Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Après la NFL, du e-sport dans le nouveau stade de Tottenham

Modififié
Business is business.

Le nouveau stade de Tottenham devrait être terminé en août 2018, mais face à l'ampleur du projet, les Spurs s'activent déjà pour le rentabiliser. Endetté de 452 millions d'euros auprès de trois banques américaines, les vice-champions d'Angleterre ont plutôt intérêt à vite tirer profit de leur futur joujou de 61 559 places, soit le deuxième plus grand stade de Premier League derrière Old Trafford.


Si les recettes de billetterie et commerciales vont augmenter, elles ne suffiront pas aux dirigeants de Tottenham pour rembourser leur emprunt. Ces derniers multiplient donc les initiatives pour renflouer les caisses. Après un accord signé en 2015 avec la NFL, qui prévoit deux matchs de football américain par saison au stade jusqu'en 2028, les Spurs se lancent dans l'organisation de tournois e-sport, pour 3,4 millions d'euros la journée. C'est ce qu'a expliqué Maria Cullen, directrice exécutive du club, aux médias anglais : « Notre stade sera disponible pour regarder des compétitions d’eSport. Ces compétitions attirent régulièrement entre 50 000 et 60 000 spectateurs en Corée du Sud et aux États-Unis. Cela pourrait constituer une nouvelle opportunité de monétiser notre stade. »


Un terrain sur lequel Liverpool et le Barça se sont déjà engagés de part leurs liens avec Konami, la maison mère de PES. Au-delà de ces événements, Tottenham espère pouvoir attirer un puissant naming à hauteur de 20 millions par saison : ambitieux.

Fou tout ça. AH
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi
Hier à 15:57 Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 24