sont dirigés vers l'arbitre central pour lui serrer la main. Seuls les trois jeunes se sont rués sur le juge de ligne pour le tirer par terre et le frapper à la tête.  »

La victime avait 41 ans et était père de famille. Son fils participait à la rencontre.
PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

que dire après un tel drame RIP un petiote pensée à la mif
Fait divers ahurissant. une pensée pour sa famille.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 18