Après Nasri, Ribéry quitte les Bleus à son tour

La bombe vient d'être envoyée par Kicker : absent de la Coupe du monde au Brésil, Franck Ribéry ne portera plus les couleurs de l'équipe de France. Quelques jours après l'annonce de Samir Nasri, le Bavarois a invoqué des raisons personnelles pour justifier sa décision.

Modififié
168 127
Comme Samir Nasri, il ne sera pas dans la liste de Didier Deschamps pour les matchs amicaux de l'équipe de France au mois de septembre. Et cette fois, ses « problèmes de dos » n'y seront pour rien.

Absent de la Coupe du monde 2014, Franck Ribéry a annoncé sa retraite internationale ce mercredi dans les colonnes de Kicker. Le natif de Boulogne-sur-Mer, qui a débuté sa carrière internationale en 2006, a estimé qu'il était temps de penser à ses proches et de passer le témoin. « J'arrête. J'ai compris que le moment était venu. Je souhaite consacrer plus de temps à ma famille, me concentrer totalement sur ma tâche au Bayern Munich et aussi laisser la place en sélection aux nombreux jeunes joueurs talentueux » , a notamment expliqué Kaiser Franck.

L'ancien Messin et Marseillais se fonde notamment sur la bonne prestation des Bleus au Mondial pour illustrer son dernier argument : « On doit savoir quand il est temps de s'arrêter. J'ai vécu tant de choses. Il est désormais temps pour d'autres d'aller de l'avant, et on a vu lors de la Coupe du monde qu'il n'y a pas d'inquiétudes à avoir pour l'avenir de l'équipe de France. Les Français ont perdu en quart de finale 1-0 contre le futur champion du monde allemand. » Et de conclure : « Il y a eu des hauts et des bas, c'est aujourd'hui le moment pour une nouvelle étape de ma vie. »

Huit ans après avoir participé à une finale de Coupe du monde à Berlin et fait l'avion à Hanovre pour célébrer son but lors de la victoire des Bleus face à l'Espagne (3-1), l'homme aux 16 buts en 81 sélections laissera une trace dans l'histoire des Bleus.

Youtube

Et celle de ses claquettes dans Téléfoot.

SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Maintenant, il va falloir faire avant sans Ribéry...
avec sans*

Putain de loser, adieu.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
168 127