Arbeloa dézingue Mourinho

Modififié
2 39
Álvaro Arbeloa fait tomber le masque : « Nous nous sommes rendu compte de qui était Mourinho un jour de pré-saison.  »

Dans une longue interview accordée au journal culturel espagnol Jotdown, le défenseur espagnol révèle que la cassure entre les joueurs du Real Madrid et José Mourinho est beaucoup plus ancienne que l’on pouvait le penser : « Les Espagnols venaient d'être champions du monde et ils nous ont rejoints à Los Angeles. Nous avons joué un match contre le Galaxy et nous étions menés 2-0 à la mi-temps. Des cris sont sortis de sa bouche. Il n'en a épargné aucun. Nous avons très vite compris qui était Mourinho. Tu n'imagines pas Pellegrini (coach précédent, ndlr) crier comme ça sur Cristiano. Nous nous souvenons tous de cette intervention. Il a dit : "Vous ne voulez pas courir ? Pas de problème pour moi : banc. Toi non plus ? Pas de problème : tu sors. Qui que ce soit, même un champion du monde, je mettrai Kaká ou un jeune joueur.  »

Mais ce n’était que le commencement : « La relation de Mourinho avec certains joueurs s'est détériorée, mais nous avons été assez professionnels pour que ça n'affecte pas l'équipe sur le terrain. Nous avons d'abord perdu la Liga, puis la finale de la Coupe et puis la demi-finale de la Ligue des champions. La défaite 4-1 à Dortmund a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, c'est tout. Il n'était plus possible de revenir en arrière.  »

La rupture était consommée. TD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

volontaire82 Niveau : Loisir
Donc, un entraîneur pas content à la mi-temps quand son équipe est mené 2-0. Quel tyran ce José alors.
Scholes453 Niveau : CFA
Note : 2
Mouais, j'trouve pas qu'il le dézingue, il fait juste un état des lieux de ce qu'était le Mou, d'son coté tres rentre dedans. Sachant qu'en plus de ça, Arbeloa a toujours soutenu le Mou dans le vestiaire quand ca chauffait grave, j'prends pas ça pour d'la critique.
Message posté par volontaire82
Donc, un entraîneur pas content à la mi-temps quand son équipe est mené 2-0. Quel tyran ce José alors.


Putain mais c'est abusé!

Après cette interview, on comprend surtout quel genre de personnes sont les joueurs du Real Madrid.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La lettre de Mario Gómez
2 39